SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : la mascarade > Aides de jeu > Gothique/punk
Contribuer

Vampire : la mascarade

Gothique/punk

mercredi 15 février 2006, par MaëL

Une tentative de définition du Monde des Ténèbres et de Vampire : la Mascarade en particulier.

Gothique est sans doute le meilleur qualificatif pour décrire la nature du Monde des Ténèbres. L’environnement n’est autre qu’un enchevêtrement disgracieux de styles et d’influences et la tension causée par la juxtaposition d’ethnies, de classes sociales et de sous cultures contribue à faire du monde un endroit bouillonnant de vie, mais dangereux. L’adjectif "gothique" illustre fort bien l’ambiance du Monde des Ténèbres : d’immenses bâtiments érigés sur des arcs-boutants allient colonnes classiques et gargouilles grimaçantes. Les habitants sont écrasés par cette architecture démesurée et perdus dans cette forêt de flèches qui semblent s’élancer vers les cieux dans une tentative de fuir ce monde bassement matériel. Les bancs des églises attirent les foules car les mortels se rallient sous la bannière de la promesse d’une meilleure vie dans l’au-delà.

Parallèlement, les sectes se multiplient clandestinement et promettent pouvoir et salut à tous ceux qui leur prêtent une oreille attentive. Les institutions qui contrôlent la société sont encore plus rigides et conservatrices que celles de notre monde car parmi les hommes qui tirent les ficelles du pouvoir, nombreux sont ceux préférant les maux du monde qu’ils connaissent au chaos du changement. C’est un monde de clivages entre la richesse et la pauvreté, l’excès et la misère.

Quant à l’adjectif " punk ", il décrit le style de vie adopté par de nombreux habitants du Monde des Ténèbres. Afin de donner un sens à leurs vies, ils se rebellent et se débattent contre le pouvoir établi. Dans les rues, les gangs font la loi et le crime organisé se développe de manière tentaculaire en réaction à l’inutilité d’une vie menée dans le respect des lois. La musique, plus forte, plus rapide et violente ou hypnotisante et monotone, fascine tous ceux qui trouvent le salut dans l’oubli. Les mots sont plus crus, la mode plus provocante, l’art plus choquant et la technologie permet à n’importe qui d’avoir accès à tout grâce à un simple clic.

Ce monde est corrompu, ses habitants sont vidés de leurs ressources spirituelles et la fuite en avant remplace bien souvent l’espoir. Comme si cela ne suffisait pas, au cours de ces dernières années, une crainte sourde mais obsédante s’est emparée de la Famille. De nombreux vampires murmurent que cette guerre éternelle qu’est le Jyhad est en passe de détruire les plus anciens. Cet affrontement dure depuis la nuit des temps, mais beaucoup de vampires craignent qu’avec l’avènement d’un nouveau millénaire et l’affaiblissement des morts vivants, une fin apocalyptique se profile à l’horizon.

De nombreux signes et présages contenus dans le prophétique Livre de Nod sèment le trouble parmi les vampires de tous clans et lignages et même chez ceux qui affirment ne pas y croire. Dans les cénacles du Sabbat et dans les salons de la Camarilla, les rumeurs vont bon train et parlent d’agitation en Orient, d’armées de sans-clans, de vampires dont le sang est si dilué qu’ils n’arrivent pas à étreindre leurs proies, de rencontres avec de mystérieux Anciens dont les pouvoirs sont si étendus qu’il est impossible d’en connaître la lignée, de lunes ascendantes noires et de lunes pleines aussi rouges que le sang. Les croyants estiment qu’il s’agit là d’autant de présages annonçant les Nuits dernières et la fin proche de toutes choses. Certains vampires pensent que le Jugement est pour bientôt, que les pouvoirs célestes se préparent à juger les Damnés et leur oeuvre destructrice dans le monde.

D’autres parlent de la Géhenne, la nuit où les plus anciens vampires se lèveront pour s’abreuver du sang faible de leur progéniture afin d’étancher leur soif. Rares sont ceux qui admettent croire en de telles superstitions mais, la nuit, la plupart d’entre eux ressentent la montée d’une véritable tension. Certains Anciens abattent leur main d’un seul coup, détruisant des siècles d’intrigue en un tour demain insensé. Les meutes de guerriers du terrifiant Sabbat prennent d’assaut les forteresses de leurs ennemis, de peur de laisser passer leur dernière chance. Des groupes d’Assamites cannibales, auparavant retenus par une grande malédiction, pourchassent les autres vampires et boivent goulûment leur Sang. Les Anciens, sous l’emprise de la paranoïa, traquent et détruisent les vampires au lignage incertain qui, selon eux, annoncent la Géhenne. La patience a beau être une vertu propre aux immortels, elle s’étiole et le monde des vampires est sur le point de succomber à une grande folie collective.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.