SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : le requiem > Aides de jeu > Famille > Lignées > Toreador
Contribuer

Vampire : le requiem

Toreador

lundi 13 février 2006, par Draetiss Z

Beaucoup sont prêts à dire que les Daeva sont des Vampires hautains, snobes, des prédateurs idéalisés. Si cette description n’est pas très loin de la réalité, elle est encore plus vraie pour les Toréadors - qui se pensent supérieur à tout ce qui existe, que ce soit en termes humains ou vampiriques. Le nom Toréador désigne clairement les origines nobles de l’histoire de cette Lignée autant que l’intérêt des Toréadors pour les arts - même les plus pervers et sadiques. Leur fondateur, Garcilaso de Castillejo était le second fils d’un gentilhomme espagnol modérément influent et un pair et rival de l’ingénieux Torero Francisco Romero, dont le petit-fils Pedro est encore une légende aujourd’hui. Castillejo était certainement plus talentueux que son adversaire, et aurait sans doute été une légende lui-même si l’Etreinte d’un puissant Daeva Andalou ne l’avait pas fauché dans la fleur de l’âge. Il continua à accomplir son art pour la cour vampirique d’Espagne, mais l’histoire du Roi Philippe V aidant, il abandonna son titre de torero lorsque ce sport fut déclaré barbare par Philippe. Castillejo devint alors un grand mécène, voyageant en Espagne, Italie et en France afin de soutenir des artistes ou des mouvements qui plaisaient à sa fantaisie. Son passé et son culte de la personnalité poussèrent les vampires qui le rencontrèrent à l’appeler « Le Torero ». Lorsque enfin, après avoir appris les talents de Domination d’un patron et amant Ventrue de Venise, il se décida à étreindre à son tour, et constatant que son infant faisait preuve de cette Discipline à son tour, les Semblables se décidèrent à appeler sa Lignée les Toreros. Lorsque l’Infant préféré de Castillejo, au cours du dernier quart du 19 e siècle, vit pour la première fois l’opéra de Bizet « Carmen », il fut si profondément touché et ému par la prestation de Jacques Bouhy dans le rôle du Torero Escamillo, qu’il réussit à convaincre son Sire de venir assister à l’opéra le lendemain soir. Reconnaissant le grand talent du comédien et la beauté du spectacle, Castillejo décida de faire connaître désormais sa Lignée sous le nom - mal traduit - de Toréador. Tous ses descendants, ainsi que nombre de suivants Daeva de Castillejo le suivirent sur ce point. Aujourd’hui désespéré par les Arts modernes, persuadé que les artistes éclairés du Siècle des Lumières reviendront un jour ou l’autre, Castillejo est reclus quelque part dans les montagnes Andalouses. La plupart des Toréadors cherchent aujourd’hui partout dans le monde des artistes particulièrement doués, pour faire d’eux l’artiste Toréador qui poussera leur ancêtre à sortir de son statut d’ermite et à parcourir de nouveau le monde à la recherche de la beauté, quelle qu’elle soit. Quant aux autres, ils vivent comme mécènes et politiciens, trop occupés par leur réussite personnelle pour se soucier d’un vieux fou dont l’esprit vit encore dans le passé.

Clan d’origine : Daeva.

Disciplines : Domination - Célérité - Majesté - Puissance.

Défaut de Clan : toute action offensive entreprise contre une œuvre d’art (quelle que soit l’art en question, du moment que l’œuvre possède un minimum de style) a une chance de faire rentrer les Toréadors présents en Frénésie (test de Frénésie normal). Tout action offensive entreprise contre un protégé d’un Toréador voit avec de fortes probabilités le Toréador rentrer en Frénésie (test avec égalité perdante).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.