SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Terres du Milieu > Jouer en Terres du Milieu
Contribuer

Terres du Milieu

Jouer en Terres du Milieu

vendredi 5 juillet 2002, par Enkidou

Les Terres du Milieu sont un endroit qui a marqué l’imaginaire de plusieurs générations, que ce soit par les livres du Professeur Tolkien, ceux de son fils ou, plus récemment, les films de Peter Jackson.

John R.R. Tolkien a regroupé toutes les légendes nordiques, pour en faire des romans, contes, et légendes fantastiques. Il décrit dans ses histoires un monde imaginaire, La Terre du Mileu, dans lequel évoluent les hommes, entourés d’autres races commes les Elfes, les Nains, les Orques, et tant d’autres. La plupart des jeux de rôle médiévaux-fantastiques sont inspirés de ce monde. Par exemple, les relations entre les races, et leurs caractéristiques générales. Voici une courte description des oeuvres de Tolkien : Dans son conte, Bilbo le hobbit, Tolkien invente la race des hobbits, et nous raconte un merveilleux conte de fées (au sans où lui l’entend). C’est en quelque sorte un mélange des meilleurs éléments du roman et du conte de fée. Ensuite, l’oeuvre principale de Tolkien, l’épopée, qui fait suite aux aventures de Bilbo. C’est Le Seigneur des Anneaux. Ce n’est plus vraiment un conte, mais plus un véritable roman, une légende en trois tomes. Nous suivons le parcours initiatique des peuples des Terres du Milieu, symbolisés par un représentant de chaque race, en général. A la fin, après des passages de courages, d’humour et d’héroïsme, le bien gagne. C’est avant tout une histoire, et c’est tant mieux. Enfin, Le Silmarillon est plus difficile d’accès. C’est en quelque sorte la bible des Terres du Milieu, et la bible, c’est dur à lire. Mais si vous êtes un fan de Tolkien, le Silmarillon vous ravira. Enfin, les "ultra fans" pourront encore se tourner vers les Contes et Légendes inachevés.

Tous les jeux de rôle médiévaux fantastiques sont plus ou moins inspirés de l’oeuvre de Tolkien, Gary Gigax ne cache d’ailleurs pas ses inspirations pour la création de Donjons et Dragons.

Le Jeu de Rôle des Terres du Milieu est l’adaptation des romans de J.R.R. Tolkien. Ce jeu se déroule dans l’univers inventé par cet auteur, mais près de 1000 ans avant les événements décris dans son oeuvre, et vous permet d’incarner tous les classiques du médiéval fantastique, à savoir elfes, nains, hobbits... et même parfois humains ! Le système de jeu utilisé est une version simplifiée de Rolemaster. JRTM est édité en France par Hexagonal, sous licence I.C.E. JRTM était le jeu "officiel" sur la licence des livres Bilbo le hobbit et le Seigneur des Anneaux.

Tout d’abord, la présentation est assez austère puisque la deuxème édition du jeu se présente sous la forme d’un seul gros bouquin à la couverture étrangement illustrée. La citation au dos, écrite en bleu sur rouge, est d’un goût exquis ! On ouvre le livre pour découvrir des pages en noir et blanc, à l’aspect parchemin (ou l’aspect photocopie, au choix). Les illustrations sont en règle générale décevantes comparées à celles de certains suppléments. Côté fond, au début, un court chapitre présente le jeu de rôle en général, puis le Seigneur des Anneaux (SdA). Ensuite viennent les règles. Le système est bien rôdé, mais très complexe. Bourré de tables à consulter et de calculs à faire, la fluidité n’est pas au rendez-vous. Au passage, on remarque le vieux concept de niveaux, toujours présent.

Tolkien était d’une très grande précision, et ce jeu très simulationniste semble assez adapté. Cependant, cet avantage est également un défaut. La précision de ce système ralentit énormément le jeu et le rend lourd. De plus le système de magie n’a rien à voir avec la conception qu’en avait Tolkien (Vous saviez que Gandalf pourrait se réduire à 500 % de sa taille au moins ? et inversement ?). Le jeu est peut-être un peu trop commercial. Il y a beaucoup trop de remplissage idiot dans les suppléments (j’en ai rien à faire d’avoir les caractéristiques des Valar, pas plus que de savoir qu’Elrond est Animiste/Prêtre/Barde/etc... avec plein de professions qui sont pas dans le bouquin de règles. Il a plein de listes de sorts, aussi, qui ne sont pas dans le livre. Elles sont dans Rolemaster). En plus, il y a beaucoup d’inventions de la part d’ICE. En conclusion, JRTM n’est pas un mauvais jeu, mais le système et le background ne collent pas toujours. Vous n’avez donc qu’à adapter (le système) ou à faire avec.

Personnellement j’aime beaucoup jouer à JRTM, mais je n’ai aucune envie de jouer un Elfe des neiges. Et je me moque de savoir qu’Elrond possède une "harpe +30 aux chants bardiques qui ne se désaccorde jamais".
Enfin, ce jeu n’est plus édité mais a été remplacé par un autre jeu sur la licence du film.

Le Seigneur des Anneaux, le jeu de Rôle est basé sur la licence de la trilogie de Peter Jackson. Elle se base donc énormément sur le background des films. Les aventures proposées ne se situent plus en 1400 TA comme dans JRTM mais au Quatrième Age.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.