SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Supra > Aides de jeu > Kalidhia : le monde > Géographie et Cartothèque > Le Pays nain (Kazad-Dur) et sa capitale Daïn
Contribuer

Supra

Le Pays nain (Kazad-Dur) et sa capitale Daïn

mardi 6 juin 2006, par enameril

Position : centre du continent (partie nord).

Importance politique : majeure

Importance économique : majeure

Population principale : Nains + gnomes

Position : centre du continent (partie nord).

Importance politique : majeure

Importance économique : majeure

Population principale : Nains + gnomes

Grâce à la poigne de fer des deux dirigeants nains de la dynas-tie Niklan, le pays nain a conservé une dimension conséquente. Mais il faut aussi ajouter que les monts secs et venteux ou les longues chaînes de hautes montagnes ne sont pas très attrayantes pour les humains d’habitude si expansionnistes.

- Climat : Montagnard et parfois carrément froid, les plaines qui bordent l’Ouest de la province sont par contre tempérées et très humides avec de nombreux marécages. Les plaines de l’est sont nettement plus sèches et le climat continental y rend la vie particu-lièrement difficile pour les non-nains (-30°C en hiver et très chaud en été).

- Population : les nains représentent environ 50% de la population et les gnomes environ 10%, le reste est surtout composé d’humains et de ½ elfes ou ½ orks. Mais alors que les nains ont la réputation d’avoir un faible taux de reproduction (1 à 2 enfants par famille et encore), on remarquera qu’en réalité la population naine est assez importante et que le Pays nain comprend de nombreuses grandes cités.

- Villes importantes : Daïn (Capitale, 350 000 hab.), Durïn (160 000 hab.), Nad-Kark-Oz (100 000 hab.), Kad-Imril (65 000 hab.), Her-Kirïn (30 000 hab.), Harad-Kïn (12 000 hab.), Kank-Ör (10 000 hab.), Kumbalak (4 000 hab.).

- Paysage classique : Chaîne de hautes montagnes couvertes d’herbe sèche qui s’intercalent entre des plaines arides. On ren-contrera aussi nombre d’étendues au contraire très humides et couvertes de forêts de sapins ou de marécages. Les villes et les villages sont assez nombreux et chaque famille naine possède au moins 2 ou trois maisons, souvent réparties dans tout le pays nain. Les voies de communications sont très bien entretenues et les larges routes pavées sont rarement bloquées, même dans les cols enneigés.

- Architecture classique : Maisons de plein pied en pierre dure, renforcées par des poutres de bois massif voire de métal. Les parties souterraines se limitent à la cave car depuis la grande maladie les nains n’habitent plus sous terre : ils peuvent travailler sous terre, mais pas y habiter. Dans le pays gnome à l’inverse, les maisons peuvent être entièrement troglodytes ou les villages être entièrement souterrains.

- Capitale : Daïn

Style : La cité de Daïn est composée de trois parties : la haute ville, qui occupe l’extrémité du promontoire sacré et est protégée d’une muraille imposante, la ville, qui est la partie plus populaire, elle aussi ceinte de murailles et la basse ville, qui est le secteur le plus moderne et est situé à l’extérieur des murs. Les rues sont larges, toutes pavées et munies d’égouts ainsi que d’éclairage. Daïn est un ville rationnelle, optimisée mais aussi très ancienne. Dans la haute ville, dont l’accès n’est pas limité, se trouvent en effet des temples millénaires dont certains possèdent de nombreux niveaux souterrains.

Administration : La ville est dirigée par un conseil, présidé par trois personnes : l’empereur des nains, le grand prêtre de Guerimm et un héros du peuple nain. Elle jouit, comme l’ensemble du pays nain d’une relative autonomie politique et économique. Et A daïn, l’ancienne gloire et la puissance du pays nain se font encore largement sentir. Le poids des clergés sur la haute-ville est omniprésent et des quartiers entiers ne sont voués qu’au culte de guérimm et à l’artisanat.

Coutumes locales :
- Les hautes forges de Guérimm : Quand Guérimm marchait encore sur Kalidhia, il décida de faire du promontoire de Daïn une place privilégiée pour ses enfants. Il participa à la construction de la cité qui se développa à la fois en souterrain et à l’air libre. Des forges sacrées et des temples furent érigés dans la haute ville et jamais jusqu’à nos jours leur activité n’a été stoppée. On raconte même que le feu qui brûle dans le fourneau principal est encore celui qui fut allumé par le dieu. Inutile donc de préciser que les objets forgés à ces forges sont tous bénis et faits de meilleurs métaux alchimiques… Mais qu’il est aussi très difficile à des non Kraën de bénéficier de ces produits, sauf si on est prêt à y mettre le prix et si on possède un accès privilégié à ces forges.
- Le marché de l’or : Situé à côté du grand temple de Gué-rimm, ce marché couvert est un lieu uniquement tourné vers le commerce de l’or et autres métaux précieux (un autre marché étant consacré aux gemmes). Un temple de Guérimm, une fonderie spécialisée, des centaines d’artisans et de marchands se côtoient dans une effervescence qui dure toute la journée. Et la nuit, c’est au tour des membres d’une association prendre la place, tous kräen de basse condition. Ce groupe, « les Ramasseurs de poussière dorée » passe la nuit à nettoyer le marché couvert, échoppe par échoppe, ruelle par ruelle, étal par étal, pour collecter la moindre poussière de métal précieux. Poussières qui sont ensuite apportée à la fonde-rie du marché où le peu d’or qu’elles contiennent est extrait, refondu puis payé aux collecteurs.

- Autres villes importantes :
- Durïn : seconde ville du Pays nain, Durïn est une cité très com-merçante et un centre d’échange entre l’ouest de Kalidhia (Asmi-nia, Lamédon, etc.) et l’est (Paléon, Ered—Dur, Nostrie). Elle s’étend de part et d’autre de la vallée de l’Ainkor, ses murailles n’ornant le nord de la ville que de façon anecdotique, Durïn est assez cosmopolite pour une ville naine et compte pas mal d’habitants humains.
- Nad-Kark-Oz : capitale souterraine des gnomes, Nad est la seule ville Kraën qui demeure sous terre. Reliée à de nombreux réseaux de galeries, c’est aussi une entrée vers les immenses réseaux labyrinthiques qui se trouvent au cœur des montagnes.
- Kad-Imril : cité militaire dirigée par le duc Ys Trokan, la vie y est rigoureuse et seuls les soldats, les guerriers nains et les mineurs des alentours aiment à y passer du temps.
- Herd-Kirïn : ville jumelle de Kad-Imril, Herd est la seconde ville garnison du Nord du Pays nain. C’est aussi au sud de cette ville que se trouvent la très secrète vallée des ours, que les nains considèrent comme sacrée.
- Harad-Kïn : les nains surnomment cette ville « la cité des cou-peurs de bois » et il est vrai que ses plus grosses activités sont le bûcheronnage et le commerce du bois. Les troncs, planches et objets manufacturés sont ensuite descendus vers Durïn puis revendus dans le continent entier.
- Kank-Ör : située au sud de l’actuel pays nain, cette petite ville est dédiée à l’élevage et à la culture. Très proche des autres villes du Lamédon, la terre y est aussi fertile et les Peaux-vertes aussi rares, ce qui est un cas particulier pour le pays nain.
- Kumbalak : la petite ville n’est plus que l’ombre de ce qu’elle fut jadis : la cité frontière avec le pays humain. Elle garde de nombreu-ses traces de ce passé militaire, même si désormais, la plupart des casernes sont vides ou servent d’entrepôts pour le grain et les marchandises à destination des villes montagnardes.

Ces informations, sans les cartes, sont reprises dans le document à télécharger : Les provinces de Kalidhia qui figure dans l’article : La géographie de Kalidhia



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.