Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

OuJiDéRéPo II

Généralités et jeux sans forum (pros ou amateurs).

Modérateur: Modérateurs

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Pitche » Lun 23 Sep 2013, 21:20

Mirabelle, qu'elle est belle pour Nightprowler

L'intrigue se déroule dans un quartier est de Béjofa non loin des portes menant aux faubourgs campagnards. Les PJ sont des petites frappes du quartier qui ont eu maille à partir avec le chef de la milice local, Oskar Iote. Dans le milieu de la pègre, on le dit grand amateur de Mirabelle. Laisser les joueurs s'interroger sur le sens du mot éventuellement... On aime à cultiver le doute pour mieux égarer les inopportuns, car en fait, l'homme n'aime pas le fruit jaune et charnu dont on tire une admirable eau-de-vie mais l'une des dames de compagnie d'une maison-de-passe du quartier. Mais attention, on n'est pas sans savoir que la bande des Mirabelles fait commerce d'alcool de contrebande avec l'aide des chariots d'une guilde locale de charetiers oeuvrant en ville et possédant un immense parc. On place les bouteilles d'alcool couchées au fond des chariots avec quantités de vivres et marchandises par-dessus. Oskar pourrait être bien intéressé à l'affaire comme racketeur profitant de ce qui lui rapporte le fait de fermer les yeux sur ce commerce illicite. Le MJ n'hésitera pas à laisser planer la confusion ! Bien entendu, s'attaquer au trafic aura de lourdes conséquences pour les PJ qui se mettront une bande à dos tandis que s'attaquer à la prostituée fera passer un message clair même si Oskar leur en voudra beaucoup ou alors ils arriveront à le faire chanter ou faire pression pour être tranquilles avec lui.
Président du SDEN -- 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Pitche
P'tit sorcier
 
Message(s) : 2039
Inscription : Sam 12 Mai 2001, 02:00
Localisation : Belgique (Bruxelles)

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Mar 24 Sep 2013, 20:26

J'aime bien le jeu avec Mirabelle
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Mer 25 Sep 2013, 08:39

Embrouille aux portes

Synopsis générique dans un univers med-fan.

Les PJ’s sont engagés (volontaire ou non) dans la milice et doivent garder la porte d’une ville, ils sont nouveau et ne connaissent pas grand chose. Le Chef de nuit les convoque pour un briefing rapide, ils doivent arrêter les chariots de Mirabelle. Le chef, pressé et épuisé après sa nuit, part rapidement.

Ils arrêteront au cours de la journée 1d10+4 chariot rempli de mirabelle, faite fouiller les chariots par les PJ’s, les marchants râlent, soudoient volontiers. Finalement, les marchants furieux iront voir le chef de la milice en personne. Ce dernier s’en prendra vertement au chef de poste, qui se vengera sur les PJ’s sans doute décontenancé. Expliquant leurs ordres venant du chef de nuit. Cette explication provoque l’hilarité du chef de jour qui leur explique alors que Mirabelle est une fermière importante aux abords de la ville et cette dernière est en froid avec le conseil de la ville, ce dernier à donc décider de faire saisir ses chariots.

Libre au MJ de faire durée les fouilles, les marchands sont pressé et magouilleur. De même on peu imaginer la suite de l’aventure ou les PJ doivent finalement arrêter la dite Mirabelle.

PS : J'ai lu le scénar de Pitche, après avoir écrit le mien... :roll:
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Jeu 26 Sep 2013, 11:01

Même si je suis hors concours, je vous propose la suite du scénario précédent avec les mots que j'ai proposé.

ACTE III-MIRABELLE TV
Suite du précédent scénar

Les studios de Mirabelle TV (première version, pas celle de la TNT) se situent en banlieue parisienne, dans un grand hangar métallique réaménagé. Les personnages vont devoir imaginer une solution pour entrer : Deux propositions sont faites ici pour cela. Il reste toutefois à flatter la créativité des joueurs. Le soir où ils se rendent sur les lieux ; il se trouve qu’une grande émission spéciale a été prévue aux studios d’enregistrement (oh bien dites, pour un coup de chance !).

a)Une sacrée soirée
Les personnages arrivent au moment du tournage d’un talk show destiné au câble parisien. Il y a un flot d’invités en costumes ou en tenue de soirée qui arrivent, chacun amené par une limousine et un bataillon de gardes du corps. Il semblerait pourtant que le service de sécurité mis en place soir des plus léger.
A l’intérieur, les décors et les moyens mis en jeu sont disproportionnés par rapport à l’écoute réelle du média, et c’est assez flagrant pour que les joueurs le remarque. Même les personnalités invitées sont trop « visibles » pour un tel événement. On compte le chef de la police en grand uniforme et sa femme, un maire de banlieue et une personnalité de second plan (genre Yves Mourousi, lourdé depuis peu de TF1).
Personne ne connait Mirabelle TV (même aujourd’hui d’ailleurs). Le studio compte pas moins de cinq grosses caméras, d’un public de 50-100 personnes (à vous de voir), d’un chauffeur de salle etc …
Le sujet de discussion de ce débat « improvisé » avec des chroniqueurs à l’américaine porte principalement sur l’avenir de la TV. Le présentateur parlera de Canal + et Paris Première comme des modèle de la télévision de demain et évoquera des rumeurs sur le tournage d’un pilote d’une émission révolutionnaire, une émission au concept jamais vu…
Mais, « on se retrouve après la pub avec des extraits d’une émission d’un nouveau genre !».

b) L’entrée des artistes
Les personnages ne sont pas nécessairement entrés par la porte. Ils ont peut-être essayé l’entrée de service.
Devant se trouve un gros camion de transport dont des câbles partent vers le hangar réaménagé. Le conducteur de l’engin invite les personnages à s’éloigner si ceux-ci tournent autour du véhicule. En cas de violence, Thé, qui se trouve à l’intérieur du camion, sera obligée d’intervenir pour calmer les ardeurs des Personnages.
S’ils entrent, les gars de Mirabelle TV essayent d’empêcher ces gêneurs de mettre le pied dans le studio d’enregistrement de la chaine… Et pour cause ! Il n’y a rien qu’une toute petite table de montage : tout est contrôlé depuis l’extérieur.
Si les personnages posent trop de questions, c’est officiellement un problème électrique temporaire qui a obligé les propriétaires à louer un camion studio.
En réalité, tout est contrôlé du camion, pour l’occasion qui a été créée de toutes pièces par l’Homme mystère.

c) Pause
Les organisateurs de cette soirée spéciale ont prévu un buffet spécial pour la pause. Ils veulent vraiment marquer le coup et pour cela, ont invités des personnalités locales. Les personnages qui se sont mêlés au flot de visiteurs.
Si les personnages s’approchent un peu trop du présentateur, il va immédiatement les reconnaitre et vouloir les inviter sur le plateau pour discuter de leurs impressions après la diffusion des premières images (qu’il a promis avant la coupure de l’enregistrement).
De la même manière, un des personnages pourra peut être remarquer qu’au sol se trouve un noyau de pèche, un noyau de pèche complètement nettoyé. Il pourra alors chercher à remarquer sur les lieux si une personne s’amuse à « jongler » avec. Effectivement, dans un coin sombre, une telle personne semble s’éloigner par un couloir, entre les décors etc.
Trois « spectateurs » semblent plus nerveux que les autres. Ils ne peuvent s’empêcher de regarder en tous sens, semblant guetter un danger éventuel. Si un des personnages vient leur parler, le « commando pernod » passe immédiatement à l’action/ sinon, il attend le retour des caméramans.

C’est l’occasion de faire vivre une fête « prout-prout ».

d) « Commando Pernod »
Dès que l’enregistrement reprend, cinq spectateurs sortent des armes en hurlant que c’est une prise d’otage… Ils sont la Main armée du PPN (Parti de la Protection de la Nature).
Une pluie de détonations de tirs et de fusillades va éclater… échanges entre le service d’ordre et les « terroristes ». Dans la confusion, le chef de la police va se prendre trois balles dans le buffet.
Les personnages verront à ce moment là Café sortir d’un angle entre les décors pour sortir par derrière.

L’Homme Mystère voulait se débarrasser du chef de la police du coin, certainement pour avoir les coudées franches. Il a donc utilisé le PPN qui voulait avoir un peu de visibilité pour créer un incident qui lui permettrait de l’éliminer et faire porter le chapeau sur d’autres. En plus, cela lui permet d’avoir des images de toute cette violence… Images où les personnages apparaitront en plus !
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Pitche » Jeu 26 Sep 2013, 22:01

Ellyrion, il est rigolo de constater que nous sommes partis sur la même "méprise" de sens ^_^
Président du SDEN -- 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Pitche
P'tit sorcier
 
Message(s) : 2039
Inscription : Sam 12 Mai 2001, 02:00
Localisation : Belgique (Bruxelles)

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Ven 27 Sep 2013, 08:25

Oui d'autant plus que ça m'est apparue comme une évidence. :D
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Ven 27 Sep 2013, 10:08

Bien... on donne le verdict demain mais il serait bien qu'il y ait un 3em scénario
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Sam 28 Sep 2013, 11:28

Je suis un peu gêné parce qu'il y a très grandes similitudes entre vos deux scenarii. Comme Pitch l'a eue avant moi, je donne la main à Ellyrion
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par rollytroll » Sam 28 Sep 2013, 22:31

bon, je n'ai pas eu le temps de poster mon synopsis, tant pis. Juste un petit aperçu, il s'agissait d'un scénario d'enquête qui aurait eu lieu de nos jours à la fin du mois d'août pendant la fête de la Mirabelle, là-haut près de Metz.

Les personnages sont chargés par la fille du chef de la police locale (et contre l'avis de cette dernière qui se dit à même de veiller sur la sécurité de ses citoyens par elle-même) de découvrir l'identité du Corbeau qui expédie des informations croustillantes et de nature à disqualifier les candidates à l'élection de Miss Mirabelle.

C'est l'occasion de décrire toute une galerie de personnages hauts en couleurs avec leurs sombres secrets, les inimitiés profondes et les vieilles vendettas qui se poursuivent sur plusieurs générations, tout ça dans l'univers des miss qui cristallise et révèle rancœurs et caractères véritables des gens, évidemment, ce ne seront que des fausses pistes vite éliminées par nos personnages chevronnés. Au cours de l'enquête, très rapidement, les ragots se seront transformés en menaces, qui finissent par être mises à exécution avec la découverte d'un premier cadavre, puis d'un second (toujours une mise en scène en rapport avec une des épreuves du marathon de la mirabelle). Les personnages vont donc devoir infiltrer le concours (certains sous la forme de candidates). Bizarrement, quoique les personnages fassent (et tant qu'ils mettront le chef de la police dans la confidence), le Corbeau aura toujours une (courte) longueur d'avance et déjouera toutes les actions des pjs. Finalement les pjs vont découvrir qu'un engin explosif a été placé sous le char de parade de la reine de la Mirabelle. Les trois favorites sont blessées (dont leur amie et fille du chef de la police). L'analyse des composants va leur permettre de remonter à la seule personne possédant les compétences et les moyens d'accéder aux éléments constitutifs de l'engin explosif : la personne à priori insoupçonnable puisque chargée de la sécurité de la manifestation : la chef de la police locale, ancienne miss frustrée, toujours en rivalité avec la mère de la miss la plus susceptible de gagner le concours de cette année. Après l'enquête, un peu d'action : course poursuite entre les mirabelliers, puis au milieu des chars lors de la parade avant le final émouvant avec la fille implorant une mère armée et dangereuse, retranchée dans une salle des fêtes transformée en fort Alamo avec toute une assistance (et un jury genre nouvelle star) pris en otage.

Le concours existe bel et bien, et pour égayer la semaine de festivité, j'avais prévu de m'inspirer d'épreuves réelles http://www.fetesdelamirabelle.fr/

mais bon, voilà, je suis à la bourre, du coup, Vae victis comme on dit.
En stage à la banque Gringotts.
- Trésorier du sden -
Avatar de l’utilisateur
rollytroll
 
Message(s) : 911
Inscription : Ven 04 Mars 2005, 16:28
Localisation : Bordeaux

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Dim 29 Sep 2013, 16:33

Baron H. a écrit :Je suis un peu gêné parce qu'il y a très grandes similitudes entre vos deux scenarii. Comme Pitch l'a eu avant moi, je donne la main à Ellyrion


Bah merci ! C'est vrai que nos deux scénarii sont très très similaire. Dommage pour rollytroll :(

Alors voici les trois mots :

- Industriel(le)
- Lugubre
- Papillon
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Ven 04 Oct 2013, 09:48

Pst z'êtes encore vivant ?
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Ven 04 Oct 2013, 10:09

Je le suis tjrs mais...
J'avoue ne rien trouver
Chaque idée est plus pourrie que la précédente
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Pitche » Ven 04 Oct 2013, 16:37

perso suis fort occupé en ce moment sorry
Président du SDEN -- 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Pitche
P'tit sorcier
 
Message(s) : 2039
Inscription : Sam 12 Mai 2001, 02:00
Localisation : Belgique (Bruxelles)

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Kakita Inigin » Ven 04 Oct 2013, 18:07

Taxidermie
DFF pour L5A - crossover Ombres d'Esteren

Défi : les Pj sont envoyés enquêter sur des cas de maladie suspecte dans la Vallée des Papillons, entre les terres Scorpion, Lion et Grue. Un coin pas vraiment contrôlé et plutôt sans foi ni loi.

Focus : Un marchand véreux en cheville avec des gaijin a installé une production industrielle souterraine qui fabrique des engrais chimiques (des nitrates quoi). Les émanations qui remontent à la surface empoisonnent la population. (il est également possible qu'une enquête minutieuse dans un paysage sans fumerolles mène à l'employeur occulte de la majorité de la population)

Frappe : les Pj découvrent un paysage lugubre, empoisonné, rendu invivable par des fumerolles nauséabondes. Ils doivent fouiller les collines, montagnes, grottes pour trouver l'entrée des souterrains et de l'usine clandestine.
S'ils se débrouillent bien, ils tueront le marchand et ses contremaîtres.
S'ils se débrouillent mal, ils feront tout sauter ... et eux avec.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde biclassé Secrétaire Voix de Rokugan
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7404
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: OuJiDéRéPo II

Message par rollytroll » Sam 05 Oct 2013, 16:23

bon, j'ai un petit synopsis pour p'tites sorcières, je le posterai entre ce soir et demain.
En stage à la banque Gringotts.
- Trésorier du sden -
Avatar de l’utilisateur
rollytroll
 
Message(s) : 911
Inscription : Ven 04 Mars 2005, 16:28
Localisation : Bordeaux

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Baron H. » Sam 05 Oct 2013, 21:20

Je cherche toujours mais j'ai peu d'espoir! J'suis à sec!
Baron H.
 
Message(s) : 52
Inscription : Jeu 07 Mars 2013, 17:50

Re: OuJiDéRéPo II

Message par rollytroll » Dim 06 Oct 2013, 03:41

Les p'tites sorcières et le mystère des Mille-fleurs

1. La Course des Mille-fleurs
Les p'tites sorcières sont venues encourager une (ou plusieurs) de leurs amies venue(s) participer à la fameuse course de papillons géants des mille-fleurs. L'ambiance des champs de course est aux festivités et la journée promet d'être belle et ensoleillée. Pourtant leur amie est très embêtée, son papillon n'est pas très en forme.
En discutant avec d'autres participants, les p'tites sorcières se rendent bien vite compte que le phénomène semble toucher d'autres concurrents. Occupés à bichonner leurs papillons pâlichons, les concurrentes comptent sur les p'tites sorcières pour résoudre ce mystère et sauver la course qui doit comme bien entendu être le clou de la journée. Le temps presse !
Au cours d'une rapide enquête, les p'tites sorcières découvrent que le seul point commun entre les concurrents est le pollen grisâtre qu'ils utilisent et qui semble donner un nectar qui n'a décidément pas la même saveur que d'habitude. Il ne reste plus qu'à se rendre du champs de course aux champs de fleurs.

(et hop partie, Enquête)


2. La clef des champs
Les champs de fleurs offrent un paysage plutôt triste, lugubre même. Envolées les belles couleurs qui donnaient un aspect arc-en-ciel aux prairies de fleurs, tout semble recouvert d'un gris mauve mal-défini. Même les abeilles semblent prises d'une certaine apathie volant de façon erratique entre de gigantesques moissonneuses conduites par des guêpes pressées et plutôt énervées. Peut-être que l'une d'elle pourra les renseigner ? Les guêpes parlent un dialecte asiatique incompréhensible, les abeilles n'ont pas beaucoup de temps, épuisées, elles doivent, semble-t-il, tenir des cadences infernales pour ne pas être qualifiées d'improductives et perdre leur job... Tenez, elles n'ont même plus le temps de peindre les fleurs et de les sélectionner comme autrefois. C'est alors que l'une des abeilles manquent de se faire écraser par une moissonneuse. Aux p'tites sorcières d'intervenir et de la sauver d'un tour de machine à laver gratuit entre les pales de la moissonneuse. Pour les autres abeilles, cet accident est la goutte de nectar qui fait déborder la corolle. Elles en ont ras la pétale et c'est un mouvement d'abeille en colère qui se dirige vers la Ruche.

(et hop, un peu d'Action

3. Les pollens de la colère
La Ruche est tenue par une p'tite sorcière ailée très tatillonne avec un drôle d'accent. Avec ses petites lunettes carrées et son registre à la main, elle est plutôt très affairée et ne veut pas perdre de temps avec des abeilles fainéantes! C'est une ouvrière un peu oisive (et un peu ivre) qui se montrera assez sympathique et répondra à leurs questions. "Depuis que leur reine-sorcière est partie à la retraite, sa fille à lunettes a décidé de tout reformer et de passer à la vitesse supérieure en industrialisant la production et en faisant appel à de la main d'oeuvre étrangère, des guêpes d'une île voisine. Leurs machines ratiboisent les champs de fleur récoltant le pollen de façon indifférenciée et blessant les fleurs. Alors certes cela va plus vite, mais voilà, les abeilles sont malheureuses et nombreuses sont celles qui désœuvrées sombrent dans la consommation excessive de polynectar, le pollen fabriqué est mauvais, les clients se plaignent, la prairie devient plus grise chaque jour, manquerait plus que les clients tombent malades, tiens. Ah, du temps de la reine-sorcière c'était autre chose!" Justement la solution est peut-être là : En allant, à dos de papillon rejoindre la reine-sorcière, lui montrer ce que la production est devenue, peut-être remettra-t-elle tout ça en ordre?

(Et hop, un peu d'Interaction sociale)

4. Un jardin si tranquille
La reine-sorcière n'en croit pas ses antennes! Tout ce que les p'tites sorcières lui racontent ressemblent si peu à sa fille. Cette dernière est si fleur bleue d'habitude? C'est d'ailleurs pour ça, qu'elle lui avait fait adjoindre un conseiller en productivité. Et une fois amenée à la ruche, la reine-sorcière a vite fait de découvrir le pot aux roses : la p'tite sorcière ailée est une guêpe déguisée! Visiblement, la princesse-abeille est partie folâtrer avec le conseiller, un jeune prince-guêpe et la famille de ce dernier en a profité pour reprendre les commandes de la Ruche grâce à l'ingéniosité de la prétendante originale qui cherchait à se venger ! (ah, les femmes bafouées!). D'ailleurs on ne tarde pas à retrouver le couple d'amoureux (qui s'aiment vraiment) et le prince-guêpe reconnaît l'organisatrice à lunette : une vile intrigante qui a les faveurs de ses parents et qu'il a refusé d'épouser. (Il ne supportait son caractère trop matérialiste). Evidemment, la guêpe s'énerve, mais pas folle, s'enfuit. Pendant ce temps, c'est la révolution dans la Ruche, portant haut les étendards de l'ancienne reine, les abeilles tentent de reprendre le contrôle de la ruche. Les guêpes font de la résistance, mais ont bien du mal à se faufiler entre les rayons de miel.

(Et hop, résolution du problème)

5. A tire d'ailes!
Une fois démasquée donc, et profitant de l'atmosphère de révolution sociale qui règne dans la Ruche (grosse bataille, destruction de machines, des abeilles sur les barricades les seins nus guidant le peuple...), la traîtresse s'enfuit vers le champs de course à dos de papillon (escortée de frelons de combat ?!?). Si jamais elle parvient jusqu'à la tribune où siège la famille guêpe royale, quel esclandre va-t-elle encore déclencher? Peut-être même la guerre ! Les p'tites sorcières vont devoir enfourcher des papillons de course dopés avec du nectar (du vrai nectar fourni par la reine-sorcière depuis sa réserve personnelle) et rattraper la vilaine guêpe avant qu'elle ne parvienne à ses fins. Et bien sûr, amener du vrai nectar aux concurrents pour permettre la reprise de la course. S'ensuit donc une vrai course poursuite avant la course. Et c'est sur la ligne d'arrivée devant une foule en délire par le spectacle magnifique qu'elles auront offert (et avec des feux d'artifice couleur arc-en-ciel) que se finit ce scénario. fff....

(Et hop, action finale et récompense avec montée sur le podium, flash des photographes, joie d'avoir éviter un conflit inter-espèces et un pot de miel spécial en cadeau)

rolly
("qui remercie sa fille de 6ans, dont le cerveau est un moulin à idées sous [s]acide[/s] bonbons acidulés")
En stage à la banque Gringotts.
- Trésorier du sden -
Avatar de l’utilisateur
rollytroll
 
Message(s) : 911
Inscription : Ven 04 Mars 2005, 16:28
Localisation : Bordeaux

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Lun 07 Oct 2013, 08:57

Good good deux scénar ! Bon verdict mercredi matin ;)

Bon début de semaine !
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

Re: OuJiDéRéPo II

Message par rollytroll » Lun 07 Oct 2013, 19:35

Je veux pas influencer, mais j'ai une petite fille impatiente qui me demande tous les jours si elle a gagné... Je subis un énorme pressing, là...
En stage à la banque Gringotts.
- Trésorier du sden -
Avatar de l’utilisateur
rollytroll
 
Message(s) : 911
Inscription : Ven 04 Mars 2005, 16:28
Localisation : Bordeaux

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Ellyrion » Mer 09 Oct 2013, 11:24

Rollytroll vainqueur ! Bravo à lui, et à Inigin pour leurs participations.

J'ai bien aimé le thème du jeu (que je ne connais que de nom), le scénar est consistant et bien ficelé.
Pour Inigin, j'aime le coté industrie à Rokugan, j'aime moins le coté DFF un peu sommaire.

A toi la main !
"Les avis, c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un" Harry Callahan
Avatar de l’utilisateur
Ellyrion
 
Message(s) : 47
Inscription : Lun 25 Mars 2013, 10:18
Localisation : Paris

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux de rôle

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.