Page 1 sur 40

OuJiDéRéPo

Message Publié : Jeu 30 Nov 2006, 20:30
par léonard
Inspiré par les demandes de conseils saugrenues de l'ami Ikihashi (je vous renvoie au forum D&D), j'ai eu envie de proposer un nouveau jeu. Il s'agit d'un exercice d'écriture de synopsis, que je qualifierais pompeusement d'Ouvroir de Jeu de Rôle Potentiel (OuJiDéRéPo), en référence à l'OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle), et à l'OuBaPo (Ouvroir de Bande Dessinée Potentielle, qui en est inspiré).

Bon, voilà les règles :
Un joueur propose une série de 4 ou 5 éléments hétéroclites (décor, PNJ, objet...). Les autres participants doivent, le plus rapidement possiblement, pondre un synopsis de scénario pour un jeu de leur choix (s'il n'est pas imposé par le joueur de départ).
Au bout d'un certain temps (24 ou 48 heures ?), la personne qui a proposé les mots annonce son synopsis préféré, et laisse la main à son auteur.

C'est bon ?

Du coup, je commence avec les éléments proposés dans le forum D&D ("Quand le MJ sèche...") :

"faire un scénario comprenant un fantôme dépressif, un bébé hippopotame, une impasse mal éclairée et un besoin désespéré d'être admiré par ses parents".

A savoir que Drunken Octopus et Random ont déjà sorti chacun un joli synopsis avec ça.

Allez, à vous de jouer !

Message Publié : Jeu 30 Nov 2006, 20:32
par wizard
Il faudrait balancer ça dans le forum JdR...

Message Publié : Jeu 30 Nov 2006, 20:37
par léonard
Tu crois ? Ça me paraissait pas assez sérieux...
Faudrait voir ce qu'en pensent les modérateurs.

Message Publié : Jeu 30 Nov 2006, 20:40
par darkbaron
Personnellement, je trouve que ça a tout à fait sa place dans le forum JDR.

Message Publié : Jeu 30 Nov 2006, 22:40
par Didi
J'ai en effet déplacé dans JdR.
L'auberge, c'est pas pour les trucs pas sérieux, c'est pour les trucs qui n'ont pas de lien avec les autres forums. Si c'est pas sérieux, mais JdR, ça va dans le JdR.

Didi, modéro

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 00:13
par atanaka
Cela me rappelle nos scénars 'tits papiers. Chacun écrit un personnage/objet, un lieu, et une situation, et on met ça dans trois chapeaux. Ensuite chacun pioche un élément au hasard dans chaque chapeau, et le premier qui a une idée de scénar avec ses 'tits papiers la maîtrise aux autres. J'ai des souvenirs de parties énormes sur ce principe.

Et les meilleurs éléments que j'ai eu un jour c'était : un chanteur de rock mort-né, un estomac, et un petit meurtre entre amis. Folklo comme tirage :smile:

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 00:22
par Djez
léonard a écrit : "faire un scénario comprenant un fantôme dépressif, un bébé hippopotame, une impasse mal éclairée et un besoin désespéré d'être admiré par ses parents".
Bon, je tente le scénar' d'intro HdR, alors ! :)

Ronge-Queue a un problème, et un gros : il est le rejeton d'un caïd de la Petite Famille. On pourrait se dire que c'est bien sympatoche d'être fils de mafieux, que c'est l'assurance d'avoir femelle et gnôle a volonté... et bah oui, c'est vrai ! Mais c'est aussi source d'emmerde quand l'honneur entre en jeu !

Le Vieux (c'est comme ça que tout le monde appelle le père de Ronge-Queue) est sur le point de claquer, mais il n'a aucune envie d'être succédé par Rouge-Museau (un arriviste celui-là !), il voudrait que "l'affaire reste à ses fils", comme Brise-Dent, son autre fils, est introuvable, il charge le cadet, Ronge-Queue, de gérer tout ça...

Ronge-Queue est bien décidé à satisfaire son père. Il en a marre d'être vu "comme le raté", sans cesse dans l'ombre de son frère... Ceci dit, il n'est pas bien courageux, et il ne souhaite pas non plus se risquer dans une vie de mafia... Mais il est malin, aussi demande-t-il aux hommes de confiance de son père (les joueurs), de lui arranger le truc !
Première étape, il faudra s'arranger pour que Ronge-Queue se fasse respecter le temps que l'on remette la main sur Brise-dent (parce que Ronge-Queue veut se "débarrasser" de l'affaire), seconde étape donc, retrouver brise-dent pour qu'il vienne reprendre l'affaire en main (lui a la poigne pour), et troisième étape, voir si il ne serait pas possible qu'il arrive "un accident" à Rouge-Museau, si possible en plein sur son territoire, histoire de montrer que le Vieux et ses fils ils rigolent pas. Bien sûr, les joueurs devront oeuvré de sorte que tous pensent que c'est Ronge Queue qui a réglé l'affaire, et lui en échange leur obtiendra ce qu'ils souhaitent le plus (un passe pour l'Horlogerie des Rats !)

Bien sûr, le territoire de Rouge-Museau n'est autre qu'une sordide impasse mal éclairée, et le pauvre Brise-dent n'est plus que l'ombre de lui même suite à une expédition qu'il a fait avec L'Horlogerie des Rats (c'est pour ça qu'il avait disparu, il s'y était engagé sans prévenir personne) : il s'est fait bouffé les pattes arrières par une sorte de bébé hippotame mutant, et à présent, il est devenu un Sans-Souffle, ces rats vides de toute émotion, traumatisé par le fait d'avoir failli perdre la vie et rendu totalement fou par le reste de la société qui ne voient en eux que des revenants, des morts vivants. Il traîne misérablement sa carcasse dans un supercalifragilisticexpidélicieux miteux, à noyer son chagrin dans les mauvaises bouteilles... Et ce supercalifragilisticexpidélicieux, bien sûr, se trouve au fond d'une impasse mal éclairée, celle commandée par Rouge-Museau, qui rigole bien en voyant la famille du vieux aussi pathétique !

Comment les joueurs vont-il se tirer de cet imbroglio ?!

Alors, verdict ! Ce n'est pas fameux, pas vrai ?! :lol:

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 01:21
par Random
On va remettre les eux premières suggestions du thread... D'abord Drunken Octopus:
Drunken Octopus a écrit :
léonard a écrit :La prochaine fois, il faudrait essayer un truc du style "faire un scénario comprenant un fantôme dépressif, un bébé hippopotame, une impasse mal éclairée et un besoin désespéré d'être admiré par ses parents


Galagorn le mage avait toujours ressenti le besoin compulsif de plaire à son père. Malheureusement, ce dernier avait toujours voulu une fille et sa déception fut si grande de voir sa femme accoucher d'un autre garçon (Galagorn) qu'il ignora royalement ce dernier. Galagorn, en pleine crise d'adolescence, dépressif, fit tout pour regagner le coeur de son père : il se comporta comme la fille tant désirée par son paternel, acheta tout un stock de robes qui lui valurent les quolibets de ses camarades... Mais rien n'y fit, son père ne voulait pas entendre parler de lui.
Par dépit, Galagorn décida tout de même de rentabiliser son stock de robes et choisi donc une des 3 seules possibilités de métier qui s'offrait à lui avec de tels accoutrements : il devint mage. Et dans son coeur, il jura de ne pas quitter ce monde sans avoir au moins une fois fait la fierté de son père.

Le malheur continua de s'abattre sur lui : un jour qu'il se promenait dans une impasse mal éclairée, il fût assassiné par un bandit. Son voeu était tout de fois si puissant que son fantôme se maintint dans cette impasse, se plaignant sans cesse de ses déboires à toute âme qui, la nuit, passait dans les parages.

C'est alors qu'interviennent les PJs de passage dans la ville. Ils entendent la légende du fantôme-qui-se-plaint-sans-cesse et décident d'aller voir le phénomène par eux même. C'est un Galagorn brumeux et avachi qu'ils découvrent, mais qui leur confie une mission et une grande récompense s'ils y parviennent : retrouver le sceptre de réincarnation de Yooloo le Taquin, antique mage dont les restes se trouvent dans sa tour en ruine, qui permettra de réincarner Galagorn ; puis, mission 2 : le sceptre permettra de réincarner temporairement Galagorn, mais il ne pourra quitter le lieu où il est mort... Les PJs doivent convaincre le père de venir.

Bon, là y'a plein d'aventures et d'actions pour récupérer le sceptre. Quand ils le raménent finalement à Galagorn, ce dernier utilise son pouvoir et se réincarne en... bébé hippopotame. Flûte, car Galagorn voulait réaliser un numéro de claquettes, grande passion de son père. Les PJs ont alors une nouvelle mission : retrouver Gidéon le cordonnier légendaire, seul capable de créer des claquettes pour hippopotame.

Encore une aventure que je ne décrirai pas ici.

Finalement, les PJs reviennent avec les claquettes pour hippo et le père, et c'est la larme à l'oeil qu'ils assistent à l'excellent numéro de claquettes de Galagorn le mage bébé hippopotame danseur et à la réconciliation émouvante d'un père et de son fils, avant que ce dernier ne retrouve à nouveau à l'état de fantôme pour suivre un long tunnel lumineux en leur faisant coucou à tous (Ghost inside).

Voilà.


Et la mienne

Random a écrit :A moi!

On vous le dira partout : si vous cherchez des aphrodisiaques, c’est à la taverne de la Hure de Sanglier qu’il faut aller. Bien sur, une fois qu’on le sait, encore faut il la trouver. Et là, ce n’est pas tout le monde qui pourra vous éclairer sur ce fait. On vous parlera, au bout d’un moment, de l’Impasse des Trois Lampes, ainsi nommé parce que sur toute sa longueur, trois lampes seulement sont là pour l’éclairer. Le rendez vous de celles que la Guilde des Couturières a refusée pour diverses raisons, maladies, pratiques douteuses (et quand on connaît la guilde de Couturières, croyez moi que les pratiques doivent être vraiment douteuses !), le rendez vous, aussi, d’un certain nombre de couteaux avec un certain nombre de gorges, et d’un certain nombre de mandrins avec un certain nombre de nuques, puisque près d’un quart des agressions et meurtres ont lieu dans l’Impasse des Trois Lampes (mais ça, on ne vous le dira pas souvent), le rendez vous, enfin, de la guilde des Cartographes, qui s’échangent leur carte dans ce lieu discret afin de garder leur monopole sur le marché.
Mais le rendez vous des habitués de la Hure de Sanglier ? Non… Mais cela, vous ne le saurez sûrement pas la première fois que l’on vous enverra vers cette ruelle. Maintenant, un peu de « négociation musclée » la deuxième fois…

Mais pourquoi, me diriez vous, chercheriez vous des aphrodisiaques ? Mettez vous à la place de Sakavona, fils (plus ou moins reconnu ; plutôt moins que plus, comme nous allons le voir) du plus grand séducteur que le royaume ait jamais vu. Mettez vous à sa place si, contrairement à lui, vous avez des yeux certes sympathiques, mais une apparence plutôt commune et que les vêtements ont tendance à donner une impression de fouillis multicolore sur vous. Déjà, de base, c’est dur. Soit vous devenez rebelle, soit, maladivement, vous cherchez à faire plaisir à papa en devenant un tombeur contre vents et marées.
Sauf que…
Sauf que, si votre papa décide d’avoir une attaque lors d’une de ses « parties de domino », et qu’il décide de vous coller aux basques jusqu’à ce que vous fassiez mieux que lui, et qu’en plus, à force de vous voir échouer, il vire dépressif, la nécessité de trouver des aphrodisiaques du feu de dieu (des dieux, même ; au point où vous en seriez, autant mettre toutes les chances de votre côté) devient primordial.

Et comme papa, au moins, a eu la gentillesse de laisser au dit Sakavona une partie de sa fortune (partie minimale, mais le reste viendra lorsqu’il partira. Non parce qu’en plus, comme il a plusieurs enfants, il les hante tous (mâles uniquement, hein) et les met en compétition), celui-ci a décidé de trouver du monde pour lui retrouver la taverne. Parce que lui, l’Impasse, très peu pour lui (son père, y avait une sorte de passe droit du fait d’un statut de légende ; lui, c’est plutôt railleries et ricaneries…).

Bref, la taverne de la Hure du Sanglier. Vous imaginez le topo ? Je vous laisse le soin des personnages haut en couleur qui traîneraient dans un tel lieu. Quand à l’aphrodisiaque, et bien, c’est un joli mélange : du sang de lune de trois femmes aux couleurs de cheveux différentes (si vous ne savez pas ce que peut être du sang de lune, réfléchissez en terme de temps), de la poudre de machoire d’Ombre de Roche (pour la férocité), et le sang d’un bébé hippopotame qui aurait vu une pleine lune à sa naissance.
Effet garanti. Oui, la quête des ingrédients a un effet garanti, elle aussi…

Si, si !
Zou!

Djez, je lis la tienne demain, promis. Ce soir, c'est dodo

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 01:59
par okhin
Question: ca doit se dérouler dans un univers particulier ou pas?
Si oui, je devrait faire un scénario pour Souterrien alors :)

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 10:57
par Random
L'univers qui te chante, donc oui, Souterrien. Suis en train de me dire que ce serait un bon ajout au thread de Wizard sur les scénars types ça:

"quel genre de scénar vous pouvez faire avec ces trois mots dans ce jeu? Ben... ça: [bla bla bla]"

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 15:52
par Random
@Djez, perso, j'aime bien l'idée, et tu as fait un truc que j'espérais voir apparaitre: utiliser le fantome dépité non pas au sens littéral mais au sens métaphorique. Rien que pour ça, je file des points bonus :smile:

Message Publié : Ven 01 Déc 2006, 15:59
par Djez
Random a écrit :@Djez, perso, j'aime bien l'idée
:jap: C'est marrant, moi c'est ton idée ma préférée ! :D

J'aime bien celle de Drunken Octopus aussi, mais son hippopotame à lui a quelque chose d'effrayant ! :lol:

Message Publié : Sam 02 Déc 2006, 13:02
par léonard
Après mure réflexion, ma faveur va à Drunken Octopus, parce que j'ai un faible pour son bébé hippopotame qui fait des claquettes.
Donc, à toi la main, Drunken Octopus !

Message Publié : Sam 02 Déc 2006, 13:07
par Djez
Ce qu'est bien avec le scénar' de Drunken, c'est que dans Dying Earth, il ne détonnerait même pas ! :smile:

Message Publié : Sam 02 Déc 2006, 15:18
par okhin
Tiens, ca me rappelles une époque ou un master de SR nous faisait jouer des heures sur le concept: 3 mots, 15secondes de réflexions, 8h de jeu ^^ (et oui, c'était nous qui choisissions les mots)

Message Publié : Lun 04 Déc 2006, 11:34
par Drunken Octopus
léonard a écrit :Après mure réflexion, ma faveur va à Drunken Octopus, parce que j'ai un faible pour son bébé hippopotame qui fait des claquettes.
Donc, à toi la main, Drunken Octopus !


Fichtre, alors voici de nouveaux éléments :
* Un commerçant muet
* Une embuscade presque réussie
* Une péniche
* Un super-héros (ou héros) affublé d'un ricanement compulsif

Message Publié : Lun 04 Déc 2006, 13:31
par Djez
OK, ça ce sont de bonnes bases pour un scénario one-shot de... STREET FIGHTER ! :yua:

Vous êtes tous disciple de maître Fantomas, le plus grand maître français du Kung-Fu de la Hyène. Maître Fantômas est mondialement connu pour son "attaque de la Hyène", un ricanement démentiel capable de tétaniser même les plus braves !
Maître Fantômas a aussi la particularité d'avoir "assagit" le Kung-Fu de la Hyène, qui est à l'orignie, on peut le dire, un art martial crapuleux et sans honneur qui pousse ses pratiquants aux pires bassesses pour l'emporter (attaque en surnombre, fourberies diverses, etc...).
De plus, maître Fantômas est aussi un excellent restaurateur, propriétaire de L'aile ou La cuisse, un charmant petit restaurant sur péniche situé sur la Seine à Paris. Ses disciples sont d'ailleurs tous employés dans son restaurant (serveur, cuisinier...), ce afin de les garder "en permanence" sous son aile et pouvoir leur prodiguer son enseignement en permanence.
Enfin, maître Fantômas est connu des Parisiens pour être une sorte de "Justicier des parisiens", qui n'hésite pas à intervenir dans les quartiers les plus sombres de paris (le métro surtout) pour lutter contre la criminalité.

Malheureusement pour maître Fantômas, maître Zihyi, représentant de l'école "classique" de la Hyène, n'a guère apprécié qu'un étranger récupère à son compte "l'art martial de ses ancêtres" et le pervertisse au point de le pratiquer de façon "efféminée" (sans coup de couteau dans le dos !) et "indiscrète" (à la base, le Kung Fu de la Hyène est un style "qu'on pratique dans l'ombre", un peu comme l'art des Ninja).
Maître Zihyi va donc précipiter ses meilleurs assassins pour essayer de se débarrasser du "honteux" maître Français, et il vont d'ailleurs presque y arriver grâce à une embuscade qu'ils lui ont tendu (en simulant une agression dans le métro).
Maître Fantômas parviendra à s'en sortir de justesse, mais un méchant coup de couteau trancha ses cordes vocales (et presque sa vie). Désormaiss, il est muet, et incapable de pratiquer son art.

Ses disciples (vous, joueurs !) ont promis de le venger...

Message Publié : Lun 04 Déc 2006, 20:29
par okhin
Avec tout ça, on doit pouvoir faire un cross-over sur Rétrofutur je pense (donc je suis).

Le Débarquadère est une cellule résistante dirigée par Rackam Le Rouge et est chargée d'approvisionner par voie maritime les cellules de Combat d'Alt-Paris. A bord de la Licorne, péniche submersible conçue, par le Professeur Tournesol un disjoncté fortement atteint par le syndrome d'haussman, ils sillonnent la Seine de Indus-Havre aux quais d'Alt-Paris.

Le groupe de PJ est contacté par un égaré répondant au nom de code de RG, agent de liaison de la Cuisine de la Mère Michelle. Agent travaillant pour une des franchises Opio Dodo, il a perdu la voix lors d'un contrecoup schizogène. Depuis, il ne s'exprime qu'en morse, tapotant du doigt sur la table de manière très énervante et stressante pour tout le monde.

Les joueurs vont donc se mettre sur la piste de la Licorne. En chemin, ils s'apercevront ne pas être les seuls à vouloir la retrouver. Un groupe du Possé assez vindicatif, mené par La Hyène, au rire compulsif (probablement un excés de drogue diverse et variés) et au rictus déformé cherche aussi à retrouver la Licorne, mais personne ne semble savoir pourquoi (disons que personne n'est assez fou pour avoir demandé à La Hyène ses intentions vis à vis de cette péniche).

La vérité dans tout ça? La Péniche à en fait été envoyée par le fond suite à un accrochage avec le bureau de Contrôle des Trafics Fluviaux (dépendant donc de l'Agence de l'Urbanisme) aiguillées par une commission aux Affaires de Contrebandes (dépendant directement de l'Agence Europolitaine de la Paix) et épaulées par quelques CRS. Le Débarquadère (enfin, les survivants, Tintin et Capitaine Haddock) à quand à elle coupés les ponts et fuit en Interzone avant de contacter le réseau. Le Possé, quand à lui, est persuadé (à raison) qu'un artefact vaudou est dans le chargement de la Licorne. Arrivé là suite à une énième erreur administrative (pour toute réclamation, veuillez retourner le bordereau Z-547B accompagner de votre attestation 45 au bureau de la commission des réclamations de l'Urbanisme dans votre bloc administratif dans un délai de 72h après la constatation de l'erreur).

Message Publié : Lun 04 Déc 2006, 22:29
par Pitche
je participe :smile: avec du Château Falkenstein - en cours de rédaction.

Message Publié : Lun 04 Déc 2006, 23:27
par makoz
Bon je m'y essaie (retenez bien ce mot, essai). Ce synopsis est prévu pour du Mage (ou tout autre jeu de sorciers).

Les Chercheurs du Styx forment une cabale effectuant des recherches sur les possibilités d'une connection entre les fleuves et rivières physiques et le Styx, le fleuve qui mène les morts aux Enfers. Trois sorciers forment cette cabale: Hector Idisse et Aure Phey (tous deux mariés) et une amie d'enfance, Héléna d'Hesse. La cabale aurait découvert l'existence sur les flots de Paris d'une péniche spectrale qui, une fois chargée de son quota d'âmes les emmeneraient dans leur dernier séjour.

Mais Héléna est avide de pouvoir et surtout, gravement malade. Et il ne lui reste plus que quelques semaines. Elle a donc envisager de contacter l'être qui dirige la péniche afin de troquer les âmes de ses deux amies (deux âmes chères à se syeux) contre la sienne.

Alors que le couple de sorciers se promenait le long de la Seine, Héléna et quelques acolytes fondirent sur les époux pour les éxécuter. Hector périt, mais Aure réussi à s'enfuir en plongeant dans le fleuve. L'expérience traumatisante de la perte de son âme soeur fit légèrement flancher son esprit et depuis elle ricane de manière compulsive.

C'est elle qui vient trouver des sorciers qu'elle connait vaguement (les joueurs) pour l'aider à secourir l'âme d'Hector et punir Héléna. Mais cette dernière ne l'entends pas de cette oreille et fera tout ce qui est en son pouvoir pour réparer l'erreur de sa première embuscade.

La piste de la péniche des morts mènera les joueurs vers la seule personne dans tout Paris qui connait un moyen précis de la localiser. Hamlin, vieillard muet possède une vieille boutique perdue aux fins fonds de la capitale, "Safarà". Dans cette petite échoppe sont entassées des centaines de babioles sans âge, utiles ou non. Et parmis elles une vieille boussole brisée qui permettrait à une personne de retrouver son âme soeur.


Bon voilà c'est vraiment un essai, première tentative à cet exercice.