Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Idées de DFF et scénaris ayant pour thème la navigation

Rubrique Legend of the five rings

Modérateur: Fils de Lugh

Règles du forum
La première règle du forum L5R, c'est qu'on est un forum bisounours.
La deuxième règle du forum L5R, c'est qu'on est un forum bisounours.

Plusieurs principes en découlent :
- On reste poli et respectueux des autres (et de leurs opinions) en toutes circonstances.
- Si on a un problème avec quelqu'un, on le règle en MP. Les insultes ne sont pas considérées comme "régler un problème".
- Quand un évènement a été modéré, il est considéré comme clos, et toute réaction ultérieure autre que par MP au modo responsable est à la charge de celui qui la poste.
- Si on a un problème avec un modo, on le règle d'abord en MP avec lui, puis éventuellement avec les admins, là aussi en privé (Kakita Inigin en tête).

Sujets à éviter
Les sujets suivants font l'objet d'une attention particulière des modos.
- La storyline, bien ou pas ?
- Les cartes, bien ou pas ?
- Le d20*, bien ou pas ? (* ou n'importe quelle édition de L5R)
- Comment doit on jouer (...) à L5R ?

Ils ne sont pas formellement interdits, mais on attend des participants qu'ils écrivent avec la prudence et le recul nécessaire. Chacun est libre d'avoir des opinions sur ces sujets, mais pas de dénigrer les capacités intellectuelles de ceux qui ne les partagent pas.

Message par akodo kakita » Mer 19 Nov 2008, 17:28

oh ils ont des titres maintenant, ce scandale :)
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Avatar de l’utilisateur
akodo kakita
 
Message(s) : 3954
Inscription : Mar 20 Juil 2004, 12:15
Localisation : paris

Message par Fils de Lugh » Mer 19 Nov 2008, 18:03

en petit le flood !!! :mad: :smile:

tu veux un titre aussi AK ?
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Re: Exemples de PNJ

Message par Evetse » Mer 19 Nov 2008, 20:54

DarkLoïc a écrit :J'ai aussi une autre idée... mais, chut, c'est un secret ! 8)


C'est toujours un secret ? :smile:
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Re: Exemples de PNJ

Message par DarkLoïc » Mer 19 Nov 2008, 21:37

Evetse a écrit :
DarkLoïc a écrit :J'ai aussi une autre idée... mais, chut, c'est un secret ! 8)


C'est toujours un secret ? :smile:

Pour l'instant... oui. :smile:
Je n'ai pas eu le temps de la développer encore. :frown:
Gi et Makoto :jap:
Avatar de l’utilisateur
DarkLoïc
Docteur House du sden
 
Message(s) : 8649
Inscription : Dim 30 Jan 2005, 16:25
Localisation : 3ème planète après le Soleil

Message par goethe » Jeu 20 Nov 2008, 02:27

Bon allez ! Spéciale dédicace à FDL, et p'tit PNJ de derrière les fagots pour Evetse :smile:

Yoritomo (Usagi) Seikiko

Matelot malgré elle, mais femme amoureuse avant tout ! :smile:

Historique

Seikiko est ce qu’on appelle une hengeyokai, ou encore vulgairement : changeforme.
Née voilà vingt ans dans une septième portée de sept lapereaux, elle n'avait pas grand chose d'autre à espérer de l'existence qu'une place de reproductrice dans un clapier voisin. C'était sans compter sur l’ironie du destin.
Dans son septième mois, toute sa famille fut décimée par une épidémie de myxomatose. Elle fut donc envoyée chez une tante vivant dans Ningen-do sous l’identité d’une peintre célèbre du clan de la Grue.
Déménageant souvent, elle eut peu l’occasion de se faire des amis, mais mena malgré tout une enfance relativement heureuse.

C’est lors du palais d’Hiver d’un daimyo mineur, à l’occasion duquel elle accompagnait sa tante, qu’elle le vit pour la première fois, et su dès le premier regard échangé qu’il changerait sa vie à jamais.
Enfin, plus exactement, ce premier regard, promesse de vie heureuse, céda la place presque aussitôt à un terrible désespoir : le jeune homme qui avait su gagner son cœur pendant les quelques seconde où ils étaient restés là, à se dévisager en silence, était en même temps engagé dans un sadane avec un autre noble, et venait de commettre un grave impair avec sa dernière réplique, à en croire les exclamations effarées de l’assistance.
Lorsqu’il fut condamné à se faire seppuku, Seikiko cru que son cœur allait s’arrêter. Pendant plusieurs jours, elle chercha une solution (qu’elle ne trouva pas) pendant que sa tante s’efforçait de hâter leur départ.

Cependant, un évènement totalement imprévu vint exaucer tragiquement les prières de la jeune Usagi : la veille de la cérémonie, le village fut attaqué par des pirates gaïjin venus dans le but de piller et de faire une razzia d’esclaves.


Seikiko se retrouva avec sa tante parmi les autres prisonniers, à fond de cale, dans l’un des navires suiveurs des pirates (navire qui sombra d’ailleurs deux semaines après avec la moitié de son équipage, suite à ce qu’on supposa être une erreur de manœuvre dans une zone de récifs). Les deux Usagi furent alors transférées sur le navire maître, où Seikiko reconnut avec émotion l’élu de son cœur, qui avait survécu contre toutes attentes aux derniers événements.

Cela lui suffit pour reprendre goût à la vie, même si les circonstances n’étaient pas vraiment propices à leur rapprochement.
Cinq mois (et trois navires) plus tard (les précédents bâtiments sombrant tour à tour avec leur lot de victimes), une terrible épidémie se déclara, fauchant à son tour nombre d’hommes d’équipages et prisonniers, et malheureusement, la tante de Seikiko (qui avait pourtant résisté tant d’années…).
Paradoxalement, cette maladie tragique facilita sans doute la tache du navire du clan de la mante qui les délivra, après six mois de captivité.


Le capitaine du Kobune embarqua à son bord les prisonniers survivants.
Pour son plus grand malheur, l’épidémie également. Celle-ci décima le capitaine (qui dans un accès délirant de fièvre jeta ses cartes dans leur coffre par-dessus bord, avant de rendre son dernier souffle quelques heures plus tard) et les marins les plus expérimentés en moins d’une semaine.
Comme ils étaient égarés très loin au Nord de Rokugan et voués à une mort sinistre en pleine mer, le jeune homme dont s’était éprise Seikiko décida de prendre les choses et le gouvernail en main, et les échoua résolument au bout de quinze jours d’errance sur une île perdue mais accueillante.
Il s’avéra que cette île présentait des gisements de jade ; le campement de fortune devint village, et le gisement devint mine. De nombreux hommes périrent ensevelis vivants lors des travaux d'excavation, mais les plus chanceux amassèrent l’équivalent d’une petite fortune.

Quand ils ne furent plus que dix, et qu’une nouvelle vague inexpliquée de dysenterie les frappa, les hommes se mirent à gronder et à parler de malédiction entourant la jeune Usagi, mais leur jeune chef n’en tint pas compte.
Avant que les mécontents n’aient le temps de se mutiner, un Kobune mante se présenta providentiellement.
Les hommes exhortèrent leur chef à embarquer avec la jeune femme pour rallier l'Empire, se « dévouant » pour garder le précieux gisement le temps qu’une relève soit envoyée (et voyant surtout l’occasion de mettre un maximum de distance entre eux et la femme « maudite»).
Lorsque la fameuse relève fut envoyée un mois plus tard, elle ne retrouva nulle trace de l’île, qui avait sombré entretemps lors d’une éruption volcanique avec village, jade et hommes.


Ramenés à Kyuden Yoritomo, le jeune homme obtint un poste de capitaine et surtout une place dans le clan en échange d’une partie du jade qu’il avait emmené, et Seikiko profita également de ces accords.
Mais surtout, maintenant qu’ils avaient retrouvé la civilisation, leur liberté, et qu’une nouvelle vie s’offrait à eux, elle allait pouvoir lui ouvrir son cœur.

Elle n’en eu pas le temps : quelques mois plus tôt, un navire gaïjin avait repêché en pleine mer un coffre rokugani qui flottait entre deux eaux, et qui contenait des cartes détaillées des côtes de l’Empire. Riches de cette découverte, ceux-ci l’exploitèrent et armèrent une petite armada pour attaquer dans un premier temps les territoires les plus proches.
C’est ainsi qu’un beau matin, le jeune capitaine Yoritomo Seika dû faire face avec son équipage, comme tous les autres capitaines du clan de la mante, à une nouvelle tentative d’intrusion gaïjin. Les kobune sombraient un par un, si bien qu’il se retrouva rapidement à la tête de la flotte de défense des îles (les samuraï qui auraient pu lui défendre cet honneur étant plus occupés à se cramponner à un morceau de bois pour ne pas finir noyés qu’à se battre). L’affrontement fut particulièrement meurtrier, mais le clan de la mante remporta la bataille, protégeant sans le savoir l'Empire lui-même de cette terrible menace.


Depuis cet exploit, Seika est un des plus célèbres capitaines de la flotte Yoritomo, et Seikiko est rapidement devenue sa seconde. Elle l’accompagne partout, et guette le bon moment pour pouvoir lui avouer ses sentiments, espérant qu’ils seront réciproques.


Description

Seikiko est une belle jeune femme de vingt ans.
Timide et effacée au premier abord, elle sait se montrer avenante et espiègle lorsque la conversation est engagée, s’attirant naturellement les bonnes grâces de ceux qui la rencontrent et la prennent en général aussitôt en sympathie.
Athlétique et sportive, elle s’habille sobrement avec de fonctionnels kimonos aux couleurs de son nouveau clan et tire ses beaux cheveux bruns en deux longues couettes tombant de chaque côté.
Seconde du capitaine Seika, elle l’accompagne partout et lui est entièrement dévouée.

Secrets

Seikiko n’a qu’une seule casserole attachée aux fesses (mais laquelle !!!).

Elle est ce qu’on appelle une Wazawai, une « porte-poisse ».

Selon les légendes Usagi, un lapereau sur 1 milliard naîtrait avec cette malédiction (ce qui fait environ un tous les 10 ans, en raison de leur fort taux de natalité), et cet injuste sacrifice serait le prix à payer par les Usagi pour que le « milliard moins un restant » puisse bénéficier de sa chance légendaire et insolente.
Comble de tentation cruelle pour les Usagi, ces mêmes légendes interdisent de tuer un Wazawai, car ce serait tricher avec le destin, et prendre le risque d’entraîner un malheur plus grand encore !
Toute la problématique pour les Usagi est donc d’identifier le lapereau maudit au plus tôt, afin de l’éxiler le plus loin possible de sa communauté avant qu’il ne cause trop de dégâts.

Caractéristiques

Changeforme Rang 3 ; Bushi Yoritomo Rang 1.

Gloire : 3.2
Honneur : 3.5
Statut : 3

Terre 3 (Volonté 4) ; Feu 3 (Agilité 4) ; Air 4 ; Eau 4 ; Vide 3

Avantages : Bénédiction de Jurojin ; Chanceux (niv.9 !!!) ; Ecoles multiples ; Quelconque ; Rapide ; Vif
Pouvoirs Spirituels : Nom d’emprunt ; Fléau du chasseur ; Vitesse surnaturelle ; Yeux de la nuit ; Langue animale ; Faux ami

Désavantages : Amour Sincère (Yoritomo Seika) ; Brebis galeuse (hengeyokai) ; Mauvaise fortune (Wazawai) ; Peu assuré (Divination) ; Sombre destin
Tabous : Ne peut dévoiler sa véritable nature ; Ne peut écrire pour communiquer ; Doit épouser un humain dans l’année

Compétences : Armes de paysan (kama) 1 ; Art de la guerre (Combat en mer) 2 ; Artisan (Peinture) 3 ; Artisanat (Marin) 2 ; Athlétisme 4 ; Cérémonie du thé 1 ; Chasse (Expert de la nature, Survie) 3 ; Commerce 2 ; Connaissance (Mer) 2 ; Connaissance (Mythes et légendes) 2 ; Courtisan (Commérage) 1 ; Défense 3 ; Discrétion 2 ; Divination (Présages) 2 ; Enquête (Fouille) 3 ; Etiquette 2 ; Jeu (Vents et Fortunes) 2 ; Jiujutsu 3 ; Kenjutsu 3 ; Médecine 3 ; Navigation 4 ; Théologie 2
Goethe
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 03:31

Génial! :lol: :lol: :lol:

C'est Noël avant l'heure!

Elle est trop forte l'Usagi! :smile:

Ca me fait comme PJ pour l'instant : deux clones de star wars et deux boulets finis : J'ADORE! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par goethe » Jeu 20 Nov 2008, 09:58

Content qu'elle te plaise :smile:
Goethe
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 14:31

Bon, à moins que l'un d'entre vous ne soit déjà en train de construire un PNJ (darkloïc ?) je clôture ma demande parce que j'en ai suffisamment désormais. :) De même pour les scénarios, à moins que vous en aillez un en route, laissez Fils de Lugh qui est déjà en train de finr le sien et que un scénario est ma foi largement suffisant. :D

Merci encore pour votre contribution les gars : ça me fait sacrément plaisir! :D C'est bon vous avez gagné votre place dans les remerciements! :smile:
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Fils de Lugh » Jeu 20 Nov 2008, 14:35

attend !!! J'en ai encore un qui doit arriver de PNJs

et le scénar aussi
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 14:44

OK OK t'inquiète pas! :lol:

Comme je l'ai dit : si vous en avez un déjà en route, c'est bon je le prend! ;)
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 15:08

'tain...:-?

J'ai un argentin qui me propose de me faire des dessins pour le supplément, et là je suis en train de lui expliquer en anglais (efin, d'essayer...) que ma première commande serait un yasuki et un nezumi répliques de han Solo et chuwbacca de Star Wars, ainsi qu'un esprit Usagi change-forme marin devenue Mante qui porte des couettes, est athlétique, espiègle, porte la poisse mais en même temps est très chanceuse, qui est amoureuse d'un courtisant grue tout aussi chanceux qui après une tentative de seppuku raté a été enlevé par des pirates mais s'en est finalement réchappé rejoignant ainsi le clan de la Mante.... Dit comme ça fait un peu bizarre non ? :smile:
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par Fils de Lugh » Jeu 20 Nov 2008, 15:12

Non, Par contre, s'il est intéressé pour faire des dessins, on pourrait peut être le garder pour les futurs scénar et ebook qu'on va sortir
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 15:28

Si tu veux, je lui demanderait quand l'occasion se présentera, si sa collaboration pour ce travail fonctionne bien. :)
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par DarkLoïc » Jeu 20 Nov 2008, 15:51

Bon, j'ai bien fait de conserver ma seconde idée secrète ! :smile:
Gi et Makoto :jap:
Avatar de l’utilisateur
DarkLoïc
Docteur House du sden
 
Message(s) : 8649
Inscription : Dim 30 Jan 2005, 16:25
Localisation : 3ème planète après le Soleil

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 15:55

Pourquoi ? :-o
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par goethe » Jeu 20 Nov 2008, 16:02

DL aime bien ménager le suspens... :smile:
Goethe
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Message par Fils de Lugh » Jeu 20 Nov 2008, 18:14

Deuxième PNJs

Nobuko

Femme trahie et damnée. (Courtisane Doji rang 4 ; Bushi Daigotsu Rang 1)

Historique
Le destin est parfois capricieux avec ceux qui veulent en jouer. Nobuko est né dans un village des côtes septentrionales du clan de la grue. Il était hors de question pour elle de devenir « marchande de poisson ». Cette existence lui semblait tout simplement déshonorante pour quelqu’un de son envergure. Bien sur, elle apprit à naviguer comme tous les enfants de cette bourgade mais elle voyait plus loin. Son père usa de ses nombreuses relations pour la faire intégrer la prestigieuse école Doji et bientôt Doji Nobuko se faisait un nom dans les milieux politiques.
Nobuko était courtisane à la cour impériale lorsque que Seika y fit son entrée. La jeune femme, vive et intelligente, souffrait pourtant d’une certaine tare pour les membres de son clan : elle n’était pas ce qu’on peut appeler une beauté. C’était même pire. Malgré d’indéniables talents d’oratrice et de politicienne, son physique ingrat ne lui permit jamais d’aspirer aux fonctions que son nom aurait du lui donner. Au lieu de ça, elle était cantonnée dans des rôles subalternes et infamants. Ambitieuse et retorse, elle était une sorte d’éminence grise en raison de sa grande connaissance de la cours mais aussi de son absence totale de scrupule.
Hélas, un drame allait la frapper. Lorsqu’elle vit Seika, son cœur dur comme l’acier se fissura. Elle qui n’avait jamais aimé en raison de sa méfiance à l’égard des hommes se retrouvait prise au piège d’un bellâtre arrogant et insouciant. Pendant les six mois de son séjour à la cours, Nobuko protégea Seika du mieux qu’elle put, elle passa des heures avec lui et plus elle lui parlait, plus son amour pour lui grandissait. Hélas, jamais il ne s’en rendit compte. Sa chance l’avait encore aidé puisqu’une des plus dangereuses harpies de la cour le soutenait mais il n’en avait pas conscience. Au contraire, s’il écoutait les conseils de Nobuko, il ne faisait preuve d’aucune reconnaissance à son égard, s’affichant au bras de maîtresses toutes plus belles et plus stupides les unes que les autres. Et le cœur de Nobuko saignait. Un soir, elle prit une décision qui allait marquer sa vie à jamais.
Seika était engagé dans une partie de sadame avec un adversaire des familles impériales. Usant de ses contacts, Nobuko apprit des informations très embarrassantes sur l’impérial. Elle transmit bien évidemment ses preuves à Seika en lui donnant le conseil de les utiliser avec parcimonie. Hélas, le jeune homme, toujours aussi arrogant, ne put se retenir et commit un grave impair. Déshonoré et condamné à faire seppuku pour expier sa faute Seika quitta la cour. Nobuko fut inconsolable et sa haine grandit encore. On lui enlevait la dernière personne à pouvoir l’aimer (du moins le croyait-elle). Elle demanda et obtint un poste dans une ville côtière, résolu à ne plus se laisser piéger. Elle pensait échapper à son destin de malheur.
Mais une nouvelle la fit une nouvelle fois réagir. Elle apprit que le village ou Seika se trouvait pour son seppuku avait été attaqué et pillé par des pirates Gaijins. Malgré ses allégations, son amour pour le jeune écervelé était toujours aussi fort et elle usa de son immense fortune pour essayer de retrouver Seika. Elle arma donc un navire et se mit à sa recherche. Mais encore une fois, elle se trompa. Son navire fut pris dans une tempête de l’Outremonde, elle et ses hommes furent souillés à jamais.
Bien que condamné, Nobuko continue sa quête. Irrémédiablement liée à son navire, elle vogue sur les mers rokugani, recherchant son amour pour l’incorporer à son équipage. Puisqu’elle n’a pas eu Seika vivant, elle l’aura mort.

Description :
L’antithèse de la grue, surtout depuis qu’elle a été damnée. A 40 ans, Nobuko est une grosse femme au visage ingrat et aux yeux globuleux. Sa peau blanchâtre et ses cheveux noirs noués en chignon la fond ressembler à une matrone de maison de passe. Pourtant, depuis qu’elle est passé de l’ »autre côté », elle irradie d’une beauté malsaine, une beauté faite de luxure et de douleur. Mais ces gestes très rapides et son absence totale de morale ne trompent pas. C’est bien une redoutable combattante et un marin émérite.

Secrets
A part son amour sincère pour Seika, Nobuko n’a aucun secret. C’est unie femme trahie qui cherche à se venger. Et elle est prête à tout pour cela.

[b] Caractéristiques [ /b]

Gloire : -5,2 (infamie)

Honneur : 1.3 (des restes du clan de la grue)

Statut : 0

Souillure : 4.5

Traits
Terre 4 (Volonté 5) ; Feu 3 (Intelligence 4) ; Air 4 ; Eau 4 ; Vide 1.

Avantages : Force de la terre III ; La Haine au cœur (Rokugan) ; Voix mélodieuse.

Pouvoirs de l’Outremonde : Résistance impie ; Beauté impie ; Père des mensonges.

Désavantages : Amour Sincère (Doji Seika) ; Impétueuse ; Indiscrète ; Obnubilé (Seika) ; Sombre destin.

Compétences notables:
• Armes lourdes 4
• Art de la guerre (Combat naval) 5
• Art oratoire 4
• Artisanat (Marin) 4
• Athlétisme (Natation) 4
• Connaissance (astronomie) 4
• Connaissance (mer) 4
• Connaissance de l’Outremonde 5
• Courtisan (Manipulation) 5
• Défense 3
• Enquête 3
• Etiquette (Conversation, Bureaucratie, Sincérité) 4.
• Navigation 4
• Tromperie (Intimidation) 4
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par Evetse » Jeu 20 Nov 2008, 18:35

C'est triste! :')
Avatar de l’utilisateur
Evetse
 
Message(s) : 880
Inscription : Dim 26 Nov 2006, 20:29
Localisation : STRAAAASPOURG!!!

Message par goethe » Jeu 20 Nov 2008, 19:04

Mais noooon... elle dispose enfin du vrai pouvoir.... :diablo:
Goethe
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Message par akodo kakita » Jeu 20 Nov 2008, 19:06

c'est le début d'une campagne :)
(\__/)
(='.'=)
(")_(")
Avatar de l’utilisateur
akodo kakita
 
Message(s) : 3954
Inscription : Mar 20 Juil 2004, 12:15
Localisation : paris

PrécédentSuivant

Retour vers Livre des cinq anneaux (L5R/L5A)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.