SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Unknown armies > Inspirations > Textes d’ambiance > Passé Blanc > Une jolie fleur ?
Contribuer

Unknown armies

Une jolie fleur ?

jeudi 13 avril 2006, par Olivier

- Que voyez-vous ?
- Une jolie fleur.
- Que voyez-vous ?
- Des taches...
- Non, que voyez-vous vraiment ?
- Je vois le fleuve de la mort.
- Le Styx ? Le fleuve Grec ?
- Il n’est pas Grec.
- C’est là qu’est parti votre bébé ?
- Non, mon bébé est vivant.
- Comment le savez-vous ?
- Parce que les gens comme moi se nourrissent de la mort.
- Les gens comme vous ?
- Les Pythies.
- Vous pensez que vous êtes une Pythie ?
- Vous pensez que vous êtes un Psychiatre ?
- Ecoutez, je pense que nous sommes mal partis...
- Oui nous sommes TOUS très mal partis.
- Ca suffit. Si vous voulez sortir vous avez intérêt....
- Votre fille a le bras gauche paralysé à cause d’un shoot qui lui a sectionné un nerf. Elle est en désintoxication à Zurich. Vous vous branliez dans sa bouche quand elle était petite. Votre femme vous a quitté. Vous êtes en train de perdre la vue.
- Avez-vous eu accès à mon dossier médical ?
- Avez-vous eu accès à mon âme ?
- ...
- En 91 ils ont détourné le Specht en Hongrie. Ce fleuve séparait le monde des morts de celui des vivants. Quand ils s’en sont aperçus, ils en ont adopté certains. Les défunts sont efficaces. Ils n’ont pas de passé. Ils se nourrissent de la souffrance d’autrui. Ils ne savent pas qu’ils sont morts. Ils font de parfais cadres hiérarchiques.
- J’avais cru remarquer aussi. Bon, vous-vous êtes assez foutu de moi. Je vous garde. Vous êtes malade.
- Les gens comme moi sont TOUS malades. Un excès de vie les tue. Nous avons besoin des morts pour maintenir l’équilibre. Mais je vous rassure, vous n’allez pas me garder. Une dent vous fait mal, n’est-ce pas ? Elle répond à votre angoisse. Et votre angoisse répond à votre douleur. La sensation se diffuse. Elle résonne. Elle descend dans votre corps. Votre sexe est douloureux comme votre dent. Comme lorsque vous regardiez votre fille. Vos tempes bourdonnent. Votre sang se glace. Les aiguilles de douleur descendent de votre mâchoire...
- ASSEZ !
- Vous savez que chaque regard que vous posez sur moi augmente votre tourment, n’est-ce pas ? Vous voulez toujours me garder avec vous ?
- Comment faites-vous ça ?
- Je vous comprend très bien. C’est dur de perdre un enfant. Non ?

S’éloignant de l’hôpital, la femme pénètre la foule en serrant les dents. D’un signe de la tête, elle refuse la fleur que lui propose un vendeur des rues.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.