SDEN - Site de jeu de role
Accueil > SorCellerie > Aides de jeu > Créatures > [Créature] Le slasher
Contribuer

SorCellerie

[Créature] Le slasher

lundi 18 juin 2012, par rollytroll

Le slasher désigne à la fois un tueur en série psychopathe, et le sous-genre cinématographique de films d’horreur qui met en scène les meurtres de ce tueur.

Les histoires fortes, celles dont on se souvient sont celles mettant en scène des "méchants d’anthologie". Voici quelques indices pour créer votre slasher parfait.

Profil d’un tueur

Le slasher est un tueur en série psychopathe, souvent masqué, qui massacre à l’arme blanche, un groupe d’individus, très souvent des jeunes gens.

  • Chaque slasher a un passé. La plupart des slashers étaient des hommes (et plus rarement des femmes) ordinaires qui ont été confrontés à un ou des évènement(s) dramatique(s), qui les ont profondément affectés au point de les transformer en serial killer, voir même de les faire revenir d’entre les morts. Ce traumatisme est à l’origine de leur perte d’humanité. Il n’y a malheureusement aucun espoir que le slasher redevienne humain. Mais la connaissance de ce traumatisme peut fournir un élément intéressant pour échapper au slasher.
  • Chaque slasher possède un but. Le slasher commet des meurtres pour s’approcher de son but. Ils sont mus par une motivation forte, le plus souvent un désir de vengeance lié à ce qu’ils ont subi auparavant. Ils ont donc un type de victime de prédilection et s’attaquent en priorité à l’objet de leur vengeance, puis à tous ceux qui se trouvent entre eux et l’objet de leur vengeance et enfin à tous ceux qui partagent des attributs semblables à l’objet de leur vengeance.
  • Le slasher est une créature surnaturelle. Les slashers ont clairement des attributs surnaturels dont les plus communs sont une force et une endurance au-dessus de la normale. La plupart sont également rapides, précis, habiles avec une arme blanche, insensibles à toute forme de peur ou d’intimidation et même parfois immortels. Les pires slashers font en plus usage de pouvoirs particuliers.
  • Le slasher utilise une arme blanche. Le terme "slasher" vient du verbe anglais "to slash" qui signifie taillader, et qui fait directement référence à son arme de prédilection, l’arme de poing (qui n’est pas nécessairement un couteau d’ailleurs) puisqu’il utilise comme instrument de mort une très grande variété d’outils détournés de leur usage originel et souvent en rapport avec leur vie antérieure : tronçonneuse, tondeuse, perceuse, hache, marteau, taille-haie, faux, faucille, crochet....
  • Le slasher revient toujours. La mort du slasher n’est jamais vraiment définitive. Si son corps peut être détruit, son âme survit et il lui arrive de revenir hanter vos prochains scénarios, sous forme d’esprit, en possédant de nouvelles victimes, à travers une descendance vengeresse dont la principale ambition sera de nuire à ceux qui ont retardé la réalisation de leur but initial.
    Tremblez pauvres personnages, pour le slasher, la mort n’est que le commencement, et il n’est pas rare qu’il revienne doté de pouvoirs surnaturels encore plus puissants.

Chronologie d’un carnage annoncé

Le scénario mettant en scène un slasher comprend la plupart du temps la trame suivante. A vous de faire varier les paramètres pour créer votre histoire sur mesure.

Événement passé

  • Le groupe de jeune s’est rendu coupable d’une mauvaise action,
  • Le tueur a vu une faute, une mauvaise action,
  • Le tueur a vécu une expérience tragique/traumatisante,
  • Le tueur assassine les fautifs du groupe de jeunes.

Événement présent

  • Une fête commémorant un évènement (week-end d’intégration, Halloween, Noël, St-Valentin, Springbreak, cérémonie de fin d’étude, grandes vacances...) ;
  • La volonté destructrice du tueur est réactivée (par un élément déclencheur) ;
  • Le tueur reconnait les coupables (enfin ceux qui lui ont échappé) ;
  • Un membre d’un ancien groupe avertit le groupe de jeunes (optionnel) ;
  • La bande de jeune ne fait pas attention, ne tient pas compte des mises en garde) ;
  • Le tueur traque les jeunes du groupe ;
  • Les jeunes réalisent enfin la menace et tentent en vain de réagir ;
  • Les forces de l’ordre, l’armée, un détective... essayent d’éliminer le tueur ;
  • Le tueur élimine certains jeunes ;
  • Le héros/l’héroïne voit le déroulement des meurtres ;
  • Le héros/l’héroïne voit le tueur ;
  • Le héros/l’héroïne se bat avec le tueur ;
  • Le héros/l’héroïne tue ou triomphe du tueur ;
  • Le héros/l’héroïne survit ;
  • Mais le héros/l’héroïne n’est pas libérée du tueur/de la malédiction.

Le dernier survivant

Il n’existe pas de manuel pour survivre à la rencontre avec un slasher. Toutefois, les films de la saga Scream ont popularisé un certain nombre de règles récurrentes dans la plupart des films d’horreur qui peuvent éventuellement aider votre personnage a atteindre le statut envié de dernier survivant.

SCREAM 1

  • règle n°1 : ne pas avoir de rapports sexuels,
  • règle n°2 : ne consommer ni drogues, ni alcool,
  • règle n°3 : ne jamais dire "je reviens tout de suite", parce que vous ne reviendrez jamais.

SCREAM 2

  • règle n°1 : le nombre de corps est toujours plus élevé,
  • règle n°2 : les scènes de tuerie sont plus élaborées : plus de sang, plus gore,
  • règle n°3 : ne jamais penser, en aucune circonstance, que le tueur est mort.

SCREAM 3

  • règle n°1 : dans le troisième épisode, il n’y a plus de règles,
  • règle n°2 : tout le monde peut mourir, y compris l’héroïne,
  • règle n°3 : le tueur est invincible et ne peut mourir aussi facilement.


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.