Page 45 sur 45

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mer 09 Oct 2013, 18:19
par Pitche
Cool le synopsis PS :) je prends pour la rub' ;) Je vais le donner à relire au nouveau participant Amiral.

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mer 09 Oct 2013, 18:30
par rollytroll
n'hésite pas à rajouter les descriptions qui vont bien, les stats et noms de personnage qui te plaisent.

Bon, voilà les trois mots proposées par la p'tite championne
- école
- disparition
- choix crucial



edit : (remplace "croix ou choix, mais pas anchois" par "choix crucial"... en espérant que ça ne met pas en l'air vos premières ébauches de synopsis)

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Dim 13 Oct 2013, 12:22
par Ellyrion
Je cherche hein, pas de panique ;)

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Dim 13 Oct 2013, 18:38
par Kakita Inigin
rollytroll a écrit :Bon, voilà les trois mots proposées par la p'tite championne
- école
- disparition
- choix crucial



Peinture au couteau - synopsis pour les Lames du Cardinal
Bon, le jeu n'est pas encore sorti, donc je vous fais le pitch : les PJ sont une sous-section secrète des mousquetaires du cardinal de Mazarin (Richelieu dans les romans de Pierre Pevel, Mazarin dans le jdr). Ils sont chargés de contrer les visées hostiles de l'Espagne et en particulier de sa Cour des Dragons, organisation occulte rassemblant à peu près tous les dragons d'Europe et visant (la conquête du monde...) à détruire la France.
Le synopsis qui suit est conçu pour la régence d'Anne d'Autriche, mais ça peut être adapté avec Louis XIII.

La mission :
Les PJ sont chargés d'accompagner le voyage du roy à Lyon. Ils ne sont pas officiellement dans l'escorte, mais ils doivent s'assurer que tout se passe bien. Officiellement, ils sont attachés au peintre attitré de la cour, représentant en France de l'école flamande (et bien entendu patronné par le Cardinal) qui accompagne le jeune souverain : une série de portraits est en effet prévue, sur le parvis de la cathédrale Saint-Jean, dans les jardins de la primauté, etc. Cela veut dire discuter avec des révérends pour obtenir les accès aux jardins, aux corridors, à tous les endroits un peu obscurs où des assassins pourraient se cacher - ou un jeune souverain espiègle doté d'un frère encore plus jeune et turbulent.

L'enquête secondaire :
Un ami des PJ chez le prévôt de police leur indique avoir trouvé un homme dans la Seine : jeune, le visage marqué de coups est méconnaissable, et il aimerait leur aide. L'examen des affaires (chemise neuve, culotte de manœuvre trop grande, peau propre ... comme si on l'avait lavé) ne révélera rien, mais une enquête approfondie indiquera la présence de peinture sous les ongles du malheureux (seuls les PJ devraient noter ce détail, il faut donc qu'ils souhaitent s'impliquer dans l'enquête). Une enquête chez les commis des principaux peintres parisiens ne débouchera sur rien, ni chez les préparationnaires de peinture parisiens.
Par contre, le peintre flamand pourrait leur signaler la disparition de son propre commis voici quelques jours - le garçon est sage et discipliné, mais l'amour parfois entraîne le cœur des jeunes gens ... le peintre dira avoir signalé l'incident à la prévôté et à la garde du palais (c'est vrai) mais que ses travaux ne lui laissent pas le temps de s'impliquer dans l'enquête. Il donnera cependant aux personnages quelques noms de jeunes filles qui pourraient avoir fait de l’œil à son protégé.
cette piste, à supposer que les PJ aient le temps de la mener (ou demandent à leur ami, voire à d'autres Lames, de s'en charger), ne donnera rien. Et pour cause : le commis est bel est bien le cadavre.

Le fin mot de l'histoire :
Ce n'est pas le commis qui a été enlevé, c'est le peintre ! Il a été remplacé par un habile imitateur qui a pour mission de tenter de tuer les deux petits princes. Le choix du dispositif de protection des princes par les PJ sera donc crucial : un peu lâche, il laisse au tueur le temps d'agir, resserré, il peut être mal perçu, tant par les princes que par le maître (qui demandera un peu de calme pour travailler) ... et que par les mousquetaires du roy :roll: qui eux sont en charge officiellement de la sécurité du petit roy.

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Jeu 24 Oct 2013, 20:38
par rollytroll
bon, et bien personne ne veut proposer un nouveau synopsis ? Allez, vous avez bien quelques idées qui traînent, non ?

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mer 06 Nov 2013, 12:36
par Ellyrion
Après quelques recherches, je n'ai aucune idée :(

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Jeu 07 Nov 2013, 21:09
par Kakita Inigin
vous n'allez quand même pas me laisser gagner avec un jeu qui n'existe pas encore ? :smile:

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Sam 16 Nov 2013, 14:40
par Kakita Inigin
Non, on n'avance pas, la.

Rollytroll, tu pourrais proposer trois autres mots ?

[ Post made via iPhone ]

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Dim 17 Nov 2013, 06:34
par rollytroll
je crois que le mieux c'est de te déclarer Kakita Inigin, vainqueur et de te laisser choisir 3 mots.
(moi aussi, j'ai envie de participer de temps en temps !).

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Dim 17 Nov 2013, 16:34
par Kakita Inigin
Bon.

- de première main
- ruines fumantes
- cor (de chasse, d'élevage, s au pied).
(je pense à ça : http://commons.wikimedia.org/wiki/File: ... Wallis.jpg mais vous n'êtes pas forcé)

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Ven 19 Sep 2014, 16:30
par rodi
ouh, j'avais oublié ça. Je vais essayer de m'y remettre :D

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Ven 09 Jan 2015, 03:36
par rollytroll
D'ailleurs cette image de cor me dit quelque chose, est-ce que ce mot ou un équivalent n'a pas déjà été proposé?

Voici le récit de première main d'un éclaireur rohirrim chargé d'escorter les personnages en mission pour le Gondor.
"Depuis le château d'or de Meduseld, la chevauchée à travers les plateaux du Rohan en direction de l'elfique forêt de Lorien s'est presque fait sans heurts particuliers. Même la partie orientale de Fangorn était inhabituellement calme. Toutefois c'est en arrivant à Limeclair que nous avons découvert que la communauté était déjà partie vers le sud. C'est là que nous avons croisé le fer avec une race inconnue d'orques qui se nomment Uruk-hais. Nous avons manqué de peu la communauté à Parth Galen. Nous n'étions en vue des piliers des rois d'Argonath quand retentit le cor du Gondor, mais nous sommes arrivés trop tard sur les lieux de la bataille. L'héritier de la maison du Gondor était tombé, son corps avait été mis en barque sur les flots de l'Anduin par ce qu'il restait de la communauté et entamait désormais son dernier voyage vers la mer éternelle. Le cor sacré ne pouvait qu'être avec lui. Nous espérions encore rattraper la frêle embarcation avant qu'elle n'atteigne la baie de Belfalas. Nous n'avons pas ce qui restait de la communauté qui partait affronter son destin, dispersée aux quatre vents. Nous avons choisi de continuer à suivre l'Arduin. Nous avons un moment hésiter entre patauger dans le delta d'Onodlo ou s'embourber dans le marais des morts. Une patrouille d'orque nous offrit une providentielle solution. Après une courte escarmouche nous avons volé leurs barques aux éclaireurs orques (qu'ils avaient probablement dérobé eux-mêmes à de pauvres pêcheurs d'Amon Whaul et avons traversé le Nindalf presque sans encombre. Les eaux de l'Onodlo étaient toutefois noires de sang, de cendres et de branches brûlées, un sombre présage de ce qui nous attendait. Quand nous sommes enfin parvenus à Osgiliath, ce fut pour retrouver Faramir du Gondor qui nous réquisitionna pour l'aider à défendre les ruines fumantes de la citadelle des étoiles contre les assauts enflammés des dragons des Nazghûls. La cité était le pont entre les terres du noir seigneur et les terres du milieu. Une passe stratégique sur laquelle déferlaient déferlaient par vague les sombres armées de Minas Morgul. Il fallut un moment pour faire comprendre au commandant Faramir que notre mission était primordiale et que retrouver l'artefact sacré du Gondor nous permettrait de prévenir et de mobiliser l'ensemble des terres du milieu contre le noir ennemi."

Sous le commandement d'Imrahil, fils d'Adrahil et prince de Dol Amroth, les pjs ont pour mission de rapporter des informations de première main sur le devenir de Boromir (qui se trouve être le fils de Denethor II et Finduilas de Dol Amroth, la soeur d'Imarhil) et si celui-ci est mort, la preuve de son décès en rapportant le cor du Gondor à la maison de son père. Les pjs sont informés que Boromir avait une mission secrète et devait se rendre à un conseil elfique. Pour Imarhil, la seule communauté elfique de sa connaissance est celle de la Lorièn située plus au nord au delà des territoires du Rohan et dont est originaire une lointaine ancêtre. Les récits de la maison de Dol Amroth ont crée une méfiance naturelle envers l'engeance elfique et le prince partage avec sa sœur la crainte d'une traîtrise de leur part. Les aventures des pjs vont donc croiser ceux de la communauté de l'anneau avec un léger train de retard avec les péripéties décrites dans le rapport ci-dessus. A Osgiliath, il leur faudra faire le choix de rester combattre auprès de Faramir ou de poursuivre leur quête vers le sud en suivant l'Arduin pour retrouver le cor. Le fleuve effectuant un large coude avant d'atteindre la baie de Belfalas, la barque de Boromir s'est échouée sur les rives de l'Ithilien sud. L'occasion d'empêcher dans une bataille finale épique la prise à revers des troupes de Faramir par un détachement des armées du sombre seigneur empruntant le gué de Poros.

Bref une occasion de faire vivre les événements de l'épisode 1 du seigneur des anneaux sous un nouvel angle.

Pour la carte: http://hugo1900.pagesperso-orange.fr/CA ... SION-7.jpg

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mer 08 Avr 2015, 13:17
par dreline
Scénario Eclipse Phase
Dans ce jeu, la technique a évolué, et on peut sauvegarder sa personnalité, et l'uploader ensuite dans des morphes si l'on vient à mourir.

- de première main
- ruines fumantes
- cor (de chasse, d'élevage, s au pied).

Projet "Tandoori"

"Bonjour, ici Firewall"

Déjà ? Ils pourraient pas me laisser le temps de me réveiller !

"Bonjour Dex, ici Firewal !"

"La morphe que nous vous avons fourni est de première main, prenez en grand soin. C'est un exalté, nous avons beaucoup investi dans cette morphe. Évitez de la casser."

"Vous allez devoir infiltrer une organisation d'hommes d'affaires très riches, nous vous avons préparé une identité factice, Votre muse a tous les détails."

"Nous les soupçonnons de préparer une action de sabotage dangereuse pour la survie de l'humanité. Nous avions pris nos dispositions pour espionner leur dernière réunion, mais ils ont transformé l'hotel où ils étaient en ruine fumante en partant, et nous n'avons pu récupérer nos enregistrements."

"Bonne chance, soyez prudent"

L'infiltration n'est pas chose aisé, il faut pour celà devenir ami avec un des membres. À cet effet, il y a plusieurs posibilités :
• S'inscrire au club de golf de où Samanthuel Bond passe ses journées,
• Participer à la fanfare que finance Olgon Torsden, et où il joue de la trompette. Justement, ils cherchent un nouveau joueur de cor. C'est l'option préférée de Firewall (la moins coûteuse)
• En dernier recours, participer au cercle de poker de Gabriel Natanassou, mais Firewall préfère éviter à cause du gros budget nécessaire.
Après quelques temps à jouer du cor avec Olgon, en essayant de montrer des idées et idéaux compatibles aux siens, j'arrive à en devenir ami et alors il propose une participation au projet "Tandoori".

Dans un premier temps, il est difficile d'en apprendre plus. Toutefois, quelques indiscrétions font comprendre qu'il s'agit d'une expédition sur terre.

Puis, je suis invité à un congrès secret du projet "Tandoori" sur Mars. Tout se passe très bien, j’apprends que ce projet consiste en une expédition sur terre afin de découvrir et analyser les données qui sont dans un ancien laboratoire secret de l'armée, et qui pourraient expliquer la création des TITANS. On veut essayer de les reproduire pour insuffler notre personne dans un titan et s'élever à une existence supérieure.

Tout va bien jusqu'au moment de partir. On se dit au revoir, je monte dans mon véhicule, et Gabriel dit : "Attendez, il y a quelque chose qui cloche dans votre identité". Je démarre en trombe et m'enfuis, j'arrive à atteindre une zone sans brouillage et je déclenche une sauvegarde.

"Bonjour Dex, ici Firewall"

"Vous avez fait du très bon boulot sur Mars, nous sommes désolés de la faille que Natanassou a trouvé dans votre couverture. Mais ce n'est pas grave. Nous vous avons fourni une morphe exaltée de nouveau, mais celle-ci est d'occasion."

"Vous allez retrouver votre équipe habituelle, votre mission est de retrouver et d'anéantir les participants au projet Tandoori. Il faudra retrouver et détruire toutes leurs sauvegardes. Votre muse a tous les détails, comme d'habitude."

Dès le début de l’enquête, on se rend compte qu' Olgon Torsden n'existe plus : quelqu'un a déjà fait le boulot. Pas difficile de comprendre que c'est Gabriel Natanassou. Ce dernier est clairement le meneur de l'affaire. Il sera très difficile de s'en débarrasser définitivement. Pour Sam Bond, c'est plus facile : il a trois jeux de sauvegardes, une quotidienne à son domicile, une mensuelle sur une banque de donnée sécurisée, et une occasionnelle dans un bunker sur une astéroïde. Cette dernière n'est pas accessible par le réseau, il faudra trouver une autre solution (peut être envoyer une fausse sauvegarde). Son domicile est bien gardé et surveillé, mais rien d'impossible pour un commando bien entraîné.

Gabriel Natanassou est d'une autre trempe. Il a plusieurs identités et utilise des morphes différentes en fonction de ce qu'il cherche à faire. Plusieurs domiciles, des jeux de sauvegardes difficiles à référencer. Des séides dévoués sont prêts à mourir pour lui.

Il n'a pas tué Dex, mais au contraire le garde prisonnier, et travaille psychologiquement pour retourner sa personnalité et en faire un allié. Il finira par y parvenir, en tout cas, il a obtenu beaucoup d'informations sur Firewall, et commence à planifier une contre-attaque.

Des indices amènent les joueurs à infiltrer une banque de donnée où se trouvent des sauvegardes de Natanasou, afin d'utiliser les souvenirs contenus dedans. Mais ces sauvegardes ont été volontairement placées la, et contiennent quantité de fausses informations au milieu des vrais. Ainsi, l'identité d'un des ennemis de Natanassou est repérée comme étant une identité alternative de Natanassou. Ce n'est qu'après sa mort, en analysant ses souvenirs, que l'on se rend compte de l'erreur. Firewall s'excuse et fournit une nouvelle morphe à ce pauvre homme.

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mer 08 Avr 2015, 19:49
par Kakita Inigin
je laisse une semaine, réponse le 20 avril.

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mar 28 Avr 2015, 04:26
par rollytroll
Kakita Inigin a écrit :je laisse une semaine, réponse le 20 avril.

Et donc, une semaine APRES le 20 avril... 8)

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Sam 02 Mai 2015, 03:17
par Kakita Inigin
Pour le synopsis de rollytroll :
- le récit d'ambiance n'est pas mal, pour un récit d'ambiance :D
- ça se passe dans les terres du milieu :smile:
- il y a quelques éléments d'originalité et de drame : centrage sur la mort de Boromir (ZE évènement dramatique à fort pathos de LotR, notamment pour ses effets sur Denethor et Faramir), utilisation de Dol Amroth qui est rarement mis en lumière. :D
- à part ça il y a de la diversité, de l'aventure, de la découverte, de l'émotion et même un peu de fight à la fin. Ca dépend du système mais les PJ ont de bonnes chances d'y rester, donc. :D

Contre le synopsis de rollytroll :
- il y a un récit d'ambiance en début :evil: (et à la fin, aussi)
- ça se passe plus au sud que le Hobbit je déconne
- les ruines fumantes n'apparaissent que dans le récit, pas dans le synopsis. :evil:

Pour le synopsis de dreline :
- plein de possibilités sont ouvertes :D
- bien que tout le scénario (ou peu s'en faut) prenne la forme d'une nouvelle ou d'un compte-rendu de partie, les options du MJ viennent toutes seules :D
- l'ampleur du scénario. Il y a plein de tours, de détours, de rebondissements possibles, et les PNJ sont proactifs... et donc redoutables. Le PJ ne va pas s'ennuyer. :D

Contre le synopsis de dreline :
- il y a un récit d'ambiance en début :evil:
- un space-op... moui, moyennement convaincu :evil:

Bilan (en ne comptant que les :D et les :evil: ) :
rollytroll +3-2
dreline +3-2
Vu l'égalité, je choisis celui qui me semble le plus original (même si c'est très subjectif tout ça) -> vainqueur dreline ! Mon conseil : faire de ce synopsis un scénario complet ! :yua:

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Dim 03 Mai 2015, 14:26
par dreline
Merci, merci ! Je ne m'y attendais pas trop, je me suis un peu laissé emporter dans la rédaction de mon synopsis, et je me suis arrêté brutalement, sinon, ça aurait été très long :)

Alors mes trois mots :

* wazabi
* arbre de vie
* une lumière froide

Bon courage !

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Sam 14 Oct 2017, 18:15
par rollytroll
[shadowrun/Kuro/cyberpunk...]

Les personnages sont engagés pour convoyer une tonne de matériel biologique non-identifié à travers divers contrôles routiers d'un entrepôt sur le port (déchargement de nuit sur les quais depuis un gros cargo battant un pavillon improbable, tout se fait vite, en silence, et en fufu à la lumière des torches et visiblement les gardes du port ont été soudoyés) jusqu'à un entrepôt abandonné dans une zone industrielle désaffectée à l'extérieur de la ville. Après un poil de tension, (éviter les patrouilles, quelques clans de bikers en vadrouille), les pjs parviennent au hangar et attendent...

personne ne vient...

La clim du caisson de réfrigération tombe en rade. Une odeur étrange se propage. La curiosité venant, les pjs jetteront probablement un coup d’œil à la cargaison qui a tout la consistance d'un espèce de wasabi frelaté. C'est vert, c'est mou, ça monte au nez. Ah, et pis ça rampe sur la peau, et un peu en dessous aussi.

ok. ça sent l'infection, non?

Je vous laisse voir pour les effets secondaires mais ça commence à gratter et à prendre une tournure un peu inquiétante (surtout quand les infectés commencent à regarder leurs camarades avec appétit). L'un d'eux se souviendra sûrement de cette petite communauté (probablement elfique si c'est du Shadowrun), qui fait du trafic d'élixir de guérison qu'ils tirent de la sève d'une espèce d'arbre de vie, qu'ils gardent jalousement. Évidemment, dans ce milieu ce ne sont pas forcement les sous (que les pjs n'ont de toute façon pas) qui comptent, mais leurs compétences particulières qui doivent permettre de récupérer dans un labo sensé être secret un projet pas encore tout à fait au point. Une espèce d'arme sensé arroser sa cible d'une lumière froide qui n'affecte qu'un type de créature (des vampires-like, des créatures féeriques, les elfes...) et qui fonctionne grosso modo comme un rayon réfrigérant sélectif.

Lors de ce run, les personnages découvriront en plus des plans et des proto de l'arme que prospèrent dans certains aquariums du labo secret, certains de leurs amies "mousse verte wasabi infectieuse"... Ben oui, quand tu es un labo secret qui crée des armes qui détruisent entre autres les fameuses mousses qui contiennent la même signature génétique que les (vampire-like/créatures féeriques/elfes...) et oui, le run de départ consistait à les faire balader un camion plein de produits contaminés à travers la ville pour infecter la population et créer de la demande pour l'arme qui vient d'être mise au point... Est-ce que les pjs ne vont penser qu'à leur pomme, livrer l'arme aux elfes, faire de la désinfection à grande échelle (en commençant par eux) avant qu'une horde de zombies recouvert de wasabi commence à bouffer la population????

Re: OuJiDéRéPo II

Message Publié : Mar 09 Nov 2021, 20:36
par dreline
J'avoue que je n'avais pas vu cette réponse tardive.

Rollytroll vainqueur, faute de concurrents !

Mais tout de même sa réponse est de qualité. On a bien de quoi approfondir et faire plein de rebondissements.

On attend maintenant tes mots en espérant relancer le jeu.