Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

[Partie RP] Kyuden Kyotei

Modérateur: Kakita Inigin

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Ven 09 Avr 2010, 20:54

Kakita Iemitsu :

"Les Fortunes doivent être avec moi aujourd'hui...Tu t'es bien battu Kanosuke-san. Merci pour cet entraînement :jap: "

Je sors du dojo et flâne quelque peu dans la ville en attendant l'heure du repas.
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Sam 24 Avr 2010, 17:23

Le repas des officiers fut servi dans la grande salle ; bien que des bushi de trois Familles soient réunis, nulle lueur d'exceptionnel n'était perceptible dans les yeux des convives, tant l'habitude était forte que le daimyo Daidoji, commandant en chef des armées du Clan, soupe à Kyuden Doji, et tant les liens familiaux étaient forts entre les daimyo Doji et Kakita. Malgré l'importance des convives, le repas était ordinaire, et il ne dérogeait pas à la sophistication naturelle du Clan de la Grue ; il était présidé par Doji Hoturi, dont le dais était placé au centre de l'estrade, tandis que le dais de son père était placé dans une des alcoves latérales. Doji Kuwanan, Kakita Yoshi et Daidoji Uji étaient placés de part et d'autre du dais central. Leurs yojimbo avaient pris place de façon visible au milieu des officiers supérieurs du château, la sécurité semblant confiée aux minces cordons de gardes Doji répartis près des portes.

Kakita Iemitsu et Doji Mitsuko étaient agenouillés en vis à vis, de part et d'autre d'une table laquée noire qu'on avait pour vue de sets et e napperons blancs ; arrivés parmi les derniers, ils s'étaient retrouvés près de l'etrade, séparés par une vieille ganache : Doji Kaeku lorgnait sur sa voisine, mais, lorsque son regard devint clairement trop insistant, il lança la conversation alors qu'on servait le deuxième bol de soupe :

- Kakita iemitsu-san, je suis sûr que vous êtes un expert de l'histoire militaire des provinces Kintani, mais peut-être n'avz-vous pas été informé des plus récents développements, tant il est vrai que ce ne sont pas des batailles dignes d'éloges ?
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par darkbaron » Lun 26 Avr 2010, 14:15

Doji Mitsuko rendit discrètement ses regards à son voisin et y répondit par de légers sourires qui pouvaient être interprétés de mille manières : était-ce sympathique ou non ? Fallait-il en attendre quelque chose ou non ? Elle comptait bien faire régner le doute et la confusion à ce sujet.

Elle ne dit rien quand ce même voisin prit la parole. L'histoire militaire n'était pas un sujet qui la passionnait.
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Lun 26 Avr 2010, 20:38

Kakita Iemitsu :

Doji Kaeku a écrit :- Kakita Iemitsu-san, je suis sûr que vous êtes un expert de l'histoire militaire des provinces Kintani, mais peut-être n'avz-vous pas été informé des plus récents développements, tant il est vrai que ce ne sont pas des batailles dignes d'éloges ?


Après un léger salut à mon interlocuteur, je lui répond respectueusement :

"Et bien, Doji Kaeku-sama, je ne saurais être aussi expert en ce domaine que vous ne l'êtes assurément vous même. Aussi, étant donné qu'il est en tout instant louable d'apprendre et d'écouter, je ne peux que vous prêter la plus respectueuse de mes oreilles afin que vous me racontiez les derniers événements." :jap:
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Jeu 29 Avr 2010, 20:29

Doji Kaeku sourit :
- Je salue votre modestie. L'humilité, si elle n'est pas la vertu cardinale du Bushido, sert grandement dans les relations diplomatiques. A Kyuden Kyotei, je sais donc que je peux compter sur vous pour faire un pendant à la forfanterie des samurai du Clan du Lion.

Kyuden Kyotei, justement, n'a pas toujours appartenu à notre Clan. Entre le règne de Hantei XXVI et le règne de Hantei XXXVII, le père de notre vénéré Empereur actuel, la forteresse appartenait aux Damasu. Vous le savez certainement, mais il n'est pas inutile de rappeler quecette Famille vassale des Akodo, qui était apparentée à la lignée régnante, a construit son prestige sur des victoires militaires retentisantes contre le Clan du Phénix et le Clan du Dragon. Au fil des siècles, tout en s'éloignant dynastiquement du daimyo Akodo, ils s'en sont aussi éloignés géorgraphiquement, déplaçant le siège de leur pouvoir vers le nord. De fait, Kyuden Kyotei, qui a servi pendant deux siècles de demeure ancestrale, est la dernière place forte avant la cité de Toshi Ranbo wo Shien Shite Reigashu, qui leur appartenait également.

La forteresse contrôle, cela évidemment vous le savez, le coeur de la Vallée Kitani qui mène à l'est vers Mamoru Kyotei Toshi, au nord jusqu'aux contreforts des montagnes Dragon et vers Toshi Ranbo, et au sud vers les terres de notre Clan.
Ce que vous ne savez pas forcément, ou peut-être n'y avez vous pas prêté attention, c'est qu'elle contrôle aussi, à l'ouest, l'accès aux terres du domaine personnel d'Ikoma Ujiaki, c'est-à-dire le coeur des domaines Ikoma. Autrement dit, c'est la place vitale pour la sécurité de la frontière nord des Akodo et des Ikoma. C'est aussi un verrou commercial.

A la fin du règne de Hantei XXXVI, le daimyo local, Akodo Damasu Shinsei, a commis un petite erreur : il a partagé ses terres entre ses fils ! Chonoku reçoit Kyuden Katsu à l'ouest, Nioji a reçu un petit manoir au nord-ouest, et l'aîné Kojima récupère Kyuden Kyotei. Quant à Toshi Ranbo, elle est confiée à un fils adoptif de Shinsei, en tant que gouverneur et vassal de ses trois frères adoptifs. C'est un montage qui doit éviter à ses fils de se disputer le territoire et qui fonctionne bien pendant cinq années.

En 1095 du Calendrier d'Isawa, Doji Tsume, qui est à l'époque le gouverneur d'un petit château au sud de Kyuden Kyotei, s'empare par surprise de Toshi Ranbo. C'est-à-dire qu'il conquiert avec six cent hommes une ville de plu de trente mille habitants. Là où ça devient intéressant, c'est qu'il la garde : les trois frères du gouverneur, bien que suzerains théoriques, ne se montrent guère empressés de venger leur frère adoptif, ne seconsidèrent pas vraiment engagés ou offensés, et ne coordonnent pas leurs attaques. Bref, nous gardons la ville, qui devient une enclave permanente. D'autant que notre Clan a reconnu l'annexion.

L'erreur de manque de coordination des trois frères devient énorme quand Akodo Chonoku lance une attaque massive sur la ville en 1101. Le divin Hantei XXXVII, surnommé Le Pacificateur, était sur le point d'abdiquer : le daimyo a sûrement cru le moment était favorable. Il y a laissé la vie. Le fils de Tsume-daimyo, le jeune Retsu, s'empare de son château (Shiro Katsu, donc). A la Cour d'Hiver suivante, Akodo Nioji mobilise les courtisans Akodo et Ikoma, dont les daimyo commencent à appréhender la suite de cette histoire, et obtient un traité : Nioji récupère Shiro Katsu, les Damasu reconnaissent la prise de Toshi Ranbo comme définitive, et une paix permanente est signée devant l'Empereur Hantei XXXVII. C'est d'ailleurs l'un des derniers actes de ce bien-aîmé Empereur, dans la garde duquel j'ai eu l'honner de servir : il abdique le mois suivant. Et son fils Jodan, notre auguste prince, que les Kami lui accordent une longue vie, accède au trône.

A la Cour d'Hiver 1102, Doji Satsume, notre seigneur, devient Champion d'Emeraude. Dans la foulée, son père se retire et lui donne la direction du Clan. Doji Tsume se retire en même temps, et son fils Retsu est autorisé à fonder une Famille vassale, qui prend pour siège officiel le petit château de ses origines, rebaptisé Shiro Tsume à l'occasion de la création de la Famille, bien que le daimyo réside principalement à Toshi Ranbo.

Deux ans plus tard, patatras : la paix qui durait depuis trois ans vole en éclat quand les Lions bafouent l'honneur de Tsume Retsu-daimyo. Celui-ci s'empare de Kyuden Kyotei, qui appartenait donc à un des deux derniers frères en "activité". Le Clan du Lion proteste en envoie en ambassadeur le fils aîné du Champion du Clan du Lion : mais l'offense avait été si forte que les efforts du jeune homme, d'ailleurs assez inexpérimenté, sont vains et que Tsume Retsu-daimyo refuse de rendre le château, et même décline les propositions de rendre ses prisonniers. Le ton monte et certains de ses hommes, outrepassant les consignes et cédant, je dois le dire, à un manque de sang-froid après une guerre éprouvante, massacrent la famille prisonnière du daimyo. Meurent le daimyo Kojima, sa femme, les enfants de son défunt frère Chonoku, et surtout ses propres enfants en bas âge, ce qui est un tragédie : ils portaient le sang d'Akodo-omikami. A l'exception d'Akodo Nioji qui n'a qu'un fils à Shiro Katsu, la Famille Damasu est donc éteinte.

Le traumatisme, qui se propage dans tout l'Empire y compris dans notre Clan, est indescriptible : au point que le jeune ambassadeur, bien qu'héritier nominal de la Famille Akodo, est exilé dans un monastère. Vous imaginez bien que, de notre côté, bien qu'il ait promptement condamné et exécuté les bushi désobéissants, et malgré sesgrandes capacités militaires, Tsume Retsu-daimyo n'est pas très populaire. :diablo:

Mais le pire est à venir.

Sur ces mots, Kaeku fait une courte pause pour laisser à ses interlocuteurs le temps de digérer ses paroles.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Ven 30 Avr 2010, 22:15

Kakita Iemitsu :

"Quel bel exposé ! Votre propos me sera certainement très utile et je vous avoue que je le trouve à la fois fort intéressant et fort bien construit. :jap:

Mais, qu'entendez vous par "le pire est à venir ?" "
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Sam 01 Mai 2010, 10:51

Kaeku soupire.

- Hélas, trois fois hélas. La fragile trêve qui a suivi ce tragique évènement a duré longtemps : dix ans en tout. Mais elle ausi a été suivie d'un tragédie. En 1114, à la Cour d'Hiver de Shiro Akodo, le Champion du Lion se retire. Son fils cadet, Arasou, lui succède. Il faut bien comprendre que le nouveau Champion est un jeune homme fougueux, qui ne s'attendait pas à devenir Champion et qui se destinait plutôt à être le génral en chef de son frère, un frère plus réservé, plus politique, plus adapté à la haute politique à la Cour et moins au terrain. C'est donc un jeune home déié à la guerre qui arrive au pouvoir. Et sa première décision de Champion, après avoir confirmé les dispositions prises par son père concernant sn mariage avec la daimyo de la Famille Matsu, c'est d'attaquer Toshi Ranbo dès le printemps 1115.

Une belle attaque, je dois dire. Peut-être avec un peu trop de moyens, puisque tous les daimyo de Famille Lions étaient là, avec près de cet mille hommes. La plaine autour de la ville était ocre et jaune au lieu d'être verte. Nos arméesétaient sorties pour engager quelques avants-gardes, et le jeune Champion menait une contre-offensive assez vigoureuse (je me tenais moi-même sur une des tours) quand il a vu une faille dans nos lignes. Il s'y est engouffré, travrsant le champ de bataille comme une tornade jusqu'à la porte de la cité ... et la prenant d'assaut. une jeune homme fougueux, comme je disais.

Le problème, c'est qu'il est entré et que les gardes qui tenaient les portes n'étaient pas des marioles. Plutôt ue d'attendre que la daimyo Matsu le rejoigne à l'intérieur, il ont tourné les Lions, repris la porte, et verrouillé les vantaux. Tous les bushi Lions qui étaient dans la cité, ou plus exactement dans l'entre-enceinte, sont morts. C'était le deuxième kuge, descendant d'Akodo-omikami, qui mourrait pour tenter de reprendre Toshi Ranbo. Bien sûr, le nouveau Champion du Lion, ce Akodo Toturi rappelé de son monastère, et notre Champion ont conclu une paix ; bien sûr, des échanges d'otages ont eu lieu (y compris Doji Kuwanan, le propre fils cadet de notre Champion) ; mais quelle pitié ! Quelle pitié de voir des princes de notre empire gacher leur jeune vie pour cette seule ville !

Fassent les Fortunes bienveillantes que cette paix, qui ne dure que depuis cinq ans et qui est une paix armée et vigilante, mêlée de méfiance et d'escarmouches frontalières, ne soit pas encore suivie par une tragédie semblable qui cette fois frapperait la Grue !

(et se tournant del'autre côté de la table, vers sa voisine) :

On dit que Tsume-daimyo se préparerait à une nouvell campagne : faîtes qu'il n'y ait pas de guerre, Mitsuko-san !
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par darkbaron » Dim 02 Mai 2010, 14:30

Doji Mitsuko regarda son voisin en souriant légèrement.

"Doji Kaeku-sama, si j'échoue, je serai déshonorée. J'ai promis à Daidoji Uji-sama que je réussirai. Je ne veux pas que mon clan et ma famille aient honte. Je comprends les enjeux de cette mission et je ferai tout pour la réussir. Si vous pensez avoir des informations utiles, et vous semblez être un homme savant, je veux bien vous écouter après le repas. Peut-être pourrions-nous parler en privé quelque part ? Je proposerais bien une promenade, mais Daidoji Uji-sama s'inquiétait déjà de l'absence de gardes devant la porte de mes appartements et il est possible que cette prudence soit justifiée. On peut avoir intérêt à m'empêcher de mener ma mission à terme."
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Dim 02 Mai 2010, 20:00

Kakita Iemitsu :

Doji Kaeku a écrit :
Fassent les Fortunes bienveillantes que cette paix, qui ne dure que depuis cinq ans et qui est une paix armée et vigilante, mêlée de méfiance et d'escarmouches frontalières, ne soit pas encore suivie par une tragédie semblable qui cette fois frapperait la Grue !


Après cette phrase, j'acquiesce et me met à écouter ça et là les conversations jusqu'à la fin du repas, ou jusqu'à une future conversation.
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Lun 10 Mai 2010, 15:11

Kaeku sourit.
- Eh bien, puisqu'un courageux officier comme Iemitsu-san est là, il pourra nous servir d'escorte ! :D

***

A lafin du repas, les trois samurai firent un déour, sur le chemin des appartements de Doji Mitsuko, par les jardins de Kyuden Doji qui s'étageaient le long des collines du palais. Kyuden Doji, en effet, couvrait trois petites collines de ses bâtiments, disséminant les pavillons d'apparat entre les étangs, les lacs artificiels, les cascades et les parterres. Dans le lit d'une rivière de rocs, à l'ombre de la garde nostalgique que montait un pan de mur en ruine, Kaeku planta un réchaud, des blocs d'encens, et commença à éventer la fumée grise.

- Cette fumée m'évoque des souvenirs de batailles. Fasse Bishamon, Fortune de la Force, que nos armées n'aient pas besoin de revenir victorieuses !
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par darkbaron » Mar 11 Mai 2010, 15:08

Doji Mitsuko observa silencieusement la fumée, pensive. Après un instant d'hésitation, elle dit enfin :

"J'ai déjà prêté serment. Je ne veux pas échouer et je n'échouerai pas. L'honneur de ma famille et de mon clan est en jeu, tout comme le mien. Un échec ferait de moi une personne indigne de la confiance que l'on m'a accordée. Un grand seigneur m'a accordé la sienne. C'est un poids terrible que je porte sur les épaules, mais je le porterai dignement, sans montrer le moindre signe de faiblesse, de façon à ce que mon clan soit fier de moi."

Elle posa délicatement une main sur l'épaule de Doji Kaeku.

"Je veux être digne de vos regards. Je veux que vous puissiez encore me regarder avec plaisir et non avec dégoût."
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Jeu 20 Mai 2010, 17:31

Kaeku tourna le visage et regarda Mitsuko :
- Je puis vous assurer qe nous vous regardons avec plaisir. Mais ne soyez pas trop sûre de vous : la mision qui vous attend est difficile.

Progressant dansle jardin jusqu'à la masse sombre d'un saule, il passa dessous et, continuant à leur parler, il longa le rideau vgétal des feuilles tombantes :

- Les samurai Lions qui seront là-bas ne penseront qu'à une chose : provoquer une guerre. Et si c'est Uji-daimyo qui est envoyé, c'est que Satsume-dono pene que la guerre est inévitable. A moins qu'il n'y ait un plan dans les plans et que la Grue aux ailes fragiles n'essaie en les tendant largement d'intimider le Lion aux griffes puissantes.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par darkbaron » Mar 25 Mai 2010, 15:14

Doji Mitsuko baissa respectueusement les yeux.

"Vous pensez donc que la guerre est inévitable ou presque ? Dans ce cas, la mission diplomatique sert avant tout à faire bonne figure et à montrer que nous avons tenté des négociations avant de déclarer la guerre ? En somme, à montrer que nos intentions étaient nobles et non belliqueuses ? Je n'aime pas la perspective d'une guerre et je ferai tout pour comprendre la situation politique et militaire et régler ce conflit. J'en fais le serment."
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Mar 25 Mai 2010, 17:23

Kakita Iemitsu :

Suivant les deux membres de la grue, je les observe, et je me demande alors : "Pourquoi envoyer une mission diplomatique alors que même les commanditaires sont persuadés de son futur échec ?"

J'hésite alors quelques temps...puis m'approche :

" :jap: , Kaeku-sama, veuillez pardonner mon impertinence et mon manque certain de clairvoyance, mais si cela est tel que vous le dites, pourquoi envoyer une telle mission ? N'a-t-elle pas un but autre que celui de prouver au clan du Lion nos intentions ?"

:jap:

Je m'incline encore une fois :

"Veuillez me pardonner."
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Mar 08 Juin 2010, 11:01

Kaeku sourit.

- La diplomatie, Kakita-san, est un art à plusieurs tranchants. Parfois, lorsqu'un katana apparaît rengaîné, c'est qu'on se prépare à sortir le wakizashi de son fourreau. Je vous encourage, Doji-san, à poursuivre sur cette voie sur laquelle vous me dîtes être engagée ; s'il est toujours possible que les nuages se dissipent devant un paysage de cauchemard et que vos pures intentions s'enfoncent dans les marais puants où d'autres ont tendu leurs pièges, c'est au moins la voie la plus honorable. Mais n'oubliez pas qu'il vous est facile d'identifier le petit animal venimeux qui se cache sous un manteau de soie dorée.

Puis, agitant son éventail, et arrachant un bouton fleuri d'une torsade du poignet, le bois laqué découpant la tige fine sans effort, il offrit la fleur à Doji Mitsuko.

- Au temps de mon grand-père, un daimyo Shiba avait conquis un territoire sur les terres du Clan du Lion. Sa fille unique avait épousé un jeune homme de bonne famille et ils avaient eu un unique enfant. Mais un assassin sans visage avit tué le gendre et la malheureuse veuve s'éait vue contrainte, pour conserver la paix avec le Clan du Lion, d'épouser un dignitaire de la Famille Ikoma. Bien que le Clan du Lion se soit engagé à respecter les droits du jeune enfant de cette femme, il ne fallut pas longtemps avant que cet enfant périsse dans une malencontreuse chute de cheval. Depuis lors, la damyo-gozen a pris sa reraite ; son époux a immédiatement hissé les banières de la famille Ikoma sur le château et tous les effort des Shiba pour le reprendr ont été vains. Et ainsi les frontières des Clans ont repris leurs tracés ancestraux.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Mar 08 Juin 2010, 11:34

Kakita Iemitsu :

"Bien, Doji Kaeku-sama, je comprends cela. Je vais maintenant prendre congé et rentrer afin de préparer mes effets et tenter de gagner quelque repos afin de ne pas partir les jambes lourdes, mon esprit ma tête l'étant déjà assez..."

Sur ce, je m'incline :jap:

"Bonne nuit à vous, Doji-sama. Mitsuko-san, ne tardez pas trop vous non plus...et ce d'autant plus si votre rôle est aussi conséquent que Kaeku-sama le pense."

Je repars donc vers mon domicile.
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Ven 18 Juin 2010, 15:08

La matinée suivante commença à la nuit : le daimyo Daidoji était un matinal. Lorsque la déesse Amaterasu-omikami alluma des incendies au coeur de chaque nuage pour signaler son arrivée, les portes de Kyuden Doji n'étaient déjà plus en vue de la caravane au milieu de laquelle Uji caracolait, démontrant sa maîtrise de sa monture sous les yeux des dames de haute naissance qui entouraient Doji Mitsuko.


(suite quand je serai moins stressé)
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par Kakita Inigin » Sam 18 Sep 2010, 14:15

(hop ellipse)

La surprise manqua étrangler les dignitaires du Clan de la Grue lorsque, menés par Daidoji Uji, ils entrèrent dans la grande salle de Kyuden Kyotei.

Ils avaient été reçus à l’entrée du château par le commandant de la place, Tsume Shizuma, vieil homme à la mâchoire dure et à la carrure imposante, et conduits à leurs appartements luxueux avant d’être présentés au daimyo lui-même.

La grande salle était pavoisée aux armes d’Uji, le daimyo de plus haut rang ; les serpents et les lances décoraient les motifs, et un grand vivarium empli de serpents avait été disposé au centre de la salle, entouré par les tables des convives : les annelures changeantes créaient le spectacle plutôt que les feuillages variés des bonsai qui décoraient le reste du château.

A quelques mètres du daimyo Retsu, au visage coupé par une barbe épaisse et au front plissé de soucis, se tenait un homme au regard fixe, son visage découvert figé dans une expression neutre : les vagues de son kimono, et plus encore la grande figure d’animal sombre, caparaçonné de sang, aux pinces vainement aiguisées et au dard inutile, qui paraissait en train de se noyer dans son dos et sur ses manches, annonçaient qu’il aurait dû porter un masque sur ses traits, et la blancheur de son visage contrastait avec toute les ténèbres de sa mise et de celles de ses suivants aux visages invisibles, comme un rayon de soleil qui serait tombé au cœur de la nuit.

Retsu eut un mot accueillant pour chacun d’eux ; son fils Takashi répéta les formules d’accueil avec d’avantage de chaleur, et c’était le seul homme qui semblait heureux de les voir, tandis que les grdes semblaient tous prêts à égorger les yojimbo Ikoma qui escortaient leur daimyo partout où les pas d’Ikoma Ujiaki le menaient, ainsi que les personnages purent le voir tandis qu’ils saluaient Ujiaki ; le daimyo invité retourna sèchement son salut à Uji et ignora les autres.

A part peut-être les Scorpions, tout le monde avait dans le regard que la guerre avait éclatée mais que les sabres avaient été simplement oubliés dans les chambres pour la soirée.

*

A la fin du repas, Mitsuko et Iemitsu furent invités par Daidoji Uji dans ses appartements ; Kashigate venait d’arriver, et son rapport avait semblé suffisamment intéressant à Uji pour qu’il souhaite le faire connaître aux autres représentant des Familles du Clan.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7452
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par dark_kyo731 » Sam 18 Sep 2010, 14:40

Kakita Iemitsu :

En arrivant dans les appartements de Daidoji-sama, je jette un coup d'oeil à la pièce, sans toute fois paraître indiscret, cela va de soi.

Je salue les personnes présentes et je m'installe en attendant que Daidoji-sama ouvre les discussions.
Machiavélique !!!
Avatar de l’utilisateur
dark_kyo731
 
Message(s) : 289
Inscription : Dim 15 Mars 2009, 21:48
Localisation : San Pedro de Albigny

Re: [Partie RP] Kyuden Kyotei

Message par darkbaron » Sam 18 Sep 2010, 15:00

Doji Mitsuko pénétra dans les appartements de Daidoji-sama et salua respectueusement les présents en les observant rapidement. Elle ne dit rien de plus et s'installa. Elle attendait avec impatience quelques informations et espérait qu'elles seraient utiles pour sa mission. Cette mission l'inquiétait, mais elle veillait à ne pas le montrer. Elle avait peur d'échouer.
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

PrécédentSuivant

Retour vers [L5A] Kyuden Kyotei

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.