SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Toon > Aides de jeu > La boulangerie
Contribuer
Les participants

Toon

La boulangerie

jeudi 7 septembre 2006, par Magister Ðévil’spleen...

Article rassemblant tous les informations qui traitent de la description d’un lieu du monde de Toon.

Toutes ces tartes à la crème doivent bien venir de quelque part ! Remontons donc à la source de toutes les batailles de tartes jamais livrées, et visitons la boulangerie de Nullepart-ville.

C’est une petite boutique brillamment éclairée, avec plusieurs vitrines à travers lesquelles on aperçoit les présentoirs et la caisse. A l’étalage, on peut contempler des dizaines et des dizaines de tartelettes, gâteaux, éclairs, religieuses, meringues, croissants... toutes les pâtisseries et toutes les douceurs imaginables. Derrière le comptoir, il y a des couteaux, des pinces, des fourchettes et des pelles à tartes. Et encore derrière le comptoire on peut y trouver des grandes armoires vitrées qui semblent en permanence déborder de... (devinez !) de tartes en tous genres. Aux pommes, aux cerises, à la banane, au chocolat, aux concombres aux franmboises, au café, aux raisins, à la noix de coco, aux groseilles, aux myrtilles, aux... excusez-moi, j’ai un peu mal au coeur. Vous finirez la liste vous même.

Une porte battante derriere le comptoir (encore ce fameux comptoir), mène en cuisine. Il y à là des fours (ouch !), des réfrigérateurs (brrr !), de vastes barriques de cerises, de noix, de crème fouettée, et des pots et des moules pour toutes sortes d’usage. Il y a aussi de grandes plaques sur les étagères, qui portent toutes sortes de merveilles en instance de cuisson.

Manger des pâtisseries pas encore cuites est une mauvaise idée. La levure fait gonfler l’imprudent. Dorénavant, il peut être lancé comme un ballon. Et s’il en mange trop, il s’envole et reste collé au plafond. Quelle quantité représente "trop" ? Oh, ben... au Mj de décider, avec son impartialité habituelle. Et pour redescendre ? Comme nous le disions plus haut, il y a plein de fourchettes dans la boulangerie. Un piqûre bien placée suffira (BANG !).

Les boulangeries sont, traditionnelement, le repaire des boulangers. En règle générale, ce sont des prima donna dotées d’un caractère exécrable, qui ne supportent pas de voir des gens manger les chefs-d’oeuvres sur lesquels ils ont tant trimé. Les autres Pnj qu’il est possible de rencontrer dans une boulangerie sont le gros mitron qui dévore à peu près la moitié de la production de la boutique à lui tout seul (d’ailleurs il ressemble presque à un ballon lui aussi, il s’en faudrait d’un rien... pourque... BANG !) et la caissière, qui est toujours un Ennemi Naturel du personnage le plus agressif. Le personnage poursuit la caissière (ou le contraire), le conflit se déplace vers la cuisine, et les tartes commencent à voler bas. BANZAI !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.