Page 97 sur 97

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Mar 02 Mai 2017, 16:29
par Kakita Inigin
Et pour les électeurs qui font la différence et pour qui la barre d'acceptabilité est plus haute, le vote blanc ou l'abstention dimanche et un autre parti aux législatives.

[ Post made via iPhone ]

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Mer 03 Mai 2017, 12:39
par Lame
Le vote blanc équivaut à une délégation de vote.

Celui qui ne veut pas déléguer son vote par dépit à le choix entre les quatre options de la page précédente et pas juste entre un vote binaire entre le "monstre" Lepen et le "monstre" Macron comme le suggèrent certains.

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Ven 23 Juin 2017, 13:20
par Lame
Question:

Quelqu'un connaît-il une idéologie pronant le rationnement des biens et services et de l'automatisation maximale de leur production ?

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Ven 23 Juin 2017, 19:27
par Kakita Inigin
Lame a écrit :Question:

Quelqu'un connaît-il une idéologie pronant le rationnement des biens et services et de l'automatisation maximale de leur production ?

Une idéologie, non, mais c'est ce qu'a pratiqué l'Union soviétique pendant cinquante ans.
À la limite, l'économie de guerre l'implique nécessairement.

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Lun 26 Juin 2017, 12:56
par Lame
Ah, oui, effectivement le plan septennal de 1959 a mis l'accent sur le développement de l'automatisation. Merci Kakita.

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Jeu 29 Juin 2017, 12:17
par judupo
salut,

hors Ellul dans "pour qui et pourquoi travaillons-nous ?" et encore nulle question de rationnement mais de production suffisante pour tous (mais sans les excès du rendement dément du capitalisme)
il brosse le portrait de son utopie mondiale, avec decentralisation des productions, décroissance de nos modes de consommation, automatisation pour permettre aux gens de se consacrer à autre chose que le travail, un Plan Industriel global visant les besoins et fixant les quotas de production necessaire et suffisant le tout à l'echelle globale (entre autre chose bien sûr)
ça dépend ensuite ce que tu mets derrière "rationnement"

sinon je vois pas ...

tcho

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Ven 30 Juin 2017, 12:41
par Lame
Je cherche un type, communiste ou non, qui a prôné la production des biens et services par des machines et le droit garanti de chacun de recevoir au moins le minimum vital sur ce qui a été produit par les machines.

Donc le rationnement, c'est effectivement ce que tu veux: des coupons, un revenu minimum dépensable dans des magasins d'Etat, etc...

Si Jacques Ellul a effectivement proposé ce que tu indiques plus haut, c'est une bonne référence, merci.

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message Publié : Jeu 31 Août 2017, 12:55
par Lame
En matière de droit public, deux de mes centres d'intérêt sont:
a. la régularisation des citoyens nomades sans recours à la sédentarisation forcée
b. la représentation parlementaire des communautés sédentaires sans territoire régional

Sur le sujet, voici une institution hongroise intéressante:

Collectivité des minorités (Hongrie)

La collectivité des minorités (kisebbségi önkormányzat ou nemzetiségi önkormányzat) désigne une autorité administrative particulière, ayant à l'échelle des localités et des comitats des compétences spécifiques en direction des minorités nationales ou ethniques qu'elles représentent.

Il existe 13 minorités nationales, ethniques et religieuses reconnues officiellement par la loi en Hongrie : les Bulgares, les Roms, les Grecs, les Croates, les Polonais, les Allemands, les Arméniens, les Roumains, les Ruthènes, les Serbes, les Slovaques, les Slovènes et les Ukrainiens.

La loi de 1993 leur donne le droit de voter à l'échelle nationale ainsi qu'à l'échelon de chaque collectivité territoriale (comitats et localités) pour leurs propres représentants. Les collectivités de minorité disposent ainsi de compétences particulières pour fixer le calendrier de leurs fêtes et célébrations, contribuer à la préservation de leurs traditions et participer à l'éducation publique. Ces collectivités particulières peuvent ainsi gérer des théâtres publics, des bibliothèques, des institutions scientifiques et artistiques, attribuer des bourses d'étude et dispenser de services en direction de leur communauté (aides juridiques notamment). Les minorités reçoivent 1 200 000 forints (300 000 euros) par an du gouvernement hongrois.

Il faut au moins 50 membres d'une minorité dans les villes de moins de 10 000 habitants pour former une collectivité communautaire et 100 membres pour les villes plus peuplées. Dans les faits, ces collectivités sont plus faciles à former dans les grandes villes que dans les petites localités. Les conditions de leur création dépendent également du taux de concentration des minorités sur le territoire hongrois.

Outre les 13 minorités officielles, les Juifs ainsi que les Bunjevcis revendiquent régulièrement une reconnaissance publique. De manière plus anecdotique, des Hongrois clamant leur ascendance hunnique ont aussi déposé une demande officielle allant dans ce sens.


Source: Wikipedia

Connexité: Minorités nationales des pays voisins en Hongrie sur le site BELGEO