SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Vampire : le requiem > Scénarios > Campagne Danse de la Mort > Acte 4 : Le Gentilhomme (scénario 5)
Contribuer

Vampire : le requiem

Acte 4 : Le Gentilhomme (scénario 5)

dimanche 2 octobre 2011, par Taranis

Cinquième des huit scénarios composant la chronique gratuite que White Wolf a sortie, il se veut toujours "didactique et pédagogique" permettant toujours d’en apprendre plus sur le monde de la prédation nocturne et les prédateurs qui le peuplent. Cet acte est plus axé sur la perte d’humanité et les faiblesses mentales qui contrebalancent l’acquisition de puissance avec le temps et les années mais permettra aussi aux joueurs de découvrir et comprendre pourquoi les vampires ne voyagent que très peu … Les prédateurs nocturnes ne se limitent pas qu’aux Kindreds …
Ecrit à l’origine pour des personnages pré-tirés, il est traduit sans tenir compte de ces personnages mais laisse toujours la possibilité de les utiliser très facilement. Cette chronique est écrite pour 5 joueurs (1 par clan).

Le thème de cette histoire est la perte. Le temps continue de passer, et les vampires restent englués dans les époques où ils ont vécu. John Harley est toujours un pur produit du milieu du 19e siècle, et a de la difficulté à composer avec les progrès des cent dernières années. Il a perdu sa famille, beaucoup de sa fortune, et une partie de sa santé mentale avec le temps, et bien qu’il a acquis une grande puissance grâce à ses disciplines, ne faisant de lui tout simplement qu’un beau parleur par rapport à l’adaptabilité temporel que manient certains jeunes Kindreds.

Pendant Le Gentilhomme, tous les personnages - et plus spécialement le personnage Gangrel - doivent réfléchir sur ce qu’ils ont perdu dans la transition entre la vie et la mort-vivance, et se réconcilier avec ce qu’ils peuvent récupérer, ce qu’ils peuvent remplacer, et ce qui est perdu à jamais.

L’ambiance de l’histoire est envoûtante. Le son du vent dans les arbres autour des plantations de John Harley, la musique qu’il joue sur son violon, ses serviteurs mortels, ainsi que les cris étranges du bayou alentour pourrait faire froid dans le dos des personnages et entraîner la venue d’un sentiment de deuil et de perte. Chaque fois que John Harley mentionne un souvenir d’enfance à lui, il parle de quelqu’un de mort depuis longtemps. Les personnages doivent comprendre que certaines nuits, eux aussi, auront des souvenirs de leur vie mortelle, pour seules preuves qui demeureront.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.