Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

OuJiDéRéPo

Généralités et jeux sans forum (pros ou amateurs).

Modérateur: Modérateurs

Message par Achernar » Jeu 29 Mars 2007, 19:44

Djez a écrit :
_L'épée de son père
_Une question d'honneur
_Un super méchant super cupide
_L'amour d'une jeune et jolie demoiselle





Un scénario pour Planescape

Maudith, la cité prison, ses murs de lierres-rasoirs, ses trahisons, son portail vers les Carcères, nul ne peut vivre dans un tel lieu sans le haïr. Pourtant les personnages , poussés par une nécessité impérieuse, une soif de commerce inextinguible ou une autre raison que la raison ignore viennent d'arriver en ville.

Dernièrement G'reth'en Rehl s'est distingué dans le conseil d'administration de la ville. Il a acquis à force de cupidité, de violences et de trahisons une main mise respectable sur la cité, en retournant en sa faveur un glissement de Maudith vers les Carcères. Un tel coup d'état lui a valu de nombreux ennemis, notamment parmi les tanarii qui avaient provoqués ce glissement. Ainsi comme tous les dirigeants de Maudith, G'reth'en Rehl a sombré dans la paranoïa.

Les personnages s'apercevront rapidement d'une des conséquences les plus sympathiques de cette paranoïa : Si n'importe qui peut entrer en ville, seuls les personnes dûment accrédités par l'administration peuvent sortir autrement que par le portail. Si les personnages ne souhaitent pas visiter le joyeux plan-prison des Carcères, ils devront s'acquitter de cette formalité administrative. Pendant qu'ils découvrent les délices de l'administration des Carcères, un certain Johansen de Zephyr proposera génereusement d'accélérer ses formalités dispendieuses en temps, en échange d'un petit service. Si les personnages hésitent Johansen n'hésitera pas à mettre en avant tant la possibilité d'une récompense dispendieuse que la lourdeur de l'administration de Maudith. S'ils acceptent, Johensen les mène jusqu' à une demeure cossue dans le deuxième cercle de la ville.

Là, Johansen explique qu'il est prêt à faire jouer ses nombreux contacts dans l'administration, pour peu que les personnages l'aident à récupérer une épée. Sur ce, une jeune et jolie demoiselle, entre dans le salon de Johansen. Johansen la présente comme sa fiancée, mais la jeune demoiselle semble pour le moins réservée à son sujet. La différence d'âge y est sans doute pour quelque chose. Une fois convenablement présentée par son fiancé, Tholerian s'inquiètent vivement des compétences des personnes sensés récupérées son épée. A la moindre hésitation ou interrogation des personnages, Tholerian s'épandra longuement sure le déshonneur qui s'est abattue sur sa famille depuis que l'épée a était dérobée par le père de G'reth'en Rehl , et sur la nécessité, absolue, qu'elle, dernière héritière de l'épée, la récupère.

Dérober le bien d'un conseiller paranoïaque devrait faire réfléchir à deux fois toute personne sensée. Mais même G'reth'en Reh, ne peut prévoir que l'on en veuille à l'épée de son père, et ce d'autant plus que cette arme n'a qu'une valeur sentimental. C'est du moins ce que prétend Johansen de Zephyr.

Si les personnages se laissent fléchir par la richesse et l'influence de Johansen, ou par le charme et l'éloquence de Tholerian, Johansen leur laissera carte blanche pour régler cette affaire, même si Tholerian insistera pour récupérer son épée pour son vingtième anniversaire, dans deux semaines. Ce sera donc aux personnages d'exploiter les innombrables rancoeur contre G'reth'en Reh afin de retrouver l'épée de Tholerian suffisamment rapidement. Sauf s'ils préfèrent confronter leurs indéniables talents pour les cambriolages de haut vol avec la paranoïa d'un conseiller de Maudit. Mais ils pourraient également préfèrer essayer de s'enfuir avec les fonds mis à leur disposition par Johansen. Dans ce cas, ils s'apercevront que ni Johansen ni Tholerian ne leur fait confiance et qu'il n'est pas dans leur intention de laisser leurs petits secrets disparaître dans la nature. Et que la personne la plus redoutable des deux n'est pas forcément, celle que l'on croirait au premier abord.

En effet, Johansen est loin d'être dupe de l'amour immodérée que lui voue sa jeune fiancée; s'il souhaite acquérir l'arme, ce n'est qu' afin d'obtenir un moyen de pression sur elle. Il a donc engagé pour sa part une des nombreuses bandes de sicaires de Maudith afin de surveiller les personnages. Leur mission : espionner les contacts entre les personnages et Tholerian, empêcher les pjs de remettre l'arme directement à Tholerian. Du moins, telles sont les ordres de Johansen. Mais cette fois ci, la récompense n'as pas réussi à satisfaire la cupidité de la bande. Elle a donc décidée de dérober l'arme aux personnages après le cambriolage, afin de faire chanter Johansen.

Pour sa part, ''la jeune et jolie'' Tholerian est bien plus désespérée que ne le conçoit son fiancé. ''Elle'' ne reculera devant rien pour récupérer le Ge'lewran, le joyau de pommeau de l'épée du père de G'reth'en Rehl. Après tout son honneur de pire escroc des arcanaloths est en jeu. Le père de G'reth'en Rehl n'aurait jamais du mettre la main de cette pierre, si ce n'était cette suite incroyable de coïncidence, probablement orchestré par un rival inconnu. Le contrat était parfait, il n'y avait qu'une chance sur deux trillions soixante quinze milles que la clause 671.z entre en compte simultanément avec la clause 21.a. Pourtant c'est ce qui est arrivé. Et il a fallu cinquante ans pour retrouver la trace de la pierre.

Pour réparer son honneur discrètement, Tholerian a décidé de se servir de Johansen et d'une apparence de ''jeune et jolie demoiselle'' achetée à vil prix à une succube. Elle s'est même adjoint les services d'une compagnie de démombres et de tieffelins assez côtés sur la Gaste, en échange de quelques âmes excédentaires. C'est à dire, si le retour sur investissement lui tient à coeur. D'autant plus qu'un contrat majeur nécessite qu'elle remette la main sur le Ge'lewran d'ici deux semaines, pour la reprise du siège de N'goreh. Malheureusement, depuis l'attaque des tanarii, la sécurité de la demeure de G'reth'en Rehl a était renforcé par de nombreux sceaux d'interdiction d'une rare efficacité contre les fiélons. Les locaux étant aussi peu fiable que des yugoloths, il ne reste donc plus que les personnages pour oser s'en prendre au conseiller et lui apporter le pommeau.

Si possible Tholerian essaiera de négocié directement avec les personnages afin qu'ils lui remettent en main propre l'épée. Ce qui n'empêchera pas sa compagnie de mercenaire d'essayer de dérober l'épée alors même que Tholerian est en pleine discussion avec les sicaires embauchés par son ''fiancé''. Le tout s'en que personne à Maudith ne commence à se douter de son identité. Pour cela Tholerian fera tout son possible pour éviter les contacts avec d'autres fiélons ou des paladins.
Mais ce qu'elle ignore, c'est que son propre fiancé, même s'il a déchu depuis longtemps, fut autrefois un représentant de cette noble engeance. D'ailleurs, une de ses anciennes bannière commence à briller d'une bien étrange manière.


Indépendamment des actions des personnages, la ville commence à s'agiter. Des rumeurs commencent à circuler comme quoi un gros coup se prépare contre le conseiller G'reth'en Rehl. Les rumeurs sont juste suffisamment vague pour réussir à inquiéter les personnages. Mais s'ils prennent le temps de sonder plus en avant, ils s'apercevront que dernièrement un groupe de tanarii s'est infiltré en ville. Il se dit même que les félons n'ont pas appréciés que G'reth'en Rehl profite de leur glissement. D'ailleurs, il se pourrait bien que G'reth'en Rehl soit une des rares personnes à ancrer durablement Maudith dans l'outreterre.

Reste à voir comment les personnages arriveront à sortir leur épingle du jeu. Du moins, s'ils ne préfèrent pas plonger dans le portail vers les Carcères pour échapper à ce règlement de comptes.
Achernar
 
Message(s) : 6
Inscription : Jeu 26 Oct 2006, 17:29

Message par Djez » Jeu 29 Mars 2007, 19:51

Bon, après lecture, réflexion, hésitation, j'ai finalement choisi comme vainqueur...

ALHRATH !

A toi la main, l'ami ! ;)

(en ce qui concerne le chèque que tu m'as promis par mp, pas de souci, c'est pas pressé ! :smile: )
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par Alhrath » Jeu 29 Mars 2007, 21:19

:yua: :son: :jap: :diablo:

Voici la suite :

*une malédiction
*au milieu de nulle part
*un religieux suspect
*un bout de viande moisi

à vous !
Alhrath
 
Message(s) : 52
Inscription : Mar 17 Juin 2003, 18:10

Message par Cleygan » Jeu 29 Mars 2007, 23:31

Bon Synopsis Alhrath :D
Alhrath a écrit :*une malédiction
*au milieu de nulle part
*un religieux suspect
*un bout de viande moisi



SPOILER : s'il y a des joueur de Nicolas Boquet ici, ils ont interdiction de passer cette ligne ^^
Ceci ne veut pas dire que je ne l'ai pas fait à la volée. Bien au contriaire, c'est un premier jet :smile:
Mais il y a dedans, après réflexion, des éléments que je vais récupérer.


Synopsis de campagne pour Eberron : Machine qui Rêve



Idée de base :
Ce que pourrait sous entendre la réapparition de Bulwark, le Forgelier à l'origine des deux décisions concernant les siens dans le Traité de Fort-Trône.



Accroche :
Il y a dix années de cela, un elfe noir arriva à Cap Tempète, sur le continent du Xen'Drix. Il disait, content les bardes de la cité et de Sharn, que son voyage devait le mener sur les pas d'un "Homme ignoré de tous". Cet elfe, Skael, embarqua sur l'Aquanimbus, une nef volante de la maison Lyrandar. Son capitaine raconte que Skael est resté plutôt silencieux durant le voyage, ne libérant sa parole que pour l'élémentaire politesse des drows.
Lorsque Skael arriva à Sharn, il poursuivit sa quète et alla de ville en ville. On le vit à Fort de Flamme, à Lathyr, au Mont Krona, à Coeurvert et jusque dans la forteresse de Rhukan Dral.
Hélas, nul homme n'était celui qu'il cherchait. Et la Dernière Guerre alourdissait le fardeau de ses recherches. Quelques ays comme le Karrnath et l'Aundair virent en lui un espion un peu saugrenu et tentèrent de le faire assassiner. Mais à la jungle de la civilisation, Skael opposait sa vie dans les jungles géantes du Xen'Drix et nul ne réussit à lui ôter la vie.
Durant son périple, il rencontra nombreux être à la culture différente de la sienne. il fut étonné par les Changelins, inspiré par les Kalashtars, et attendrit par le destin des Forgeliers. On raconte que dans ses dernières années, qu'il passa entre autre en Brélande, il se trouva des compagnons dont Axel le prêtre de la Flamme d'Argent, le druide Phylas des Protecteur du Seuil et Bulwark le garde du corps du Roi Boranel.
Finallement, lorsque Skael mourrut neuf années plus tard, il n'avait pas trouvé son homme.
Telle est l'histoire connue de tous par delà le Kharvaire et les rives d'Aerénal.

La prophétie que suivait Skael lui avait été contée par le druide Kernun de son village.
"Sur la terre des homme, il en est un ignoré de tous. Tu devra le trouver, Skael, et l'aider dans son oeuvre. Ou lui et les siens périront"
Venir en aide à un peuple étranger. Aller par delà un océan et arpenter Eberron. Tel était le fardeau et l'échec de Skael. Aujourd'hui, tandis que Kernun voit le le gouffre s'agrandir sous la destinée de ce peuple, une augure lui est apparue. Pour tenir face aux sombres desseins des engences de Khyber, des élus devront se dresser derrière le rempart.



Ce qu'il en est réellement :
Les Signes sont parfois difficiles à cerner, parfois trompeur. Et c'est ce qui est arrivé à Kernun. il a mal énoncé ce que les augures lui insuflèrent. Ainsi, ce n'est pas sa prophétie initiale qu'il fallait comprendre, mais :
"Sur la terre des Hommes, il est un être plus Homme que son apparence. Tu devras le trouver et lui venir en aide ou les siens périront."



Les compagnons de Skael :
Pompeusement appelés "compagnons" par les bardes et les racontars, Axel, Phylas et Bulwark était ses amis et son rconfort lorsqu'il revenait bredouille d'un de ses voyages.

Axel, Exorciste de la Flame d'Argent.
Jeune à l'époque, Axel avait été impressioné par la ferveur de l'elfe noir pour la prophétie de son druide. Prêtre, il été affecté à la cathédrale de Wroat et profité aurtant que faire se peu de sa compagnie.
On ne peut pas dire qu'ils s'entendaient bien. Non, ils avaient souvent des divergences d'opinion très virulentes. Parfois les gardes de la Citadelle eux-même devaient intervenir pour les séparer. Mais l'un comme l'autre apprécié l'esprit d'abnégation qui leur était réciproque. Ils comprenaient parfaitement que dans de nombreuses discussion l'un ou l'autre ne veuille pas admettre avoir tord.
Aujourd'hui, Axel est Exorciste de la Flame d'Argent. Toujours en poste à Wroat, sa foi est devenue fanatisme. Pire encore, son savoir concernant la Prophétie en font un homme dangereux pour quiconque remoue trop les souvenirs de Skael.

Phylas, Druide des Protecteurs du Seuil.
Cet homme possède l'un des plus grand défaut qu'il soit : il boit. Bien plus que de raison. Déjà du temps de Skael il éclusait plus qu'une caravane Orienne pouvait en apporter en une nuit.
Phylas est le genre de personne a attacher une importance toute particulière à des choses extrèmement insignifiante. pour être exacte, il ne perçoit pas la vie comme les autres. il fait parti de ces Druide acceptant l'idée qu'Eberron est source de la vie, mais pensant qu'il existe une force supérieure qui était déjà Vie avant Eberron. De ce fait, il voit des signes là où les autres ne voient rien.
Si Skael devait avoir un véritable compagnon, c'était bien Phylas. Ce dernier l'avait suivit à plusieurs de ses voyages vers les Confins d'Eldyn et les Marches de l'Ombre. Il l'avait même accompagné jusqu'au Labyrinthe.
A la mort de son ami, Phylas décida d'un dernier voyage pour la postérité de Skael. Il embaucha un Chroniqueur de Korramberg et ensemble ils répendirent l'aventure de Skael.
Malheureusement, il advint une chose terrible, Phylas perdit l'esprit et le Chroniqueur reparti chez lui. Aujourd'hui il traine d'auberge en auberge. Payant ses notes de ses divinations alambiquées qui plaisent tant aux clients.
Une fois, sans s'en rendre compte, Phylas reçut la "visite" d'Axel. Ce dernier fut pris de pitié et voyant que son ami ne se souvenait pas de lui lui demanda un augure. Phylas saisit comme à son accoutumée l'écuelle de son client et en sorti un morceau de viande. Grâce à sa magie, il intérogea le destin et énonca la prophétie véritable qu'aurait du dire Kernun à Skael. Axel écarquilla les yeux, comprennant bien quelle relatio il pouvait y avoir entre Bulwark et la Prophétie. Axel donna alors une broche de la Flame d'Argent au Druide en lui demandant de toujours l'utiliser pour attacher ses vêtements.

Bulwark, disparut.
Ce forgelier était le garde du corps du Roi Boranel de Brélande. on raconte que c'est grâce à lui que le roi à fait passer les deux mentions sur la liberté et l'aspect vivant des forgeliers. Quand le traité de Fort-Trône fut ratifié, le roi lui rendit sa liberté et Bulwark disparut.
Et le Thrane et le Karrnath ont peur qu'il réapparaissent car nul ne sait ce qu'il est devenu mais son nom est devenu une promesse d'un avenir meilleur pour les forgeliers. S'il devait donc revenir, qui sait quels bouleversements cela engendrerait ?
Bulwarka rencontré Skael il y a quatre ans aujourd'hui. Ce fut pour lui un camarade et un mentor. Car Skael, en discutant avec Bulwark de sa jungle natale, des lois de la nature sauvage, de l'hostilité de leur habitat, ce dernier pris conscience que lui et les siens pouvaient aussi aspirer à leur liberté. Cest donc Skael qui ensema la graine de l'indépendance chez lui.
Bulwark, quand le Traité fut signé, parti en remerciant le Roi Boranel. Il pris la route et disparut. En réalité, il est parti pour le Xen'Drix afin de vivre de lui-même cette liberté dont Skael était si fier. A quoi il ajouta une curiosité personnelle pour ces récit "d'autres forgeliers en ruine" dont l'elfe noir parla une fois. Ceci attisait son attention et le dérangeait. Il avait été créé par la Maison Cannith et voulait maintenant savoir la raison de la création des autres forgeliers au Xen'Drix, au milieu de nulle part.



Pitch de Scénario :
S'attablant à une table dans une auberge Ghallanda, les PJ's voient un homme d'âge mur, mal rasé et fagotté. Il parle bizarrement et ses prédictions semblent amuser les gents. IL pardurent jusqu'à arriver à la tablée des PJ's où il propose ses services.
Depuis une de leur assiette, il sort un bout de viande mais, rapidement, l'aubergiste intervient et s'excuse des manières du vieux. Il fait rarement le coup du bout de viande et, comme toujours dans ces cas là, il lui donne un vieux bout de viande moisi pour ses tours. Le même à chaque fois.
Phylas reprend donc et énonce la prophétie. Les joueurs ne feront peut-être pas le rapprochement avec les Forgeliers et Bulwark/Rempar. Normal. Pour les y aider, voici un petit florilège de détails annexes qu'ils pourront voir au cours des parties jusqu'à ce qu'ils percutent :
- Les Reforgés, ces Forgeliers sont capagblent d'émotions et par bien des aspects ont l'air plus humains que beaucoup de cette race. (à faire ressentir en interprétation)
- Grâce à des scénarii dont des éléments sont antérieurs au Traité de Fort-Trône, rappellez l'histoire officielle de Bulwark (jusqu'à sa disparition) et les deux Actes du traités concernant les Forgeliers.
- Le Karrnath et le Thrane recherche toujours Bulwark. Il leur fait peur et un seul Seigneur des Lames leur convient. Le Karrnath met en oeuvre les même méthode que nos amis des USA avec les terroristes., tandis que la Flame d'Argent agit plus prudement au travers de ses missionnaires moines ou prêtres.
- Les forgeliers perçoivent, pour ceux qui ne sont pas Reforgés, les choses de manière absconte. Ils peuvent exprimer un besoin de filiation, mais au final il s'agit d'une des expression que prend chez eux la peure de l'Oblivion (la mort). Il peuvent exprimer l'amitié, mais au final il ne s'agit que du principe étendu de la camaraderie.
- etc.

Axel, en bon Exorciste qu'il est, ne voit absolument pas d'un bon oeil le plausible retour de Bulwark. Certes, ils furent amis par le passé. Il le sont toujours en un certain sens. Mais Axel ne peut risquer de voir des objets prendre le pas sur la vie et les hommes. Il fera son possible pour mettre des batons dans les roues de ceux qui recherchent Bulwark : fausses pistes, faux souvenirs du passé, etc. Il n'ira par contre pas jusqu'au meurtre.
Ce n'est pas comme si Phyla avait toute sa tête et que Bulwark était encore présent. parmi les proches de Skael, il est le seul a encore avoir toute sa tête.
Si des gents devaient se montrer si tenacent qu'ils comprendraient que Bulwark est reparti au Xen'Drix (lapsus d'Axel, moment de présence d'esprit de Phylas, rumeurs courant à Cap Tempète (là où les Missionnaires de la Flame d'Argent et les espions du Karrnath ne vont pas, ils ont déjà assez de boulot avec les MArches de l'Ombre, le Q'Barra, le Dargûn et les autres sans aller risquer leur vie de l'autre côté d'un océan), etc.



Et la Malédiction ?
Skael a bien retrouver le "plus Homme que son apparence", mais il est mort bien avant qu'il ait achever son oeuvre. Aussi la sombre augure perdurent. Augure qui deviendra une Malédiction si Bulwark meurt.



EDIT : Et bien Djez, on a une baisse de régime ? On ne poste plus en premier ? :smile:
Bayushi Rokuro Toko, fille de Bayushi Rokugo Soma et Kamui.
--
Là où vous vous trompez, c'est que j'ai raison. Vu que vous avez forcement tort... ^^
Cleygan
 
Message(s) : 966
Inscription : Jeu 17 Avr 2003, 11:17
Localisation : Lille, la seule ville d'où qu'on écrase les gens avec des gens

Message par Thorgul » Jeu 29 Mars 2007, 23:36

Cleygan a écrit :Nicolas Boquet


C'est qui ? :smile:
"Je ne vois pas le problème, ce sont juste des intégristes religieux amis des nazis qui complotent pour dominer le monde. Franchement, vous voyez le mal partout." Thorgul by shamanphenix
Thorgul
 
Message(s) : 3253
Inscription : Jeu 13 Mars 2003, 15:02
Localisation : 01111111 00000000 00000000 00000001

Message par Cleygan » Jeu 29 Mars 2007, 23:38

Oh, un type un peu haut. Tu sais, quand tu te regardes dans la glasse le matin avec mal au c*l ? Et bien c'est celui qui sourit dans le lit de la pièce d'à côté :smile:
Bayushi Rokuro Toko, fille de Bayushi Rokugo Soma et Kamui.
--
Là où vous vous trompez, c'est que j'ai raison. Vu que vous avez forcement tort... ^^
Cleygan
 
Message(s) : 966
Inscription : Jeu 17 Avr 2003, 11:17
Localisation : Lille, la seule ville d'où qu'on écrase les gens avec des gens

Message par Djez » Jeu 29 Mars 2007, 23:41

Scénario one-shot Brain Soda

Les joueurs incarnent des teenagers qui passent leur vacances au Portugal, à camper dans une colline toute moche et quasi désertique qui surplombe un étang puant car stagnant. Grosso modo, ils sont au milieu de nulle part, mais comme leur à dit leur conseiller touristique "c'est là que c'est le moins cher !" Preuve qu'ils sont dans un bled paumé, le nom du village le plus proche est Fim-du-Mundo et il se trouve à plusieurs dizaine de kilomètre.
Seul marque d'urbanisme dans le coin, une grande route nationale mal entretenue qui passe au bas de la colline et une petite chapelle sûrement abandonnée.

Alors que nos joyeux teenagers étaient en train de se promener dans la colline tout en ramassant du bois pour faire le feu de camp, l'un deux découvre une sorte d'étrange morceau de viande suspendu à un vieil arbre foudroyé. Le morceau de viande est pourrissant, et couvert d'insecte en cette torride journée d'été.
En l'examinant de plus près, nos héros en short réaliseront que le morceau de viande est en vérité une jambe de femme ! (comment savent-ils que ce n'est pas une jambe d'homme : à cause du vernis à ongle, bien sûr ! :roll: )
En cherchant bien, les joueurs trouveront d'autres morceaux attachés dans les arbres, remontant à différentes périodes, et n'ayant donc pas tous appartenu à la même personne...

Effrayé par cette découverte, il est certain que les teenagers à présent vont être sur leurs gardes. Surtout que depuis leur colline, ils verront un pick-up stationné en bord de route, pick up qu'ils n'avaient pas remarqué jusque là : serait-ce celui du meurtrier fou ? Il faut aller vérifier ! ^^

En allant voir le pick up, les teenagers verront qu'il s'agit en fait d'un pick-up de livraison de merguez-fritte de chez Santos Salsichas !
A qui pouvait-on venir livrer dans ce bled perdu ?! Ou plutôt, à qui pouvait ELLE venir livrer, puisque il y a des traces indéniables que ce pick-up appartenait à une femme (un test de grossesse, un soutien-gorge de rechenge aux couleurs de Santos Salsichas et surtout : du vernis à ongle pour pied de la même couleur que celui retrouvé sur la jambe !!!)

En vérité, le tueur fou n'est autre que le Père Magdalhanes, un type à la vraie tête de psychopathe, qui réside dans la petite chapelle qui n'est en vérité pas du tout abandonné. Celui-ci se croit maudit depuis qu'il a succombé à la tentation de la chair avec une livreuse de miches de pain (qui était totalement ivre et n'a pas vu la sale gueule du Père), et depuis, il expie en tuant toute les livreuses tentatrices ! Il les découpes et les attachent en morceau dans la forêt, pour bien montrer qu'elles ne sont que de charnelle tentatrice ! (oui, je sais, ça n'a pas de logique, mais il est fou, hein ! ^^ )

Le souci, c'est que le Père Magdalhanes est totalement myope, et que sa folie lui fait voir des livreuses partout ! ^^ Bien sûr, il n'est pas stupide, et il "tâte" les gens afin de s'assurer si se sont des hommes ou des femmes, pour ne pas commettre d'erreur dans sa "sainte justice" et être sûr de ne pas tuer un homme !... :roll:
Certains diront que toutes les femmes ne sont pas des livreuses, le Père Magdalhanes répondra simplement, "pas encore !"...
Bref, il est un tueur de femme en puissance ! (et un peloteur plus que désagréable !)

Nos teenagers parviendront-ils à l'arrêter ?!
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par Cleygan » Lun 02 Avr 2007, 08:13

C'est tout, personne d'autre ??? :frown:
Bayushi Rokuro Toko, fille de Bayushi Rokugo Soma et Kamui.
--
Là où vous vous trompez, c'est que j'ai raison. Vu que vous avez forcement tort... ^^
Cleygan
 
Message(s) : 966
Inscription : Jeu 17 Avr 2003, 11:17
Localisation : Lille, la seule ville d'où qu'on écrase les gens avec des gens

Message par okhin » Lun 02 Avr 2007, 20:00

Alhrath a écrit ::yua: :son: :jap: :diablo:

Voici la suite :

*une malédiction
*au milieu de nulle part
*un religieux suspect
*un bout de viande moisi

à vous !

Pff, trop facile, je veins d'en écrire un pour Souterrien :) avec tout ces éléments.

Bon, donc, changeons de jeu pour revenir aux bases sur ShadowRun (et non, ça marcheras pas avec Cyberpunk, il faut de la magie :)).

Il y a fort, fort longtemps, dans un chateau fort fort lointain..... euh non, oubliez le chateau. Il y a longtemps donc, avant que l'homme blanc n'amènes sa "civilisation" sur le continent américain, à l'époque où shamanisme et esprits signifiaient encore quelque chose pour tout un chacun (enfin, au moins dans cette partie du monde) un homme brava la loi des ancètres et ramena des territoires de chasses éternelles sa bien aimée.
Cependant il paya le prix fort pour cet acte, et fut maudit à éternellement perdre ce qu'il avait pris aux ancètres. Ainsi, à chaque fois qu'il passerait de vie à trépas, il serait renvoyé fouler les plaines de Gaïa et condamner à toujours voir sa femme mourir en mettant au monde son premier enfant.
Ainsi, depuis une éternité, l'Errant va de vie en vie, de civilisations en civilisations, se remémorant toujours de ses vies antérieures et sombrant dans un désespoir sans aucune fin.
L'Errant, avec toute ses connaissances (certes parcellaires et qui le font facilement passé pour dingue), ah cependant pas trop mal réussi dans son incarnation actuelle, pusiqu'il est Jonhson pour une corpo Salish Side dont le nom n'a que peu d'importance pour notre histoire.
En tant que Johnson, et grâce à son charme magnétique (ben oui, les Esprits ont donné à notre Errant toute les facultés nécessaire à trouver facilement une épouse aimante, passionée et attentionée), l'Errant à su faire tourner les cœurs de nombreuses superbes créatures, dont Veronica Maschini, fille d'un petit parrain local et la famille et les traditions veulent que lorsque la fille d'un parrain tombe enceinte, elle doit trouver rapidement un mari.
Tout va donc pour le mieux, et nos deux tourtereaux convolent en noce parfaite quelque part dans un trou paumé des Cascades sauf que, et c'et là que ça se corse, les choses vont se compliquer.
Sauf que, la civilisation, dans sa mansuétude infinie, qu'elle en soit mille fois remerciée, à amener pas mal de saloperies avec elle, y compris le VVHMH (et principalement sa souche Krieger), et, pas de bol, l'Errant à contracté cette maladie, devenant ainsi une goule, redoutée pour ses instincts de prédateur, et sa propension à dévorer les corps humains, et principalement ceux des vierges effarouchés et des nourrissons (enfin, du moins c'est ce que prétend "Metacreatures for dummies, Édition revisitée de 2070), et ce que nos amoureux ignorent c'est que l'Errant à contracter ce virus il y a quelques semaines à peine, juste avant de mettre un polichinelle dans le placard de Veronica, ce qui laisse présager pas mal de chose étrange au fameux polichinelle.
Finalement, ce qui devait arriver arriva, et Veronica nous fait une fausse couche au bout d'un mois, alors qu'ils sont encore dans les Cascades, y laisse la vie et accouche d'un phoetus mort depusi déjà un paquet de semaine, et donc totalement gangrené. L'Errant lui, a mal tournée et est devenue une goule et s'attable donc à dévorer femme et enfant pour le petit déjeuner, la malédiction lui passe loin au-dessus de la tête.
Mais voilà, les Esprits, sentant que l'Errant ne veux pas payer sa dette pour cette fois, contactes un shaman du cru, complètement disjoncté et qui se prends pour la réincarnation de Géronimo, sans pour autant faillir à ses devoirs de guide spirituels et, accessoirement, de prêtre (mariage les samedis, baptème indiens les dimanches, visite des sanctuaires tous les autres jours, n'oubliez pas le guide s'il vous plaît).
Géronimo va donc contacter les joueurs, leur faire son numéro de prêtre/shaman/exorciste (il sait plus trop à force), et les mettre sur la piste de la maison où crèche l'Errant. De toutes façon, la piste va être simple à suivre, de nombreuses disparitions de randonneurs ont été signalés ces derniers temps dans le coin, et la police ets un peu sur les dents.
Pareil pour la famille Maschini, sans nouvelles de leur fille et de leur gendre, qui commence à pas mal s'impatienter et qui envoie aussi une équipe sur place pour savoir ce qu'il s'est passé.

Bref, tout ce beau monde (Lone Star, Joueur et Mafieux) se retrouvent donc à la poursuite d'Octobre Rouge (euh non) de l'Errant avec des objectifs sensiblement différents:
- Les PJ doivent mettre la main sur l'Errant et le ramener vivant à Geronimo (bon, il a pas précisé autre chose que vivant et conscient) afin que celui-ci essaye de le guider vers le territoire des ANciens qui vont latter sa tronche à l'Errant
- Les Mafieux eux, vont essayer d'arriver avant tout le monde et de "nettoyer la zone si ils ne trouvent pas Veronica" [sic] et sont donc trés lourdement armé
- La LS elle, va tirer sur tout ce qui bouge, fera les somations pour plus tard et prépareras un communiqué de presse certifiant que l'auteur de tout ces massacres a été abattu après une traque mobilisant de nombreuses forces armées, bla, bla, bla.

Ah oui, si les joueurs le sentent pas (mais alors pas du tout) ils seront hantés par des cauchemars jsuqu'à ce qu'ils acceptent. Geronimo pourrras aussi leur fournir du matériel relativement discret et efficace ainsi que tous les laisser passer pour aller se ballader de l'autre côté de la forntière. Si l'Errant meurrtt, ben, les Esprits en seront pas content (et ça ce n'est vraiment pas une bonne chose).

Voilà, c'est fait vite fait, à l'arrache, et çà ressemble à rien, mais c'ets déjà ça :)
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Alhrath » Mar 03 Avr 2007, 14:24

Bon, pas le temps de réfléchir à un verdict maintenant, vous avez encore jusqu'à demain soir pour participer ... :smile:
Alhrath
 
Message(s) : 52
Inscription : Mar 17 Juin 2003, 18:10

Message par Alhrath » Jeu 05 Avr 2007, 00:00

Finalement après le temps règlementaire (il est minuit pile :smile: ), le jury déclare vainqueur ...

Okhin

à toi
Alhrath
 
Message(s) : 52
Inscription : Mar 17 Juin 2003, 18:10

Message par okhin » Jeu 05 Avr 2007, 22:27

Bien, je tiens à remercier le jury pour cette consécration.

Bref, donc, la tradition, toussa... Allez-hop, au boulot
- Un petit poisson rouge
- Un soleil vert
- Une peur bleue
- Un foie-jaune

Amusez-vous bien
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Djez » Jeu 05 Avr 2007, 22:52

Scénario one-shot Chill, 1950, en Angleterre...

Mr Bromwich est un vieux bonhomme aux allures de père Noêl , très gentil, et apprécié de tous, surtout des gamins. Bon, certes, il est un peu pétochard depuis "sa" guerre (celle de 14-18), et sursaute à la moindre pétarade, mais il n'empêche que tous le considère comme un brave gars (sauf sa méchante voisine, la très vieille Miss Goldwood, qui a perdu son mari en 1917 et qui est aigri que Bromwich ai survécu... du coup, elle l'appelle "foie-jaune", et dit que s'est un planqué, et que c'est pour ça qu'il a survécu...)

D'ailleurs, c'est un peu vrai quelque part, puisque Mr Bromwich a quitté l'armée sur ordre d'un médecin qui a déclaré "que ses nerfs ne tiendraient plus", et qu'il était donc inapte.

Alors voilà, l'histoire commence avec un gosse du quartier un peu bête et méchant, Jack Hawkins, qui s'est mis dans la tête de faire un vilain tour à Mr Bromwich, comme ça, pour rigoler... Alors il se met à lui raconter des histoires abracadabrantes (il s'inspire des revue fantastique qu'il lit pour inventer ses histoires), lui expliquant que "des scientifiques" prévoyait la fin du monde pour bientôt... Jack pousse le vice jusque dire "vous verrez Mr Bromwich, le soleil deviendra vert, et puis paf, plus rien !"...
La maisonnée Bromwich entend bien l'humour potache du garçon, mais le juge finalement inofensif, alors n'intervienne pas vraiment...

Mais un jour, Jack s'amuse à fabriquer un lampion vert, de forme bien ronde, et le place face à la fenêtre de Mr Bromwich avant de crier "Regardez Msieur Bromwich, ça y est, le soleil est vert !"...
Courant pour voir la tête de la victime de sa plaisanterie, il découvre le pauvre vieux bonhomme mort. Le médecin déclare une crise cardiaque, et tout le monde accuse le gamin...

C'est là que les joueurs arrivent. Ils ont été envoyés voir Mr Bromwich, car celui aide activement la SAVE depuis des années : en effet, depuis qu'il a été témoin d'un acte de zombification lors de la guerre, il s'est intéressé à ce phénomène, et malgré ses craintes, il est devenu un des plus grands spécialistes théoriciens en la matière, ce que bien sûr, tout son entourage ignore.

En enquêtant, les joueurs découvriront non seulement la bibliothèque caché du monsieur, mais aussi son journal intime, où il dit penser avoir un ennemi sorcier qui cherche à l'abattre...

Mais en vérité, c'est miss Goldwood qui l'a tué, en empoisonnant son habituelle petite dorade au piment rouge du dimanche. En effet, ça fait bien longtemps qu'elle a sombré dans la folie à cause de la perte de son mari, et là elle a flanché en empoisonnant son voisin !

Les joueurs le découvriront-ils ?
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par okhin » Ven 06 Avr 2007, 00:32

(Tiens, pas de StreetFighter cette fois? tu faiblit Djez).

Au fiat, jusqu'à Mardi pour rendre les threads.
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Cleygan » Ven 06 Avr 2007, 06:38

Avec les Croisades d'Unnord à organiser, je ne pourrais peut-être pas en être :frown:
Je ne serais apparement de retour chez moi que Mardi très tôt dans la matiné après au maximum 12 heures de sommeil dans les pattes... :')
Bayushi Rokuro Toko, fille de Bayushi Rokugo Soma et Kamui.
--
Là où vous vous trompez, c'est que j'ai raison. Vu que vous avez forcement tort... ^^
Cleygan
 
Message(s) : 966
Inscription : Jeu 17 Avr 2003, 11:17
Localisation : Lille, la seule ville d'où qu'on écrase les gens avec des gens

Message par Thorgul » Ven 06 Avr 2007, 16:06

Avoue que t'aime ca Cleygan :razz2:

Pas d'inspi de mon cote :-?
"Je ne vois pas le problème, ce sont juste des intégristes religieux amis des nazis qui complotent pour dominer le monde. Franchement, vous voyez le mal partout." Thorgul by shamanphenix
Thorgul
 
Message(s) : 3253
Inscription : Jeu 13 Mars 2003, 15:02
Localisation : 01111111 00000000 00000000 00000001

Message par Alhrath » Lun 09 Avr 2007, 19:02

Bon, un peu en retard, j'avais d'autre trucs à préparer en JdR jusqu'à hier. Un soleil vert ? ça tombe bien, j'avais justement prévu de faire un synopsis pour Twin Galaxies, le JdrA de R.Mike :smile: . Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est ici : http://twingalaxies.free.fr/index.html

- Un petit poisson rouge
- Un soleil vert
- Une peur bleue
- Un foie-jaune

Il existe sur Deimos dans le système WuukaTetra* une espèce de poisson de couleur rouge vif aux capacités surprenantes. Le soufre dont l’atmosphère et l’eau de la planète sont saturées est utilisé par son organisme pour transformer la lumière particulière fournie par le soleil vert WuukaBêta en éléments vitaux par photosynthèse. Cette particularité permet à l’animal d’obtenir le surplus d’énergie pour compenser la gravité et les conditions inhospitalières de son milieu. Cette particularité est restée inconnue des humains et des autres espèces intelligentes, du fait de sa rareté et du manque d’intérêt que portent les scientifiques pour sa faune, jusqu’à il y a environs cinq ans. A ce moment là, un petit groupe d’humains locaux, un groupement anarchiste nommés LNN (La Nouvelle Naissance), la découvrit par de curieuses expériences. Ils s’aperçurent qu’en le mangeant ils n’avaient plus faim durant plus d’un jour entier. Après analyses, on découvrit que les chloroplastes animaux ingurgités se retrouvaient dans le sang humain, et pouvaient capter la lumière du soleil vert spécial de la planète car elle n’était pas suffisamment filtrée par la peau. En clair, l’homme bénéficiait d’un apport direct d’oxygène et de glucose dans son sang ! Malheureusement, les chloroplastes étaient éliminés rapidement par l’organisme. Les recherches continuèrent alors, pour aboutir finalement à une conclusion : il est possible d’isoler la glande productrice de chloroplaste du petit poisson pour ensuite la greffer sur l’organisme humain. La glande produit alors des sortes de chloroplastes animaux qui sont libérés dans le sang, tant qu’elle est approvisionnée en sulfure d'hydrogène*. Il a fallu attendre cinq ans de recherches pour parvenir à ce résultat.

Parallèlement à la recherche scientifique, les discutions idéologiques progressèrent également. Bien entendu, l’idée s’imposa d’elle-même : puisqu’on avait le moyen de contrer le facteur inhospitalier de la planète, on pouvait espérer fonder une nouvelle société parfaite et florissante sur son sol. Le projet Nouvelle Naissance se forma petit à petit. Un des plus grands défenseurs du projet fut Asiri Stenoford, un ancien contrebandier qui avait rejoint les rangs de LNN il y a déjà une dizaine d’années. Il prit le commandement d’un petit groupe et ils partirent explorer la planète en quête de leur futur foyer. Mais durant l’exploration, un incident lui fit réviser ses idées : un volcan entra en éruption à proximité de leur campement ! Deux de ses camarades moururent, et lui-même n’en réchappa que de justesse. La peur bleue qu’il a eue lui fit changer d’avis : la planète n’est pas faite pour abriter une société paisible. Obligé de rentrer à pied avec ses camarades survivants car leur véhicule a été détruit, il ne rentrèrent au camps que deux mois plus tard, pour découvrir que les premières glandes avaient été implantées et qu’on les attendait pour se rendre sur le lieux choisis. Quand on appris qu’ils rentraient bredouille, tout le monde fut consterné, mais quand il annonça qu’il abandonnait le projet, on le traita de « foie-jaune ». Le reste des anarchistes décida de choisir un nouveau responsable et il fut mis au ban de la communauté. Il se rendit donc sur Néosupplex pour y reprendre son ancienne activité de contrebandier.

C’est un autre membre de LNN qui va introduire les personnages : Berek Okenal. Pour lui l’anarchisme c’est sympa, mais une telle découverte scientifique représente surtout beaucoup d’argent. Il s’est donc rendu sur Néosupplex pour y trouver le meilleur acheteur. Il a besoin pour ça d’une protection efficace car dans ce milieux, les coups bas son fréquents, et c’est les PJs qu’il a choisis pour cela. Les personnages vont donc assister à plusieurs négociations. Mais au bout de quelques jours, Asiri va faire son apparition. En effet, récemment des agents fouinant un peu partout ont fait leur apparition près des camps de LNN. Les anarchistes ont bien entendu pensé qu’il les avaient trahis et ont envoyé une équipe régler son cas. Il leur a échappé uniquement grâce à son habitude de ménager une cache chez lui où il dissimule habituellement sa marchandise. Grâce à ses contacts dans le domaine du transport, il a appris le déplacement de Berek sur Néosupplex et veut savoir ce qu’il fait là. Il se doute évidemment de ses intentions peu honnêtes. Au cours de la discussion, il s’énervera rapidement et accusera Berek de traître à la cause anarchiste. Berek, de peur de se faire dénoncer, ordonnera aux personnages de le capturer.

Maintenant, c’est aux personnages de voir ce qu’ils veulent faire. Pour Berek, le fait que des membres de LNN soient là est très problématique, car si ils découvrent que c’est lui qui a trahis ses frères, ils ne lui feront pas de cadeau. Il veut également savoir qui a bien pu envoyer ces agents enquêter près des anarchistes. Les personnages découvriront que c’est AuraCorp*, l’un des acheteurs potentiels, qui a appris grâce à ses contacts d’où Berek venait. Ils ont donc décidé de tenter d’obtenir cette découverte sans payer. Dans un premier temps, les personnages opèreront dans Néosupplex même, et une fois les problème des anarchistes et l’implication de AuraCorps découverte, il leur faudra se rendre sur Deimos même afin de mettre le secret des anarchiste en sécurité, par la force si nécessaire.

Bien entendu, les personnages auront deux manière de résoudre le scénario : si leur morale est moins forte que leur cupidité, il le feront au bénéfice de leur employeur et obtiendront une bonne récompense pécuniaire. Si au contraire ils refusent d’aider un traître à se remplir les poches aussi facilement, ils libèreront le captif et l’aideront à se rétablir au yeux des siens. Ils obtiendront alors de précieux alliés pour la suite de leurs aventures.


* WuukaTetra : http://twingalaxies.free.fr/focus2.html#wuukatetra
* "Quelques types de bactéries emploient le sulfure d'hydrogène (H2S) au lieu de l'eau comme donneur d'électron dans un processus semblable à une photosynthèse primitive." cf wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Soufre#R.C ... biologique
* AuraCorp : http://twingalaxies.free.fr/univers3.html

Voila :smile:
Alhrath
 
Message(s) : 52
Inscription : Mar 17 Juin 2003, 18:10

Message par R.Mike » Sam 14 Avr 2007, 10:30

C'est plutôt sympa comme synopsis je dois dire ! 8)

R.Mike
R.Mike
 
Message(s) : 23
Inscription : Ven 10 Nov 2006, 20:51

Message par okhin » Mar 17 Avr 2007, 19:28

Bien, avec un peu (beaucoup) de retard, les délibérations du jury.

Deux synopsis très sympathique, mais je vait donner le point à Djez, parcequ'il y a des zombies :)
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Djez » Mar 17 Avr 2007, 22:11

Cool ! 8)

Bon bah les nouveaux éléments sont :

_Un Drakkar,
_Une femme enlevée,
_L'honneur d'un clan,
_Un être surnaturel.


Voilou, bon, on voit bien que je joue à Mythos moi en ce moment, mais je vous fait confiance pour me sortir des trucs insoupçonnables ! ;)
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux de rôle

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.