Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

OuJiDéRéPo II

Généralités et jeux sans forum (pros ou amateurs).

Modérateur: Modérateurs

Message par Or-Azur » Lun 28 Avr 2008, 17:32

ouh la, pas motivées les troupes !!!

moi qui pensais que le week end aurait vu quelques habitués poster leurs oeuvres (y compris les participants du week end, Fils de Lugh en tête....). M'enfin, pas science pas science, ça va venir.
Hein que oui les gens que ça va venir ????

si l'inspiration vient, je posterais peut etre une réalisation en candidat libre, mais au moment du délibéré, afin de ne pas fausser la compétition...
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par N'Qzi » Lun 28 Avr 2008, 17:59

Heu, oui, cela cogite, c'est pas comme si on avait oublié :oops: J'ai d'ailleurs collecté des photos de pont. C'est un début, non ? :smile:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Or-Azur » Lun 28 Avr 2008, 18:15

N'Qzi a écrit : J'ai d'ailleurs collecté des photos de pont. C'est un début, non ? :smile:


tape sur Youtube "pont de tacoma", c'est fun...

sinon, fait gaffe, je risquerais de prendre ça pour une invitation à disserter sur les ponts (qui sont de une ma grande passion et de deux ma future orientation de carrière...). La dernière fois que quelqu'un a fait ça, il a perdu 90 minutes de sa vie à m'écouter...
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Random » Lun 28 Avr 2008, 23:42

Ca cogite aussi... :)
http://randommiles.blogspot.com/
Incarnation d'un champ de causalité.

Lyagor, j'adore!
Oujidérépo: 62,5% de réussite
Random
 
Message(s) : 836
Inscription : Jeu 30 Mai 2002, 17:22
Localisation : Paris 15e le WE, Cité Phocéenne la semaine

Message par Random » Mar 29 Avr 2008, 10:57

Allez, j'ouvre le bal, même si le premier perd tout le temps :smile:

- Un pont
- Un héros / garant de la loi / chef / perso important phobique
- Une lettre
- Une absence remarquée

Scénario mi-enquete/mi action pour jeu futuriste ou semi futurisite type Shadowrun
L’espace, la dernière frontière…

C’est un grand jour pour la société Sternenkunst, et bientôt un grand pas pour l’humanité. Pour la première fois depuis des années, une navette va partir de la Terre vers l’espace. A son bord, des hommes d’exception, triés sur le volet pour leur intelligence, et leurs connaissances techniques. Son but, construire la première des stations spatiales réparties le long d’une « route » qui reliera la Terre à la Lune, puis aux autres planètes. Un projet gigantesque, et, d’après le département Marketing, un potentiel pécunier monstrueux. Son nom : le Pont des Etoiles (merci le département Communication pour l’originalité de ce nom).

Que les choses soient claires, les PJs ne font PAS partie des hommes d’exception du personnel de la navette. Leurs compétences y seraient surement mal représentées de toute manière.
Non, ils seront plutôt devant la télé, ou dans la foule autour du lieu de décollage (Accueillir un nombre incalculable de curieux sur un décollage ? département communication à nouveau. Ne pas faire payer l’entrée ? Le Marketing en roule encore par terre bave aux lèvres…), bref, ils suivent l’évènement de près.
Fanfare, roulement de tambour, tous les regards, toutes les caméras se tournent vers le rideau de fer qui se lèvent lentement, et dont les astronautes vont sortir en ligne dans un ralenti digne de l’étoffe des Héros. Le rideau se lève. Se lève. Ils vont sortir. Ils vont sortir.
Ils ne sortent pas…
Les commentateurs finissent par être à court de banalité quand la nouvelle explose : Niklos Ventanilla, le chef de bord, pilote d’essai, l’homme aux 1500 vols, ne s’est pas présenté au décollage. Et pour des raisons de budget, Sternenkunst n’a pas pensé à avoir quelqu’un pour le remplacer en cas de pépin.
La foule finit par se disperser lorsqu’elle comprend qu’il n’y a rien d’autre à voir.

Le lendemain, une nouvelle fait l’effet d’une bombe : le dossier de Niklos Ventanilla avait été falsifié, l’homme serait un agoraphobe chronique, dont la vie de vols n’aurait été qu’une vaste fumisterie. Devant la perspective d’être perdu dans l’espace, il aurait finalement craqué et se serait enfui.

Les PJs sont contactés par un Johnson de Sternenkunst. Par deux Johnson, en fait : l’un pour les départements Communication et RH, l’autre pour les départements Marketing et Juridique.
Les deux veulent retrouver Niklos Ventanilla le plus vite possible pour relancer le Pont des Etoiles, que le projet ne prenne pas trop de retard, et que les pertes en PR soient limitées.
Mais les premiers veulent que les PJs démontrent que Niklos est bien l’homme compétent que l’histoire connaît, afin de ne pas décrédibiliser les circuits de recrutement de la Sternenkunst. Alors que les seconds veulent que les PJs confirment la fraude, afin de pouvoir attaquer Niklos en justice sur des bases solides pendant qu’ils lui trouvent un remplaçant.

(Les récompenses doivent être proches, mais suffisamment différentes en termes d’avantages non monétaires pour que les PJs puissent hésiter. La Sternenkunst est une corpo qui monte, elle a les moyens de savoir ce que cherchent les PJs.

Mais si vous voulez mettre deux tables de PJs en concurrence, ou mettre un groupe de PNJ sur l’une des deux affaires, c’est pas moi qui vais vous en empêcher
)

L’enquete

Plusieurs pistes s’ouvrent aux joueurs :
-> Chez Niklos : l’appartement est en supercalifragilisticexpidélicieux. Pas comme un appartement où les gens se seraient battus, plutôt comme un appartement où quelqu’un aurait fait ses valises extrêmement vite, en jetant la moitié des vêtements par terre. En cherchant un peu, on trouve une carte type carte de visite avec une simple lettre dessus, même si le design est recherché : la lettre K. On trouve aussi énormément de livres sur l’espace et, posé en évidence, un magazine de vacances/croisières avec deux croisières entourées de rouge
-> Le dossier de Niklos, accessible par la Matrice. Le dossier n’est pas facilement accessible, même si on pourrait s’attendre à mieux de la part du groupe de mercenaires/militaires auquel il appartient. C’est un patchwork d’informations, qui a clairement subi de nombreuses modifications, mais il est difficile de voir l’original du modifié (c’est néanmoins possible ; entre autres, on découvrira que l’agoraphobie est fausse : c’est des grandes étendues d’eau qu’il a peur). En revanche, rapidement, un programme de « protection » va aggresser le(s) PJ(s) : une créature écailleuse dont la tête est remplie d’eau. Il est plus génant que vraiment dangereux, mais est néanmoins résistant et tentera de déconnecter le personnage.
-> Les croisières entourées de rouge dans le magazine Ca ne donnera rien. Personne du nom de Ventanilla, et personne ne lui ressemblant de près ou de loin dessus.
-> Crazy Snake Man Pete Ce clochard vit pas très loin de chez Niklos. Il a pour particularité de vivre avec un énorme boa constricteur, qu’il a dressé. Celui-ci lui sert de lit, de chaise, de table, ou de protection. L’homme est un original, mais détient quelques informations intéressantes : il a vu Niklos être emmené dans une voiture par des hommes en combinaison de plongée noire, avec un K sur le dos. Il a même retenu une bonne partie de l’immatriculation de la voiture, parce qu’ils ont failli rouler sur son boa : 1111 KKK quelque chose. Mais la police n’a rien voulu savoir…
-> La lettre K et un gang Ce n’est pas la lettre K. C’est la lettre grecque Kappa. Tout comme la créature sur le net était un kappa. Un peu de connaissance des gangs permettra de savoir que les Kappas sont un gang chic, plutôt spécialisé dans les attaques maritimes : ils ont un yacht et des jet-skis. Et un port d’attache. Ils vendent parfois leur services.

Pendant ce temps
Pendant le temps que prendra l’enquête, une autre absence se fera remarqué : celle de la navette elle-même ! Inexplicablement, le Pont des Etoiles va disparaître, provoquant de nombreux remous dans la Sternenkunst ! On demandera nénamoins aux PJs de continuer l’enquête sur Niklos.

Le Gang Kappa
Allez, un peu d’action... Les PJs vont arriver sur le port pour voir le yacht des Kappa s’en aller. Idéalement, il serait bon que les PJs se lancent dans une course poursuite eux même. Mettez à disposition yacht, jet skis, hors bord, ce que vous voulez, mais faites en une scène digne d’un film d’action : zig zag entre des gros porteur, saut, tentative d’escalade du yahct, etc…
Initialement, les Kappas ne tireront pas. Mais ils riposteront si on les attaque…
Sur le yacht se trouve un Niklos Ventanilla complètement paniqué dans un coin, à la limite du nervous breakdown. Il restera incohérent à propos de l’eau pendant quelques heures, mais n’a rien sinon…

Si les Kappas survivent, ils expliqueront qu’ils comptaient relacher Niklos dans quelques jours, et avaient été embauchés par un certain Copperfield.

Le fin mot de l’histoire
David Copperfield a réussi à escamoter un train il y a quelques années. Son arrière petit fils, Emmanuel Copperfield a transcendé les secrets de son grand père, mais n’a pas encore réussi à percer dans le monde de la magie, surtout maintenant que le shamanisme et autres sont revenus…
Il a donc décidé de frapper un grand coup, en escamotant le Pont des Etoiles. Mais pour cela, il fallait attirer l’attention des gens sur la main gauche, pendant que la main droite faisait le tour. D’où les Kappas et leur enlèvement de Niklos Ventanilla.
Il fera toute cette explication lui-même en faisant réapparaitre la navette (il n’expliquera pas son tour, c’est un magicien pro, après tout…)
Il ne pensait pas que les choses pouvaient dégénérer, pas plus qu’il n’a pensé que la Sternenkunst pourrait vouloir se venger. Mais ça, c’est une autre histoire…

Les PJs, eux, ont suffisamment d’éléments pour résoudre l’une ou l’autre mission. A eux de choisir laquelle :D

Mes scénars sont de plus en plus longs…
http://randommiles.blogspot.com/
Incarnation d'un champ de causalité.

Lyagor, j'adore!
Oujidérépo: 62,5% de réussite
Random
 
Message(s) : 836
Inscription : Jeu 30 Mai 2002, 17:22
Localisation : Paris 15e le WE, Cité Phocéenne la semaine

Message par N'Qzi » Mar 29 Avr 2008, 16:31

Sympa ! Très chouette et très original :D
(...)
Mince, je suis en train de jeter des fleurs à un concurrent :evil:
(...)
Je reprends...
(...)
Pfiuuu Déjà vu plein de fois ton truc. Moi, mes pj ils ont déjà sauvé 14 navettes, ils en ont même volée une qu'ils ont revendue sur ebay... J'te dis pas les enchères de ouf ! Et ils en ont gardé une qu'ils utilisent pour jouer à Tintin - Objectif Lune. Trop classe davant les petits copains....
Hahaha je suis trop fort, comme je viens de jeter son scenar aux oubliettes. Avec cela, il a plus aucune chance de gagner
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Or-Azur » Mar 29 Avr 2008, 16:48

N'Qzi a écrit :Hahaha je suis trop fort, comme je viens de jeter son scenar aux oubliettes. Avec cela, il a plus aucune chance de gagner


de toute façon le premier a poster perd tout le temps, c'est pas de la participation de poster en premier, c'est de l'altruisme...

après, j'aime bien pas faire les choses comme tout le monde, alors peut etre que je lui decernerait le prix pour ce courage et cet altruisme...

qui sait ??? mmmppphhhh
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Or-Azur » Lun 05 Mai 2008, 10:09

en attendant, seul random a répondu.
alors

VERDICT mardi 13 mai au soir.

si aucun autre synopsis n'est apparu d'ici là, il sera déclaré vainqueur.
sans trop de contrainte en plus parce que son syno est interessant.
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Random » Lun 05 Mai 2008, 11:46

Allleeeeeeez, quoi, les gars, mon scénar se sent seul, là :')
http://randommiles.blogspot.com/
Incarnation d'un champ de causalité.

Lyagor, j'adore!
Oujidérépo: 62,5% de réussite
Random
 
Message(s) : 836
Inscription : Jeu 30 Mai 2002, 17:22
Localisation : Paris 15e le WE, Cité Phocéenne la semaine

Message par N'Qzi » Lun 05 Mai 2008, 19:49

N'ai aucune crainte Random, je suis en cours de rédaction. :smile:

Par contre, désolé Or-Azur mais cela sera plus long qu'un synopsis :oops:

J'espère poster encore ce soir :D
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Or-Azur » Mar 06 Mai 2008, 10:03

précision : une amie arrive de Lyon jeudi soir pour passer les 5 jours du week end a Paris. je serais donc absent du SdEN jusqu'à mardi.
Ayant désormais trop peu de temps pour appliquer la règle des 3 scénars + 2 jours, voila la règle de rendu.

JE DELIBERERAIS LUNDI 12 MAI AU SOIR, ET N'ACCEPTERAIS AUCUN SYNO POSTE APRES LUNDI 12 MAI 22H00, date de postage affichée faisant foi
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Fils de Lugh » Mar 06 Mai 2008, 17:35

Eh :mad:

Faudrait voir à pas trop modifier les règles.

C'est trois synopsis ou un délai de trois semaines

Et on parle bien de synopsis :smile: [/u]
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par N'Qzi » Mar 06 Mai 2008, 17:53

Le professeur Asagorou Machimura est un homme brillant. Cependant, quelque chose vient de profondément le contrarier... Un de ses étudiants vient de lui voler un algorithme... Et cela, il ne peut vraiment pas l'accepter.

D'autant que tuer ne lui fait pas peur... Cela ne sera pas la première fois. Il aime particulièrement s'attaquer aux otakus. Dans ce cas-ci, il fera une petite entorse à sa déontologie de tueur en série... Mais après tout, n'est-ce pas lui qui définit les règles ?

Il a longuement réfléchi au meilleur moyen d'éliminer Norio Shiroki. Ce cancrelat a cru le tromper... La première chose que Asagorou Machimura a faite, c'est de chaudement recommander Norio Shiroki ! Et d'inciter son superviseur à lui attribuer une mention spéciale. La chute sera ainsi d'autant plus haute !

Puis il a creusé le passé de Norio Shiroki. Tout le monde cache un squelette dans son armoire, non ? Et il a trouvé quelque chose... Le tricheur a été mêlé à une sombre histoire. Il était parti jouer dans un parc avec deux petites copines, deux jumelles. Et l'une d'entre elle est tombée d'un pont, le pont du disque lunaire et s'est noyée... Des témoins ont affirmé que Norio et Kurumi Zuishou s'était disputé dans le parc et étaient ensemble sur le pont... Mais personne n'a vu Norio pousser la fillette. La pression sur les parents Zuishou a été trop forte et ils ont finalement déménagé pour se perdre dans l'anonymat d'une petite ville de campagne...

Asagorou Machimura a recherché la piste de l'autre jumelle. Il l'a retrouvée assez vite. Ginnojou Zuishou est une étudiante ordinaire en sociologie. Signe particulier, elle est passionnée par la gémellité et a même créé un site qui recense toutes les informations à ce sujet. Malheureusement, ce site ne contient que très peu de faits scientifiques... Des anecdotes, des "histoires vraies", des pseudo-articles scientifiques sur l'empathie entre jumelles, sur la télépathie, etc. Ce qui suffit à la cataloguer dans la catégorie Otaku aux yeux du professeur. Et ce qui révèle une faiblesse que le professeur compte bien exploiter. Cette fille n'a jamais du se remettre de la perte de sa soeur jumelle... Il fait donc deux choses en parallèle. D'une part, il la fait inviter par l'université dans le cadre d'un programme d'échange. Il lui propose ni plus, ni moins, que de partager ses informations "sociologiques" pour mettre au point un modèle informatique de la gémellité... Ginnojou Zuishou accepte immédiatement. Elle est d'ailleurs très étonnée d'avoir été remarquée et choisie ! Notez que ce n'est pas le professeur Asagorou Machimura qui l'invite personnellement mais bien un autre professeur : Fuuko Tashi qui enseigne la sociologie de la cybernétique. Fuuko Tashi est considérée comme une sommité dans le monde de la cybernétique ! Asagorou la déteste (pour lui, la sociologie de la cybernétique, c'est de la fumisterie) mais Fuuko Tashi le vénère et sautera sur cette suggestion quand Asagorou lui parlera de cette idée qui lui est venue subitement...
D'autre part, il hacke son ordinateur (trouvant ainsi son journal intime !), ses profils dans les réseaux sociaux et collecte une mine d'information sur Ginnojou.

S'ensuit une conversation par mail entre lui et Ginnojou. Pas sous son vrai nom, évidemment... Mais sous le nom de Kurumi Zuishou ! En quelques messages, ils parvient facilement à persuader Ginnojou qu'elle vient d'entrer en contact avec sa soeur ! Sa soeur, qui a usé de son lien de gémellité pour entrer en contact avec elle... "Sa soeur"la persuade que c'est elle qui l'a fait venir ici, qu'elle a influencé les professeur. Elle est d'ailleurs assez méchante en disant cela puisqu'elle insiste sur la médiocrité de sa soeur qui n'avait vraiment aucune chance d'être remarquée... Et qui l'a lâchement abandonnée quand elle s'est faite assassiner ! Oui assassinée... Et l'assassin est Norio Shiroki qui est justement dans cette même université... Inutile de dire que toutes ces manipulations ont détruit Ginnojou qui s'est enfoncée dans sa démence... Elle croit dur comme fer que c'est sa soeur et qu'elle doit l'aider à se venger !

Ils décident d'un plan. Ils vont faire commettre un second meurtre à Norio ! Pour que cette fois-ci, il soit enfin puni de son crime... Le nom de la victime est désignée... Il s'agira de Fuuko Tashi, elle-même. La mort de ce personnage public de premier plan devrait avoir un effet retentissant. Et le plan se déroulera le jour de la remise des diplômes...

Ce jour là, Norio Shiroki reçoit une bien étrange lettre... Il reconnait cette écriture enfantine qui le replonge soudain des années en arrière...

Riorio,
Mon petit Riorio, si tu savais combien tu m'as manqué...
Rejoins-moi sur le pont...
Tu dois arrêter de souffrir...


Norio en a la tête qui tourne, une seule personne l'appelait ainsi et cette personne est morte... Il décide donc d'aller sur le pont, incapable d'échapper à cet appel...
Lorsqu'il arrive sur le pont, Ginnojou l'attend... Mais pour lui, c'est Kurumi... Pour lui, elle est là... Entourée d'un voile fantomatique, en longue robe blanche... Ce qui est troublant, c'est qu'elle a grandit... Ce n'est plus une fillette mais une femme. Une conversation très étrange s'engage :
"Tu as grandit...
Tu espérais être confronté à une petite fille riorio ? Cela aurait été plus facile, non ?
Que veux-tu dire...
Je serais plus facilement tombée du pont, non ?
C'était un accident !
Tu m'as tuée !"

Et lorsque le garçon, terrorisé, essaie de s'enfuir, elle le plonge dans l'inconscient au moyen d'un tazer à fléchette (comme ceux utilisés par certaines forces de police américaine). Le garçon s'écroule, inanimé. Ginnojou lui prend son pda et envoie un message à Fuuko Tashi, suivant ainsi le plan diabolique ourdi par "sa soeur".

"Vous aviez raison, il serait bon que j'avoue tout mais je ne suis pas encore prêt ! Je suis désolé mais je ne le ferai pas à la cérémonie de remise, la honte serait trop grande et je vous prie de ne pas essayer de m'en dissuader. J'ai eu tort de vous en parler et je souhaite que cette histoire ne soit plus jamais évoquée. Je resterai au pont du disque lunaire jusqu'à ce que la cérémonie soit terminée..."


En même temps se déroule la cérémonie de remise des prix... Fuuko Tashi semble nerveuse... Et pour cause ! Le professeur Asagorou Machimura vient de lui révéler ses "craintes" quand à la probité de Norio SHiroki. Il lui a montré ses travaux et le travail de l'étudiant... La professeur est choquée de constater ce vol de propriété intellectuelle ! Voler un algorithme au prtofesseur Asagorou Machimura, quelle honte ! Et quand le professeur lui dit qu'il a pensé à elle pour servir de médiateur dans cette sombre histoire, elle accepte avec solennité cette responsabilité. Elle a récemment échouée à mener à bien un travail de recherche et se sent redevable... Le professeur Asagorou Machimura avait pu obtenir d'un laboratoire privé un prototype d'araignée cybernétique assez fantastique. Composé de centaines de minuscules araignées, celles-ci étaient capables de s'assembler pour former des araignées de taille diverses de 1 cm à 3 mètres ! Destiné à travailler dans n'importe quel milieu confiné, ce robot intéresse aussi bien l'armée que le génie civil. Mais on est loin du résultat final. Et le Professeur avait pensé qu'avoir ce prototype, même s'il est encore très basique, lui permettrait de faire de fabuleuses expérience de sociologie cybernétique. Et de travailler sur la programmation des templates actuellement réduits à leur plus simple expression. Le prototype est d'ailleurs commandé au moyen d'une télécommande assez rudimentaire lui permettant seulement d'effectuer des taches simples sans commune mesure avec ce à quoi il est destiné finalement... Malheureusement, elle avait été incapable de mener les expériences à bien. Un phobie des araignées l'a complètement paralysée lorsqu'elle a été confrontée au robot... Elle avait du avouer son échec au professeur et se sent depuis très redevable de lui... Si elle savait qu'il connaissait sa phobie... Mais elle n'en sait rien...

Mais lorsque le nom de Norio Shiroki est annoncé, personne ne vient, une absence évidemment remarquée ! Alors que la perplexité gagne les rangs des professeurs, Fuuko reçoit le message. Elle l'associe immédiatement à la tricherie. Elle en parle aussitôt au professeur qui l'incite à aller parler au coupable pour le ramener à la raison... Et elle s'éclipse (discrètement, prétextant un malaise).

Les joueurs sont également à la cérémonie... Dans une précédente enquête (celle sur la chèvre), ils ont rencontré le professeur. Celui-ci, pour les remercier les a invités à cette cérémonie. Histoire de pimenter le jeu et de se prouver qu'il est le plus fort... Les joueurs peuvent suivre (ou pas) Fuuko Tashi, peut-être alerté par sa nervosité... De même, une fois qu'ils seront dans le parc, un gardien peut suivre ses jeunes qui semblent pister une honorable jeune femme...

Les joueurs pourraient aussi découvrir la lettre reçue par Norio s'ils vont voir dans sa chambre que le jeune homme a laissée ouverte (suite à son absence bizarre) et s'ils creusent le passé de celui-ci assez vite (une simple recherche sur son nom et le mot pont fait ressortir le fait divers), il pourraient rapidement comprendre de quel pont il s'agit...

Dans tous les cas, Fuuko Tashi se rend au pont. Elle aperçoit Norio, allongé sur le pont qui semble tenter de se relever, groggy. Il tient dans sa main une télécommande. C'est là qu'elle se fait agresser par l'araignée cybernétique lancée par Ginnojou. Un groupe d'araignée venant de la gauche, un autre de la droite se rassemblent devant elle. Elle recule, recule, finit par atteindre la margelle, s'évanouit et tombe du pont. Norio tente vainement de contrôler cette araignée. Hélas la fréquence de sa télécommande n'est pas sur le bon canal (chaque télécommande dispose de 6 canaux pour éviter les interférences si on teste deux robots simultanément) et ses efforts sont vains. Si les joueurs sont présents, l'araignée s'attaque à eux. Difficile pour eux de ne pas croire que Norio essaie de les éliminer ! Il faut donc qu'ils échappent à l'araignée, tout en essayant de sauver Fuuko qui, inconsciente, se noie. Et en espérant qu'ils ne s'attaquent pas à Norio qui est innocent ! Si un gardien les a suivi, il peut intervenir à bon ou mauvais escient, ajoutant à la confusion.

Dès que cela commence à devenir risqué, Ginnojou met les voiles. Dans sa longue robe blanche, elle ne passerait pas vraiment inaperçu aussi la cache-t-elle dans des buissons. Mais même sans la robe, la jeune fille sera remarquée par plusieurs badauds qui s'étonne de la voir jubiler en murmurant quelque chose d'inaudible ("Vengée, tu es vengée !").

Il reste ensuite aux joueurs à démêler cette intrigue. Penser que Norio est coupable est l'intrigue de premier niveau, ils pourront découvrir qu'il a volé un algorithme et que, apparemment, le professeur Fuuko Tashi l'avait découvert, raison pour laquelle il l'a tuée (ou tentée de la tuer). Norio, s'il est encore vivant, clamera sa bonne foi, il ne savait pas que cet algorithme était la création de l'éminent professeur Asagorou Machimura. Il niera avoir envoyé un message au professeur Fuuko Tashi pour l'attirer ici, dans un traquenard. Il niera son implication dans l'attaque aussi et dira que c'est un fantôme qui a fait cela pour se venger, n'hésitant pas à parler de la lettre qu'il a reçue...

Mais pour la police, il sera clair que cet étudiant est rongé par la culpabilité et qu'il est malheureusement coupable. Les joueurs peuvent creuser. En ce cas, ils peuvent trouver la robe (qui n'intéressera pas la police : Que voulez-vous prouver avec cette robe blanche ?) Il peuvent trouver des témoignages sur la présence d'une fille qui a fuit le parc en jubilant (là encore, la police n'en a cure : la pauvrette a sans doute été effrayée par l'araignée cybernétique : vous ne l'auriez pas été vous ?) Ils devront donc faire le lien entre Norio et la jeune fille... Plusieurs moyens de le faire : une recherche sur le Net peut aboutir au site de Ginnojou sur la gémellité... Sa photo est sur le site : elle pourrait être reconnue par un des témoins du parc. Ils pourraient aussi voir si aucun étudiant ne vient de cette région et tomber sur le programme d'échange. Ils pourraient aussi découvrir que c'est Fuuko Tashi, la victime de l'attaque qui a invité cette étudiante... S'ils soupçonnent Ginnojou, ils pourraient pirater son compte mail et découvrir la correspondance avec sa soeur morte ! Le fantôme refait son apparition... Mais s'ils essaient de pister ces mails, ils tomberont dans un cul de sac. Ils trouveront juste le nom d'un serveur "Sadako".... Cela devrait leur rappeler l'affaire de la chèvre... S'ils estiment que Ginnojou est coupable et laisse de coté les mails, ils auront résolu le second degré de l'enquête. Mais ils peuvent aussi continuer à creuser...

Ce qui éventuellement pourrait les inciter à rechercher les points communs entre l'histoire de la chèvre (un gars doué en informatique qui arrive à brouiller sa piste, une histoire de fantôme et la mention de Sadako, l'utilisation des peurs/phonie/obsessions de ses victimes, etc.). Ce qui les mènera vers l'idée qu'il existe un troisième niveau. Ce qui devrait leur faire penser assez justement à l'affaire de la chèvre... Et peut-être d'orienter quelques soupçons vers le professeur Asagorou Machimura sans malheureusement rien pouvoir prouver...

Mais de toutes manières, le professeur, ils auront l'occasion de le recroiser, non ?


Voilà ! Je sais, c'est long. Mais l'intrigue est assez complexe en flirtant à plusieurs reprises avec le surnaturel et en mettant en scène pleins de pions manipulés adroitement par le même sinistre personnage :D Promis Fils de Lugh, la prochaine fois, je fais plus court. Mais ici, pas moyen de sabrer une partie sans faire perdre sa cohérence au tout...

Dans tous les cas, j'espère que vous n'aurez pas regretté votre lecture ;)
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Fils de Lugh » Mar 06 Mai 2008, 17:58

Espèce de malade :-o :smile:

mais qu'est ce que je vais pouvoir produire pour battre ça moi... :')
Retraité du CA du SDEN
"Ce qui compte, c'est pas le nombre de fois ou tu tombes, c'est le nombre de fois où tu te relèves"

"Si vous trouvez que l'éducation est chère, essayez l'ignorance" (Abraham Lincoln)
Fils de Lugh
Kicker d'or
 
Message(s) : 7145
Inscription : Sam 10 Avr 2004, 14:31
Localisation : Chelles (77)

Message par N'Qzi » Mar 06 Mai 2008, 23:29

Hehehe

J'ai corrigé certaines erreurs. J'avais interverti certains noms de protagonistes :oops:
J'en ai profité pour éclaircir certains passages :)
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Or-Azur » Mer 07 Mai 2008, 10:25

Fils de Lugh a écrit :Eh :mad:

Faudrait voir à pas trop modifier les règles.

C'est trois synopsis ou un délai de trois semaines

Et on parle bien de synopsis :smile:


ben a la base c'est trois synopsis + 2 jours, mais pour une question de rythme, je ne vais pas laisser le thread moisir au fond de la rub' le temps qu'un 3e syno se profile...
de plus n'étant pas la les 5 prochains jours (dont au moins 4 sont libres) j'estime que le week end est suffisant pour les productions de tout le monde. D'où la seconde échéance....

en fait il ne s'agit pas d'une modification, juste d'une double échéance : 3 syno + 2 jours OU 12 mai 22h00.

Bon sinon, je confirme, N'Qzi est un grand malade.
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Random » Mer 07 Mai 2008, 10:30

Je confirme aussi.

C'est hyper tarabiscoté comme plan en tout cas. Vous imaginez le film? :smile:
http://randommiles.blogspot.com/
Incarnation d'un champ de causalité.

Lyagor, j'adore!
Oujidérépo: 62,5% de réussite
Random
 
Message(s) : 836
Inscription : Jeu 30 Mai 2002, 17:22
Localisation : Paris 15e le WE, Cité Phocéenne la semaine

Message par N'Qzi » Mer 07 Mai 2008, 10:43

Tssss

C'est pas moi le malade, c'est le Professeur Asagorou Machimura :smile:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Message par Random » Mer 07 Mai 2008, 11:05

Oui, mais tu l'as créé :).

Ou alors, tu es suffisamment en phase avec l'univers dans lequel il vit pour recevoir les signaux qu'il envoie.

Dans tous les cas, tu es un grand malade :roll:
http://randommiles.blogspot.com/
Incarnation d'un champ de causalité.

Lyagor, j'adore!
Oujidérépo: 62,5% de réussite
Random
 
Message(s) : 836
Inscription : Jeu 30 Mai 2002, 17:22
Localisation : Paris 15e le WE, Cité Phocéenne la semaine

Message par Apa » Mer 07 Mai 2008, 13:04


- Un pont
- Un héros / garant de la loi / chef / perso important phobique
- Une lettre
- Une absence remarquée


Scénario DragOOns : L'exode

Sur une miette la vie bat au rythme des exodes. Les habitants vivent au rythme des différentes religion naissant chaque jour. Bien sûr tous savent qu'elles sont faussent mais il n'y a rien qu'une bonne épée ne puisse vous faire croire. Or pendant l'exode du "peuple" de la troisième religion officiel de ce jour il y eu comme qui dirait un problème. En effet la prophétie était clair, le peuple devait passer par un pont et y affronter des hérétiques qui resterait dans les annales. Manque de bol en arrivant sur l'unique pont de la miette, construit à ce seul usage dans la Grande Plaine, il n'y avait qu'un homme. Un pauvre homme gardien de péage très gêné en apprenant aux Vrai Croyant qu'apparement leur adversaires n'étaient pas encore arrivé. Le Prophète ne savait que penser, si aucun combat n'avait lieu toute sa prophétie serait fausse. Du coup pour que son exode soit valable il devait y avoir un combat, quitte à le créer soit même. Il demanda à son peuple de s'arrêter là sous prétexte qu'il devait s'isoler pour parler seul avec le Vrai Dieu. Le peuple prit assez bien la mauvaise excuse et laissa son Prophète partir seul.
A peine hors de vu le Prophète courrut jusqu'à l'auberge la plus proche, là il embauchera des héros pour résoudre son problème, les joueurs. Il leur expliquera en détail la bataille qui fut prévus pour la gloire de son exode. Grossièrement un Gourou hérétique à la tête de son armée devra les affronter sur le pont jusqu'à ce que le Vrai Dieu les foudroit. les joueurs vont donc devoir rassembler une armée et y mettre un chef à leur tête pour que ce combat est lieu. enfin ils devront se débrouiller pour que la foudre ou toute chose y ressemblant frappe cette armée. Et sipossible sans se tromper de cible. Le Prophète leur demandera de se dépêcher car d'autres exodes sotn prévus sur ce pont dans les prochains jours et qu'il faut que le pont soit libre d'ici là. Sinon le gardien du pont fera payer des indemnité de retard et jettera tout le monde par dessus bord, dans l'herbe trois mètres plus bas.


Apa
J'ai connu un homme que la mort des autres laissait froid.
Je l'ai toujours prit pour un égoïste mais j'ai eu tort :
Sa mort aussi l'a laissé froid.
Apa
 
Message(s) : 2327
Inscription : Lun 30 Déc 2002, 13:01

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux de rôle

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.