Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Age de départ

Modérateurs : Jawad, Serv. Rectifications, Maskhim, Agent Sylvain, Modérateurs

Age de départ

Message par diego » Jeu 11 Avr 2013, 14:03

Ayant été étonné de ne pas trouver de règles concernant l'âge de départ d'un PJ, et la possibilité donnée à ce dernier de commencer avec un personnage un peu plus âgé que la normale afin de bénéficier d'un surcroît d'expérience, j'ai donc décidé de proposer la règle suivante à mes joueurs :

-Âge de départ : 16+1d10 ans. Chaque tranche de +1d10 années confère au PJ un bonus de +5 pts de compétences à répartir selon ses souhaits, comme expliqué à la page 108 sur les améliorations de compétences. Je limite cette possibilité à +4d10. Par contre je n'ai pas encore décidé d'une règle de diminution des attributs concernant les personnages trop âgés (peut être à partir de 45 ans)

Qu'en pensez vous?
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Cœur ardent » Jeu 11 Avr 2013, 16:05

Après avoir joué le premier scénario et après avoir lu le kit de conversion, j'ai un peu l'impression que les élus nouvellement créés ont les talents de ce qu'on avait à stormbringer plutôt en fin de carrière (pour talent et attribut principaux).
Donc faire commencer un pj à 17 ans c'est pas crédible . Je préconise un âge de départ compris entre 25 et 40 sans bonus ni malus (mon joueur / capitaine à choisi d'avoir 40 tout seul)

[ Post made via iPhone ]
Cœur ardent
 
Message(s) : 23
Inscription : Dim 17 Fév 2013, 14:17

Re: Age de départ

Message par Tarabas » Dim 09 Fév 2014, 14:23

Bonjour,

Je sais que le sujet ne correspond pas totalement à ma question. Je souhaite savoir s'il existe un calendrier à Mournblade. En effet, j'ai l'impression qu'il n'y pas d'indication dans le livre de base de Mournbalde sur le système calendaire dans le monde d'Elric.

Bref je suis incapable de dire à mes joueurs, quel jour quel mois et quelle année il est au cours de la partie. Tout cela est bien embêtant. Quelqu'un aurait une solution ou mieux lu le livre de base que moi? :-o

Merci!
Tarabas
 
Message(s) : 34
Inscription : Dim 09 Fév 2014, 14:15

Re: Age de départ

Message par Cléanthe » Dim 09 Fév 2014, 19:40

Une solution calendaire était proposé dans "l'Atlas des Jeunes Royaumes, volume 1" en fin d'ouvrage. En cherchant bien, je suppose que cela doit pouvoir se retrouver sur des sites reprenant ces informations (le scriptorium peut être ?). En passant par Google, voici un lien qui te donnera des informations pratiques : http://alcdf.forumactif.com/t422-elric-background-calendrier-et-chronologie
Cléanthe
 
Message(s) : 10
Inscription : Dim 16 Juin 2013, 21:20

Re: Age de départ

Message par Sykes » Dim 09 Fév 2014, 23:31

Effectivement, pour avoir la réponse à ta question, il faut que tu te penches sur de plus vieux ouvrages, ceux pour Elric en l’occurrence :neutre:


Le mieux est de prendre le calendrier lormyrien je pense.

Donc il y a les 7 jours de la semaine :
- le jour du Soleil (S) ;
- le jour de la Lune (L) ;
- le jour des Etoiles (E) ;
- le jour de la Terre (T) ;
- le jour de l'Air (A) ;
- le jour du Feu (F) ;
- le jour de l'Eau (E).

Puis 9 mois dans l'année :
- Elordan (41 jours, mais une journée supplémentaire en fin de mois tous les 4 ans, le jour de Sigmur) ;
- Sigmursan (40 jours) ;
-Theofric (40 jours) ;
- Aubecian (41 jours) ;
- Montfath (40 jours) ;
- Myrsan (40 jours) ;
- Sathran (41 jours) ;
- Arkenan (41 jours) ;
- Donblan (41 jours).

Et donc 4 saisons :
- Été => Elordan et Sigmursan ;
- Automne => Theofric et Aubecian ;
- Hiver => Montfath et Myrsan ;
- Printemps => Sathran, Arkenan et Donblan.
Avatar de l’utilisateur
Sykes
 
Message(s) : 25
Inscription : Jeu 01 Déc 2011, 21:56

Re: Age de départ

Message par themansteph » Lun 10 Fév 2014, 22:59

Merci Diego pour cette excellente idée, je vais l'utiliser le jour ou je maitriserai ce jeu.
Je trouve que pour un monde comme celui des Jeunes Royaumes ça n'a rien de ridicule de faire commencer un personnage à dix-sept ans, c'est du médiéval-fantastique.
Si, si il m'arrive de jouer aux jeux de rôle.
themansteph
 
Message(s) : 329
Inscription : Ven 17 Août 2001, 02:00
Localisation : Tours

Re: Age de départ

Message par Tarabas » Sam 15 Fév 2014, 13:23

Merci Sykes et Cléanthe pour vos réponses! J'emprunterai donc au Lormyr son système calendaire. De toute façon mes joueurs ne devraient pas pour l'heure voyager en Melnibonée ou à Pan Tang. :D

Et effectivement, le site "le scriptorium" dispose d'informations intéressantes sur le monde d'Elric. :)
Tarabas
 
Message(s) : 34
Inscription : Dim 09 Fév 2014, 14:15

Re: Age de départ

Message par Sykes » Dim 16 Fév 2014, 01:33

De rien ;)
Bonnes parties !
Avatar de l’utilisateur
Sykes
 
Message(s) : 25
Inscription : Jeu 01 Déc 2011, 21:56

Re: Age de départ

Message par Cléanthe » Dim 16 Fév 2014, 11:13

De rien, amuse-toi bien. :)
Cléanthe
 
Message(s) : 10
Inscription : Dim 16 Juin 2013, 21:20

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Mar 29 Avr 2014, 13:36

diego a écrit :. Par contre je n'ai pas encore décidé d'une règle de diminution des attributs concernant les personnages trop âgés (peut être à partir de 45 ans)

Qu'en pensez vous?


Bonjour,

Un p'tit peu de nécromancie n'ayant jamais tué personne ^^ je profite de ma redécouverte des Jeunes Royaumes au travers de Mournblade pour venir alimenter ce topic, et sans doute d'autres par la suite.

Dans le Livre du Joueur de Stormbringer, paragraphe [2.3] : Classes de personnages et compétences, page 23 , tu as un bref paragraphe sur l'âge et ses conséquences :

Si vous désirez débuter avec un personnage de moins de 25 ans, otez 5% à chaque compétence par année soustraite.

Si vous désirez débuter avec un personnage de plus de 25 ans, ajoutez 1% à chaque compétence jusqu'à un maximum de 40 ans (max = +15% pour chaque compétence). Après 40 ans le corps commence à se détériorer, ôtez 1% à chaque compétence physique (comme le combat à l'épée) une fois la quarantaine révolue.

Les compétences mentales (comme la sorcellerie) restent constantes après 40 ans, à moins qu'elles ne soient modifiées en cours de jeu


En espérant que cela puisse t'aider ,)
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Re: Age de départ

Message par diego » Mer 30 Avr 2014, 00:21

Oui je connaissais cette règle pour avoir joué pendant de très longues années à Stormbringer (et ensuite à Elric), malheureusement, le système ayant changé il n'est plus aussi simple d'utiliser la règle du système Chaosium et de l'appliquer à Mournblade. D’ailleurs, je trouve l'ancienne règle de Storm très (trop) gentille et pas vraiment réaliste ; nous utilisions à l'époque la règle de vieillissement de Runequest (un autre jeu Chaosium) qui nous semblait beaucoup plus correspondre à la lente déchéance physique et/ou mentale dont on peut souffrir une fois passée la quarantaine (principalement dans un jeu médiéval) (une perte de points de caractéristiques aléatoire sur une table en tirant 2d6)

Merci en tout cas d'avoir rappelé cette règle, si une idée d'adaptation à Mournblade te traverse l'esprit, n'hésite pas à la soumettre ! ;)
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Mer 30 Avr 2014, 08:17

diego a écrit : Oui je connaissais cette règle pour avoir joué pendant de très longues années à Stormbringer (et ensuite à Elric)


J'ai réalisé ça après coup, en parcourant certains topics de ce forum où tu es intervenu ^^

J'ai moi-même connu Stormbringer très jeune, avec la fameuse boite à l'effigie de ton avatar, et je crois que les deux seules campagnes que je n'ai pas eu la chance de mener étaient l'Octogone du Chaos et Le Voleur d'Âmes.
Par contre, je n'ai jamais joué à Elric !, ni à la version de Moongoose, mais j'avais réussi à mettre la main sur la 5ème édition de Storm avant de m'en séparer car trop fouillis à mon goût…

diego a écrit : Merci en tout cas d'avoir rappelé cette règle


De rien, du coup une piqure de rappel ne peut pas faire de mal !

diego a écrit : si une idée d'adaptation à Mournblade te traverse l'esprit, n'hésite pas à la soumettre ! ;)


Ma foi, je peux essayer de voir ce que mon esprit tordu pourrait produire à ce sujet ^^

J'avoue ne pas être particulièrement enthousiaste vis-à-vis des règles qui modifient les compétences ou les attributs en fonction de l'âge des PJs car, bien souvent, elles sont assez mal pensées (que ce soit à D&D ou autre…).
La plupart du temps un PJ âgé va se retrouver avec des malus sur les attributs physiques et des bonus sur les attributs mentaux… C'est bien connu, vieillir nous rend plus intelligents mais complètement impotents !

Je veux bien admettre qu'en général dans les jeux Med-fan old school la tendance pousse vers des PJs stéréotypés : le guerrier bodybuildé à l'intellect limité (qui a dit Thrud le barbare ? :D ), le mage dumbeldorisé bardé de sorts mais quasi incapable de courir sur 50m sans s’essouffler…
Mais d'un certain côté, c'est ça qu'est bon aussi ^^

Dans des univers tel que celui des Jeunes Royaumes (ou même Vermine d'ailleurs) je pense qu'il est tout à fait logique de dire qu'un PJ âgé puisse avoir les mêmes chances d'être instruit que d'être sénescent, d'être physiquement en bonne santé que d'être physiquement limité.

Après tout, la saga de Moorcock se veut très pessimiste (qu'il s'agisse de celle d'Elric, d'Erekosë…)et ne laisse que peu de place (voir pas du tout) aux héros de l'heroic fantasy.
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Re: Age de départ

Message par diego » Mer 30 Avr 2014, 08:47

Je partage ton opinion concernant les règles de vieillesse proposées dans les divers JDR. Ce n'est pas parce qu'on est âgé qu'on est forcément impotent, et inversement :-)

C'est pourquoi la règle la plus appropriée que nous avions trouvée était, selon nous, celle proposée pour le système de Runequest. Cette règle était très simple et reposait sur un tirage aléatoire qui faisait perdre, (ou pas) des points de caractéristique une fois 40 ans révolus. Les caractéristiques intervenant, comme tu le sais, sur les compétences à Stormbringer, les persos des joueurs se retrouvaient affublés de malus dans les domaines de compétences concernés.

Ayant retrouvé ce tableau dans mes archives, je te le soumets ici :

Image

Pour info il y a une petite coquille dans le tableau : le tirage d'un 5 sur le tableau engendre une perte d'un point et pas 11...

Mais bon, Mournblade n'ayant plus du tout le même système, cette vieille règle se retrouve du coup un peu difficile à appliquer ;-)
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Mer 30 Avr 2014, 20:55

Je ne connais Runequest que de nom et qu'au travers d'articles parus dans les Casus et Graal de l'époque : Glorantha, les guerriers canards… ^^
En tout cas, merci pour le tableau : au moins il y avait de l'idée !
Une chance que le 11 soit une erreur car sinon c'était pas mal violent :/

Pour en revenir à l'idée d'une règle sur la baisse des attributs passé un certain âge (40/45 ans), on pourrait imaginer un truc du genre :

De base
- 1 en Adresse
- 1 en Puissance
pour chaque tranche de 5 ans au delà de la 40ème année, jusqu'à un maximum de -5

Puis, si l'Élu a prêté allégeance :

A la Loi
- 1 en Clairvoyance (ceci pour représenter le côté "œillères" que les agents de la Loi peuvent développer au terme de nombreuses années de service)
pour chaque tranche de 3 ans au delà de la 40ème année, jusqu'à un maximum de -3.

Au Chaos
- 1 à un Attribut déterminé aléatoirement à l'exception de la Trempe (ceci pour représenter la nature capricieuse et changeante du Chaos)
pour chaque tranche de 3 ans au delà de la 40ème année, pour un maximum de 3 Attributs
L'Élu aurait alors la possibilité de sacrifier 1 point d'Âme pour placer le malus sur l'Attribut de son choix.

Qu'en penses-tu ?
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Re: Age de départ

Message par diego » Jeu 01 Mai 2014, 12:05

J'aime bien l'idée de base, qui consiste à perdre des points d'attribut en fonction du vieillissement, mais j'aurais tendance à vouloir changer certains points, comme le fait de ne pas faire perdre systématiquement les points, une fois la quarantaine passée. En effet, je pense que nous ne sommes pas tous égaux devant la vieillesse, et qu'un côté aléatoire peut sembler réaliste. Par ailleurs, je pense que toutes les caractéristiques peuvent être impactées par le vieillissement, telles que l'agilité, la mémoire, le charisme et ou beauté physique, l'endurance et la force, mais également le sang-froid (on est plus confiant en soi quand on sait de quoi on est capable physiquement ou mentalement, et la jeunesse est parfois source de témérité :D )

Pour conserver le côté aléatoire ainsi que le CYD système, je proposerais la règle suivante :

Une fois 40 ans passés, chaque joueur aurait deux possibilités. Soit il lance 1d10 avec une perte automatique d'attributs:

(1-2) -1 ADR
(3-4) -1 CLA
(5-6) -1 PRE
(7-8) -1 PUI
(9-10) -1 TRE

Soit il lance 1d20. S'il obtient un score pair, il ne perd aucun point. En revanche, s'il obtient un nombre impair, il perd le double (2 points) dans un attribut de son choix. (ou 1 point dans deux attributs) En cas de 1 ou 11, ce serait au MJ de trancher, mais je vois bien une maladie grave et ou incurable pour l'époque, qui pourrait engendrer la mort du PJ à plus ou moins court terme, ou une séquelle physique ou mentale avec les règles que l'on connait dans le corebook.

En revanche, je ne suis pas en faveur d'une perte de points d'attribut limitée ; j'estime qu'on peut, en vieillissant, mourir d'une dégradation progressive de nos capacités physiques ou cognitives.

Maintenant en ce qui concerne les agents du Chaos, j'aurais plutôt tendance à ne pas modifier davantage leurs attributs, car ma table contient déjà un côté aléatoire assez prononcé. De plus,je ne suis pas sûr qu'il soit judicieux de pénaliser encore les agents de la Loi d'une perte de CLA, qui représente aussi la mémoire et la vivacité d'esprit d'une personne... Je pencherais plutôt pour une règle qui augmenterait la robustesse (PUI) des agents de la Loi (les fameux élixirs d'immortalité des agents de la Loi dans Storm? :D ) et peut être L'Âme des agents du Chaos (CLA et TRE) mais j'y travaille encore ;)

Qu'en penses-tu?
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Jeu 01 Mai 2014, 21:12

diego a écrit :J'aime bien l'idée de base, qui consiste à perdre des points d'attribut en fonction du vieillissement, mais j'aurais tendance à vouloir changer certains points, comme le fait de ne pas faire perdre systématiquement les points, une fois la quarantaine passée. En effet, je pense que nous ne sommes pas tous égaux devant la vieillesse, et qu'un côté aléatoire peut sembler réaliste. Par ailleurs, je pense que toutes les caractéristiques peuvent être impactées par le vieillissement, telles que l'agilité, la mémoire, le charisme et ou beauté physique, l'endurance et la force, mais également le sang-froid (on est plus confiant en soi quand on sait de quoi on est capable physiquement ou mentalement, et la jeunesse est parfois source de témérité :D )


Je suis d'accord avec toi sur le fait que nous ne sommes pas tous égaux devant la vieillesse. Cependant, je le suis moins sur le fait de ne pas faire perdre systématiquement des points d'attribut.
En effet, bien que certaines personnes vieillissent mieux que d'autres, le corps et les facultés mentales se détérioreront irrémédiablement, qu'on les entretiennent ou non.
Ce sera juste plus lent pour certains, et se manifestera de différentes façon en fonction des individus.

Ceci dit, je te rejoins sur un impact plus global.

J'avais porté mon choix sur l'Adresse et la Puissance car en dépit d'entretenir son physique, le temps fait son œuvre qu'on le veuille ou non. On devient moins précis dans nos gestes, moins fort…
Aussi, imposer un -1 dans ces seuls deux attributs m'avait donc semblé logique sur le moment.
Mais pour le coup, élargir la perte à l'ensemble des attributs l'est tout autant ^^

diego a écrit :Pour conserver le côté aléatoire ainsi que le CYD système, je proposerais la règle suivante :

Une fois 40 ans passés, chaque joueur aurait deux possibilités. Soit il lance 1d10 avec une perte automatique d'attributs:

(1-2) -1 ADR
(3-4) -1 CLA
(5-6) -1 PRE
(7-8) -1 PUI
(9-10) -1 TRE

Soit il lance 1d20. S'il obtient un score pair, il ne perd aucun point. En revanche, s'il obtient un nombre impair, il perd le double (2 points) dans un attribut de son choix. (ou 1 point dans deux attributs) En cas de 1 ou 11, ce serait au MJ de trancher, mais je vois bien une maladie grave et ou incurable pour l'époque, qui pourrait engendrer la mort du PJ à plus ou moins court terme, ou une séquelle physique ou mentale avec les règles que l'on connait dans le corebook.


Le problème avec ce système, c'est qu'en laissant le choix aux joueurs entre un jet leur faisant obligatoirement perdre des points d'attribut et un jet où il ont 50% de chance de n'en perdre aucun, tu risques de ne jamais voir le D10 rouler pour ça.

Mais j'aime beaucoup ton idée de contracter une maladie. Ou même des pathologies psychologiques tiens ! Qui pour le coup pourraient se traduire par des tendance telles que la paranoïa, la schizophrénie ou tout simplement de la surcompensation ou ce genre de choses.

diego a écrit :En revanche, je ne suis pas en faveur d'une perte de points d'attribut limitée ; j'estime qu'on peut, en vieillissant, mourir d'une dégradation progressive de nos capacités physiques ou cognitives.


Certes.
Pour le coup, on rejoindrait le système de RQ ,)

diego a écrit :Maintenant en ce qui concerne les agents du Chaos, j'aurais plutôt tendance à ne pas modifier davantage leurs attributs, car ma table contient déjà un côté aléatoire assez prononcé. De plus,je ne suis pas sûr qu'il soit judicieux de pénaliser encore les agents de la Loi d'une perte de CLA, qui représente aussi la mémoire et la vivacité d'esprit d'une personne... Je pencherais plutôt pour une règle qui augmenterait la robustesse (PUI) des agents de la Loi (les fameux élixirs d'immortalité des agents de la Loi dans Storm? :D ) et peut être L'Âme des agents du Chaos (CLA et TRE) mais j'y travaille encore ;)


En fait, pour les Élus de la Loi, je vois davantage la perte de Clairvoyance se traduire par un comportement qui, avec le temps, deviendra de plus en plus proche de la "façon d'être" des divinités qu'ils servent : Une vision très formatée des choses, un esprit hyper rationnel, une réflexion guidée par une implacable logique…
Rien à voir avec des pertes de mémoires dues à un Alzheimer naissant, ou à des fonctions cognitives poussives ,)

Si je m'en tiens à tout ça, voici ce que cela pourrait donner :

Tout joueur dont l'Élu atteint l'âge de 41 ans doit :

1 - Lancer 1D10 et appliquer les effets indiqués suite au résultat obtenu.
(1-2) -1 ADR
(3-4) -1 CLA
(5-6) -1 PRE
(7-8) -1 PUI
(9-10) -1 TRE
Ce jet est à effectuer dès la 41ème année puis pour chaque tranche de 5 ans (51, 61…) tant que l'Élu est en vie.

2 - Lancer 1D20.
- Si le résultat et pair et que l'Élu sert la Loi : -1 dans un attribut au choix du joueur
- Si le résultat et impair et que l'Élu sert la Loi : rien ne se passe (3 est le chiffre de la Loi, chiffre impair donc…).
- Si le résultat et pair et que l'Élu sert le Chaos : rien ne se passe (8 est le chiffre du Chaos, chiffre impair donc…).
- Si le résultat et impair et que l'Élu sert le Chaos : -1 dans un attribut au choix du joueur

- Si le résultat est 1 ou 11, peu importe que l'Élu serve la Loi ou le Chaos, il contracte une affliction physique ou mentale choisie par le MJ, faisant pour le coup office de "main de la Fatalité" (CF. livre de base pour les règles idoines, le cas échéant). Le joueur aurait néanmoins la possibilité de sacrifier un point d’Âme pour éviter que son Élu subisse cette séquelle mais devra alors accepter de perdre un 3ème point dans l'attribut de son choix. Cette alternative n'est pas possible si l'affliction subie entraîne la mort de l'Élu.

Cependant, on peut imaginer qu'un Élu ait une infime chance d'être sauvé par le dieu qu'il sert. Cela resterait à la discrétion du MJ et pourrait se négocier au prix d'un sacrifice en points d'âme substantiel :diablo:
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Re: Age de départ

Message par diego » Jeu 01 Mai 2014, 22:47

Dualgoth a écrit :Je suis d'accord avec toi sur le fait que nous ne sommes pas tous égaux devant la vieillesse. Cependant, je le suis moins sur le fait de ne pas faire perdre systématiquement des points d'attribut.
En effet, bien que certaines personnes vieillissent mieux que d'autres, le corps et les facultés mentales se détérioreront irrémédiablement, qu'on les entretiennent ou non.
Ce sera juste plus lent pour certains, et se manifestera de différentes façon en fonction des individus.


Heu...c'est exactement ce que j'ai dit ; j'appuyais d’ailleurs sur ce point car tu proposais dans ton premier post de limiter la perte de points d'attributs à un maximum de -5 alors que je pense qu'on peux mourir de décrépitude ! On est donc 100% d'accord :D

Dualgoth a écrit :Le problème avec ce système, c'est qu'en laissant le choix aux joueurs entre un jet leur faisant obligatoirement perdre des points d'attribut et un jet où il ont 50% de chance de n'en perdre aucun, tu risques de ne jamais voir le D10 rouler pour ça.


Là je ne suis pas tout à fait d'accord. Si on choisi le d20 on a presque une chance sur deux d'en perdre deux d'un coup, ce qui peut en refroidir plus d'un et les inciter à rester au d10 ! Je t'assure que les joueurs à ma table sont plutôt du genre prudents et limitent assez souvent le d20 :lol:

Dualgoth a écrit :En fait, pour les Élus de la Loi, je vois davantage la perte de Clairvoyance se traduire par un comportement qui, avec le temps, deviendra de plus en plus proche de la "façon d'être" des divinités qu'ils servent : Une vision très formatée des choses, un esprit hyper rationnel, une réflexion guidée par une implacable logique…
Rien à voir avec des pertes de mémoires dues à un Alzheimer naissant, ou à des fonctions cognitives poussives ,)


C'est vrai. Mais l'attribut CLA représente également la mémoire et les fonctions cognitives... En touchant à l'attribut pour coller au mieux à l'esprit étriqué de la divinité, tu tranches en même temps dans ses souvenirs et son intellect. Ne penses-tu pas que les Tendances du jeu sont déjà suffisantes pour représenter la vision très formatée des agents de la Loi?

Dualgoth a écrit :Si je m'en tiens à tout ça, voici ce que cela pourrait donner :

Tout joueur dont l'Élu atteint l'âge de 41 ans doit :

1 - Lancer 1D10 et appliquer les effets indiqués suite au résultat obtenu.
(1-2) -1 ADR
(3-4) -1 CLA
(5-6) -1 PRE
(7-8) -1 PUI
(9-10) -1 TRE
Ce jet est à effectuer dès la 41ème année puis pour chaque tranche de 5 ans (51, 61…) tant que l'Élu est en vie.

2 - Lancer 1D20.
- Si le résultat et pair et que l'Élu sert la Loi : -1 dans un attribut au choix du joueur
- Si le résultat et impair et que l'Élu sert la Loi : rien ne se passe (3 est le chiffre de la Loi, chiffre impair donc…).
- Si le résultat et pair et que l'Élu sert le Chaos : rien ne se passe (8 est le chiffre du Chaos, chiffre impair donc…).
- Si le résultat et impair et que l'Élu sert le Chaos : -1 dans un attribut au choix du joueur


J'aime bien. Par contre, quel est ici l'intérêt de lancer le D10? Dans le premier cas, tu perds toujours 1 point, dans le second tu perds un point dans 50% des cas ; tes joueurs choisiront donc toujours le d20 ! :D

Je proposerais donc un hybride entre ma proposition et la tienne :

Lancer 1D20.
- Si le résultat est pair et que l'Élu sert la Loi : -2 dans un attribut au choix du joueur
- Si le résultat est impair et que l'Élu sert la Loi : rien ne se passe
- Si le résultat est pair et que l'Élu sert le Chaos : rien ne se passe
- Si le résultat est impair et que l'Élu sert le Chaos : -2 dans un attribut au choix du joueur

De cette façon dans le premier cas tu perds toujours un point, et dans le second tu as 50% d'en perdre 2 et 50% de ne rien perdre.

Dualgoth a écrit :- Si le résultat est 1 ou 11, peu importe que l'Élu serve la Loi ou le Chaos, il contracte une affliction physique ou mentale choisie par le MJ, faisant pour le coup office de "main de la Fatalité" (CF. livre de base pour les règles idoines, le cas échéant). Le joueur aurait néanmoins la possibilité de sacrifier un point d’Âme pour éviter que son Élu subisse cette séquelle mais devra alors accepter de perdre un 3ème point dans l'attribut de son choix. Cette alternative n'est pas possible si l'affliction subie entraîne la mort de l'Élu.

Cependant, on peut imaginer qu'un Élu ait une infime chance d'être sauvé par le dieu qu'il sert. Cela resterait à la discrétion du MJ et pourrait se négocier au prix d'un sacrifice en points d'âme substantiel :diablo:


Pourquoi pas ; je ne suis pas tellement pour le fait que le joueur puisse échapper à ses troubles ou séquelles physiques et ou mentaux grâce à une dépense de points, mais c'est là un détail mineur que chaque MJ doit pouvoir adapter selon ses préférences.
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Ven 02 Mai 2014, 09:25

diego a écrit :Heu...c'est exactement ce que j'ai dit ; j'appuyais d’ailleurs sur ce point car tu proposais dans ton premier post de limiter la perte de points d'attributs à un maximum de -5 alors que je pense qu'on peux mourir de décrépitude ! On est donc 100% d'accord :D


Ah oui tiens ! :D
Bon, on va mettre ça sur le compte de l'âge, justement, hein ! :smile:

diego a écrit :Là je ne suis pas tout à fait d'accord. Si on choisi le d20 on a presque une chance sur deux d'en perdre deux d'un coup, ce qui peut en refroidir plus d'un et les inciter à rester au d10 ! Je t'assure que les joueurs à ma table sont plutôt du genre prudents et limitent assez souvent le d20 :lol:


Autant pour moi, je n'avais pas percuté sur le fait que ton D20 faisait perdre 2 points…
Décidément, j'étais à la ramasse hier soir ! ^^

Concernant la plupart de mes joueurs, c'est plutôt l'inverse : prise de risque rime avec défi, même si au final c'est pire qu'avant.

diego a écrit :C'est vrai. Mais l'attribut CLA représente également la mémoire et les fonctions cognitives... En touchant à l'attribut pour coller au mieux à l'esprit étriqué de la divinité, tu tranches en même temps dans ses souvenirs et son intellect. Ne penses-tu pas que les Tendances du jeu sont déjà suffisantes pour représenter la vision très formatée des agents de la Loi?


En effet, il y en a de bien sévères, je te l'accorde ^^
Cependant ici, l'idée était de caractériser cette perte par quelque chose de plus pernicieux qu'un malus de situation ou le fait de développer tel ou tel trouble du comportement.

Bon, après c'est ma vision des choses, mais selon moi servir la Loi (ou le Chaos d'ailleurs) trop longtemps peut justement risquer d'altérer un Élu au point de lui faire perdre davantage que son bon sens ou sa santé mentale.

En touchant à leur mémoire, en modifiant leurs souvenirs, les Seigneurs de l'Absolu disposeraient d'un bon moyen de s'assurer que les Élus ne douteront pas du bien fondé de leur cause.
Il ne s'agirait pas d'effacer certains souvenirs et de les remplacer par d'autres, mais plutôt de les altérer subtilement de telle façon que l'Élu se souviennent d'évènements de son passé (ou dont il a été témoin récemment) au travers de la vision qu'en a la Loi.

diego a écrit :J'aime bien. Par contre, quel est ici l'intérêt de lancer le D10? Dans le premier cas, tu perds toujours 1 point, dans le second tu perds un point dans 50% des cas ; tes joueurs choisiront donc toujours le d20 ! :D


En fait ici, les joueurs n'ont pas le choix entre le D10 et le D20. Il doivent lancer les deux, le D10 leur faisant perdre automatiquement 1 point dans l'attribut désigné et le D20 pouvant leur en faire perdre un autre en fonction de leur allégeance avec, en plus, le risque de choper une déficience mentale/physique ou une maladie en cas de 1 ou de 11 ,)

diego a écrit :Je proposerais donc un hybride entre ma proposition et la tienne :

Lancer 1D20.
- Si le résultat est pair et que l'Élu sert la Loi : -2 dans un attribut au choix du joueur
- Si le résultat est impair et que l'Élu sert la Loi : rien ne se passe
- Si le résultat est pair et que l'Élu sert le Chaos : rien ne se passe
- Si le résultat est impair et que l'Élu sert le Chaos : -2 dans un attribut au choix du joueur

De cette façon dans le premier cas tu perds toujours un point, et dans le second tu as 50% d'en perdre 2 et 50% de ne rien perdre.


Pourquoi pas oui, dans le cas où le D10 ne serait pas utilisé.

diego a écrit :Pourquoi pas ; je ne suis pas tellement pour le fait que le joueur puisse échapper à ses troubles ou séquelles physiques et ou mentaux grâce à une dépense de points, mais c'est là un détail mineur que chaque MJ doit pouvoir adapter selon ses préférences.


Oui ^^
Ici je voulais juste représenter le libre arbitre de l'Élu, aussi relatif puisse t-il être.
En choisissant de s'abandonner un peu plus à la Loi ou au Chaos, il bénéficie d'une sorte de sursis.

Bon et bien ça commence à ressembler à quelque chose de plutôt sympa tout ça ^^
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Re: Age de départ

Message par diego » Ven 02 Mai 2014, 11:28

Effectivement, même si l'on diverge sur un ou deux points, la fusion de nos idées respectives est parvenue à accoucher d'un truc assez sympa ! Merci à toi pour ton aide :jap:
Avatar de l’utilisateur
diego
 
Message(s) : 188
Inscription : Sam 19 Jan 2008, 22:29

Re: Age de départ

Message par Dualgoth » Ven 02 Mai 2014, 11:49

Je t'en prie ;)
"Malheur à vous! Malheur à vous!"
Dualgoth
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Jan 2010, 18:13
Localisation : Au fond d'un gouffre.

Suivant

Retour vers Les Millions de Sphères : actus, inspis, règles

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.