SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : la mascarade > Aides de jeu > Les clans du Sabbat > Tzimisce
Contribuer

Vampire : la mascarade

Tzimisce

mercredi 4 janvier 2006, par MaëL

Surnom : Démons

Si le Clan Lasombra est le coeur du Sabbat, le Clan Tzimisce est son âme. Même les autres Vampires sont très mal à l’aise à proximité de ces inquiétantes créatures, et le surnom de "Démons" leur a été. Donné jadis par les Vampires horrifié des autres lignées. La Discipline de Vicissitude, propre aux Tzimisces, est particulièrement crainte ; les légendes parlent de défigurations épouvantables infligées par simple volonté, "d’expériences" abominables et de tortures raffinées au-delà de la compréhension et de la résistance des humains -et des Vampires.

Cette réputation terrifiante semble parfois imméritée au premier abord. De nombreux Tzimisces sont des personnes réservées et perspicaces, loin des meutes de guerre hurlantes qui composent le Sabbat. La plupart paraissent rationnels, supérieurement intelligents, possédant un esprit scientifique et pénétrant, et très agréables à recevoir chez soi.

Les Vampires qui fréquentent les Tzimisces réalisent cependant rapidement que les traits humains des Démons ne sont qu’un vernis qui cache... autre chose. Depuis des millénaires, les Démons explorent et affinent leur compréhension de la nature Vampirique, transformant leur corps et leur esprit vers des formes nouvelles et étrangères. Si cela s’avère nécessairement intéressant ou simplement amusant, les Tzimisces n’hésitent pas à modifier leurs victimes de la même manière. Si les jeunes Tzimisces peuvent être décrit comme sans pitié ou sadique, les Anciens n’arrivent simplement plus à comprendre la pitié et la souffrance. Ou peut-être les comprennent-ils, mais ne considèrent-ils plus les émotions comme importantes.

Durant les nuits du passé, les Tzimisces formaient l’un des clans les plus puissants du monde, dominant une bonne part de la région appelée aujourd’hui l’Europe de l’Est. Sorciers puissants, les Démons gouvernaient également les mortels de ces régions, inspirant par là même la plupart des histoires d’horreur sur les Vampires. Un Clan après l’autre tenta de renverser les Tzimisces, mais ce sont les sorciers Tremeres qui y parvinrent. Selon certaines versions de la légende, les Tremeres utilisèrent de la Vitae de Tzimisce dans leurs expériences pour obtenir l’immortalité. Pour cela, les Tzimisces haïssent les Tremeres sans rémission possible, et ceux qui sont capturés par le Sabbat subissent une fin très pénible entres les griffes des Démons.

Durant la Grande Révolte Anarch, le Clan Tzimisce s’est renfermé sur lui-même, de jeunes membres du Clan ayant découvert des moyens mystiques pour briser les liens de Sang qui les retenaient au service des Anciens. Dans la lutte qui s’ensuivit, les jeunes Démons détruisirent un grand nombre d’Anciens et ruinèrent ce qui leur restait de pouvoir. Certains membres du Sabbat murmurent que le Clan a découvert et détruit son créateur Antédiluvien, mais les Démons n’ont jamais confirmé ni infirmé cette rumeur.

Aujourd’hui, les Tzimisces sont les érudits, les conseillers et les prêtres du Sabbat. De nombreuses pratiques de la Secte viennent des coutumes du Clan. En explorant les potentialités et les limites du Vampirisme, le Clan espère découvrir le grand dessein de la race Vampirique. Si cela signifie l’extermination totale des Antédiluviens, de la destruction de la Camarilla et de la vivisection de millions de bestiaux, et bien, toute expérience a son prix.

Sectes : La plupart des Tzimisces sont au service du Sabbat. Quelques puissants Anciens Tzimisces gardent leur indépendance, on pense qu’ils appartiennent à l’Inconnu. Quasiment aucun n’adhère à la Camarilla, même les Démons opposés au Sabbat trouvent détestable de se cacher au milieu des masses comme le fait la Camarilla.

Apparence : Maître de la Discipline de Vicissitude, les Tzimisces ont très souvent une apparence frappante. Que ce soit une beauté ou une laideur saisissante dépend de la volonté de l’individu. Les jeunes Tzimisces, explorant leur nature inhumaine entreprennent toutes sorts de transformations de leur corps. Leurs Anciens, cependant, préfèrent des formes symétriques, sans défaut : après tout, le corps n’est rien de plus qu’une machine très utile. Le visage des Tzimisces ressemble souvent à un masque parfait, et sans âme, et les Démons rient en général très peu, bien qu’on sache que certains se laissent aller à ricaner durant des expériences particulièrement élaborées.

Refuge : Les Tzimisces sont des créatures très individualistes qui accordent une grande importance à l’inviolabilité de leur refuge. En fait, le Clan a un protocole très élaboré de l’hospitalité. Les invités dans le refuge d’un Démon sont protégés par la non-vie du Maître de maison. Les intrus sont poursuivis sur la Terre entière et châtiés de façon horrifiante. Les refuges Tzimisces ou "Manoirs", ne sont pas forcément confortables ou bien tenus comme ceux des Ventrues ou des Toréadors. Le dédain pour les choses des mortels est partout visible chez les Tzimisces.

Background : Les Tzimisces ne donnent jamais l’Étreinte par caprice. Le choix d’un infant affecte son Sire, et un Démon ne choisira donc qu’un mortel susceptible de renforcer le Clan dans son ensemble. Brio et perspicacité sont des qualités très recherchées. Que ce brio et cette perspicacité se manifestent par une théorie scientifique ou des meurtres en série n’est que secondaire.

Création de Personnage : Les attributs mentaux sont les plus prisés par le Clan. Bien qu’issu d’un passé de noblesse, le Démon du Sabbat type ne sent pas concerné par les pitoyables interactions sociales. De ce fait, les attributs sociaux (avec comme exeption notable l’apparence) sont rarement primordiaux. Les connaissances sont favorisées, et les Tzimisces suivent une Voie de l’Illumination tout aussi fréquemment qu’ils conservent leur humanité. Les Tzimisces ont souvent un statut -dans le Sabbat, des ressources et des servants (Goules).

Disciplines de clan : Animalisme, Augure, Vicissitude

Faiblesse : Les Tzimisces sont des créatures très territoriales, choisissant un refuge et le protégeant avec férocité. Lorsqu’un Tzimisce dort, il doit s’entourer d’au moins deux poignées de terre d’un endroit qui a compté pour lui de son vivant (par exemple la terre de son lieu de naissance ou la tombe lors de sa création). S’il ne peut remplir ces conditions, son groupement de dés est divisé par deux toutes les 24h, jusqu’à ce que toutes ses actions ne soient plus résolues qu’avec un seul dé. Cette pénalité dure jusqu’à ce qu’il se repose un jour entier au milieu de sa terre.

Organisation : En dépit de la fierté des Tzimisces envers leur héritage et leurs coutumes, le Clan lui-même est peu organisé. Les Sires et leurs Infants restent plus proches que chez la plupart des Vampires du Sabbat, mais en général, chaque Démon vit sa propre existence. Un des Démon du Clan porte l’antique titre de Voïvode, il est officiellement le chef du Clan, mais en pratique, il agit plus comme un "prêtre" dirigeant les rites que comme un chef temporel.

Lignées : De nombreux Tzimisces sont issus de "familles de Goules" spécialisées ayant longtemps servi le clan. Les Tzimisces qui descendent de la famille Goule des Bratovitch remplacent la Disciplines d’Augure par celle de Puissance, mais subissent un +1 à la difficulté de tous les jets pour éviter la Frénésie. Certains Tzimisces sont des Kolduns, ou sorciers, ils remplacent la Discipline de Vicissitude par la Thaumaturgie, mais subissent un +1 à la difficulté pour résister à la magie.

Il serait bon de citer comme exemple de Tzimisce, parmi les PNJ officiels de White Wolf, l’assez célèbre Sascha Vykos, Tzimisce réputé pour sa cruauté et sa puissance. De son vivant, il était mage et suivant de Goratrix, mais celui-ci le jalousait, et c’est suite à un coup bas du futur Tremere que Vykos tomba dans les mains des Tzimisces. Devenant 6ème génération suite à la diablerie de son Sire, il est connu pour sa grande maîtrise de la Vicissitude et de la Thaumaturgie (il maîtrise fort bien la Voie des Flammes et celle du Sang !). Son apparence, à la fois inhumaine et d’une grande beauté, montre d’ailleurs sa maîtrise de la sculpture sur chair.

P.-S.

"Vampire : la Mascarade" est un jeu de rôles créé par le studio White Wolf et édité en France par Hexagonal.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.