SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : le requiem > Aides de jeu > Famille > Lignées > Tismanu
Contribuer

Vampire : le requiem

Tismanu

jeudi 9 février 2006, par Simon Legault

Plus ancienne que celle des Dragons, la lignée des Tismanu existait alors que Dracula était encore mortel. Aussi, il est dit que la loyauté des Tismanu est pour Dieu en premier lieu, et ensuite pour l’Ordo Dracul. Les premiers vampires de cette lignée étaient des pieux contemplatifs luttant pour civiliser et apaiser les Membres de la famille des terres environnantes. Ils n’avaient alors que peu d’organisation, et existaient principalement sous formes de paires d’un jeune vampire et de son mentor à la recherche de vampires troublés à héberger, soigner et éclairer. Dans les longues absences qui séparent deux visites de ces vampires à guider, les Tismanu se nourrissent exclusivement de moines mortels, certains de ces derniers connaissant même la vraie nature des être qui vivent sous leurs monastères, mais gardant leurs secrets pour honorer les pieux efforts des monstres nocturnes. De rares Tismanu maintiennent toujours de tels liens avec certains moines particulièrement sages.

Origines et histoire des Tismanu : Le nom « Tismanu » provient probablement d’un Monastère de la Valachie occidentale, appelé Tismana. Peu d’évidences physiques persistent toutefois pour suggérer que le Monastère est actuellement un site d’importance pour la lignée. Et même si l’histoire orale veut que le premier vampire à avoir transformé son sang en celui des Tismanu modernes a en premier lieu manifesté les pouvoirs propres aux Tismanu dans un Monastère de l’Europe orientale, le plus vieux Tismanu existant soutient que le Monastère était situé en Transylvanie, et non en Valachie. Même le nom « Tismanu »
est de développement récent. Alors que les premiers moines qui devinrent plus tard les Tismanu rédigeaient déjà l’histoire de Dracula et de ses terres, leur propre histoire, elle, demeurait inconnue. Pour un certain temps, au 19 siècle, alors que l’histoire des Moines Dragon gagnait en popularité auprès de l’Ordo Dracul lors des années sombres qui précédèrent la formation du Covenant, Les Tismanu étaient connus comme les Snagoviens, d’après le Monastère de Snagov, près de Bucarest, où l’histoire veut que Dracula ait été immolé. De là peut-être vient l’engouement de l’Ordo Dracul pour cet endroit...

Les Favoris De Dracula : Une des légendes racontées par les Tismanu - et très populaire auprès de l’Ordo Dracul - raconte que Dracula en personne aurait consulté un Tismanu lors de ses années mortelles. Si la supposition que Dracula ait été en contact avec la Bête même avant sa damnation est vraie, la légende semble moins plausible. Peut-être l’Empaleur aime-t-il à croire que même de tels monstres peuvent trouver la sagesse malgré leurs existences de meurtriers... Mais de telles rumeurs demeurent suspectes. Dans « Les Rites des Dragons », Dracula énonce clairement qu’il n’a jamais considéré les vampires comme réels avant d’en devenir lui-même un. Ce qui demeure sûr, c’est que Dracula respectait les efforts d’illumination des Tismanu lors de sa vie vampirique en Roumanie. Cette légende, couplée aux écrits de Dracula et son appréciation pour les Moines, fait des Tismanu des membres très prisés au sein de l’Ordo Dracul.

Philosophie : La philosophie des Tismanu reflète les croyances des prêtres orthodoxes qui administraient les paysans de Transylvanie, Valachie et Moldavie au Moyen-Âge. Il est le devoir des prêtres d’exorciser les démons, de briser les enchantements et de protéger le peuple des dangers surnaturels. Les Tismanu offrent essentiellement les mêmes services aux Membres de la famille. De plus, ils tâchent de créer des refuges inviolables où tous les vampires peuvent soigner leurs maux infligés par un monde dur et cruel et résister à l’attrait de l’abandon à leur Bête. Les Moines Dragons croient qu’il est leur devoir éternel de rendre la rédemption des autres vampires plus aisée, de guider les autres Membres de la famille vers une existence sans agitation ni tourments spirituels. Si un Tismanu peut amener la sérénité à un autre vampire, il succède alors dans sa philosophie. Le mal ne peut être
arrêté, mais il peut être maintenu à distance. Les actes monstrueux qui définissent l’existence vampirique ne peuvent être ignorés, mais ils peuvent être minimisés. Le mal dans tout cœur vampirique ne peut être nié, mais il peut être mis au service du bien.

Monastères des Tismanu : Les Tismanu conservent un certain nombre de Monastères dans le Monde des Ténèbres. Certains ne sont ouverts qu’aux vampires de l’Ordo Dracul,
d’autres à tous les Membres de la famille. Le lieu de ces Monastères n’est pas connu par beaucoup de membres de la famille, mais il semblerait qu’elles tendent à le devenir. Les Tismanu insistent pour que tout Membres de la famille qui connaît un tel endroit n’en parle qu’à un seul et unique autre vampire. Un jour peut être, cette connaissance deviendra chose commune, mais les Tismanu désirent que de telles informations ne soient répandues que par générosité et motivée par un besoin véritable.

Voici les trois Monastères Tismanu les plus connus :

- Le Monastère caché de Prague, réservé à l’Ordo Dracul, havre occulté dans la banlieue de la ville.
- Les ruines des Carpates, immense bibliothèque historique et occulte des Tismanu, cachée dans les montagnes.
- Havre de Philadelphie, situé dans le centre-ville qui est un Elysium pour tous les membres de la famille, mais qui ressemble a une ancienne église Orthodoxe Grecque.

Clan d’origine : Mekhet

Surnom : Traditionnellement, les Moines, mais au sein des territoires où règne la Lancea Sanctum, où ce surnom est actuellement en usage, on les appelle parfois les Apôtres de Dracula ou les Moines Dragons.

Ligue : Tous les Tismanu sont nés de vampires loyaux à l’Ordo Dracul, et tous les Moines sont fidèles à cette ligue. Des centaines années de traditions ont mené à la réputation que tous les Moines font partie de l’Ordo Dracul. Malgré la force de leur lien avec l’Ordo, les
Tismanu peuvent fraterniser avec les Sanctifiés, ils sont une en général ambassadeurs auprès de la Lancea Sanctum.

Apparence : Les plus anciens Tismanu étaient des slaves ou des anciens grecs qui ont prit leur engagement de Prêtres Orthodoxes dans leur vie et ou dans leur non-vie. La plupart ont eu une longue vie mortelle avant de recevoir le Baiser. Ils sont pour la plupart d’apparence très âgés, longues barbes et cheveux blancs.

Disciplines : Augure, Célérité, Majesté, Eupraxia

Faiblesse : Idem au Mekhet, mais un Tismanu doit garder un refuge digne de son sang. En terme de jeu, il doit avoir un nombre de point supérieur dans l’avantage Refuge que sa propre puissance de sang. Ce refuge lui est intimement lié et il ne le partage avec personne. Le fait qu’il ne repose pas dans ce refuge le rend fiévreux, nerveux et impatient. Chaque jour où un Tismanu passe loin de son refuge, il reçoit un malus de 2 dés cumulatif jusqu’à un malus maximum de 5 dés. Les pénalités disparaîtront quand il aura trouvé le repos dans son refuge.

Organisation : Aucune, leur organisation et celle de l’Ordo Dracul.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.