SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Shadowrun > Scénarios > La guerre des polices
Contribuer

Shadowrun

La guerre des polices

Scénario pour Shadowrun 3e édition

mercredi 31 janvier 2007, par Valendir

Prologue :

Karen Winslow, une shadowrunneuse connue pour ses talents d’acrobate, était le chef d’un groupe composé de 4 personnes. Jack Barret, un as de l’infiltration et du déguisement, était son plus fidèle allié, ils ont même eu une courte relation qui a mal tournée. Cependant, il ne supportait pas vraiment la vie de shadowrunneur, ou plutôt cherchait un travail avec un revenu plus régulier et conséquent. Brad était un decker de combat fidèle à Karen, tandis que Chris était un chaman très compétent.
Les choses ont pris une toute autre tournure alors qu’ils ont été engagés par Cross Applied il y a 1 an. Ils devaient s’infiltrer dans un laboratoire de recherche de Magtech, une société de la branche d’armement d’Ares, afin d’y voler les plans d’une nouvelle arme incapacitante. Mais pendant qu’il avait infiltré les locaux de Magtech, Jack a été pris la main dans le sac. Interrogé plutôt violemment par la KE, il a fini par avoué ce qu’il faisait dans ce laboratoire. Mais il n’a pas donné ces informations sans négocier.
Voyant ses talents d’orateur et de déguisement, Pat Michelson, un responsable des agents secrets d’Ares, a décidé de se servir de ces talents. Il a donc proposé ni plus ni moins qu’une carte SIN, et un contrat chez la Lone Star, comme agent double pour la KE. L’appât du gain fut le plus fort, et il accepta leurs conditions : faire tomber le groupe de Karen dans un piège.
Le piège était simple : la KE devait intervenir au moment où Karen serait dans le laboratoire et la capturer et Jack servirait de mouchard. Tout s’est passé selon leur plan, ou presque. Karen, ayant repérer une attitude étrange de la part de Jack, a pris quelques précautions. Elle a pris avec elle de quoi détruire les plans qu’elle devait voler. Lorsqu’elle a vu arriver la KE, elle a détruit les plans, mais a garder des clichés dans sa mémoire Cephaloware, bloquée par un Datalock. Elle fut capturée, mais Jack, Brad et Chris ont pu s’enfuir.
Karen fut interrogée, mais la KE s’est retrouvé dans l’incapacité de briser son Datalock avant que Chris et Brad n’interviennent pour libérer leur amie, ce que Chris paya de sa vie. Brad quand a lui, fut laissé pour mort dans l’explosion de son véhicule.
Désorientée par les drogues qui lui ont été administrée, Karen a réchappé à l’explosion du véhicule de Brad, mais s’est retrouvée seule. Elle ne pouvait se rendre au rendez vous avec le Johnson qui l’avait engagé, et elle était maintenant pourchassée par la KE (du moins c’est ce qu’elle pensait car en vérité, ils la croyaient morte avec Brad). Mais la Lone Star la suivait à la trace, suite à l’explosion du véhicule de Brad. Elle prit alors la décision de se rendre à la Lone Star, puis de négocier les informations dont elle disposait dans sa mémoire contre une nouvelle identité dans une autre ville des UCAS. En effet, la nouvelle arme dont elle possède les plans est une arme incapacitante qui pourrait bien aider la Lone Star dans sa lutte contre le crime (et accessoirement la lutte qui l’oppose à la Knight Errant pour le contrat de Seattle).
Cela fait donc un an qu’elle est en prison, mais les négociations ont finalement abouties. Elle va donc être transférée via l’aéroport de Tacoma, vers les UCAS, officiellement pour cause de surpopulation. C’est alors que Jack rentre de nouveau en jeu. Il cherchait depuis quelques mois à utiliser son poste chez la Lone Star pour baisser leur cote de popularité en les ridiculisant. C’est par hasard qu’il découvrit que Karen était transférée vers Tacoma dans la nuit. Il décida de faire d’une pierre deux coups : retrouver Karen et les infos dont elle dispose, et porter un sérieux coup à la crédibilité de la LS.
Il décida donc d’engager les PJ pour attaquer le convoi, lui fournir un enregistrement de l’attaque, et surtout, la prisonnière.

Un job est un job

Qu’y a-t-il mon pote ?

Dans ce scénario, les PJ seront prévenu par leur arrangeur habituel, ou un contact de la Lone Star ou Ares, qu’un Johnson a besoin d’une équipe disposant notamment d’un chaman. Le rendez-vous a lieu au club Pénombra, que les PJ doivent maintenant bien connaitre. Le fait que le rendez vous ait lieu dans ce club qui est en pleine zone de contrôle de l’armée depuis la chute de l’arcologie peut signifier deux choses : soit c’est encore un bleu comme le fut Nigel (Cf. Premier Run), soit c’est un vieux routard qui ne veut pas changer ses bonnes habitudes. Les négociations prouveront que c’est plutôt la deuxième solution qui est la bonne.
En effet, en tant que Ex-Shadowrunner, Jack connait très bien les rencontres avec les Johnson, surtout que c’est lui qui était chargé des négociations. Jack leur proposera la mission suivante : le lendemain soir à 23h47, un convoi blindé traversera les bois séparant Downtown de Tacoma en suivant l’I5. Le chaman sera donc dans son élément pour provoquer un accident (Jack avait déjà vu faire Chris), ce qui donnera un avantage certain aux PJ. Faire évader la prisonnière devrait alors être un jeu d’enfant. Il ne les préviendra cependant pas qu’elle risque de ne pas être coopérative.
L’objectif est donc de libérer la prisonnière, de filmer la scène, et de lui rapporter la vidéo contre 2500 Nuyens par personnes (négociable jusqu’au double). S’ils lui amènent la prisonnière en vie à une adresse qu’il leur fournira plus tard, alors il leur donnera un supplément de 10000 Nuyens à se partager.

Dites-le avec des mots

Votre téléphone sonne. C’est Mike, votre arrangeur qui vous appelle. Vous avez du boulot si votre chaman est disponible en vous rendant dans une heure au club Pénombra. Cette fois ci le mot de passe est Chaton. En arrivant sur place, après avoir pris soin d’éviter les patrouilles incessantes de l’armée UCAS dans le secteur, vous parvenez devant le mur qui bloque l’entrée du club Pénombra, ou plutôt le videur Troll que vous commencez à connaître. A la mention de votre mot de passe, il pousse un grognement caractéristique qui vous indique qu’il faut le suivre après avoir déposé vos armes à l’entrée. Vous ne l’avez d’ailleurs jamais entendu dire autre chose…
Avant d’arriver à l’isoloir que vous indique le videur, vous remarquez deux elfes et deux militaires qui discutent. Ils semblent être les seuls autres clients du club qui est une nouvelle fois bien vide. Vous regardez maintenant votre Johnson qui est assis dans l’isoloir. Après l’expérience Nigel, vous vous attendiez probablement à revoir un type nerveux, épiant sans cesse ce qui se passe dans son dos.
La surprise est donc totale, lorsque vous apercevez un homme blanc d’une trentaine d’année à peine, les yeux cachés derrière des lunettes noires, en costard impeccable avec un cure-dent à la bouche. On se croirait en face d’un de ces agents du FBI qu’on peut encore voir dans certaines cartes SIM démodées voir des enregistrements archaïques du siècle dernier. Il a l’air très décontracté et vous invite d’un geste de la main à vous assoir.
« Bonsoir, je suis Mr. Johnson. » commence-t-il d’une voix qui ne trahi aucune émotion. « J’ai un travail on ne peut plus simple à vous confier, bien qu’un peu dangereux il est vrai. Il s’agit d’une extraction. La cible étant un détenu de la Lone Star. Est-ce que cela vous intéresse ? »

Une fois que les PJ ont répondu favorablement :
« Demain soir à 23h47 précise, un convoi de prisonnier entrera dans le bois que traverse l’I5 a la frontière entre Tacoma et Downtown. Je veux que vous attaquiez ce convoi, et que vous filmiez la scène. Je veux y voir l’évasion du prisonnier ainsi que les réactions des agents de la sécurité. Le convoi sera constitué d’un fourgon blindé transportant le prisonnier, et de deux voitures. Une qui le précède, et l’autre derrière. Dans chaque voiture il y aura deux flics de la Lone Star, dans le fourgon, il y en a 4 : deux devant, et deux dans le compartiment avec le prisonnier.
Cela peu paraitre beaucoup, mais vous aurez l’avantage de la surprise et du terrain. Votre chaman sera bien entendu très utile. » Sur la fin, le ton paternel qu’il emploie devient agaçant. Comme si vous n’y aviez pas pensé…
Il vous tend un téléphone portable. « Appelez-moi avec ce téléphone quand vous serez en lieu sûr avec la vidéo. Je vous dirais quand et où nous nous retrouveront pour l’échange. Si vous avez des questions c’est le moment de les poser. Ha oui j’oubliais... Vous serez payés 2500 Nuyens chacun, avec une prime de 10000 à vous partager si vous me ramener le prisonnier en vie. »

Atmosphère (Mission Impossible)

Une ambiance de déjà vu. La scène doit leur paraitre familier, de manière à ce qu’ils se sentent à l’aise. Cependant, insistez sur le fait que le Johnson semble savoir ce qu’il fait, cela aura de l’importance, quand ils s’apercevront que tout ne tourne pas rond.

L’envers du décor

Les PJ peuvent apprendre plusieurs choses concernant leur Johnson en faisant un test de perception de difficulté 4 :
0 succès : Ce gars a définitivement trop la classe.
1 succès : Il doit être plutôt bien payé pour pouvoir s’acheter ce genre de vêtements.
2 succès : Il porte une arme à ses côté qui est en dotation chez la Lone Star (Test de connaissance approprié réussi)
3 succès : Sur ses lunettes on peut lire en tout petit les initiales LS.
4 succès : Sa tête me dit quelque chose, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu au club Pénombre… Un shadowrunneur ou un Johnson habituel peut être ?
5 succès : Il s’agit de Jack Barret, surnommé le Caméléon.

En utilisant la lecture d’aura, on peut apprendre qu’il dispose de pas mal de cyberware caché dans son corps. Notamment un modulateur vocal, et un duplicateur rétinien (ce qui est illégal). Il est parfaitement calme, comme s’il se sentait chez lui.

S’ils analysent la vérité, ils verront qu’il ne leur dit pas tout. Il dispose d’informations sur l’identité du prisonnier mais il ne l’avouera jamais.

Durant la négociation, si les PJ négocient leur paie, Jack utilisera ce qu’il sait sur eux (il s’est renseigné sur eux et connait leur casier judiciaire). Il leur fera miroiter l’effacement de certaines charges retenues contre eux.

Antivirus

A priori, peu de choses peuvent mal tourner dans ce scénario. Mis a part un refus de la mission, ce qui paraitrait assez étonnant, mais bon, prévoyez un scénario de secours, juste au cas où.

Il est possible qu’ils demandent plus de renseignements. S’ils posent des questions sur l’identité du prisonnier, Jack leur dira simplement que ce n’est pas une information nécessaire à l’accomplissement de leur mission. Mais rien ne les empêche de se renseigner par eux même… S’ils posent d’autres questions, à vous de juger s’il a intérêt ou non à leur répondre.

Cependant, les PJ vont peut être se mettre à la recherche d’informations sur leur Johnson et le run. Voilà une liste de ce qu’ils peuvent apprendre.

Un jet d’étiquette (5) avec un contact chez la Lone Star permet d’apprendre les choses suivantes concernant le convoi :

0 succès : Je n’en ai pas entendu parler désolé…
1 succès : On ne m’a pas mis au courant. Ca doit être une opération secrète.
2 succès : Il parait que c’est un prisonnier spécial qui va être transféré dans un autre pénitencier à cause de surpeuplement.
3 succès : On raconte que ce prisonnier aurait négocié sa libération en échange d’informations.
4 succès : Le prisonnier est en fait une prisonnière. Elle va être libérée dans une autre ville sous couvert d’un transfert de prisonnier. C’est bien entendu top secret.
5 succès : la prisonnière s’appelle Karen Winslow, une shadowrunneuse arrêtée il y a un an.

Quiconque fera des recherches dans la matrice ou via un contact des ombres concernant le nom de Karen Winslow ou de Jack Barret pourra apprendre ce qui suit (jet d’informatique (4) ou d’étiquette (4)) :
0 succès : C’était pas le chanteur d’un groupe de rock ?
1 succès : C’était un ancien shadowrunner. On n’a pas entendu parler de lui depuis plus d’un an.
2 succès : Jack était un pro du déguisement. Il pouvait s’infiltrer dans n’importe quel endroit.
Karen était spécialisée dans la haute voltige. Elle pouvait escalader n’importe quel mur et personne n’arrivait à lui mettre la main dessus.
3 succès : Ils faisaient partie de la même équipe de runneur. Chris et Brad en faisaient également partie. Ils ont disparus il y a un peu plus d’un an.
4 succès : Ils ont eu une liaison qui a tourné court.
5 succès : On raconte que Jack aurait trahi Karen avant de disparaitre.

Un petit tour dans la matrice de la Lone Star peut permettre à un decker de trouver les informations suivantes concernant le convoi (Sécurité rouge 4) :
0 succès : Mieux vaut ne pas tarder à se déconnecter…
1 à 3 succès : Etrange, aucune trace de ce convoi dans les registres de la LS…
4 succès : Un dossier secret. Apparemment ce convoi est top secret et transfert une prisonnière vers les UCAS pour raison de surpopulation.
5 succès : La prisonnière s’appelle Karen Winslow. Elle est transférée en raison d’une « négociation ».

A vous de rendre les recherches aussi simples ou complexes que vous le souhaitez. Mais ils ne devront trouver ces infos uniquement en cherchant au bon endroit. Ne leur donnez pas sur un plateau.

Long is the road…

Qu’y a-t-il mon pote ?

Une fois qu’ils auront préparé leur matos, les PJ se rendront surement un peu en avance au rendez vous. Mais sur la route, ils se feront attaqués par des bikers du gang des Spikes. En effet, la zone où se déroulera l’attaque du convoi se situe proche de leur territoire. Une belle course poursuite en perspective…

Dites le avec des mots

Vous sortez du centre ville et prenez l’I5 en direction de South downtown. Les embouteillages laissent peu à peu la place à une route déserte. Vous perdez peu à peu la notion du temps devant cette route désespérément droite, lorsque vous entendez le bruit de véhicules qui se rapprochent. Un groupe de motards arrivent sur la voie d’en face. Ceci n’aurait rien d’étonnant, si ce n’était que quelques minutes plus tard, vous voyez les mêmes motards qui vous suivent…

Atmosphère (Rush …)

Musique qui bouge, course poursuite et carambolage au menu de ce scénario… Il faut que ca aille vite et qu’il y ait de l’action.

L’envers du décor

Ganger spike (4) : Prendre l’archétype "Ganger du Sprawl" du livre de base.

Moto : Harley Davidson (Cf Livre de base)

Les choses sérieuses commencent

Qu’y a-t-il mon pote ?

C’est dans ce scénario que les choses commencent à tourner au vinaigre. Tout débutera comme prévu : le convoi sera pile à l’heure, l’effectif de l’escorte sera conforme à ce qu’on leur à annoncé. Bref, tout devrait aller comme sur des roulettes. Les agents de la Lone Star riposteront avec force, mais pris au dépourvu les PJ devraient pouvoir profiter de la confusion pour faire évader le prisonnier… ou plutôt la prisonnière. Effectivement, à moins qu’ils n’aient eu accès aux fichiers de la Lone Star concernant ce convoi, les PJ ne devraient pas s’attendre à voir une femme dans le fourgon. D’autant plus qu’elle ne sera pas très loquace, ni disposée à vouloir s’évader. L’hésitation dont elle fera preuve avant de les suivre devrait leur mettre la puce à l’oreille : il y a quelque chose qui cloche…

Dites le avec des mots

23h47. Le convoi est pile à l’heure. Votre Johnson semble avoir des renseignements d’une précision remarquable. C’est plutôt encourageant vu l’affrontement qui devrait suivre. Vous vérifier une dernière fois que tout le monde est en place et vous vous préparez à passer à l’action…

Une fois qu’ils ouvrent la porte arrière de la fourgonnette :
Deux agents de la LS sont à l’arrière avec le prisonnier... ou du moins la prisonnière. C’est en effet une jeune elfe qui est menottées au fond du fourgon. Elle vous regarde avec un mélange d’étonnement et de suspicion. Mais ce n’est pas vraiment le moment d’admirer ses beaux yeux, les deux flics qui sont à côté d’elle se préparent à ouvrir le feu...

Atmosphère (Raikiri …)

La forêt est calme, on entend la rivière qui coule non loin de la… bref, le calme avant la tempête.

L’envers du décor

Agent de la Lone Star : Profil de base de l’agent de la LS disponible dans Seattle 2060.

Voiture : Vitres blindées (Barrière 2)

Karen Winslow : Spécialiste des opérations clandestines (Cf SR3)

Elle montrera une petite réticence avant d’accepter de suivre les PJ. Cela à pour but de leur mettre la puce à l’oreille quand à la véritable raison de leur mission. En effet, s’ils la livrent à Jack, elle risque de subir un sort peu enviable...

Antivirus

Plusieurs choses peuvent mal tourner dans ce scénario. Tout d’abord, selon le moyen qu’ils choisissent pour arrêter le convoi, l’extraction se fera plus ou moins bien. Il est même possible que Karen y laisse la vie. Si vous voyez que le plan des PJ est un peu risqué pour la prisonnière, rappelez-leur que si elle meurt, ils ne toucheront qu’une partie de la récompense. Si cela ne suffit pas et bien tant pis pour eux, mais cela aura pour conséquence de raccourcir les épisodes suivants. A moins que l’un de vos PJ ne soit recherché, auquel cas vous pourrez remplacer le rituel de Karen, par une localisation de ce PJ. Il sera alors plus facile pour eux de découvrir qu’is sont chassés…
Ensuite, il est possible que certains d’entre eux soient blessés ou tué, voir même capturés. En cas de mort ou de blessure, rien à dire de particulier si ce n’est que le métier de Shadowrunner est dangereux. Par contre, si un PJ est capturé par la Lone Star, les choses vont se passer différemment. Il sera dans un premier temps interrogé pour savoir qui sont ses compagnons, et où ils ont prévu d’emmener Karen. Les informations qu’elle détient sont tellement importantes, qu’ils seront prêts à négocier sa libération en échange du PJ capturé. Bien entendu, s’ils acceptent, les PJ ne pourront pas toucher la prime pour Karen, mais la fin du scénario sera bien moins mouvementée…

Home Sweet Home...

Qu’y a-t-il mon pote ?

En supposant que l’attaque s’est bien déroulée, les PJ devraient vouloir retourner à une de leur planque avec Karen. Ils prendront alors un peu de repos bien mérité, pourront se soigner, jusqu’à ce que les choses dérapent. En effet, la Lone Star va utiliser une cellule de magiciens qui vont accomplir un rituel de localisation, qui va les mener directement dans leur planque, à moins qu’ils ne l’ai découvert avant. Karen profitera de l’occasion pour tenter de s’échapper. Les PJ devront alors réagir très vite pour éviter de finir en taule, tout en conservant leur prisonnière…

Dites le avec des mots

Ca fait du bien de se retrouver chez soi après une nuit aussi agitée. L’effet de l’adrénaline commence seulement à disparaitre alors que vous reprenez votre souffle. L’attaque de cette nuit a été mouvementée, mais vous vous en êtes sorti vivant et c’est bien le principal. Il va maintenant falloir penser à se faire payer. Maintenant que vous êtes en sécurité, il est temps pour vous de contacter votre employeur.

Lorsque vous appelez le numéro que votre Johnson vous avait donné, vous reconnaissez immédiatement sa voix :

« Vous avez la vidéo et la prisonnière ? Bien. Retrouvez-moi dans 2 heures dans l’entrepôt J7 de Tacoma, au coin de la Xème et de la Yème rue. J’y serai avec votre récompense. Vous entrerez par la petite porte, près de l’entrée principale. Elle sera déverrouillée. Je vous attendrai à l’intérieur. »

Il raccroche sans vous laisser le temps de répondre quoique ce soit.

Lorsque les PJ seront prêts à partir, lisez ce qui suit : (Faites leur faire un jet de perception difficulté 6, 5 pour ceux qui ont un appareil auditif allumé et 4 pour ceux en perception astrale à ce moment)

Lisez ceci à ceux qui réussissent ce jet :

"Vous entendez plusieurs voitures qui se garent devant chez vous. Ce n’est pas habituel dans le quartier qu’il y en ait autant qui arrivent en même temps…"

Peu après, lisez ceci :
"Quelqu’un frappe à la porte. Que faites-vous ?"

Atmosphère (Piano Bar …)

Les PJ sont chez eux et cela dois se sentir. Laissez-les se détendre et récupérer de leurs émotions. Lâchez un peu la pression. L’action va bientôt reprendre de plus belle et n’en sera que plus violente.

L’envers du décor

Depuis l’extraction de Karen, la Lone Star est en ébullition. En effet, les agents chargés de protéger Karen ont fait passer l’attaque du convoi comme une évasion de prisonnier, en précisant tout de même qu’elle doit être prise vivante, ainsi que ses complices. Ils prennent cette affaire très au sérieux. Ils ont alors utilisé une cellule de magicien qui localiser Karen via un rituel. Dès qu’elle sera arrêtée (donc probablement dans l’appartement des PJ), ils lanceront une équipe d’intervention pour la récupérer.

Leur plan est simple : Ils vont frapper à la porte, et dès qu’une personne ouvrira, ils lanceront une grenade aveuglante avant de charger à l’intérieur. Si personne ne viens ouvrir, ils défonceront purement et simplement la porte afin de faire irruption dans la pièce (toujours après une grenade aveuglante). Leur but est surtout de faire diversion, et n’ouvriront le feu que pour riposter, car ils veulent éviter que Karen ne soit tuée durant la fusillade. Ils demanderont aux PJ de se rendre avant d’entamer les hostilités en cas de résistance.

Si les PJ observent Karen de prêt, ils peuvent apprendre les choses suivantes via un jet de perception de difficulté 5 :

0 succès : T’as de beaux yeux tu sais…
1 succès : Elle semble confuse et méfiante.
2 succès : Sa première réaction fut de se méfier de nous. Comme si elle ne s’attendait pas à une évasion.
3 succès : Elle nous cache quelque chose. Elle serait attirante si son corps n’était parsemé de cicatrices diverses.
4 succès : Elle regarde souvent par la fenêtre, comme si elle attendait quelque chose. Les cicatrices semblent être d’anciens signes de torture.
5 succès : Elle est de plus en plus mal à l’aise depuis quelques minutes. Il y a quelque chose qui cloche. J’ai déjà vu quelqu’un se comporter de cette manière avant d’être victime d’un sort magique…

Si un personnage pense à passer en perception astrale, il verra l’accumulation de mana autour de Karen qui indique qu’elle est victime d’un rituel. Il pourra également remonter le lien astral vers la loge hermétique de la Lone Star. Il est possible qu’il tombe sur l’observateur venu repérer l’endroit où se trouve Karen en forme astrale. Si c’est le cas, celui-ci tentera de s’échapper (Cf. règles sur le monde astrale dans SR3).

Karen, qui se doute que la Lone Star risque d’intervenir pour la récupérer, tentera de se placer près d’une fenêtre et profitera de la fusillade pour sortir et escalader le mur grâce à ses talents d’acrobate (et son cyberware). Bien sur, si les PJ l’ont neutralisée, elle n’en fera rien, tout dépend donc de l’attitude qu’ils ont eu envers elle. De son côté, après la méfiance due à sa surprise, elle fera tout pour gagner leur confiance et en apprendre plus sur eux afin de préparer son évasion. Elle ne leur dira rien sur son passé, sauf si les PJ ont été suffisamment convaincants (à vous de juger, mais elle a du mal à faire confiance en quelqu’un depuis que Jack l’a trahie). Si à n’importe quel moment (même avant d’être dans les appartements des PJ), elle a une occasion de s’échapper, elle la saisira (seule avec un seul PJ distrait par exemple).

Si Karen parvient à atteindre le toit (par lequel elle avait l’intention d’échapper non seulement aux runners, mais également à la Lone Star), elle apercevra un hélicoptère de la LS qui avait anticipé sa réaction. Elle décidera alors de se rendre de nouveau à la LS. Si les PJ ne la rattrapent pas avant qu’elle n’attrape l’échelle que lui tend l’hélicoptère, ils ne la reverront surement pas de sitôt et pourront dire adieu à la récompense.

Equipe d’intervention de la LS (2 équipes de 4) : Caractéristiques d’agent d’intervention disponible dans Seattle 2060

Antivirus

Ce scénario est très dangereux pour les PJ. S’ils n’ont pas découvert le rituel de localisation sur Karen, ils risquent d’être pris totalement au dépourvu. Il faut cependant prendre plusieurs choses en considération :
Les flics de la LS veulent Karen vivante, ils n’ouvriront donc pas immédiatement le feu. Ils sommeront les PJ de se rendre.
Les PJ connaissent leur planque comme leur poche et auront probablement (espérons le pour eux) une issue de secours. Au pire, ils pourront s’enfuir par la fenêtre comme Karen.

Si un ou plusieurs PJ venaient à être capturés, ils finiraient malheureusement pour eux leur vie en prison, a moins que l’un d’entre eux n’ait pu s’échapper en emmenant Karen et/ou la vidéo. Si c’est le cas, ils pourront négocier la libération de leur ami en échange de la vidéo et de Karen (s’ils ont compris qu’elle avait de l’importance pour la LS). Cependant, une telle négociation impliquera inévitablement la rupture de contrat avec leur Johnson, et donc l’absence de paie et une mauvaise réputation. Un choix difficile…

Si c’est le cas, prenez les PJ à part. Comme ca, ils ne sauront pas ce que les autres ont décidé. Peut être que celui qui a été capturé balancera le lieu du RDV avec le Johnson avant qu’il n’ait lieu, auquel cas on aura droit à la même scène finale que si Karen était présente. Pendant ce temps, les autres iront ils récupérer leur argent en le laissant pourrir en prison, ou négocieront ils avec la LS pour sa libération… La fin est très ouverte et vous en apprendrez beaucoup sur les liens qui unissent vos PJ.

Les affaires sont les affaires

Qu’y a-t-il mon pote ?

Ce scénario est la scène finale. Il peut être très rapide et simple, ou bien long et dangereux, en fonction des évènements précédents. Il s’agit en effet de récupérer leur paie dans un entrepôt désaffecté de Tacoma. Le Johnson est réglo, mais la LS peut fortement compliquer ce scénario. En effet, s’ils sont au courant du RDV (via une balance d’un PJ ou le rituel de Karen), ils vont intervenir en force pour récupérer la prisonnière et la vidéo. Si les PJ n’ont pas pris de précaution, cela peut se terminer en carnage… Jack quand à lui est branché sur le canal de la LS. S’ils venaient à intervenir, il en sera averti et pourra s’échapper au dernier moment. Il tentera cependant d’accomplir sa mission en capturant Karen et en récupérant la vidéo. Mais si tout semble perdu, il n’hésitera pas à mettre les voiles.

Dites le avec des mots

Vous arrivez sans encombre sur le lieu du RDV. Tout a l’air désert. Plusieurs autres entrepôts sont visibles. Il va falloir s’en approcher pour savoir lequel est le bon.

Une fois à l’intérieur :
Il fait nuit noire à l’intérieur de l’entrepôt J7. Mais soudain, trois spots de lumière s’allument simultanément, éclairant le centre de l’entrepôt, où se tient un homme qui vous fait alors signe d’approcher….

Atmosphère (Fire at midnight …)

La pression est à son comble. L’échange est sous haute tension quand les PJ découvrent que Karen et leur Johnson se connaissent. Prenez bien le temps de décrire les réactions de chacun, puis, lorsque la LS intervient, il ne sera plus temps de réfléchir. Une hésitation et c’est la mort assurée…

L’envers du décor

Cette scène peut se passer de plusieurs manières, selon ce qui est arrivé à Karen dans les épisodes précédents. Voici les plus probables :
Karen a réussi à s’enfuir avec l’hélicoptère de la LS depuis l’appartement des PJ. Dans ce cas, elle leur aura donné le lieu de rendez-vous entre les PJ et le Johnson. Si le rendez vous a été déplacé ou si Karen n’a pas pu prévenir la LS (ou n’a pas été mise au courant par les PJ), alors la scène se déroulera sans accros. Jack donnera la somme prévue aux PJ en échange de la vidéo, mais bien entendu, ne donnera pas le supplément pour la capture de Karen. Une fois l’échange terminé, il montera sur le toit et s’en ira avec un hélicoptère de la Knight Errant.

Tout se complique si Karen est toujours présente et que les PJ n’ont pas découvert le rituel. Dans ce cas, Jack sera prévenu grâce à sa radio que la LS est en route. Il se débrouillera donc pour rester le plus loin possible des PJ, et proche de l’échelle qui monte au toit. Il enverra l’un de ses hommes pour récupérer la vidéo et Karen. Il semblera curieusement pressé d’en finir avec l’échange, et donnera rapidement l’argent aux PJ, voir même un supplément s’ils en réclament (jusqu’à 5000 par tête). Karen, si elle peut parler, insultera Jack pour l’avoir livrée et racontera son histoire. Durant la discussion houleuse qui s’en suivra, les PJ pourront se rendre compte que Jack nomme Karen « Chaton », comme le mot de passe qu’il leur avait donné au club Pénombra. Après tout dépendra de la réaction des PJ.

Si ceux-ci tardent à donner la vidéo ou négocient trop longtemps, ils seront en pleine discussion lorsque les portes d’entrées et des côtés voleront en éclat, laissant place à des commandos des forces spéciales de la LS.

S’ils réagissent vite, ou s’ils ont posté une vigie devant l’entrepôt, ils auront une chance de sortir de la avant l’arrivée de la police, mais il faudra jouer très serré s’ils veulent être payés tout en s’en sortant sains et saufs…
Jack : La Face (SR3) en remplaçant elfe par humain.
Il est accompagné de soldats de la KE. (Caractéristiques à définir)

Agents d’intervention de la Lone Star (15) : Voir Seattle 2060
Inspecteurs de la Lone Star (5) : Voir Seattle 2060
Leur tactique sera d’encercler l’entrepôt afin d’entrer par toutes les issues en même temps (sauf l’échelle du toit, inaccessible depuis l’extérieur.

Antivirus

Comme nous l’avons dis plus haut, ce scénario est à haute tension et peut très facilement se terminer en bain de sang. Si les PJ se montrent agressifs envers Jack, ses hommes n’hésiteront pas à riposter, et vu leur surnombre et leur placement, les PJ ne seront pas dans une bonne posture. Rappelez-leur également qu’attaquer leur Johnson n’est pas bon pour leurs futures affaires, la réputation étant très importante dans les ombres.

Viens ensuite l’intervention de la Lone Star. Il est clair qu’un assaut frontal est à éviter de la part des PJ, et que la fuite semble le seul moyen de survie. Cependant, s’ils n’ont rien prévu pour prévenir une embuscade, ils seront pris au dépourvu et risquent bien d’y laisser des plumes. Leur seule échappatoire sera de suivre Jack vers le toit, mais lorsqu’ils y arriveront, celui-ci s’enfuira avec l’hélicoptère, les laissant à leur triste sort. Ils n’auront alors pour seul choix que de tenter de s’enfuir derrière les autres entrepôts, en espérant semer leurs poursuivants.

Conclusion

La fin est très ouverte. Ils ont pu se faire des ennemis ou des alliés, comme Jack ou Karen. Il est fort possible qu’ils aient à se mettre au vert pendant quelques temps, histoire que la Lone Star perde leur trace et de se refaire une santé.

Ils gagneront :
1 point s’ils ont pensé à faire des recherches sur le convoi et identifié Karen avant l’attaque.
1 point pour avoir élaboré le plan de l’embuscade et s’en être sorti indemne.
1 point pour être vivant à la fin de l’aventure.
1 point pour celui qui découvre le rituel de localisation sur Karen.
1 point chacun pour s’être sortis des embuscades de la Lone Star.
1 point s’ils ont pensé à mettre une vigie avant d’entrer dans l’entrepôt.
1 point pour s’être comporté héroïquement et avoir sauvé la vie d’un PJ ou de Karen.
1 point pour un roleplay bien senti.

S’ils ont aidé Karen à s’en sortir, et qu’elle échappe à la fois à la LS et à Jack, ils gagneront 3 points de karma supplémentaires bien mérités.
Si Karen arrivait à s’échapper de leur appartement, ils ne gagneraient pas de karma (sauf si un PJ l’a volontairement laissée s’enfuir, auquel cas seulement lui gagnerait 2 points de Karma).
S’ils livrent Karen à Jack, ils ne recevront pas de karma, mais plus d’argent.

Ceci est le premier scénario que j’écris pour Shadowrun. Dans ma campagne, il fait suite aux deux premiers scénarios du supplément « Premier run ». Je vous remercie de l’avoir lu et j’espère qu’il vous a plu. N’hésitez pas à m’envoyer vos remarques ou suggestions sur ma boite mail : valendir59@yahoo.fr

Bon jeu.

Valendir.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Catalyst Game Labs comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Catalyst Game Labs et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr