Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Chimères génétiques dans Shadowrun

Rubrique Shadowrun

Modérateur: Modérateurs

Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par Lame » Jeu 26 Fév 2015, 19:24

J'ai trouvé une aide de jeu sur la production et l'emploi des chimères génétiques (des esclaves hommes-bêtes si vous préférez) dans Cyberpunk 2020: bioworks.

Est-ce que vous connaissez quelque chose d'équivalent pour Shadowrun? Si oui, merci de m'indiquer le livre où les règles sont indiquées.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par Archaos » Ven 27 Fév 2015, 21:17

Dans le Sixième Monde, les chimères sont de l'art génétique (il en me semble pas avoir vu autre chose). On en voit dans SRM3 01 - En avant Gogh :
Haricot Magique : un genre de haricot qui a une plus grande présence astrale que physique (un petit germe avec une aura d’une hauteur d’un mètre)
Évolution Perpendiculaire : un petit aquarium rempli d’anges de mer dont un côté porte une rayure horizontale noire et l’autre une rayure verticale noire.
Spécimen de Secret sur de Merveilleuses Découvertes :
des séries de peintures faites d’organismes anaérobies qui changent continuellement avec l’environnement.
La Genèse, le Huitième Jour : un petit écosystème montrant les débuts de l’art transgénique, avec des organismes dotés d’une protéine verte fluorescente transplantée.
Mur Fleur : papier peint recouvert de plusieurs champignons et lichens de nature duale créant des motifs colorés sur le plan astral.

Celles plus importantes pour le scénario sont : Magie Perpétuelle, Tribble et Nuit Étoilée.
Mes aides de jeu Shadowrun (univers, SR2 à SR5) et JdR med-fan.
Avatar de l’utilisateur
Archaos
 
Message(s) : 89
Inscription : Jeu 12 Juin 2003, 14:04
Localisation : Montreuil (93)

Re: Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par Lame » Dim 15 Mars 2015, 01:55

Archaos a écrit :Dans le Sixième Monde, les chimères sont de l'art génétique (il en me semble pas avoir vu autre chose). On en voit dans SRM3 01 - En avant Gogh :


Pardonne-moi mais ma connaissance de Shadowrun est limitée. In extenso, que signifie SRM3 01?
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par Archaos » Lun 16 Mars 2015, 01:37

SRM 03.01 : Shadowrun Missions saison 03, épisode 01.
Ce sont des scénarios PDF (les premiers sont gratuits) en français (pour la saison 3 et le début de la 4), achetables chez BBE (http://www.black-book-editions.fr/index.php?site_id=197). Ils possèdent un fil conducteur (SRM3 : Manhattan et Néo-anar).
Mes aides de jeu Shadowrun (univers, SR2 à SR5) et JdR med-fan.
Avatar de l’utilisateur
Archaos
 
Message(s) : 89
Inscription : Jeu 12 Juin 2003, 14:04
Localisation : Montreuil (93)

Re: Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par Lame » Mar 16 Août 2016, 13:31

Grande-Bretagne : création d'un embryon hybride

Des chercheurs de l'université de Newcastle viennent d'annoncer la création d'un embryon hybride homme-animal. Ils ont injecté de l'ADN humain, prélevé dans des cellules de peau, dans des ovules de vache. Il s'agit d'une première en Europe. Le premier embryon hybride a été créé en 2003 à Shanghaï avec des cellules d'homme et de lapin. Cette nouvelle intervient en Grande-Bretagne alors que les députés doivent examiner un projet de loi sur la fertilisation humaine et les embryons.

L'Autorité britannique pour la fertilisation humaine et l'embryologie (HFEA) avait toutefois déjà donné son feu vert à la création de ces embryons, l'assortissant de mesures comme l'interdiction d'implanter les embryons obtenus dans un utérus maternel et l'obligation de détruire les embryons obtenus 14 jours après la fécondation. Cette autorisation n'avait pas été formalisée dans le cadre d'une loi.

Cet embryon hybride a survécu 3 jours en laboratoire, jusqu'à un stade où il s'était divisé en 32 cellules.

L'objectif mis en avant par les chercheurs est de produire des embryons par clonage à des fins de recherche sans recourir à des ovocytes humains. D'après, le professeur John Burn, directeur de l'Institut de génétique humaine de l'université de Newcastle, le résultat est à "99,9% humain et à 0,1% animal".

Dans son sermon de Pâques, le cardinal Keith O'Brien, archevêque de Saint Andrews et d'Edimbourg, avait estimé que le projet de loi représentait "une attaque monstrueuse contre les droits de l'homme, contre la dignité et la vie humaine".

Par ailleurs, lorsque laHuman Fertilisation and Embryology Authority (HFEA) avait accepté que certains laboratoires de recherche produisent des embryons hybrides homme-animal, Mgr Elio Sgreccia, président de l'Académie pontificale pour la Vie, avait dénoncé "un acte monstrueux dirigé contre la dignité humaine" et avait demandé à la communauté scientifique de "se mobiliser"


Source: Gènéthique


Bientôt des embryons mi-humains mi-animaux aux États-Unis ?

Le gouvernement américain pourrait débloquer des fonds pour financer la recherche associant des cellules souches humaines à des embryons animaux.

Dans la mythologie, on appelle "chimère" les embryons animaux hybrides, comportant des cellules souches humaines. Du mythe à la réalité, le gouvernement américain pourrait bientôt débloquer des fonds pour financer la recherche associant des cellules souches humaines à des embryons animaux, une perspective qui soulève une multitude de questions éthiques et scientifiques.

Ils ouvrent d'immenses perspectives médicales, depuis le traitement de maladies dégénératives jusqu'à la création d'organes destinés à des greffes... mais suscitent aussi des questions si profondes que les Instituts américains de santé (NIH), qui dépendent du ministère de la Santé, avaient placé il y a un an un moratoire sur ce type de travaux. Après avoir consulté chercheurs, biologistes et spécialistes du bien-être des animaux, le NIH se propose de lever ce moratoire, ouvrant la porte au financement public de ce type de recherches.

Seraient alors autorisées les expériences "où des cellules humaines pourraient apporter soit une contribution substantielle soit une modification fonctionnelle substantielle au cerveau de l'animal", selon un communiqué publié jeudi. Le NIH a ouvert une période de 30 jours pour que spécialistes et grand public soumettent leurs commentaires en ligne. Après cette période, l'organisme décidera ou pas de lever le moratoire.

Problèmes d'éthique...

Les rencontres conduites depuis un an "ont démontré que bien que créer des modèles chimériques comporte des défis importants, il existe un intérêt et un potentiel évident derrière l'idée de produire des modèles animaux avec des tissus humains ou des organes permettant d'étudier le développement humain, les pathologies et les greffes d'organes", explique le NIH dans sa demande de commentaires au public. La recherche mêlant cellules humaines et animales n'est pas nouvelle. Depuis des décennies, les scientifiques greffent ainsi des tumeurs humaines sur des souris, et des valves cardiaques provenant de porcs sont fréquemment utilisées chez des patients. Mais ce nouveau projet ne laisse personne indifférent.

"Imaginons que nous ayons des cochons dotés de cerveaux humains et qu'ils se demandent pourquoi on conduit des expériences sur eux. Ou que nous ayons des corps humains dotés de cerveaux animaux et que nous nous disions alors : eh bien, ils ne sont pas vraiment humains, nous pouvons les soumettre à des expériences et y cultiver des organes", avance Stuart Newman, chercheur au New York Medical College. Même si la proposition du NIH n'implique pas pour l'instant de travailler à la création d'animaux dotés de cerveaux humains complets, "nous n'avons pas de lois dans ce pays permettant de l'empêcher", proclame-t-il. "J'envisage des scénarios extrêmes mais le simple fait de créer ces embryons chimériques était considéré comme un scénario extrême il y a encore 15 ou 20 ans."

... mais avancées contre des maladies

C'est justement il y a déjà près de 20 ans que Stuart Newman avait déposé une demande de brevet sur une chimère humaine-animale, non pas parce qu'il comptait en créer une mais parce qu'il voulait attirer l'attention sur ses dangers potentiels. Il avait donc pris comme une victoire le rejet de sa demande par le bureau américain des brevets en 2005. Mais il craint désormais de ne pas avoir été entendu. "On s'habitue peu à peu aux choses." Tout en reconnaissant les dangers potentiels, d'autres mettent en avant les immenses perspectives que ces travaux ouvriraient pour l'homme.

"En ce qui concerne la recherche sur la schizophrénie ou Alzheimer et la dépression, nous ne pouvons pas étudier les cellules du cerveau d'humains souffrant de ces maladies car nous ne pouvons pas ouvrir les cerveaux de personnes encore vivantes", remarque Robert Klitzman, directeur de programme sur la bioéthique de l'université de Columbia. L'initiative du NIH est donc un "grand pas dans la bonne direction" recelant "l'immense potentiel d'aider des millions de personnes". Mais il est essentiel que des spécialistes de l'éthique participent au comité de pilotage des NIH, estime-t-il également. "Nous ne voulons pas d'une souris ou d'un chimpanzé qui disposerait tout à coup de qualités de type humaines, car cela poserait des questions morales."


Source: Le Point

Sujet connexe: Les chimères génétiques dans la littérature cyberpunk
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Sujet fétiche: Le coin des dés
Sites recommandés: PocheSF & Le culte d'Apophis (*)
Lame
 
Message(s) : 1682
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Chimères génétiques dans Shadowrun

Message par choupa » Dim 28 Août 2016, 00:51

Un petit paragraphe dans Chrome flesh (v5) p 166 (en anglais).
Si Vis Pacem Parabellum Rectum.
Si tu veux la paix, prépare la guerre sinon tu l'auras dans l'cul !
choupa
 
Message(s) : 255
Inscription : Mer 10 Avr 2002, 02:00
Localisation : Provence, Salon


Retour vers Shadowrun

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.