Page 28 sur 40

Message Publié : Lun 18 Juin 2007, 09:38
par JyP
Skeletor a écrit :Dans l'ensemble j'ai aimé tout les synopsis, mais j'ai eu un faible pour ceux de Léonard et de JyP.

ouais, chuis première dauphine :smile:

Message Publié : Lun 18 Juin 2007, 12:02
par Skeletor
léonard a écrit :— Un vendeur de farces & attrapes (ou l'équivalent)
— Un objet inoffensif utilisé comme arme.
— Une trop grande susceptibilité.
— Un huis-clos.


Chuis Prem's ?

Bon ben on repars en Californie aux alentours de 2030 pour un p'tit COPS.

Du plomb dans la farce

Al' est vendeur de farces et attrapes dans un magasin qui lui appartient ! la classe, hein ? Bon c'est sur que les huissiers qui lui annoncent qu'il a une semaine pour payer ses dettes ca le fait pas. Et aucun de ses potes ne s'en tire mieux. De toute manière dans ce pays, pour être quelqu'un faut du fric, et ca pousse pas sur les arbres ... mais dans les banques par contre ...

Nos PJ les flics sont pour une raison ou une autre a la banque et en civil (l'un d'eux peut y passer en vitesse pour régler un truc, ils ont été appelé pour une plainte mineure (des tags sur les murs ...) et on leur a demandé de venir en civil pour la réputation de l'établissement). Ils peuvent être en tenue, mais ca va pas être cool pour eux.

Bref la, ils croisent "Thor" un ex COPS, espèce de Viking au grand coeur, blessé lors d'une mission, il est devenu agent de sécurité dans une banque "parce que c'est pas une prime pour blessure qui paye les études du gosse". On papote, on s'invite a boire un coup apres le service et on va régler ses petites affaires.

Pendant que nos PJ ont le dos tourné, 6 gars masqués et armés rentrent en hurlant "c'est un hold-up, les mains en l'air".
Et oui c'est Al' et ses potes qui sont armés de magnifique répliques de Uzi totalement inoffensives mais si réaliste ... enfin si Al' avait fait un peu plus gaffe il se serait aperçu qu'il restait deux de ces "armes" sur les sièges de la voitures ...

Thor essai de les raisonner "Aller les mecs, gachez pas vos vies pour quelques dollars, ca vaut pas le coup ..."
Seulement voila deux des potes de Al' ont deja franchi a l'occasion la ligne de l'illégalité, et l'un d'eux est définitivement trop susceptible : "Ta gueule sale con" et il tire, mais pas avec un jouet ...
Surprise même chez les braqueurs.

Sirène de police a l'extérieur, rafales préventives histoire de montrer qu'on est sérieux et voila qu'un braquage a main en jouet, devient une prise d'otage a main armée.
Nos braqueurs ont donc 3 armes (2 Uzis, plus l'arme de Thor), une quinzaine d'otages dont un blessé et des flics et de gros problèmes.

Nous voici donc en huis clos, ou toute action violente risque de finir en bain de sang. Mais les PJ devrait s'apercevoir assez rapidement qu'il y'a des tensions parmi le groupe de braqueurs, qu'un des braqueurs a échangé son UZI contre un pistolet semi automatique vachement moins bien.

En fait parmi nos braqueurs seul deux sont sérieux, les deux frères. Pour les autres il s'agissait juste de faire peur aux banquier, prendre ce qu'ils pouvaient et disparaître dans la nature et les voila complice de tentative de meurtre (qui risque de vite en meurtre tout court, si Thor n'est pas soigné). En négociant bien, nos COPS devraient pouvoir mettre Al' et les 3 autres de leurs coté, qui devraient les aider a regler ca calmement.

Bien évidement la situation est très stressante, alors si parmis les otages on a une femme enceinte, un vieux cardiaque, ou un gars qui a un peut trop vu les films de bruce Willis et qui se trimballe avec une arme ..

Message Publié : Lun 18 Juin 2007, 13:50
par Djez
léonard a écrit :Pour le prochain scénario, je voudrais :
— Un vendeur de farces & attrapes (ou l'équivalent)
— Un objet inoffensif utilisé comme arme.
— Une trop grande susceptibilité.
— Un huis-clos.
Scénario pour... Cthulhu, mais n'importe quel jeu contemporain fera l'affaire.

Nos joueurs sont invités dans un grand châlet isolé dans la montagne, où aura lieu un grand coktail organisé par M. Pickles, le grand patron des jouets Pickles ! Au programme, présentation des prototypes, passage de contrat, et débauche distinguée dans la plus pur ambiance corporatiste !

Mais malheureusement, une horrible tempête de neige va s'abattre, ce qui n'a pas de conséquence plus facheuse que de couper totalement le châlet du reste du monde... Mais malheureusement, parallèlement à ça, une série de meurte vont commencer, et la tension va être à son comble dans ce huis-clos rempli de jouet ultra moderne et dde petits-fours au caviard...

L'assassin est un des ingénieurs de chez Pickles, qui, de par sa trop grande susctibilité, n'a pas digéré que l'un de ses projets de jouet ne soit pas retenu sous prétexte qu'il serait "trop dangereux"... Alors, par vengence, il montre que tout jouet, même celui qui en apparence est le plus inoffensif, peut être une arme mortel, en assassinant des gens avec les prototypes...

Nos joueurs sauront-ils trouvé et arrêté l'ingénieur dément ?

Message Publié : Lun 18 Juin 2007, 21:12
par Pitche
Djez a écrit :Scénario pour... Cthulhu, mais n'importe quel jeu contemporain fera l'affaire.

Nos joueurs sont invités dans un grand châlet isolé dans la montagne, où aura lieu un grand coktail organisé par M. Pickles, le grand patron des jouets Pickles ! Au programme, présentation des prototypes, passage de contrat, et débauche distinguée dans la plus pur ambiance corporatiste !

Mais malheureusement, une horrible tempête de neige va s'abattre, ce qui n'a pas de conséquence plus facheuse que de couper totalement le châlet du reste du monde... Mais malheureusement, parallèlement à ça, une série de meurte vont commencer, et la tension va être à son comble dans ce huis-clos rempli de jouet ultra moderne et dde petits-fours au caviard...

L'assassin est un des ingénieurs de chez Pickles, qui, de par sa trop grande susctibilité, n'a pas digéré que l'un de ses projets de jouet ne soit pas retenu sous prétexte qu'il serait "trop dangereux"... Alors, par vengence, il montre que tout jouet, même celui qui en apparence est le plus inoffensif, peut être une arme mortel, en assassinant des gens avec les prototypes...

Nos joueurs sauront-ils trouvé et arrêté l'ingénieur dément ?
:lol: est-ce assez sérieux pour constituer un scn Cthulhu, je verrai plutot un survival horreur , genre "brain soda" ou "méta-créatures" ;)

mais j'aime bcp :D

Message Publié : Jeu 21 Juin 2007, 11:27
par Fils de Lugh
Avec les mots clefs suivants :
- Un vendeur de farces & attrapes (ou l'équivalent)
- Un objet inoffensif utilisé comme arme.
- Une trop grande susceptibilité.
- Un huis-clos.


UN scénario pour 7thsea.

Tout commence à Kirk, la capitale des îles du Vendel et première cité commerciale de Théah. A Kirk, on trouve de tout et une guilde est chargée de s’occuper de chaque domaine commercial. En particulier, il existe une guilde des fabricants de jouets et amuseurs. Cette organisation regroupe les artistes et artisans dont le domaine est l’amusement. Elle est tenue par Sigmund Löcher, eisenor originaire de Freiburg.
Sigmund est un grand enfant capricieux et ils sont nombreux au sein de la Ligue à penser qu’il devrait céder la place. Après tout, l’honorabilité de l’organisation pourrait pâtir de la présence en son sein d’un VENDEUR DE FARCES ET ATTRAPES
Certains ont donc décidé de le faire tomber. En particulier Jerk Sax, méphitique membre de la Guilde des marchands. Celui-ci a tendu un piège au marchand en l’invitant dans sa maison de campagne de Vasteras. Là, au milieu de prestigieux convives, le marchand va faire en sorte de faire péter les plombs à son rival et de le discréditer auprès des autres. En effet, Sigmund est affublé d’une TROP GRANDE SUSCEPTIBILITE et Jerk compte bien s’en servir contre lui.
C’est pourquoi, en cette belle soirée de Quintus, les joueurs et une vingtaine d’autres invités pénètrent dans la magnifique demeure de Sax. Pendant tout un week-end, ils vont pouvoir s’amuser, côtoyer les puissants et nouer des relations. Ils vont aussi plonger dans un monde de farce et de jouet. Et pour cela aucun d’eux ne sera armé.

La première soirée se passe bien, c’est l’occasion de faire étalage de vos dons de farceur en mettant vos héros dans les pires situations.

C’est aussi l’occasion de leur montrer les tensions en Sax et ses alliés contre Sigmund et les siens. Tout cela sous l’œil de quelques maîtres éminents de la Ligue.

Le drame :
Mais le lendemain matin, tout va aller de travers. Une tempête va se déchaîner, bloquant la maison et les tensions déjà entraperçues la veille vont monter.

A midi, on retrouve Jan Val, maître de la guilde des brasseurs, le crâne éclaté par une boite de bonbons.

Puis c’est Annabelle Sciorra, la jeune membre de la guilde des jennys qui se retrouve étouffée par un serpent en peluche.

Bientôt, les soupçons vont se reporter sur Sigmund. Car les deux victimes s’étaient engueulées avec lui la veille. Jerk jubile mais le fabriquant de jouet proteste de son innocence.

L’atmosphère devient celle d’un HUIS-CLOS oppressant dans lequel les héros vont devoir enquêter. Chacun des invités a de bonne raison d’en vouloir aux autres, c’est un véritable panier de crabe et pire, un sorcier vesten les a pris pour cible. Il utilise ses dons pour les bloqués dans la maison et faire monter la pression. Chaque jouet de Sigmund va devenir un OBJET INNOFENSIF UTILISE COMME ARME. Car la seule condition pour être invité, était de laisser son arme. Tous les belligérants sont totalement désarmés mais très en colère.

Il va falloir démêler plusieurs affaires :
- La responsabilité du marchand de jouet, on est quand même dans sa demeure.
- La responsabilité de Sax qui a invité les gens les plus détestés par Sigmund.
- L’élément extérieur : le sorcier vesten qui maîtrise à merveille les runes de tempête et de colère.
- La multitude de petites affaires.

Message Publié : Ven 22 Juin 2007, 18:15
par léonard
Pas plus de candidats ? Je vous laisse encore jusqu'à demain 14 h pour pondre votre scénario.

Message Publié : Sam 23 Juin 2007, 14:04
par léonard
Et à la minute près, comme pour les élections présidentielles...

The winner is...

FILS DE LUGH

Bon, le scénario de Djez et celui de Fils de Lugh se ressemblent pas mal (dans les deux-cas, on pourrait en faire de bonnes murder-party), mais voilà, il fallait en choisir un.

EDIT : Rah ! C'est raté ! Entre le moment où j'ai commencé à tapé et celui où j'ai fini, 4 minutes se sont écoulées.

Message Publié : Sam 23 Juin 2007, 14:13
par Fils de Lugh
Entame une danse de la victoire...

:yua: :yua: j'ai gagné, j'ai gagné :yua: :yua:

Puis cogite...

Alors...

- Un vaisseau spatial en mauvais état.
- Un curieux sentiment de ne pas être à sa place.
- Une plante carnivore.
- Un homme sans histoire.

Message Publié : Sam 23 Juin 2007, 16:44
par Djez
Il m'a piqué ma recette ! :')

Bon, on y va...

- Un vaisseau spatial en mauvais état.
- Un curieux sentiment de ne pas être à sa place.
- Une plante carnivore.
- Un homme sans histoire.


Euh... j'ai pas d'idées, en fait... J'improvise sur le pouce ! :smile:

Bon, scénario Final Frontier.

Suite à une erreur administrative, le citoyen sans histoire Alpha-Bêta du Centaure a été désigné du jour au lendemain pilote du Bigorneau Luminescent, un vaisseau de transport de plante exotique, qui est loin d'être neuf... En fait, c'est même une épave volante !

Il faut savoir que sur la planète Administratoria, d'où vient Alpha-Bé (c'est son ptit nom), les citoyens reçoivent leur fonction suite à une série de test passé dans une machine qui est là pour évaluer les compétences de cahcun : pas de chômage, donc, l'intelligence centrale décide pour tous. Et lors d'un test de vérification des compétences, Alpha-bé s'est vu "muté" de son poste de cuisinier dans un fast food à capitaine de vaisseau !

Le souci, c'est qu'y a eu un bug, et que Alpha-Bé c'est retrouvé dans un poste pour lequel il n'a aucune compétence réelle, d'où son rapide sentiment de ne pas être à sa place... Mais comme jusqu'ici, la machine ne s'était jamais trompée...

Alpha-bé, dés son premier voyage, va rencontrer des difficultés, lors du convoie d'une Boufkiwi, une terrible plante carnivore géante, il va se tromper dans le dosage de la température de la salle de transport, rendant la plante hystérique au lieu de l'endormir, du coup, c'est un vrai remake d'alien dans le Bigorneau Luminescent...

Heureusement, la Boufkiwi gobe plus qu'elle ne mange, et elle mets des semaines avant de digéré ses victimes : cela laisse donc le temps à nos Ranger Galactique de sauver le malheureux équipage !

Leur restera plus après qu'à faire comprendre à Alpha-Bé, puis au gouvernement de Administratoria que pour une fois, la machine a emploi s'est trompée...

Message Publié : Sam 23 Juin 2007, 16:57
par Fils de Lugh
Désolé Djez. Mais on peuit considérer ça comme un victoire collégiale.. :-?

Message Publié : Sam 23 Juin 2007, 20:30
par Djez
Fils de Lugh a écrit : Désolé Djez. Mais on peuit considérer ça comme un victoire collégiale.. :-?
:-o
... :lol: Non mais je déconnais, hein, y a pas de souci ! ;)

Message Publié : Dim 24 Juin 2007, 09:44
par Fils de Lugh
Moi aussi :smile:

Message Publié : Mar 26 Juin 2007, 09:56
par Fils de Lugh
Personne d'autre?

Je monte le délai jusqu'à ce soir et je serai obligé de déclarer Djez vainqueur...

Message Publié : Mar 26 Juin 2007, 15:35
par one else
Un synopsis original (enfin j'espère) pour SHADOWRUN:

Louis Feraud a toujours été un homme sans histoire et encore plus depuis une attaque cérébrale foudroyante dont il fut victime il y a de cela trois ans, attaque qui le laissa amnésique et atteint de perte de mémoire (style maladie d'Alzheimer)...D'un naturel paisible et terrorisé par sa maladie il a décidé de vivre reclu chez lui, où il se consacre dans ces moments de lucidité a son seul loisir: la culture de plante carnivore. C'est évidemment très difficile pour lui car il oubli fréquemment de les nourrir ou de les arroser néanmoins vu la quantité de plantes qu'il possédent et la quantité d'insectes en tous genres qu'il héberge (l'hygiène de la maison est déplorable), les plantes survivent a peu près aux carences de leur propriétaire.

Dimanche dernier comme toutes les semaines, Louis a préparer des petits colis avec des échantillons de ses dernières réussites en matière de croisement de plantes carnivores, il a même eu le courage d'allez en poster un ou deux pour des éminents scientifiques américains...
L'un des colis ayant une adresse erronnée se retrouve chez nos PJs, runners en mal de contrat qui oublieront surement le colis dans un coin ou l'ouvriront avant de l'oublier peu importe....
L'affaire aurait du s'arrêter là mais le destinataire du colis souhaitent le recupérer et devant l'icompètence des services postaux il fait diffuser une annonce publique par la matrice promettant une recompense alléchante à qui lui rendrais le colis...
Nos runners vont donc remettre la main sur la plante ou au moins tenter d'y parvenir et il faut que ce soit le cas...mais il peuvent devoir traquer les camions poubelles pour cela (interlude épique et rafraichissant quoique sallissant) et se présenter à la corpo du scientifique qui attend la plante celui ci est parti et on demande aux runners de le suivre afin de lui rendre son bien en main propre... il a pris un vol sur une navette orbital afin de se rendre sur une station spatiale de recherche...
Les runners arrivent juste a temps pour lui remettre la plante mais son contraint de monter dans la navette et ne pourront en ressortir avant la fermeture des portes de l'engin.

Celui ci décollent donc avec eux .... malheureusement pour nos amis qui se sentent déjà bien a coté de leurs chaises, la navette est vieille et mal entretenue et connaitra un certain nombre de ratée durant son vol... elle aura toute les peines du monde à rallier la station orbitale... et nos PJs devront faire des pieds et des mains pour rentrer chez eux et toucher leur prime, ils conserveront surement longtemps ce curieux souvenir de ne pas avoir été à leurs places!!!




:smile: ONE ELSE

Message Publié : Mer 27 Juin 2007, 10:59
par okhin
Fils de Lugh a écrit :- Un vaisseau spatial en mauvais état.
- Un curieux sentiment de ne pas être à sa place.
- Une plante carnivore.
- Un homme sans histoire.


Alors, donc, du SR4 (bon, le background est peut être pas ultra canon hein, mais je m'en fout).

Bon, donc nos poor lonesome runners sont embauchés pour une mission de haut vol (et à haute altitude). Ils doivent aller saborder une usine de production de nanites en orbite autour de la terre (je vouas laisse mettre les noms des corpos qui vous intéressent).

Le Johnson est cool avec eux et leur fournit les accréditatiosn de l'équipe de maintenance, à eux de se débrouiller pour faire rentrer l'éventuel matériel nécessaire à leur mission.

La Station Delta est donc en orbite basse autour de la Terre (pas trop loin de la Gaïa sphère, soyons cool avec les mages). Elle est entièrement automatisée et tourne donc avec une équipe de 2 personnes qui sont essentiellement là pour la maintenance et surveiller la production. La station est ravitaillée toutes les deux semaines, et la compagnie en profites pour faire faire les maintenances externes en même temps (réduction des coûts, il n'y a qu'une seule navette à envoyer là-haut). Il y a bien sur de quoi évacuer l'équipe sur place en cas de panique (un module de secours avec de quoi survivre pendant une semaine pour deux personnes en tout). Petit détail fun, la station est entièrement en apesanteur.
La Station Delta (et ça les joueurs ne sont pas au courant) abrite aussi une aile de génie génétique qui permets des recherches sur des algues étranges se nourissant de protéines animales, et devant servir un jour peut-être de base à des disques organiques. C'est d'ailleurs le but du Jonhson, il cherche en fait a récupérer cette plante et les deux scientifiques qui bossent dessus.

Le Johnson veut que ça soit fait discrétement, et insistes pour que seule la chaîne de produtcion soit affectée. Il y aura un bonus conséquent si l'équipage s'en sort indemne. Il insiste particulièrement sur le fait de leur laisser le temps de prendre leur affaire.

L'équipage justement, Sylvia Townsend et Jose De La Vega, cohabitent dans l'espace depuis bientôt deux ans, et il seront probablement sous régime enrichi en calcium à leur retour sur terre. C'est Sylvia le cerveau de l'opération. Elle a reçu une offre plus qu'intéressante, et a déjà préparé une souche de la plante a embarqué quand les joeurs arriveront.
Jose lui, est un scientifique sans histoire, loyal et intègre (ce qui lui fait de lui un homme rare par les temps qui court) et ne voudra à priori pas que les runners fassent leur job. Il ne s'y opposera pas physiquement, mais tentera de les convaincre.

Sylvia et Jose ont cependant une relation qui va bien au delà du simple copinage. Ils sont amants, et les joueurs les dérangeront en pleine partie de jambe en l'air (au sens propre comme au figuré d'ailleurs, les deux tourtereaux flottant dans le cockpit et profitant du clair de terre pour leurs ébats amoureux). Les personnages auront l'impression trés nette de les dérangers là tout de suite, mais également dans leur routine quotidienne (ben oui, c'est assez à l'étroit quand même).

Une fois que la statsion aura été détruite (le mode opératoire est laissé au choix des oueurs, masi c'est au final assez facile), le retour sur Terre se apssera à peu prés correctement si ce n'est que Sylvia veut crosser les joueurs. Elle veut la plante pour son compte et celle d'une troisième corpo et les joueurs ne savent toujours pas que cette plante existe (bien qu'elle soit persuadée du contraire).

AJouté au comité d'acceuil fourni de la corpos laisée, la sortie de l'astroport devrait être sportive et permetre aux riggers de s'éclater un peu. Une fois tout ce joli monde semé, Sylvia maîtrisée et Jose interloqué (il est définitivement à côté de ses pompes sur terre, il a perdu l'habitude marcher ou de courir et se déplace en s'accrocahnt aux différentes poignée poru se donner de l'élan, comme dans l'espace), le Johnson les payera grassement, avec le bonus promis si tout s'est bien passé.

Bref, une run presque sans histoire au final.
L'usine nanite va impacter localement la production de nanos et fera légèrement augmenter le prix de toute la production (docn, cyberware, pas mal de matériel électronique, etc.), tandis que le prototype d'algue carnivore ne donneras rien à terme.
On retrouvera Sylvia une balle dans la nuque quelques jours plus tard, l'enquète conduira à un suicide, et Jose lui, retournera en orbite assez rapidement, avant de se suicider (et en vrai cette fois) ne pouvant supporter ce qu'il a fait.

Amusez-vous bien

Message Publié : Mer 27 Juin 2007, 20:03
par Fils de Lugh
Résultats vendredi...
quand j'aurais fini mes oraux et que j'aurais pris le temps de tout lire...

Message Publié : Jeu 28 Juin 2007, 10:34
par Fils de Lugh
Bon, ben j'ai tout lu et comme je suis pas sur d'être là demain...

Je déclare que le vainqueur est.....




OKHIN,


j'adore ce petit scénario. même si l'idée de Djez est très bonne mais à vrai dire je serais allé beaucoup plus loin concernant la plante carnivore...

Message Publié : Jeu 28 Juin 2007, 12:19
par okhin
Yououh!! Je reviens pour un petit scénar en speed et je gagnes. Je suis le meilleur :cool:

Bon, c'est aps tout ça. Trois/quatre éléments donc:
- Un monde de silence
- Un mexican stand-off
- Un baron farfelu désargenté
- Les sirènes (du phare d'alexandrie ou pas)

Rendu des copies pour....... euh.... un jour :)

Message Publié : Jeu 28 Juin 2007, 13:23
par Djez
okhin a écrit : Bon, c'est aps tout ça. Trois/quatre éléments donc:
- Un monde de silence
- Un mexican stand-off
- Un baron farfelu désargenté
- Les sirènes (du phare d'alexandrie ou pas)
Scénario Brain Soda

De vacances au Mexique, nos teenagers rencontrent un mexicain chelou assis par terre en train de se torcher la gueule avec une bière qui leur est inconnu "La Chupacabra". Bien sûr, le mexicain à tôt fait de leur en proposer (il est assis sur un pack de 12).

En vérité, le mexicain travaille pour un baron espagnol fou et rejeté de son pays, qui s'est exilé au mexique parce qu'il s'est rendu compte qu'il parlait la langue... Là-bas, le jeu préféré de ce grand malade, c'est de droguer des touristes et de les mettres dans ses "mondes artificiels", de gigantesque parc qui font passé la gallerie des horreurs pour Mickey Land... (avec nains à la tronçonneuse, cochon de combat afamés, débile mental armé d'une planche à clou, etc...)

La particularité de ces lieux, ils sont entièrement silencieux et insonorisés...

Nos joueurs vont donc se retrouver perdu subitement dans un monde digne du délire d'un scénariste de Chapeau Melon et Botte de Cuir, hésitant sans cesse entre l'idée d'être dans un rêve ou de vivre un véritable cauchemar...

Finalement, le suplice s'achèvera avec un son, celui des sirènes de police qui arrivent pour mettre fin au jeu macabre...

Message Publié : Ven 29 Juin 2007, 10:05
par JyP
Djez, un mexican stand-off c'est ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mexican_standoff

Le Mexican standoff (en français, impasse mexicaine ; littéralement, braquage à la mexicaine) est une forme de confrontation que nul ne peut vraiment gagner. La crise des missiles de Cuba en est un bon exemple, mais le Mexican standoff est plus présent dans la culture populaire américaine que politique.

Au cinéma, il s'agit généralement de deux personnages, ayant des intérêts différents, qui se menacent mutuellement (notamment avec des armes à feu). Très volontiers utilisé par John Woo (The Killer) ou Quentin Tarantino dans leurs films.


ça a potentiellement rien à voir avec les mexicains ;)