Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Nouveau "conte"

Pour ceux qui veulent s'essayer à la prose, à la versification, ou autre

Modérateur: darkbaron

Nouveau "conte"

Message par Djez » Lun 24 Oct 2005, 20:53

LA FOSSE HUMAINE

"Salut Dieu, tu vas bien ? Moi j't'avouerais qu'j'tiens pas la forme; j'me sens pas bien, j'ai le coeur qui gonfle et j'ai dans la bouche un goût amer qui refuse de m'quitter... Et j'ai beau m'saoûler, ça s'arrange pas.
Hier, j'ai encore tué. J'sais qu'c'est pas une raison pour s'prendre la tête, mais quand même... ça me fait tout drôle. J'pense à c'que ça doit être de n'plus rien sentir, ne plus voir, ne plus entendre. P'tain, ça m'fout l'vertige quand j'y pense ! ça doit être flippant d'arrêter d'exister.
C'est comme quand je r'garde le ciel en plein jour : ça fait pas vrai ! J'ai l'impression d'matter un trompe l'oeil, un bout d'carton peins par un rigolo. On nous dit qu'y a pas de limite à la hauteur du ciel, mais c'est p't'être juste parce qu'on se donne pas les moyens de l'atteindre. P't'être qu'en fait, on est dans une boîte. Le ciel pour les vivants, le cercueil pour les morts : chacun sa boîte.
En tous cas, merci pour l'idée du manche à balai avec un clou, ça a super bien marché ! Quand j'me suis penché par la vitre du bus et qu'j'ai planté la gamine en plein dans le front, j'me s'rais presque pris pour un chevalier, avec l'armure et tout et tout ! C'est con qu'le manche se soit brisé, j'l'aimais bien ma lance...
P't'être qu'en fait, c'est ça qui m'déprime... ça et l'fait d'avoir oublié mon nom. J'ai ouvert grand ma main devant mes yeux, et j'l'ai r'gardé si longtemps qu'j'la voyais plus. J'avais l'impression d'fixer un truc immonde, un monstre ou j'sais pas quoi. Alors, pour m'prouver qu'j'étais encore moi, j'me suis mis à répéter mon nom à voix haute, de plus en plus fort. Mais c'était une connerie, j'crois. Au bout d'un moment, j'y arrivais plus : j'geulais n'importe quoi sans pouvoir r'trouver mon nom. Et maintenant, j'suis comme le gosse de l'histoire qu'a tellement appelé "Au loup !" qu'plus personne viens l'aider. Bah moi, j'crie mon nom mais j'refuse de r'venir.
J'suis seul. Y a plein de gens qui m'parlent, mais j'suis tout seul : personne veut v'nir dans ma tête. Pourtant y a plein de place là dedans, et si on était plus, j'aurai moins froid. Et puis, y a un truc que j'pige pas : à quoi bon ? J'veux dire, à quoi bon rêver, à quoi bon parler, à quoi bon bouger. Ouais, Dieu, à quoi bon ? Pourquoi pas s'allonger là où le sol est moins dur et attendre tranquillement de s'faire remplir la bouche de terre. J'comprends pas, j'comprends rien. J'en ai marre de piétiner les autres, ça sert à que dalle. Y aura jamais assez de cadavres pour que j'puisse me hisser hors de la fosse humaine.
Des gens m'aiment, ils pleurent quand i'm'voient, ils voudraient qu'je change. Et ça m'rend triste d'les voir comme ça, mais j'y peux rien, c'est pas ma faute. J'aimerais tellement n'jamais avoir existé : disparaître c'est cruel, mais apparaître, c'est pire.
Et puis j'suis fatigué, j'en ai marre de courir, j'voudrais tomber pour de bon. PAM ! Ma tête contre un mur, comme un fruit trop mûre. Une fois, j'ai vu un oiseau mourrir comme ça, avant même de naître. J'aimerais bien partir comme ça...
...
Et quand j'dors, à qui est mon corps ?"

Qu'en pensez-vous ?
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par Archiviste » Ven 28 Oct 2005, 14:30

Aller... UP !

Je me permets de faire remonter ce texte car il vaut, à mon avis, le détour. J'ai déjà donné ma critique à Djez par PM, donc je ne pensais pas qu'il soit nécessaire de la redonner ici mais ça me ferait du mal que ce petit texte sans prétention disparaisse du fait du stakanovisme de certains...

Donc moi, ce que j'aime dans ce texte, c'est l'aspect "folie douce/amer" qui transparait bien dans l'utilisation des mots et la sonorité écrite. C'est à la fois glauque, malsain, mais on se prend de pitié pour ce type complètement paumé qui se demande au final qui il est.

Voilà, c'était mon avis... en toute subjectivité ;)
http://www.archimaginaire.org/
Un site où tu peux avoir des JdR sans même payer !

Back from the almost dead
Avatar de l’utilisateur
Archiviste
Schtroumpfiviste, leader du MLSS
 
Message(s) : 4436
Inscription : Jeu 30 Août 2001, 02:00
Localisation : Überplace comme une autre

Message par Nemesis » Ven 28 Oct 2005, 14:59

Assez glauque pour s'intégrer dans un scenar WoD ^^
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...
Nemesis
 
Message(s) : 1330
Inscription : Jeu 02 Août 2001, 02:00
Localisation : Paris

Message par okhin » Ven 28 Oct 2005, 16:11

J'ai adoré, ce monologue avec soi-même.
Le ton est nicquel, on sens bien la folie douce, le déni total de la réalité voire même de sa propre personne.

Bon, par contre, une question me taraude la tête... qui est Dieu?
"Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée."
okhin
 
Message(s) : 1747
Inscription : Ven 29 Août 2003, 14:05
Localisation : Clichy

Message par Djez » Ven 28 Oct 2005, 16:26

Salut tout le monde !

Merci pour vos sympathiques remarques ! Je suis content de voir qu'enfin on lit mon texte :P (merci Archi !)...

@ Ohkin : Dieu... ce n'est personne. C'est juste un nom que le personnage utilise pour se sentir moins seul... En parlant à Dieu, il se parle à lui-même... Il dit Dieu comme il pourrait dire n'importe quoi d'autre... Mais en disant Dieu, il garde le vague espoir qu'au moins une personne, aussi distante soit elle, puisse entendre ce qu'il dit... il dit Dieu pour ne pas se sentir fou.
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par Lyagor » Dim 04 Déc 2005, 02:53

Hello Djez,

(oui je rattrape mon retard de lecture sur ce forum, vous aviez remarque? :smile: )

J'aime bien ce texte. Le style tres particulier est parfaitement maitrise. C'est tres vivant et l'ensemble forme un tout coherent.
Une remarque tout de meme. Les remarques du personnages sonnent juste, son esprit malade est bien decrit mais je n'arrive pas le cerner vraiment en fin de compte/ conte. Simple alcoolique vivant dans son delire ou dangereux psychopathe, le choix n'est pas fait. Ce n'est pas un defaut en soi, mais ca m'a empeche de m'attacher au personnage.
Tears of Chuck Norris can cure cancer. Too bad he never cried.
Lyagor
Ne joue ni au squash ni au billard
 
Message(s) : 2036
Inscription : Mer 02 Avr 2003, 01:34
Localisation : Ia Ia Ithaca!

Message par Djez » Mar 13 Déc 2005, 21:09

Lyagor a écrit : Les remarques du personnages sonnent juste, son esprit malade est bien decrit mais je n'arrive pas le cerner vraiment en fin de compte/ conte. Simple alcoolique vivant dans son delire ou dangereux psychopathe, le choix n'est pas fait. Ce n'est pas un defaut en soi, mais ca m'a empeche de m'attacher au personnage.
Et bien, je ne voulais pas trancher... Je voulais que chacun y voit ce qu'il veut : pauvre type ou fou dangereux...

Manque de pot, tu as perçu les deux en même temps ! :roll:

Pour moi, cela ne fait pas une grande différence : peux m'importe ce qu'il est vraiment, seul m'importe son esprit tourmenté...
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par Lyagor » Mar 13 Déc 2005, 21:27

Djez a écrit :Et bien, je ne voulais pas trancher... Je voulais que chacun y voit ce qu'il veut : pauvre type ou fou dangereux...


C'est une approche qui se tient et que je respecte. Ma remarque en fait vient juste du fait que je ne me suis pas senti totalement immerge dans le texte a la lecture, et j'essayais d'en trouver la raison.
Tears of Chuck Norris can cure cancer. Too bad he never cried.
Lyagor
Ne joue ni au squash ni au billard
 
Message(s) : 2036
Inscription : Mer 02 Avr 2003, 01:34
Localisation : Ia Ia Ithaca!

Message par rishi » Mar 13 Déc 2005, 23:56

Djez a écrit :Et bien, je ne voulais pas trancher... Je voulais que chacun y voit ce qu'il veut : pauvre type ou fou dangereux...


En lisant le texte je me suis dit que c'était peut être Dieu qui Se parlait à Lui-même, devenu fou et errant sur Terre au milieu des humains, en quête de quelque chose qu'Il a oublié.
7 auteurs pour les écrire, des gens pour les acheter, 7 jeux pour les amener tous autour d'une table pour jouer, dans les pages du Lab où s'étendent 7 jdra.
rishi
 
Message(s) : 145
Inscription : Mer 30 Jan 2002, 02:00

Message par Djez » Mer 14 Déc 2005, 09:01

rishi a écrit :En lisant le texte je me suis dit que c'était peut être Dieu qui Se parlait à Lui-même, devenu fou et errant sur Terre au milieu des humains, en quête de quelque chose qu'Il a oublié.
Intéressante cette façon de voir ! :D Je n'y pensais pas, mais pourquoi pas, après tout...
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par mamantins » Mer 14 Déc 2005, 16:29

Personnelement, je ne suis pas fan...

J'aime bien le glauque, le louche...
Mais la ca fait...euh.. trop reel... :)

Le roliste sont des psychopates, je le sais, j'en suis un :)
C'est comme le texte de l'autostopeur. je ne suis pas fan.

Mais, je pense que justement, parce que c'est "realiste" et que je cherche a me voiler la face, que j'aime pas vraiment.
C'est bien ecrit, bien amener, mais non. ^^

c'est bizarre, je prefere les personnage franchement gentil ou franchement mechant, le milieu me me vraiment mal a l'aise.... J'ai du mal...

Mais bon, continue Djez! Des gens en redemandent :D
et Dieu dit:
Que le jeu de role soit, Et le jeu de role fut.
mamantins
 
Message(s) : 107
Inscription : Mar 25 Nov 2003, 04:07
Localisation : Cannes

Message par Djez » Jeu 15 Déc 2005, 17:50

mamantins a écrit : c'est bizarre, je prefere les personnage franchement gentil ou franchement mechant, le milieu me me vraiment mal a l'aise.... J'ai du mal...
:D ...

Des critiques comme ça, j'en veux plus !... Certes, tu dis que tu n'aimes pas (ce qui est ton droit, on ne peut pas tout aimer de toute façon), mais tu précises que c'est en partie parce que ça te mets mal à l'aise parce que le perso n'est ni pas "gentil", mais pas profondément "méchant" pour autant...

Et ça, ça me fait plaisirs, parce que c'est exactement l'émotion que je voulais faire passer ! :)

En écrivant ce texte, je voulais dépeindre les pensées d'un malade/fou/psycho/pauvre type de façon à ce qu'on se dise "magnolia... il est dingue, certes, mais il est HUMAIN... Profondément humain, même..." Je voulais que chacun se sente un peu concerné, se reconnaisse un peu dans ce personnage... Et c'est de cette façon que je voulais causer le malaise, en rendant le perso "possible" et "proche" car "humain" comme le lecteur...
Bref, je suis content de ta critique ! :yua:
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)

Message par mamantins » Ven 16 Déc 2005, 03:59

Je prefere les critiques constructives que ce soit pour ou contre un texte :D
et Dieu dit:
Que le jeu de role soit, Et le jeu de role fut.
mamantins
 
Message(s) : 107
Inscription : Mar 25 Nov 2003, 04:07
Localisation : Cannes

Message par le farfadet » Mer 11 Jan 2006, 16:39

J'up ce thread.

Beaucoup aimé cette nouvelle. Elle se place vraiment en-dehors des sentiers battus et ça fait toujours plaisir donc de lire ça :P . Je donne mon avis sur le personnage (comme tout le monde) : je ne vois pas ce personnage comme un psychopathe, mais plutôt comme incapable de connaître les notions de bien et de mal et donc de se comporter en société (après tout, c'est peut être ce qui caractérise certains malades mentaux).
voila voila,
l
e farfadet dans sa période "critique et analyse".
Adepte du Stup'Crou dans la région sud.
Ce qui ne me tue pas me rend plus fort (Nietzsche et Sangoku).
Maitre du jeu niveau 10.
le farfadet
 
Message(s) : 109
Inscription : Lun 16 Août 2004, 20:11
Localisation : Toulon à tendance grenobloise

Message par Bayushi F'Ramir » Mer 11 Jan 2006, 18:20

Moi il y a juste un détail qui me chiffonne. Est-ce que le texte n'aurait pas gagné en dureté, en efficacité, avec moins de "..."

Je sais bien que c'est le classique de la typo pour rester dans le vague, le flou, l'enchaînement à la limite de la cohérence, etc. mais j'ai vraiment du mal. De toute façon notre regard fil le long des lignes et ne s'arrête pas, donc l'effet de continuité existera toujours (à moins de retours à la lignes sauvages), alors pourquoi ne pas essayer de réduire drastiquement ces "..." qui donnent, qui me donne à moi en totu cas, plus l'impression d'une écriture hésitante de l'auteur que d'un propos non maîtrisé du narrateur ?
Avatar de l’utilisateur
Bayushi F'Ramir
 
Message(s) : 2248
Inscription : Ven 04 Jan 2002, 02:00
Localisation : Rhône Alpes

Re:

Message par Djez » Lun 25 Oct 2010, 23:42

Bayushi F'Ramir a écrit :Moi il y a juste un détail qui me chiffonne. Est-ce que le texte n'aurait pas gagné en dureté, en efficacité, avec moins de "..."
Je suis d'accord. D'ailleurs, je viens de rectifier ça (je sais, il m'aura fallu des années pour le faire, mais mieux vaut tard que jamais ! :P )
Djez
Splinter
 
Message(s) : 2421
Inscription : Jeu 20 Oct 2005, 13:52
Localisation : Pavillons-sous-Bois (93)


Retour vers Ecriture

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.