SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Shadowrun > Suppléments > Troisième édition (2060-2069) > Dragons of the Sixth World
Contribuer

Shadowrun

Dragons of the Sixth World

dimanche 5 juillet 2009, par Gap

Les corpos, c’est bien sympa, mais pour ceux qui aiment avoir plus d’un type d’entité "plus forte que toi" sous le coude, on fait difficilement mieux que les dragons. Ce supplément, qui n’a malheureusement jamais été traduit, se veut la principale référence sur le sujet.

En gros

Ce supplément de 204 pages est composé de 14 chapitres principaux, tous "en-jeu" sauf le dernier, comme souvent dans les suppléments de contexte de la gamme Shadowrun.
- Le premier chapitre présente des généralités et rumeurs sur les créatures draconiques.
- Les 11 suivants présentent les dragons les plus célèbres ou les plus influents de Shadowrun, y compris la fondation Draco de Dunkelzahn. Ils sont suivi d’un chapitre relatif à une série de dragons d’importance secondaire.
- Le dernier est composé d’infos fiables et de règles utiles pour qui voudrait exploiter les dragons présentés dans les chapitres précédents.

En détail

Le premier chapitre, Dragon download (17 p., collectif), est un chapitre généraliste sur les créatures draconiques (dragons, drakes et grands dragons). Il se base sur un manuel rédigé par la fondation Draco à destination des drakes qu’ils recueillent en leur sein. On y découvre des faits et rumeurs sur la biologie, la reproduction, la culture et la magie des dragons.

The Draco Foundation (11 p. de Steve Kenson) présente la structure qui a hérité des avoirs de Dunkelzahn et de ses instructions. On y découvre notamment le conseil d’administration et les objectifs de la fondation.

Aden (11 p. de Peter Millholland) : le grand dragon connu pour avoir rasé Téhéran, qui a fait du Moyen-orient son domaine. Le chapitre indique comment Aden lutte contre les intérêts de Saeder-Krupp et entretient le chaos dans la région.

Celedyr, draco digitalis (13 p. de Jon Szeto) : ce chapitre dessine un grand dragon surprenant, qui passe son temps à plonger dans la matrice ou dans le sol, à la recherche d’informations ou de minerais. Celedyr est à la fois actionnaire de Transys Neuronet et un dragon gallois traditionnel.

Ghostwalker (11 p. de Steve Kenson) : on y découvre le dernier arrivé, qui a fait de Denver son territoire après avoir surgi de la faille astrale ouverte lors du décès de Dunkelzahn. Ses relations avec le nexus Shadowland, Aztlan et Denver elle-même sont évoquées par Crystal, une habituée de Shadowland.

Hestaby (13 p. de Chad Huffman) : la "Reine Orange" qui siège au conseil de Tir Tairngire quand elle ne surfe pas sur Shadowland. Se sent-elle investie de la mission de Dunkelzahn de faire alliance avec la méta-humanité, ou n’est-ce qu’une couverture, comme l’affirme le chaman qui a rédigé ce rapport ?

Hualpa (11 p. de Steve Kenson) : une présentation sans surprise du dragon sud-américain qui a éveillé l’Amazonie. Ses relations avec Aztlan, les éco-guerriers, etc.

Lofwyr (13 p. de Peter Taylor) : le Loremaster des dragons, qui dirige également la plus grande corpo du monde, Saeder-Krupp. Pas mal d’infos à caractère relationnel et géopolitique pour le maître de la nouvelle Europe.

Lung, subtle yin (12 p. de John Szeto) : le maître de la montagne sacrée, qui contrôle les énergies de l’anneau de feu sur le continent et devient par là-même le principal adversaire de son ancien élève Ryumyo.

Masaru (13 p. d’Elissa Carey) : Le plus jeune des grands dragons, qui soutient l’opposition à l’occupant japonais dans le Pacifique, et plus spécifiquement aux Philippines. Le chapitre évoque également l’évolution de son caractère : encore un qui se voit le successeur de Dunkelzahn en termes de relations avec les métahumains.

Rhonabwy & the Sea Dragon (11 p. de Robyn King-Nitschke) : deux grands dragons plus discrets que les autres, qui semblent animés d’une haine mutuelle d’origine inconnue. Le vol des oeufs de la seconde pourrait avoir été orchestré par le premier au bénéfice de Hestaby. Les raisons de la chose restent obscures.

Ryumyo, raging yang (12 p. de Dan Grendall) : l’élève de Lung et son plus féroce adversaire, qui se repaît des énergies de l’anneau de feu dans le Pacifique. On verra au cours de l’année de la comète (postérieure au supplément) que son contrôle de ces énergies est très relatif.

A nest of serpents (20 p. d’auteurs divers) : un chapitre rédigé par plusieurs participants qui présente une dizaine de dragons de moindre importance... ce qui signifie aussi qu’ils sont plus facilement utilisables en jeu car moins omniprésents en termes de storyline.

Enfin, le traditionnel chapitre objectif Game information clôt le livret, approfondissant ou démentant certaines des rumeurs présentes dans les chapitres précédents. Il contient quelques infos utiles sur les dracomorphes de tout poil, pas mal de redites sur les objectifs des grands dragons, et un ou deux éléments qui permettent de clarifier les chapitres précédents.

Et donc ?

Globalement ? Une déception, même si ça donne un bon aperçu d’employeurs potentiels à long terme. Plus monomaniaques que des corpos, les dragons sont au final assez fades. Evidemment, ne le leur dites pas, je tiens à ma peau.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Catalyst Game Labs comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Catalyst Game Labs et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr