SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : la mascarade > Aides de jeu > Les clans de la Camarilla > Nosfératu
Contribuer

Vampire : la mascarade

Nosfératu

jeudi 19 janvier 2006, par MaëL

Surnom : Rats d’Égouts

Les Infants de Caïn sont appelés les Damnées, mais aucun Vampire ne mérite autant ce nom que les membres difformes du Clan Nosfératu. Tandis que les autres Vampires ont toujours apparence humaine et peuvent se fondre dans la société des mortels, les Nosfératu sont tordus et déformés par la malédiction du Vampirisme. Les autres parlent tout bas d’une marque placée par Caïn sur le clan, en châtiment des exactions monstrueuses de son Fondateur Antédiluvien. Les Nosfératus sont rejetés par les autres infants de Caïn, qui les considèrent avec dégoût et ne les rencontrent qu’en cas d’absolue nécessité.

Après l’Étreinte, les nouveau-nés Nosfératus subissent une transformation très douloureuse et, durant les semaines suivantes, se métamorphosent en monstre hideux. L’horreur de la mutation physique s’accompagne souvent d’un traumatisme psychologique. Incapables de marcher au milieu du troupeau, les Nosfératus doivent vivre au sein des égouts et des catacombes pour toujours.

Les Nosfératus choisissent souvent des mortels au corps ou à l’âme torturé pour l’Étreinte, voyant dans la malédiction du Vampirisme un moyen possible de rédemption pour ces humains. Étrangement, il semble y avoir quelque vérité dans cette croyance. Les Nosfératus sont étonnamment équilibrés et pondérés, évitant les obsessions, crises et colères de leurs frères plus séduisants. Mais cela ne rend pas la compagnie des Rats d’Égouts plus plaisante pour autant. De fait, certains Nosfératus se délectent du choc et de l’horreur que leur apparence grotesque inspire aux autres.

Les Nosfératus sont des survivants par excellence. Peu de créatures, mortelles ou Vampiriques, connaissent les ruelles sombres et les recoins d’une ville aussi bien qu’eux. De plus, les Nosfératus ont développé l’art de tout voir et de tout entendre ; ils s’assurent d’être au courant de la moindre affaire, du moindre trafic, pas par plaisir, mais pour survivre. Informateurs hors pairs, ils peuvent demander gros en échange de renseignements. Utilisant leur Discipline d’Occultation, les Nosfératus peuvent écouter les conversations sans être remarqués, ou assister à des réunions "secrètes". Si un Vampire veut en savoir plus sur la vie et les habitants d’une ville, il devrait consulter les Nosfératus.

Finalement, des millénaires de difformité et de sévices communs ont tissé des liens solides entre les monstres. Les Nosfératus ont dépassé les chamailleries et vendettas communes dans les autres clans, et préfèrent travailler ensemble. Ils se traitent avec une politesse infinie, et partagent librement leurs connaissances. Se fâcher avec un Nosfératu, c’est se fâcher avec tous, ce qui peut être très fâcheux...

Sectes : Étrangement, le clan dans son ensemble appartient à la Camarilla, malgré les difficultés évidentes pour respecter la Mascarade. Peut-être cherchent-ils la sécurité d’être membres, peut-être ne veulent-ils simplement que conserver les autres clans à portée d’observation. Dans tous les cas, très peu de Nosfératus sont membres du Sabbat ou se considèrent comme Autarkis - D’aucune Secte.

Apparence : Aucun Nosfératu ne ressemble à un autre, mais ils sont tous hideux. Une bouche ornée de crocs, une peau décolorée, des tumeurs, des trous à la place du nez, des oreilles semblables à des ailes de chauve-souris, une tête hypertrophiée, des membres tordus, des griffes, une bosse, des pustules, des doigts crochus sont quelques-unes des malformations possibles. Une existence passée dans les égouts et les cryptes fait que la plupart des Nosfératus sentent aussi bon qu’ils sont beaux.

Refuge : Leur difformité force les Nosfératus à trouver refuge loin du regard des mortels, dans les cimetières, les entrepôts et caves abandonnés. Dans les grandes cilles, des fratries entières de Nosfératus vivent dans les égouts et les tunnels du métro. Ces "Royaumes", surtout les plus anciens, sont souvent bien plus vastes que ne se l’imaginent les mortels ou les Vampires : des labyrinthes souterrains plongés dans les ténèbres et gardés par de monstrueuses goules. Même les princes agissent avec prudence lorsqu’il est question d’un royaume Nosfératu.

Background : Les Nosfératus choisissent leurs infants parmi les exclus de la société : les réprouvés, les malades mentaux et les personnes désespérément asociale. Occasionnellement, un Nosfératu vindicatif choisit de donner l’Étreinte à un mortel beau et prétentieux, et profite du spectacle de la malédiction.

Création de Personnage : Les Nosfératus peuvent avoir n’importe quel concept, mais la plupart sont solitaires, membres d’une minorité ou errants. Les attributs mentaux ou physiques sont généralement privilégiés (Les Sociaux sont rarement autre chose que Tertiaire). La furtivité est très appréciée dans le clan, tandis que la survie permet à un Rat d’Égout de trouver un abri dans les endroits reculés qu’il affectionne. Les Nosfératus ont parfois des servants sous la forme d’animaux, foules et même un ou deux alliés humains, mais les historiques sont rarement prédominants.

Disciplines de Clan : Animalisme, Occultation, Puissance

Faiblesse : Comme nous l’avons dit, contempler un Nosfératus est véritablement insupportable. Tous ont un score en apparence de zéro (Barrez le point automatique de la feuille de personnage). Ils ne peuvent pas augmenter leur apparence avec les points d’expérience. La plupart des actions sociales basées sur la première impression (mis à part l’intimidation et autres actions similaires) ratent automatiquement.

Organisation : S’ils n’ont pas un protocole aussi rigide que celui des Ventrues ou des Tremeres, les Nosfératus ont crée une unité très forte au sein du clan, renforcée par la difformité commune. Rejetés et craints par les autres créatures, les Nosfératus se rassemblent, tant pas nécessité que par solitude.

Lignées : Comme de nombreux autres clans, les Nosfératus ont leur antitribu au sein du Sabbat, bien que cette branche ne diffère pas beaucoup du gros du Clan, l’idéologie mise à part. Les descendants de certains Sires ont des difformités "congénitales", mais peu diffèrent notablement. La relation entre les frères des deux sectes est très bonne, pouvant ainsi partager informations sur les Sectes.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.