Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Cyberpunk 2008

Rubrique Cyberpunk (CP 2013, 2020, 203X, etc.)

Modérateur: Modérateurs

Cyberpunk 2008

Message par Lame » Jeu 24 Jan 2008, 16:07

Cyberpunk 2008
Et la science-fiction devint notre quotidien

Intro

Qu'est-ce que le genre cyberpunk?

Le Cyberpunk est un genre de la science-fiction dont l'origine remonte au début des années 1980. Les oeuvres cyberpunks décrivent généralement un futur proche, sombre, caractérisés par de larges progrès dans le domaine de la chirurgie, de la génétique, de la bionique, de l'informatique et de la réalité virtuelle, la domination de grandes multinationales, une extrême déchéance morale et une montée des extrêmes (une déchéance morale comme une autre).

Un livre emblématique: Neuromancien
http://fr.wikipedia.org/wiki/Neuromancien

Un film emblématique: Blade Runner
http://fr.wikipedia.org/wiki/Blade_Runner_(film)

Un JDR emblématique: Cyberpunk de Mike Pondsmith
http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=3&ft=1

Les voitures aérodynes

Des voitures sans ailes qui volent comme des V-22 Osprey de Boing. Les voitures volantes de Blade Runner ne sont plus loin.

http://news.caradisiac.com/Video-une-vo ... n-2009-142
http://buzzynews.com/voiture-volante-129.html

Blocage: Le prix du pétrole et les problèmes de sécurité posés par l'engin. Paris n'est pas Corushant.

L'ectogenèse et le clonage: berceaux des répliquants

Dans Blade runner, d'immense progrès ont été réalisé en matière d'ectogenèse, greffe et génie génétique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ectogénèse

Les nexus 6 de Blade Runner, c'est pas si loin.
http://www.scienceshumaines.com/l-uteru ... _5258.html
http://www.protestants.org/textes/bioet ... genese.htm

Pour le moment, on se concentre sur la production de greffons.
http://www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?LAN ... MENT_SET=F
http://archives.arte-tv.com/hebdo/archi ... ujet4.html

Blocage: Arriver à créer un uterus artificiel ou a en faire pousser un in vitro. Ensuite, arriver à comprendre comment réguler correctement l'environnement foetal.

Xénogreffes et transgenèse: berceaux des hybrides

La science rattrape Circé.

Xénogreffes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xénogreffe
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccd ... s1b_f.html
http://www.experimentation-animale.org/ ... effes.html

Transgenèse
http://fr.wikipedia.org/wiki/Transgenèse
http://terresacree.org/index5.htm
http://www.amisdelaterre.org/Armes-tran ... e-aux.html
http://www.transhumanism.org/index.php/WTA/more/502/

Blocage: Le problème de rejet pour les xénogreffes. La compréhension limitée du fonctionnement de l'ADN et des cellules souches pour la transgenèse.

Les exosquelettes

Présentation des exosquelettes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exosquelette
http://www.vieartificielle.com/nouvelle ... uvelle=996

L'infanterie mobile:
Robert A. Heinlein l'a rêvé. Game worshop en a fait ses figurines. fétichesSarcos va l'équiper.
http://robotblog.free.fr/index.php/exos ... sarcos-266
http://www.gizmodo.fr/2007/11/26/lexosq ... _pret.html

Les scarabmans en rue, c'est pour bientôt.
http://www.gizmodo.fr/2006/12/31/robot_ ... ombat.html
long lien madéré

Et en France?
http://www.wotan-systems.com/fr/menu_te ... es_fr.html
http://www.wotan-systems.com/fr/menu_wotan_fr1.html

Blocage: La faible autonomie des générateurs et accumulateurs électriques de la taille d'un poing, la taille importante des verrins hydraulique qui rendent un exosquelette lourd, encombrant, la faible maniabilité. Il y a loin d'Alien II aux armures énergétiques de l'Adeptus Astarte.

prothétique-bionique-biomécanique-biomécatronique

Présentation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prothèse

long lien madéré

Ce qu'on en dit
http://terresacree.org/bionique.htm
http://www.futura-sciences.com/fr/sinfo ... 2009_9569/

Ce qui se fait
cyberoptique
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag ... ficiel.htm
cyberbras
http://www.algerie-dz.com/forums/archiv ... 40322.html
http://adepa69.canalblog.com/archives/2 ... 16461.html
cyberaudio
http://www.eurekalert.org/staticrel.php?view=sci1125fr
http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2 ... ualite.htm
cyberjambe
http://www.monemploi.com/mon_emploi/chr ... -6924.html
http://www.paysromand.ch/tribune/20051205lundi/

Blocage: La faible autonomie des générateurs et accumulateurs électriques de la taille d'un poing et l'incapacité à "ancrer" les orthèses dans le corps du patient pour leur fournir un point d'appui suffisant.

Le drones et les bots

Présentation des drones et des robots
http://fr.wikipedia.org/wiki/Drone
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robot
http://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_artificielle

Site de Vieartificielle.com
http://www.vieartificielle.com/

Tour d'horizon des clubs de robotiques en France fournis par Vieartificielle.com
http://www.vieartificielle.com/nouvelle ... uvelle=424

Site des automates intelligents.
http://www.automatesintelligents.com/index.html

Liens fournis par le site automates intelligents.
http://www.automatesintelligents.com/li ... ncais.html

Pekee, site de roboticiens amateurs.
http://www.pekee.com/fr/low/default.php

Robopolis, un magasin de robotique en France.
http://www.robopolis.com/

Quelques produits de robopolis pour voir comment le monde bouge.
http://www.robopolis.com/categorie/88/R ... r_tous.php

Les robots militaires
http://www.tregouet.org/edito.php3?id_article=421

Un droïd assassin
http://www.ledroideenchaine.com/news+in ... pic+20.htm

Les vigidrones
http://www.uptotech.com/sinformer/n/news9146.php?xml=1
http://www.mondialisation.ca/index.php? ... a&aid=7049
http://www.lemonde.fr/web/infog/0,47-0% ... 422,0.html

Blocage: La faible autonomie des générateurs et accumulateurs électriques de la taille d'un poing et les limites actuelles de l'intelligence artificielle.

La colonisation orbitale

La colonisation de l'espace
http://www.astrosurf.com/luxorion/colonisation.htm

Les centrales solaires orbitales, comme chez les Vinéens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_orbitale

Le tourisme spatial
http://www.astrosurf.com/luxorion/tourisme-spatial.htm
http://www.astrosurf.com/luxorion/tourisme-spatial2.htm
http://www.astrosurf.com/luxorion/tourisme-spatial3.htm

Blocage: L'incapacité à générer de la pesanteur artificielle autrement que par la rotation.

Internet

Second life
http://fr.wikipedia.org/wiki/Second_Life
http://www.secondlifefrance.com/

Sur le télétravail, ses dangers et ses avantages
http://fr.wikipedia.org/wiki/Télétravail
http://www.ge.ch/obstech/manifestations ... avail.html
http://teletravail.fr/
http://www.zevillage.net/

Admiroute, le site de ceux qui veulent moderniser l'administration par internet.
http://www.admiroutes.asso.fr/gestion/index.htm

Croissance sans limites objectifs zéro pollution
http://www.eyrolles.com/Entreprise/Livr ... lution.php
Un livre impressionnant dans lequel Gunter Pauli donne des mesures concrètes pour pratiquer le capitalisme différemment, non seulement en appliquant les principes du développement durable et de l'écologie, mais en en tirant profit dans tous les domaines et en créant des emplois, sans rechercher la décroissance ou une alternative au capitalisme. Il illustre les propos de Corine Lepage (CAP 21) qui clame à qui veut l'entendre que l'écologie peut créer des emplois (et de manière bien plus convaincainte du reste). Surtout, il intègre les développements de la net économie qui sont au coeur de ses solutions.

Le site de Zéro émission research institute, une création de Gunter Pauli.
http://www.zeri.org/
http://www.80hommes.com/80portraits/fiche42.htm

La doctrine de Gunter Pauli semble être une application pratique des principes
d'une autre doctrine plus générale, la stratégie du Dauphin.

http://www.metafor.ca/dauphin.htm
http://www.metafor.ca/strateg.htm

Blocage: Le coût de l'équipement et du service. Les virus informatiques et les snifeurs

Les mouvances cyberpunks

Les mouvances cyberpunks: Certains rêvent de devenir les nouveaux seigneurs, d'autre veulent simplement sortir de leurs chaises roulantes. On en distinguera deux courants: transhumanistes et post-humanistes.

Les transhumanistes prétendent aspirer à l'élévation de l'homme par l'évolution technologique essentiellement. Ils voient dans leur doctrine la relève de l'humanisme classique.
Les post-humanistes veulent concentrer l'action publique sur le développement des technologies qui leur permettront à chacun (en fait ceux qui ont les moyens) de devenir des surhommes (post-humain); la grande majorité d'entre eux sont des nantis adeptes de la démocratie libérale.
Les post-humanistes se présentent généralement comme des transhumanistes ce qui créent souvent une confusion. Il semble pourtant que nombre de transhumanistes les haïssent car ils leur dénient toute forme d'humanisme. Ceci dit, certaines transhumanistes ont oublié que charité bien ordonnée passe par soi-même.
Les extropianistes, un mouvement américain, sont les plus connus des post-humanistes. Ils ont grandement influencé le transhumanisme (leur mouvement est antérieur à la WTA) et sont férocement gallophobes, persuadés qu'ils sont que la France s'oppose aux évolutions qu'ils prônent.

Présentation du transhumanisme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Transhumanisme
Long lien madéré
http://www.editions-bayol.com/PMF/ch6s5.php
http://www.neo-cortex.fr/Articles/IAetSF.htm

Le site de la World Transhumaniste Association
http://www.transhumanism.org/index.php/ ... guages/C46

Sur le post-humanisme
http://hypermonde.net/svg0801/Le-club/C ... osthun.htm
http://lampe-tempete.blog.lemonde.fr/2007/10/

Le site de l'extropisme
http://www.extropy.org/

Des articles sur le transhumanisme et le posthumanisme
http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2 ... anisme.htm
http://blog.ragondux.com/archives/2004- ... 31_58.html
http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2 ... ualite.htm
http://antoinerobitaille.blogspot.com/2 ... vient.html
http://www.voir.ca/publishing/article.a ... section=11
http://www.openfing.org/wikicinum/in
http://www.openfing.org/wikicinum/index ... ormed_body
http://www.transhumanism.org/index.php/WTA/more/971/


Transhuman Space, un univers de JDR d'inspiration transhumaniste.
http://20six.fr/hegesias/art/394932
http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2217&ft=1
http://www.sjgames.com/gurps/transhuman/

Conclusion

Cyberpunk 2020 était l'un de mes JDR préférés autrefois mais pour rien au monde je ne voudrais y vivre réellement. Je constate avec horreur que le monde réel lui ressemble de plus en plus.

Il y a trois questions à se poser au regard de ces évolutions technologiques.
-Que faire pour prévenir les dérives?
-Qu'a-t-on fait pour se préparer aux changements qu'ils engendront?
-Que faire pour que les évolutions technologiques générées dans ses domaines à l'aide de subventions publiques soient accessibles à tous?

Ne croyez pas que je crains les évolutions technologiques. Je ne crains que les révolutions industrielles et technologiques mal préparées pour cause de désinvolture par rapport au progrès. Ne me dites pas que c'est une utopie, ce qui a été présenté plus haut était aussi censé l'être mais il faut croire que les utopies vous rattrape toujours un jour. Prévoyons le changement technologique ou un jour la France ressemblera à l'univers du roman "Inner City".
http://www.yozone.fr/spip.php?article1548

Dans le cas de la robotique, la source de changement la plus proche, il faut sérieusement envisager les impacts sur le travail et le moyen de garantir à chacun une partie des revenus générés par les machines. L'allocation universelle peut être une partie de la réponse.
http://forums.france5.fr/ripostes/Aquip ... t_81_6.htm
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Message par Soledango » Jeu 24 Jan 2008, 16:12

Rôôôh! Ca c'est du beau post que je vais mettre longtemps à décortiquer. Cela dit il manque un point fondamental : l'avancée des pouvoirs des mégacorporations qui sont déjà en route, même si chez nous ça se voit moins qu'ailleurs. Si j'ai le temps je me pencherai sur la question.

Je me permet de poster un lien sur les Shadowforums.
aka JoKeR (Shadowforums, CasusNo)

La danse c'est la vie !

Dé à une face aussi !
Soledango
 
Message(s) : 503
Inscription : Ven 01 Oct 2004, 09:39
Localisation : Toulouse

Message par Lame » Jeu 24 Jan 2008, 16:24

Il est entendu que je me suis concentré sur la cyberpunkisation de la technologie du monde réel tout ce qui nous rapproche des suppléments "Chrome" (Trolls et elfes sont hors sujet dans cette rubrique).
Les aspects socio-économiques du Cyberpunk (corpo/Elf, boostergang/brule-banlieu, zone de combat/cité du Chêne tordu, pollution) sont bien reconnus depuis dix ans, ne sont plus une surprise et n'intéresseraient que peu de SDENautes. ;)
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Message par Valérian » Jeu 24 Jan 2008, 20:26

wahou, jolie synthèse !


Juste un truc, je pense que ce topic aurait plus sa place dans le forum JDR plutôt que l'auberge, car il se serait dommage qu'il finisse noyer au milieu du bruit.
Gratuit pour les filles !
Avatar de l’utilisateur
Valérian
Bernic Royal
 
Message(s) : 2431
Inscription : Mer 15 Mai 2002, 15:13
Localisation : Luxeuil (70)

Message par Lame » Ven 25 Jan 2008, 10:28

J'ai édité mon message pour liquider un [URL] solitaire qui désactivait cette adresse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_orbitale
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Message par Lame » Ven 25 Jan 2008, 18:28

"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Message par Galdor » Mar 29 Jan 2008, 18:26

Joli lame! Un sujet qui m'intéresse fortement.

Un truc qui manque et présent dans les romans Cyberpunk, c'est la connexion neural qui permet de se connecter à la matrice, de nos jours et d'après ce que j'ai lu c'est pas encore au point. Voila un dossier que j'ai lu sur futura sciences sur les réalités virtuelles. je mets un extrait

La réalité virtuelle sera-t-elle un jour notre future demeure ? Quitterons nous notre corps “de chair” pour vivre tous nos désirs dans un paradis numérique ? Certains futuristes imaginent que notre cerveau pourrait être numérisé et que nous pourrions vivre ainsi, en tant que programme informatique, sur les réseaux. Pure science fiction pour l’instant bien entendu. Une première étape serait déjà “l’immersion totale” envisagée dans les romans de William Gibson, par la “connexion neurale directe”. Autrement dit, le cerveau, directement branché sur la machine recevrait ses stimuli sans intermédiaire et enverrait directement ses ordres au “corps virtuel” sans passer par le corps de chair, ou, (comme aime le dire les personnages de Gibson et après eux, bon nombre de geeks) par “la viande”.

L’interface neurale existe, mais pour l’instant dans un seul sens. Il est possible au cerveau de donner des ordres, généralement assez primitifs, à un programme via des machines souvent coûteuses. Cela peut être précieux pour les tétraplégiques, et peut même donner naissance à des espèces de sports mentaux, comme le Mindball. En tout cas, rien qui ne soit aussi facile et intuitif qu’une Wii, pour l’instant. L’autre sens est largement hypothétique : on ne sait pas encore comment envoyer des images ou d’autres perceptions directement dans le cerveau. Ce qui s’en rapproche le plus est peut être dans le domaine de l’ouïe, l’Hypersonic sound. Avec cette technologie, on peut envoyer un “rayon sonore” qui ferait entendre son message directement dans l’oreille de ceux qui le traversent sans faire aucun bruit dans le milieu ambiant. On a littéralement l’impression “d’entendre des voix”. Il existe aussi un brevet déposé en 2005 par Sony concernant la possibilité (non encore réalisée) de créer artificiellement des stimuli à l’aide d’ultrasons… On sait peu de chose sur cette technologie sinon qu’elle aurait certains rapports avec la stimulation transcraniale magnétique, mais emploierait des ultrasons au lieu des champs magnétiques.

Encore une fois, seule l’idée a été déposée, aucune expérience n’a été faite. Selon le professeur Niels Birbaumer de l’université de Tubingen, un spécialiste du domaine qui a jeté un coup d’oeil sur les documents, l’idée de Sony serait “plausible”. Ceci dit, même si une stimulation de ce genre peut faire surgir quelques vagues perceptions, on ne voit guère comment elle pourrait implanter dans le cerveau une image haute résolution de l’univers d’un jeu de rôle comme Morrowind, avec bande son en accompagnement… Il nous faudra, pour quelques décennies encore, renoncer à déménager définitivement dans le virtuel.


Source futura-sciences.com
Lien

Si vous voulez lire le dossier depuis le début
L'avenir des univers virtuels
I Thought what I’d do was, I’d Pretend I was one of those deaf mutes
Galdor
 
Message(s) : 103
Inscription : Ven 26 Avr 2002, 02:00
Localisation : 78

Message par Apa » Mar 29 Jan 2008, 18:53

C'est malheureux car je ne me rappel pas le titre mais un film va bientôt sortir où le réalisateur à mis un point d'honneur à utiliser ces genre de technologie. Mais ce qui est important c'est que tout ce qu'il aura mit dans ce film va exister ou est techniquement possible.

Sauf que je ne me souvient d'aucun nom :')
Apa
 
Message(s) : 2327
Inscription : Lun 30 Déc 2002, 13:01

Message par Lame » Jeu 31 Jan 2008, 13:16

Galdor a écrit :Joli lame! Un sujet qui m'intéresse fortement.

Un truc qui manque et présent dans les romans Cyberpunk, c'est la connexion neural qui permet de se connecter à la matrice, de nos jours et d'après ce que j'ai lu c'est pas encore au point.


De fait, j'ai parler de ce qui est déjà là ou va bientôt arriver (sinon j'aurais quoté un article sur l'hyperdrive que j'ai lu dans un vieux Pour la Science, si, si :smile: ).

Les connexions neurales à l'aide d'électrode sont en cours de développement pour la manipulation de drones (Récemment, un singe a fait marcher un robot par connexion neurale).

L'hallucination dirigée par ordinateur (car c'est de cela que du parle) est encore loin en raison des limites de l'informatique et de la compréhension du cerveau. Je te parle pas du casse-tête représenté par les interfaces neurales façon Cyberpunk pour les labos biomécatroniques. Ils font des déjà des cybermembres, des cyberoptiques, des cyberaudio, des cybercoeur, des cyberreins... mais ils ne faut pas exagérer.

Pour les holodeck, càd les chambres holographiques à effet cinétique, il faut développer les techniques holographiques ou l'hallucination dirigée par ordinateur sans fil (Le HAARP n'en est qu'un balbutiemment), les écrans anti-particules et les rayons tracteurs. C'est pour le XXIVe siècle et encore.

Merci pour tes liens.

Apa a écrit :C'est malheureux car je ne me rappel pas le titre mais un film va bientôt sortir où le réalisateur à mis un point d'honneur à utiliser ces genre de technologie. Mais ce qui est important c'est que tout ce qu'il aura mit dans ce film va exister ou est techniquement possible.

Sauf que je ne me souvient d'aucun nom :')


J'ai lu dans une revue que le manga ci-dessous va être adapté en film suite à la sortie de Transformers. Peut-être est-cela?

KEMONO SÖKIKÔ DANCOUGAR NOVA
Type : Série de 12 épisodes
Studio : Ashi
Genre : Science-Fiction, Mechas
Staff : Masami Obari, KAZZ, Hideki Mitsui
Dancougar. Certains d’entre-vous se rappellent peut-être de ce dessin animé diffusé chez nous au début des années 90. Il était question de l’invasion de la Terre par l’Empire extra-terrestre de Mega et d’une division spéciale de l’armée créée pour contrer cette menace. Quatre soldats sont recrutés pour piloter autant d’appareils (un avion de chasse et trois tanks) capable de se transformer respectivement en aigle, panthère, lion et mammouth, ainsi qu’en robot. Eh bien sur, une fois assemblés, les quatre appareils formaient un robot géant. Bon ben… voilà le pitch de ce remake, qui à malheureusement l’air bien moins ambitieux que son prédécesseur.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Message par Lame » Mar 05 Fév 2008, 14:27

Dans la dernière partie du message d'ouverture, j'ai posté un lien vers un débat du forum de Riposte vers les allocations universelles. Vous trouverez ci-après une reproduction avec mise en forme pour votre confort.

Avertissement: ce qui figure ci-après n'émane pas d'un spécialiste de la question ou d'une personne pouvant prétendre à une totale neutralité sur le sujet. Pour information, j'ai découvert les RMG avec le parti Vivant de Belgique dont j'ai été militant autrefois et j'envisage l'allocation universelle dans la même logique que les libéraux solidaires maximalistes. Il est possible que des erreurs aient été commises sachant que le message ci-dessous a été écrit à partir d'une multitude de fragments d'information trouvés sur le Web ou dans des livres.

LES DOCTRINES A ALLOCATIONS UNIVERSELLES
Libéralisme solidariste - Créditisme - Distributivisme - Ecosociétalisme


Intro

A la lecture de nombreux messages sur le sujet, il m'apparaît évident que la notion d'allocation universelle (A.U.) est mal cernée par certain et que la diversité des propositions est mal perçue. Je vous donne tout ce que je sais sur l'allocation universelle et les mouvements qui proposent des allocations universelles. On ne peut comprendre pleinement une proposition d'allocation universelle si l'on se trompe sur les motivations et valeurs de leurs concepteurs. C'est difficile sachant que les concepteurs de telle ou telle proposition et les militants du mouvement qui la défendent peuvent avoir des objectifs différents, les premiers manipulant les seconds. Il est bon de préciser que la majorité des militants de base pro-AU ne connaissent qu'une petite partie de ce qui est écrit ci-dessous.

Les allocations universelles

J'ai lu de nombreuses définitions de l'allocation universelle.
Dans L'allocation universelle de Yannick Vandeborght et Philippe Van Parijs, elle est définie comme un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur base individuelle, sans contrôle des ressources, ni exigence de contrepartie.
Cette définition fait vulgate à cause de l'influence de l'ouvrage mais je la trouve trop restrictive car elle est établie sur les caractéristiques de l'allocation universelle idéale telle que l'imagine le réseau B.I.E.N.
Je donne la mienne qui me semble suffisamment large et pratique:
L'allocation universelle est un revenu versé par une communauté politique à tous les inscrits d'un registre administratif sans exigence de contrepartie.

Les premières allocations universelles sont la dotation universelle et la pension universelle proposées par Thomas Paine en 1776. Elles ont foisonnées depuis, certaines étant ou ayant été appliquées. Rien qu'en français, les appellations des allocations universelles proposées sont très variées: dividende territorial, dividende social dividende universel, eurostipendium, revenu citoyen, revenu de base, revenu de citoyenneté, revenu d'existence, minimum vital, salaire de vie, etc... Certaines sont simplement appelées allocation universelle ou revenu minimum garanti, ce qui peut créer une confusion.

http://books.google.com/books?id=xntRcy ... utput=html

Les allocations universelles peuvent varier selon différents paramètres.
-les ayant droits (résidants légaux, citoyens, actifs, gens mariés, tout ce qui est enregistrable)
-la périodicité des versements (allocation une fois dans la vie, par an, par semestre, par moi, etc)
-le montant (un certain nombre de parts, un montant fixe de 500 EUR, 1000 EUR, 1500 EUR, 2000 EUR par versement)
-l'indexation (montant indexé ou non)
-la forme du versement (en espèce ou en nature)
-le financement (dotation de l'Etat, prélèvement d'une partie des dividendes de l'Etat, taxe à la consommation, CSG, impôt sur les sociétés, taxe sur les revenus pétroliers, tout ce que vous pouvez imaginer)
-le régime fiscal (allocation exonérée, non exonérée fiscalement)
-la déductibilité salariale (déductible ou non du salaire par l'employeur)
-les mesures d'amortissement du coût/d'incitation à l'effort (flat tax pour les allocataires sans emploi, dividende incitatif, service civil ou militaire obligatoire, etc...)

Si l'on admet ma définition, les allocations universelles se répartissent en trois familles:
-les impôts négatifs sont des allocations universelles égales à la différence d'un revenu minimum exonéré d'impôt pour tous les bénéficiaires et du revenu du contribuable lorsqu'il est inférieur au précédent. (Ex: système de Speenhamland)
-les revenus minimums garantis ou RMG sont des allocations universelles de montant fixe pour chaque catégorie de bénéficiaires. (Ex: revenu d'existence brésilien, revenu de base de Vivant, revenu de liberté d'alternative libérale, revenu d'existence de Yoland Bresson, revenu d'existence collective d'Attali et Champain, revenu d'existence de Yann Moulier Boutang,etc...)
-les dividendes sociaux sont des allocations universelles dont le montant équivaut à une ou plusieurs parts des recettes du fond de financement de l'allocation.(Ex: le dividende alaskan)

La distinction entre allocation universelle et revenu citoyen sur Wikipedia est due à une mauvaise compréhension du concept. Revenu citoyen n'est que le nom de certaines des nombreuses allocations universelles proposées et non une catégorie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen

La popularité des différentes familles est très variable:
-Les impôts négatifs sont tombés en désuétudes à cause des facilités de fraudes et donc de leur dépendance au contrôle.
-Les RMG peuvent servir de revenu de remplacement et remplacer un certain nombre d'allocations qui font double emploi (RMI, allocation de chômage, allocation familiale, pension par répartition). C'est donc la forme la plus populaire chez les partisans du concept bien qu'elle soit la plus contesté.
-Les dividendes sociaux sont la forme la moins contesté en raison de l'absence de risque de déficit budgétaire et de la facilité à la financer et la mettre en oeuvre. Pourtant, ils sont boudés par les partisans du concept parce qu'on ne peut que le greffer sur un système de sécurité sociale classique ou avec allocation universelle. Néanmoins, certains ont perçu la possibilité de l'utiliser comme instrument d'incitation à l'effort et propose un dividende incitatif en combinaison avec un RMG, souvent de montant élevé.

Beaucoup de militants de base pro-RMG ne connaissent pas forcément les autres familles d'allocation universelle. Beaucoup croit même que la variété de RMG proposé par leur mouvement est la seule forme d'allocation universelle. L'existence des autres mouvements, même nationaux, n'étant pas toujours connue. Certains ne réalisent pas que leur proposition de RMG est différente de certaines allocations universelles connues comme par exemple le dividende social alaskan. Certains dénient purement et simplement le statut d'allocation universelle aux dividendes sociaux et impôt négatifs, voire à certaines propositions de RMG.

Les motivations des partisans des allocations universelles sont très variables: combattre la pauvreté, favoriser l'embauche, indemniser les individus pour cause d'atteinte de la société à son droit naturel, favoriser la mobilité professionnelle, réduire les frais administratif, servir de paravent à une réforme minarchiste, supprimer les discriminations en matière de sécurité sociale, garantir un revenu aux artistes, combattre le travail au noir, etc... Les motivations sociales sont les plus couramment revendiquées (avec ou sans sincérité). En général, les motivations sont multiples.

Voici l'ouvrage le plus encyclopédique que je connaisse sur le sujet.

http://www.amazon.fr/Lallocation-univer ... 2707145262
http://www.decitre.fr/livres/L-allocati ... 2707145260

Des pages web encyclopédique sur les allocations universelles
http://www.ac.eu.org/spip.php?article458
http://nopasaran.samizdat.net/article.p ... rticle=318

Des pages de liens vers différentes propositions d'allocation universelle, généralement des RMG
http://www.voter-y.net/ateliers/RITAR/r ... urInternet
http://www.allocationuniverselle.com/liens.htm
http://revenudexistence.org/liens.htm
http://partitions.levillage.org/article ... article=10
http://www.vivant.org/fr/liens.html#basisinkomen


Les partisans des allocations universelles

Selon moi, on peut classer les partisans de l'instauration d'une allocation universelle en cinq grands courants:
1. Les libéraux solidaristes minimalistes (Ce sont les plus nombreux, pas les seuls)
2. Les libéraux solidaristes maximalistes (J'en suis)
3. Les créditistes
4. Les distributistes
5. Les sociétalistes, partisan, au plan économique, de l'écosociétalisme


Les libéraux solidaristes (à ne pas confondre avec les solidaristes)

Les libéraux solidaristes sont des capitalistes (keynésiens ou minarchistes) partisans l'institution d'une allocation universelle (généralement un revenu minimum garanti) et des monnaies fiduciaires. On peut les diviser en un courant maximaliste dont les membres sont souvent minarchistes et un courant maximaliste dont les membres sont souvent keynésiens. L'appartenance à l'un des courants n'implique pas que l'on ne revendique pas les objectifs visés par l'autre ou qu'on les rejette.
Note: Christian Chavrier, du parti fédéraliste, emploie la dénomination libéraux solidaires plutôt que libéraux solidaristes, sans doute pour des raisons marketing.

http://www.pulaval.com/catalogue/justic ... -8915.html
http://www.simonwuhl.org/

Les libéraux solidaristes minimalistes prônent l'institution d'un revenu minimum d'un montant inférieur au seuil de pauvreté réel (En France et en Belgique, moins de 1000 EUR/mois) ou d'un dividende social comme revenu de remplacement. Ils pensent le RMG avant tout comme moyen de réduction des charges publiques, des impôts et des problèmes administratifs, d'où leur tendance minimaliste dictée par le désir de rentabilité et de ne pas inciter à l'oisiveté.

http://www.christian-chavrier.eu/static ... feste.html
http://www.alternative-liberale.fr/pr12 ... ciale.html
http://www.frs-ladroitehumaine.fr/front ... p12_l1.htm
http://pagesperso-orange.fr/marxiens/po ... ir1298.htm
http://www.vivant.org/fr/index.html
http://pagesperso-orange.fr/marxiens/po ... resson.htm
http://www.amazon.fr/Laprès-salariat-Yoland-Bresson/dp/2717825231

Les libéraux solidaristes maximalistes prônent l'institution d'un revenu minimum d'un montant au moins égal au seuil de pauvreté réel (En France et en Belgique, 1000 EUR/mois ou plus). En général, ils pensent le RMG avant tout comme mesure contre la précarité et la misère, mesure pour la mobilité professionnelle et substitut des revenus salariés face en prévision d'une robotisation massive du travail, d'où leur tendance maximaliste au niveau du montant. Pour compenser l'incitation à l'oisiveté, les propositions les plus élaborées prévoient des systèmes de bonus, une flat tax ou d'autres mesures pour récompenser les travailleurs, les demandeurs d'emplois volontaristes et éventuellement d'autres mérites.

http://intra-muros.laecite.org/index.ph ... ollective/
http://multitudes.samizdat.net/spip.php?article10
http://www.societal.org/docs/55.htm


Les créditistes et leur crédit social

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crédit_social
http://classiques.uqac.ca/contemporains ... e_tdm.html
http://www.resistances.be/vivant.html
http://www.resistances.be/vivant.html

Les principes du créditisme selon C.H. Douglas
1. Un Bureau de crédit national calcule sur une base statistique le nombre de crédits qui doit circuler dans l'économie.
2. Un mécanisme d'ajustement de prix qui reflète le vrai coût de la production.
3. Un dividende national donne un revenu de base garanti à tous sans tenir compte du fait qu'ils aient ou non un emploi.
4. Le fait que certains nazis québécois aient adopté une version du créditisme, dite social-créditisme, ne signifie pas que le créditisme soit nazi. C.H. Douglas était un chrétien conservateur.

Commentaire:
Les créditistes se distinguent des libéraux solidaristes par leur mécanisme de lutte contre l'endettement, le système du crédit social. L'allocation universelle n'est qu'un élément visant à cette lutte contre l'endettement bien qu'elle puisse avoir d'autre effet positif comme chacun le sait.


Les distributistes et l'économie de partage

http://fr.wikipedia.org/wiki/Distributisme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crédit_social
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Duboin
http://fr.ekopedia.org/Distributisme
http://economiedistributive.free.fr/spip.php?article19
http://ecolib.free.fr/textes/prosper/Distri01.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Solidarisme
http://www.citerre.org/solidarismemct.htm

Principes du distributisme de Jacques Duboin
1. les revenus
Le compte de chacun est régulièrement crédité de son revenu social, qu'aucun impôt ni taxe ne vient ensuite modifier. Le montant de ce revenu de base est le même pour tous au même âge. Mais un revenu supplémentaire, personnalisé, peut être envisagé dans le cadre du contrat civique.
2. la monnaie
La monnaie distributive n'est qu'un pouvoir d'achat, elle s'annule dès qu'elle a servi. La masse monétaire est un flux qui équilibre la valeur des biens produits pour être vendus. Sa seule fonction est de distribuer équitablement la production, tout en laissant à chacun la liberté de choisir ses achats. Le paiement d'un bien ou d'un service donne lieu à un débit du compte de l'acheteur, et pour le vendeur, il n'est que l'information qui lui permet de gérer la distribution dont il a la responsabilité.
3. le travail
Le travail nécessaire à la production, de même que toute activité sociale, entre dans le cadre du contrat civique qui définit la participation de tout individu majeur à la vie de la société dont il fait partie et qui alimente son compte en lui versant son revenu.

Commentaires
1. Les distributistes sont partisans de l'instauration d'un système de création monétaire dont le RMG n'en étant qu'un élément.
2. Les distributistes souhaitent imposer à chacun un service social conforme à ses capacités, ce qui les distingue des libéraux solidaristes, des créditistes et des écosociétalistes.
3. Les distributistes de Duboin et certains solidaristes semblent être en fait des solidaristes néo-créditistes, des solidaristes qui ont adopté le système de crédit social de Douglas sous une forme plus évoluée, le système de création monétaire.


Les sociétalistes et leur écosociétalisme

http://www.p2pfoundation.net/EcoSocietalisme
http://www.toutelaverite.com/html/modul ... le&sid=540
http://tiki.societal.org/tiki-print.php?page=Resume
http://ns35229.ovh.net/forum.societal/v ... f2e40056d9
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... =30&t=1343

Aspects majeurs de l'écosociétalisme d'André-Jacques Holbecq
1/ écomonétarisme
- La monnaie écosociétale est appelée le merci et représente la Rémunération d'Activité perçue pour 6 minutes de travail au Coefficient d'Utilité Sociétale moyen.
- Les mercis sont créés à la production des biens et services
- Les mercis sont détruits du compte des bénéficiaires lors de la consommation des biens et services
- L'épargne individuelle est la seule propriété financière
- L'intérêt est aboli
2/ Les revenus garantis
a. Le Revenu Social (R.S.) ou viatique:
- C'est un revenu inaliénable attribué égalitairement à chaque individu.
- Il doit permettre de vivre et de satisfaire tous les besoins de base.
- Il remplace toutes les aides et allocations actuelles.
S'y ajoutent suivant le cas:
- Le Revenu Social de retraite (RSr), fonction de l'apport sociétal au cours de l'activité professionnelle antérieure.
- Le Revenu Social d'allocation (RSa), rétribution complémentaire éventuellement nécessaire (étudiants, malades, handicapés, etc.)
b. La Rémunération d'Activité (R.A.) ou salaire
- Il rétribue soit l'activité marchande ( RAm - Rémunération d'Activité marchande), soit la fonction publique (RAnm - Rémunération d'Activité non marchande)en fonction de l'effet sociétal de l'activité (Coefficient d'Utilité Sociétale) qui module le montant du R.A.
- L'échelle des Rémunérations d'Activité sera démocratiquement déterminée par la Nation sociétale, néanmoins nous proposons de la limiter de zéro à trois.
3/ Coefficient d'Utilité Sociétale
- Chaque actif se voit attribuer un Coefficient d'Utilité Sociétale moyenne de plusieurs facteurs propres au travailleur, à la production et aux besoins, toujours déterminé dans l'optique de l'effet sociétal de l'activité.
- Ce Coefficient d'Utilité Sociétale est le multiplicateur de la Rémunération d'Activité de base (10 mercis par heure de travail au Coefficient d'Utilité Sociétale moyen), qui permet de faire évoluer une Rémunération d'Activité dans des limites au choix de la société (échelle des Rémunération d'Activité).
4/ Propriété individuelle
- La propriété est limitée aux biens meubles et à l'habitation, lesquels sont transmissibles ou revendables sans droits fiscaux.
- Nul n'est propriétaire des terrains construits ou constructibles, mais seulement locataire du sol auprès de la collectivité par un bail de durée indéfinie.
- Le bâti reste propriété privée et familiale. Il est à ce titre transmissible aux héritiers sous réserve que ceux ci s'acquittent de l'écoloyer.
- Un propriétaire peut vendre son habitation au montant du coût de revient ou transférer le solde de sa dotation.
- Un propriétaire qui aurait nécessité ou envie de changer de lieu de résidence peut néanmoins louer son bien sous réserve que le loyer reçu soit au plus équivalent au loyer auquel il sera lui même tenu (il ne peut y avoir aucun enrichissement).
5/ Transmission du patrimoine.
- L'épargne monétaire n'est transmissible qu'une seule fois: elle n'est pas cumulable sur plusieurs générations.
- La résidence familiale est transmissible sans limitation et reste affectée aux héritiers sous réserve de payement de l'écoloyer par ceux-ci.
6/ Dotations
- La dotation est:
a. une prévision de dépense autorisée programmée dans le temps
b. une autorisation d'utilisation de bâtiments, matériels, outillages, etc.
c. une autorisation d'acquisition (remplace le crédit bancaire)
- La dotation supprime le recours aux formes traditionnelles de prêts et de crédits financiers.
- Elle ne comporte aucune forme d'agios ou d'intérêts.

Commentaires:
1. C'est l'écosociétalisme est un modèle économique à part entière. Il est distinct de l'économie communiste, de l'économie sociale de marché et de l'économie libérale de marché. C'est la combinaison d'éléments issues des trois modèles ainsi que du distributivisme (système de création monétaire), de l'écologie et du développement durable.
2. Si l'on considère le communisme comme anti-capitaliste, il faudrait plutôt parler de post-capitalisme dans le cas de l'écosociétalisme. La différence majeure avec le capitalisme est l'absence de libre-investissement lucratif: L'Etat est l'investisseur unique à titre gracieux et automatique. La différence avec le communisme est la libre-entreprise et l'acceptation de la recherche de profit (revenu d'activité).
3. A la différence du distributisme de Duboin, il prévoit une rémunération de l'effort (revenu d'activité). Comme le distributisme, il s'oppose aux monnaies fiduciaires (système de création monétaire).


Conclusion

Les allocations universelles sont très variées et on ne peut pas les juger en bloc sur base d'un projet. Les défauts d'une proposition sont résolus dans d'autres qui peuvent n'exister qu'à l'état théorique faute d'avoir été adopté par l'un ou l'autre mouvement.

Les allocations universelles sont comme toutes les allocations. Ils existent un grand nombre de propositions différentes, proposées par des gens de toute obédience à des fins variés un peu partout dans le monde et pas toujours dans le but proclamé. Pour certains, c'est une mesure-phare. Pour d'autres, ce n'est qu'un élément d'un projet de réforme, parfois mineur ou facultatif. Quoi qu'ils en soient, je n'en ai jamais trouvé aucune qui mérite d'être qualité de prime à l'oisiveté; c'est même un point de vue naïf dans le cas d'un RMG minimaliste. Vous avez vraiment cru, par exemple, que le revenu de liberté d'Alternative libérale visait à permettre aux paresseux de vivre aux crochets des travailleurs?Vous croyez vraiment que c'est le parti du Père Noël? Réfléchissez, ne vous arrêtez pas aux impressions premières.

Mais une chose est sûre: Quelles que soient vos obédiences et aspirations, il y a certainement une proposition d'allocation universelle qui y correspond.

Je donne des rêves aux hommes et les hommes sont conduit par leurs rêves. Macharius
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Ven 10 Juin 2011, 22:48

Site Exosquelette
http://www.exosquelette.fr/comment-fonc ... lette.html

Chrome 2011 : Les exosquelettes

Exosquelette eLeg de Berkeley Bionics
http://www.flickr.com/photos/berkeleybionics

Exosquelette HULC de Rex Bionics
http://www.robotblog.fr/exosquelettes/l ... mmande-755

Exosquelette REX de Rex Bionics
http://www.rexbionics.com/Videos-and-Photos.aspx

Exosquelette ReWalk d'AMT
http://www.argomedtec.com/download-images.asp

Exosquelette Hal de Cyberdyne
http://www.robotblog.fr/category/exosquelettes

Les cyberthèses de Swortec SA
http://www.fsc-sfc.org/index.php?option ... 53&lang=fr

Corpobook 2011: les fabriquants d'exosquelettes

Israël: Argo Medical Technologies
http://www.argomedtec.com/technology.asp

Californie: Berkeley Bionics
http://berkeleybionics.com/exoskeletons/
http://berkeleybionics.com/elegs-partners/

Japon: Cyberdyne
http://www.cyberdyne.jp/english/company/index.html
Il ne faut pas confondre cette corpo avec Cyberdyne Systems Inc, l'entreprise qui a conçu l'IA Skynet dans "Terminator".
http://www.cdats.com/

Nouvelle-Zélande: Rex Bionics
http://www.rexbionics.com/Rex-Bionics.aspx

Suisse: Swiss Orthotic Technologies SA
http://www.swortec.ch/index.php/products
http://www.fsc-sfc.org/index.php?option ... 55&lang=fr
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Drunken Octopus » Ven 10 Juin 2011, 23:12

Euuh... :-o
Drunken Octopus,
Alcoolique invertébré.

Jouez à Diplomacy !
Drunken Octopus
 
Message(s) : 1283
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 16:08
Localisation : Région Parisienne

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Jeu 10 Mars 2016, 19:24

Les prémices du Neuromat

L’armée américaine a installé avec succès un « modem cortical » chez des animaux dans le cadre d’un projet de soldats cyborg

La DARPA a testé avec succès un modem cortical sur le cerveau d'un sujet animal
•L'agence militaire espère développer la technologie qui permettra aux soldats d'utiliser leur esprit pour contrôler des choses comme des drones dans les zones de guerre
•Le dispositif permettra au cerveau de communiquer directement avec des ordinateurs

L'armée américaine a implanté et testé avec succès son premier « modem cortical » sur un sujet animal.

La minuscule puce implantée, développée par l'Agence de défense Advanced Research Projects (Darpa), utilise un petit capteur qui se déplace à travers les vaisseaux sanguins, et se loge dans le cerveau pour enregistrer l'activité neuronale.

Les neurologues ont injecté de minuscules capteurs dans des veines de bétail, puis ont enregistré les impulsions électriques qui contrôlent les mouvements des animaux pendant six mois.

Image

Le capteur, appelé « stentrode », une combinaison des mots « stent » et « électrode », est la première étape dans la décision de l'armée pour permettre aux soldats de contrôler des machines avec leur esprit.

Hypothétiquement, cela pourrait permettre à des militaires d'utiliser ce « modem cortical » pour manœuvrer des drones.

Le stentrode est de la taille d'un trombone, flexible et injectable. Au lieu d’une chirurgie du cerveau invasive, il pénètre dans le sang par l'intermédiaire d'un cathéter, puis transmet les données.

« La DARPA a déjà démontré la possibilité de contrôle directe par le cerveau d'un membre prothétique par des patients paralysés équipés de réseaux d'électrodes implantés directement dans le cortex moteur lors d’une chirurgie invasive ouverte traditionnelle du cerveau », a déclaré Doug Weber, le gestionnaire de programme pour RE-NET.

« En réduisant la nécessité d'une chirurgie invasive, le stentrode peut ouvrir la voie à des implémentations plus pratiques de ces types d'applications avec des interfaces cerveau-machine pouvant changer la vie. »

Image

Le mois dernier, la Darpa effectuait sa première présentation de la nouvelle technologie.

Phillip Alvelda, le responsable du programme Neural Engineering System Design, a déclaré que la technologie vise à surmonter les problèmes rencontrés par les tentatives actuelles de communication entre le cerveau et les ordinateurs.

Bien que ces appareils puissent détecter l'activité électrique du cerveau, ils obligent l'utilisateur à se concentrer et à suivre une formation, afin de produire des signaux spécifiques faciles à détecter.

M. Alvelda a dit : les « meilleurs systèmes d'interface cerveau-ordinateur d'aujourd'hui sont comme deux super-ordinateurs qui essaient de se parler en utilisant un vieux modem à 300 bauds ».

« Imaginez ce qui deviendra possible lorsque nous améliorerons nos outils pour vraiment ouvrir le canal entre le cerveau humain et l'électronique moderne. »

Ce projet pourrait également ouvrir de nouvelles thérapies pour les troubles du système nerveux et même développer des dispositifs qui pourraient aider les aveugles et les sourds.

La Darpa a ajouté que son système auditif ou visuel numérique pourrait être introduit directement dans le cerveau à des résolutions élevées.

Bien que cela puisse aider les patients, il pourrait aussi fournir de nouveaux moyens pour que les soldats reçoivent des informations en temps réel et communiquent sur le champ de bataille.

La plupart des recherches sur les implants cérébraux ont mis l'accent sur la possibilité pour des personnes handicapées de pouvoir contrôler des ordinateurs ou des membres robotiques avec leur cerveau.



Des chercheurs de l'Université Johns Hopkins ont annoncé la semaine dernière qu’un patient avait utilisé un implant qui puise dans les signaux nerveux du cerveau pour déplacer un bras robotisé.

D'autres ont utilisé des électrodes insérées directement dans le cerveau.

Peut-être la technologie d’interface cerveau-ordinateur, la plus courante, consiste dans les électroencéphalogrammes qui captent l'activité électrique du cerveau à travers le cuir chevelu.

Avec une formation, ceux-ci peuvent être utilisés pour déplacer des robots ou même peindre sur un écran d'ordinateur. Ils exigent cependant également des casques disgracieux qui utilisent des capteurs et des gels spécifiques afin de capter l'activité cérébrale.

Le programme de la DARPA, au contraire, veut utiliser un implant qui puise directement dans le cerveau après une intervention chirurgicale.

Image

La plupart des interfaces cerveau-ordinateur actuellement disponibles utilisent des électrodes qui captent les faibles signaux de l'activité électrique du cerveau à travers la peau du cuir chevelu. Même si, grâce à une formation adaptée, cela peut être utilisé pour contrôler des ordinateurs, des robots ou même des voitures, ils ont tendance à être inexacts (photo du contrôleur neuronal Emotiv pour les jeux d'ordinateur).

Image

Il y a eu un certain nombre de succès ou des patients tels que les victimes d'AVC comme Cathy Hutchinson (photo), ont été en mesure de contrôler un bras robotique au moyen d'électrodes implantées dans leur cerveau. Mais ceux-ci sont volumineux et captent également de grandes quantités d'informations par le biais d'un tout petit nombre de canaux, ce qui les rend difficiles à contrôler.

Ces interfaces neuronales tentent actuellement de capter les informations de dizaines de milliers de neurones à la fois à travers environ 100 canaux.

Cela peut signifier que les résultats sont imprécis et remplis de bruit de fond.

Au lieu de cela, la Darpa veut que ses implants communiquent avec des neurones isolés dans une région donnée du cerveau, avec la capacité de traiter des signaux à partir d’un million de cellules du cerveau.

Une déclaration, sur le site Web de Darpa, dit qu'il y avait encore des défis importants à surmonter avant que cet objectif puisse être atteint, notamment pour développer le matériel et les techniques de calcul nécessaires pour gérer le volume important de données qui serait produit par ces implants.

Le projet fait partie du programme de l'initiative sur le cerveau annoncé par le président Obama en avril 2013, qui vise à développer de nouvelles façons de traiter et prévenir les troubles cérébraux et les blessures.


Source: Agoravox
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Jeu 10 Mars 2016, 19:26

Valérian a écrit :wahou, jolie synthèse !


Juste un truc, je pense que ce topic aurait plus sa place dans le forum JDR plutôt que l'auberge, car il se serait dommage qu'il finisse noyer au milieu du bruit.

Drunken Octopus a écrit :Euuh... :-o


@La modération

Serait-il possible de transférer ce sujet dans la Rubrique Cyberpunk?

Vu le lien entre le sujet et Cyberpunk 2020, je pense qu'il est plus à sa place dans cette rubrique.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Kakita Inigin » Jeu 10 Mars 2016, 22:40

Sitôt dit, sitôt fait.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7456
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Jeu 31 Mars 2016, 13:26

Merci Kakita.

Un article qui montre que d'autres ont eu la même idée que moi même si je ne pousse pas la comparaison aussi loin:

Vivons-nous dans un monde cyberpunk? Le futur, c'est maintenant

Le mouvement littéraire cyberpunk est né dans les années 1980 et offrait aux amateurs de science-fiction les visions d’un futur dystopique ne laissant présager évidemment que peu de bonnes nouvelles.

Alors que 2020 approche à grands pas, le temps est venu de savoir si la réalité a rattrapé la fiction et si les tendances obscures décrites par William Gibson ou encore Bruce Sterling sont bel et bien en train de se matérialiser.

Une technologie omnipotente

Vous n’êtes membre d’aucun réseau? Vous n’existez tout simplement pas dans le monde moderne.

Ceux d’entre vous qui, comme moi, étaient fans de jeux de rôle futuristes parus dans les années 2000 n’ont pu éviter le toujours excellent Cyberpunk 2020, un ouvrage messianique, tant on se rend compte désormais qu’il décrit le monde dans lequel nous vivons quasiment mot pour mot.

D’ailleurs, CD Projekt RED, le studio derrière le désormais célèbre The Witcher 3, prépare en collaboration avec le créateur de la série un tout nouveau jeu vidéo intiulé Cyberpunk 2077.

Dans ce jeu de table originalement paru en 1990, la technologie est omniprésente, mais surtout omnipotente. De nos jours, il en va de même et plus personne (ou presque) ne peut imaginer sa vie sans Internet ni téléphone cellulaire. Être connecté et avoir une existence virtuelle est rapidement devenu une condition sine qua non à l’existence réelle. Vous n’êtes membre d’aucun réseau? Vous n’existez tout simplement pas dans le monde moderne.

Les ordinateurs sous toutes leurs formes (oui, les téléphones intelligents et tablettes peuvent aussi être considérés comme des ordinateurs) font partie de notre quotidien. On ne peut (sait) plus rien faire sans eux. Intel vient d’ailleurs de présenter la nouvelle version de son next computing unit en collaboration avec Razer dont le look rappelle sans équivoque les decks des netrunners du jeu. Il en va de même dans toutes les œuvres faisant partie du mouvement littéraire, le Net y est tout aussi puissant et représente à lui seul la raison d’exister de la plus grande partie de la population (que ce soit pour des raisons financières, politiques, personnelles ou autres).

La virtualité, une nouvelle réalité?

Même si certains d’entre nous préféreront toujours les voyages physiques pour se dépayser, force est d’avouer que les voyages immobiles grâce au virtuel et aux jeux vidéo ont changé la donne. Avec l’arrivée prochaine sur le marché de casques de réalité virtuelle plus confortables et performants, le mouvement ne pourra que s’accélérer et projeter certains d’entre nous dans des limbes à mi-chemin entre réalité et virtualité. À l’arrivée de toute nouvelle technologie, l’homme a le don de tomber bien souvent dans les excès et cette dernière n’y fera pas défaut.

Les jeux ont fait aussi des progrès impressionnants tant en termes d’espaces à parcourir et de liberté d’action que de qualité visuelle. Nul doute que les risques de dépendance ne pourront qu’augmenter grâce à ces univers souvent bien moins contraignants, plus valorisants et moins dangereux que celui dans lequel nous vivons.

De la technologie du sol au plafond

Dans la littérature cyberpunk, la technologie ne se limite pas à l’informatique et à Internet. On en trouve partout autour des humains et même dedans. De nos jours, les progrès de la cybernétique permettent de franchir une nouvelle étape vers le transhumanisme, un mouvement culturel et intellectuel prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques des êtres humains. Le body hacking est de plus en plus répandu et modifier son corps à l’aide de DEL et autres puces RFID ne surprend presque plus. Une chose est certaine, les implants vont se généraliser et ne se limiteront pas à des applications médicales. La photo ci-contre montre Neil Harbisson et sa caméra implantée dans le crâne qui lui permet «d’entendre» les couleurs.

Les prothèses cybernétiques ont aussi fait leur apparition et se présentent maintenant comme de réelles solutions de substitution pouvant même améliorer parfois les performances de certains athlètes. Ce fut le cas du tristement célèbre Oscar Pistorius, qui suscita de nombreuses réactions lors de sa participation aux derniers Jeux olympiques de Londres, au point où le Conseil de la Fédération internationale d’athlétisme interdit leur utilisation en compétition «régulière» depuis novembre 2015.

Côté transport nous sommes à deux doigts de rejoindre les prévisions des auteurs cyberpunk. Les voitures qui se conduisent toutes seules ne relèvent même plus de la science-fiction et les premiers touristes de l’espace ont déjà commencé leurs ascensions. On attend encore cependant l’hôtel et l’ascenseur orbital sous peu!

De leur côté, les robots et l’intelligence artificielle prennent de plus en plus de place tant par leur efficacité que par leur propension à remplacer l’humain dans de multiples domaines. Tout dernièrement, un des jeux les plus complexes de la planète (le jeu de go) vient de couronner une I.A qui a battu à plat de couture le champion de la race humaine, tandis que des robots «donnent leur vie» à Fukushima pour sauver ce qui peut l’être encore.

Idem en ce qui concerne nos villes toujours plus tentaculaires avec une population toujours plus nombreuse et des tours atteignant très prochainement le kilomètre de haut.

Et la géopolitique dans tout ça?

C’est probablement la prévision du mouvement la plus troublante tant elle s’avère exacte. Selon les différents ouvrages du mouvement cyberpunk, le monde du futur est majoritairement géré par les besoins (et envies) de gigantesques multinationales qui font la pluie et le beau temps avec des gouvernements devenus fantoches. Ça rappelle quelque chose à quelqu’un?

Il en va de même avec la montée en puissance d’entreprises de sécurité qui développent de véritables armées privées à louer au plus offrant, échappant ainsi à toutes les réglementations limitant les abus lors d’actes de guerre. Idem pour les extrémismes religieux en hausse en réaction à un monde de moins en moins spirituel et remettant en cause tant de croyances millénaires. Et je ne parle même pas de l’impact économique que tout cela engendre avec une diminution de la classe moyenne, une augmentation des inégalités (la plus forte en occident depuis la Première Guerre mondiale) sans oublier des révoltes populaires récurrentes et des forces de police plus proches de Judge Dredd que de Starsky et Hutch.

Une alternative possible?

Afin de finir avec une touche d’espoir, il ne me reste plus qu’à pousser l’analogie un peu plus loin dans le futur en espérant que notre monde pourra, un jour, ressembler à celui de Star Trek où les humains réussissent à finalement vivre tous ensembles de façon respectueuse sur la même planète et même avec des races extraterrestres… On est encore bien loin du compte!


Source: Branchez-vous
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Sam 02 Avr 2016, 04:31

L'implant de Monsieur Studd, c'est maintenant.

Pleasure Toy : L'exotique érotique est toujours le bienvenu dans une fête, mais le "Pleasure Toy" se distingue par ce qu'il a "sous le capot". Cet ensemble est habituellement pris avec un package exotique, mais ce n'est pas indispensable. La BT est montée au moins à 10, et jusqu'à un maximum de 12. L'ensemble comprend un Mister Studd/Midnight Lady, un booster tactile (intégré à l'implant sexuel), un support de puce avec la puce Maximum Lover et une puce comportementale adaptée aux souhaits de l'utilisateur (mais qui stimule toujours la libido !) et un implant contraceptif.


Source: Cyberpunk 2021

L'homme au sexe bionique a perdu sa virginité

Mohammed Abad a pu utiliser son sexe artificiel pour la première fois.

Après un terrible accident de voiture à l'âge de 6 ans, il avait perdu son sexe.

Mais une opération lui a changé sa vie... sexuelle.

Car sans pénis, Mohammed Abad, un Ecossais âgé de 44 ans aujourd'hui, pensait ne jamais avoir de relation charnelle avec une femme. Grâce aux progrès de la médecine, aujourd’hui doté d’un pénis bionique, il a pourtant perdu sa virginité dans les bras de Charlotte Rose, une célèbre "dominatrice sexuelle", rapporte The Mirror. C'était son "cadeau".


Source: Le Progrès
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Cyberpunk 2008

Message par Lame » Jeu 11 Août 2016, 13:18

Petit à petit, les prothèses robotisées se rapproche des formes des membres perdus.

Le muscle artificiel d’Harvard, invention révolutionnaire pour la robotique ?

Une équipe de chercheur associant le Wyss Institute et la faculté des Arts et Sciences de l’Université d’Harvard vient d’annoncer la reproduction artificielle d’actuateurs aux propriétés semblables à celles des muscles biologiques.

On s’imagine toujours les robots comme des êtres de métal, lourds, solides et rigides mais peu adaptés aux modifications de leur environnement.

L’un des principaux défis de la robotique consiste justement à changer cet état trop souvent pris pour acquis. Pour cela on peut recourir à des matériaux d’origine biologiques. C’est ce qu’ont fait des chercheurs du MIT en créant des mini-robots origamis faits d’intestions de porcs, de manière à ce que le corps humain puisse les ingérer sans les rejeter comme un corps étranger.

Publiés hier dans la revue Advanced Materials Technologies, les travaux d’une équipe de chercheurs pourraient bien révolutionner la façon dont ont été conçus les robots jusqu’à présent. Emmenées par le professeur George Whitesides, une équipe du Wyss Institute pour l’Ingénierie Bio-inspirée, que l’on connaît déjà pour ses nombreuses conceptions inspirées du règne animal, ces recherches ont pour mission de faciliter la coopération humain-robot en développant un nouveau type d’actuateur musculaire dénommé VAMPs (Vacuum-actuated muscle-inspired pneumatic structure). La robotique collaborative, communément appelée cobotique, est un champ de la recherche scientifique qui s’est considérablement développé ces dernières années. Avec la sortie de bras collaboratifs attentifs à leurs collègues humains, comme le robot Iiwa de Kuka, le tout nouveau Franka, ou bien encore le célèbre YuMi d’ABB Robotics, la robotique collaborative s’introduit progressivement dans nos usines.

Mais pour écarter tout risque de danger, ces constructeurs doivent équiper leurs robots d’un grand nombre de capteurs et d’axes pour s’assurer que le robot n’exerce pas de force excessive en cas de résistance. De ce fait, si le robot rencontre un obstacle, il s’arrête immédiatement. Certains attendent que la résistance disparaisse, d’autres nécessitent le redémarrage manuel du robot par souci de précaution. Mais investir dans de nombreux capteurs toujours plus performants revient très cher. C’est pourquoi le professeur Whitesides travaille sur de nouveaux matériaux et en particulier sur de nouveaux mécanismes musculaires pour les robots. Tant qu’à apporter tout un tas de technologies coûteuses, autant modifier la structure même du robot.

L’idée ? Générer du mouvement semblable à celui des muscles en utilisant l’énergie d’aspiration pour animer des bandes de caoutchouc. La reproduction artificielle de la mécanique des muscles biologiques est un casse-tête pour nombre de scientifiques, mais avec ce tout nouveau système de mouvement pneumatique, la barrière tombe.

Ce muscle artificiel fonctionne grâce au principe de pression inversée (vide). C’est à dire que le matériau, constitué d’élastomère, va générer de l’énergie et un mouvement en se contractant. “Très simplement, nos actuateurs copient le modèle du biceps humain” explique G. Whitesides, “d’autres actuateurs mous ont étés développés ailleurs, mais le nôtre est celui qui nous paraît le plus proche du muscle humain, en termes de temps de réponse et d’efficacité“. Les scientifiques qui ont pris part au projet ont adopté une approche tout à fait à contre-courant de ce qui se fait habituellement. Ils ont utilisé ce qui apparaît pour beaucoup être un défaut -la rétractibilité de l’élastomère- pour le tirer à leur avantage. Souvent considérée comme une propriété instable, l’élasticité est utilisée pour son côté étirable, et non pour sa contractibilité. A l’instar de nos muscles biologiques, l’actuateur VAMP se contracte pour générer de l’énergie, plutôt que de gonfler. Cette capacité le rend particulièrement intéressant pour être utilisé dans des espaces confinés, et donc pour la robotique de taille réduite.

La découverte représente un enjeu majeur pour la robotique qui devrait pouvoir tirer bénéfice des possibilités offertes par la souplesse de ces actuateurs novateurs. Car reproduire des muscles artificiels mous, c’est prévenir toute blessure sur l’humain qui collabore avec le robot. Mais c’est aussi solidifier le muscle artificiel en lui octroyant une capacité d’absorption des chocs. Elle ouvre donc de nouvelles perspectives à la robotique qui pourrait s’en servir pour améliorer la collaborativité des robots comme pour développer de nouveaux robots aux formes inédites. D’autant plus que les chercheurs ont démontré la fiabilité de leur invention. Même en cas de dégradation, avec un trou de 2mm, les structures VAMP se montrent toujours aussi efficaces. A cela, George Whitesides ajoute que “la structure ne peut tout simplement pas exploser et est donc intrinsèquement fiable“, dès lors qu’elle ne requiert aucune énergie potentiellement dangereuse pour l’Homme, comme l’électricité ou la combustion.

A Donald Ingber, Directeur du Wyss Institute, d’anticiper l’avenir d’une telle invention : “ces actuateurs bio-inspirés et auto-guérissants nous font avancer d’un grand pas dans la construction de robots à la structure entièrement souple”. Des robots qui pourraient “supprimer le fossé entre les robots et les hommes et proposer de nouvelles applications dans la médecine et bien au de-là”.

En attendant de voir cette technologie intégrer les robots, elle sera développée au sein de la société Soft Robotics, spin-off d’Harvard créée en 2013 et qui détient les droits de cette technologie révolutionnaire. Premier objectif ? Développer des mains de préhension pour travailler dans des environnements non structurés, comme les entrepôts de gestion de fruits et légumes, qui nécessitent une sensibilité particulière et ne sont pour l’instant pas ouverts aux robots.


Source: H+
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48


Retour vers Cyberpunk

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.