Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Promenade sur un volcan

Généralités et jeux sans forum (pros ou amateurs).

Modérateur: Modérateurs

Promenade sur un volcan

Message par léonard » Mer 16 Avr 2008, 17:26

Pour mon prochain scénario d'Ars Magica, j'ai choisi comme cadre un volcan en pleine éruption. Je précise qu'il s'agit d'un volcan explosif, type Vésuve, et pas d'un volcan à coulées de lave.

Je n'ai pas l'habitude de mettre mes PJ en confrontation avec les éléments naturels, et notamment avec les catastrophes sismiques. J'aurais donc aimé avoir votre avis : quels obstacles mettriez-vous sur le chemin des PJ ? Quelles scènes imagineriez-vous ? Et par quels moyens les PJ pourraient-ils s'en sortir ? (Je n'ai pas l'intention de les tuer, juste de les mettre un peu sur le grill).

Dernière précision : mes PJ sont des Mages. Ils peuvent donc utiliser des moyens magiques pour s'en sortir, même si leurs sorts ne sont pas très adaptés à cette situation.

Merci de vos conseils.
Avatar de l’utilisateur
léonard
 
Message(s) : 1671
Inscription : Mar 26 Juil 2005, 12:00
Localisation : Aix-en-Provence

Message par Or-Azur » Mer 16 Avr 2008, 17:40

ouh la, tu vas t'éclater :
au menu

-quelques blocs de roches ejectés a haute vitesse et donc faisant mal
-des colonnes de vapeur ou des goutelettes de lave
- le panache de fumée : sil n'était qu'obscur.... il est chaud, et lourd !
-les cendres qui pleuvent partout : lourds a force mais surtout TOXIQUE à l'inhalation !!

et le plus drole : la coulée pyroclastique, mode pic de dante : chaleur horrible, vitesse impressionnante (80 à 100 km/h), toxicité max. Effet : mort immédiate et pétrification dans une gangue cendrée...

comme au club med quoi !!!
Le chat aboie, l'illusionniste rigole
Or-Azur
 
Message(s) : 460
Inscription : Mer 23 Jan 2008, 12:56
Localisation : Paris 13

Message par Drunken Octopus » Mer 16 Avr 2008, 17:41

En fait, tu auras plusieurs dangers :

* le sol peut être traître : par endroit, il n'y a qu'une simple pellicule dure qui peut se briser et faire chuter dans un torrent de lave. Mais c'est moins fréquent, je pense, pour un volcan explosif.

* les retombées de projectiles brûlants : à chaque explosion, tout un tas de roches brûlantes de plusieurs kg sont projetées à des dizaines de mètre de haut et retombent. La technique usuelle consiste à fixer les roches les plus menaçantes pour soi et à s'écarter au dernier moment. Tu devrais créer une certaine angoisse après chaque explosion dans ce cas.

* mais le pire danger est selon moi la poussière et les petits déchêts qui envahissent l'air, formant un bloc qui se déplace telle une avalanche le long des pentes après avoir été craché... Remember Pompei. S'ils sont pris dans un tel nuage de cendres et de roches açérées et brûlantes, ils peuvent se faire engloutir. S'ils arrivent à l'éviter, reste le problème de la chaleur (qui ne devraient pas poser de souci à un Flambeau) mais surtout de la respiration puisque qu'il faudra fermer les yeux et ne plus respirer tant que l'on en est pas sorti. Bref, quelques sorts spontanés peuvent être à prévoir...en urgence.
Drunken Octopus,
Alcoolique invertébré.

Jouez à Diplomacy !
Drunken Octopus
 
Message(s) : 1283
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 16:08
Localisation : Région Parisienne

Message par Kellyan_ashram » Mer 16 Avr 2008, 17:45

Ben là déjà, dans le cas d'une éruption de volcan explosif, c'est dur de s'en sortir indemne, si on est trop proche et sans moyen d'évacuer les lieux hyper vite.

En signe annonciateur, déjà y'a les secousses sismiques qui peuvent aller de léger à intense (suffisemment pour créer des dégâts). S'ensuit la possibilité de glissement de terrain et crevasse qui se forme. En milieu océanique, il peut même y avoir un raz de marrée. Enfin, à cause de la quantité de gaz accumulé dans la chambre magmatique, il peut y avoir dégagement de gaz et vapeur toxique (en plus d'eau s'il y a des sources allantoure).

Ensuite les choses sérieuses commencent lorsqu'il y a éruption. La lave très visqueuse entouré de cendre, poussière et diverse gaz dévalent alors les pentes du volcans à une vitesse allant de 50 à 300 km/h et atteignant 500 à 1200°C.

pour plus de renseignement, wikipédia est ton ami :smile: : http://fr.wikipedia.org/wiki/Volcan#D.C ... .A9ruption
Le crayon est une arme si sous-estimée, alors que la mort peut surgir du bout de sa mine.
Mon Deviant Art : http://kellyan.deviantart.com/
Mon site perso : http://yoanndepriester.fr/
Avatar de l’utilisateur
Kellyan_ashram
Chimiste d'Eon
 
Message(s) : 2707
Inscription : Ven 15 Avr 2005, 21:17
Localisation : Toulouse

Message par Wenlock » Mer 16 Avr 2008, 21:54

A mon avis, le vrai problème avec ce genre de catastrophe, c'est de réussir son dosage.
Parce que, normalement, le taux de survit est très très bas et qu'aux premiers jets de dés foirés, tu risques de te retrouver dans une situation idiote : soit tu massacre tes PJ, soit tu les sauves par des deus ex-machina ou en minimisant les dégâts, et dans aucun des deux cas tu n'obtiens de situation de tension et d'opposition satisfaisante.
J'en ai fait la désagréable expérience en tant que joueur il y a quelques mois, un scénar "Vermines" du commerce où on prenait vraiment l'univers sur la gueule et qui ne laissait au MJ que le choix de sauver régulièrement nos fesses de manière irréaliste ou de nous buter tous.
Moi, j'appelle ça un scénar mal écrit.

Pour le tien, il va donc vraiment falloir mesurer au plus juste le risque (la probabilité des emmerdes) et le danger (la gravité des conséquences) en fonction de leurs capacités magiques.
Et souvent tu vas découvrir qu'en fait, s'ils sont un peu trop près, trop pris au dépourvus ou trop inconscient du danger, ils vont se faire tués.

J'ai mené jadis une fin de campagne med-fan avec un troupeau de magots très balaises qui se soldait par un gros combat final sur un volcan en éruption, et je m'y était pris ainsi :

-déjà, annoncer régulièrement pendant le scénar que si le volcan venait à se réveiller, toute la vilel serait détruite et que des zozos qui resteraient pour regarder les zoulis lumières seraient incinérés en pas longtemps. Ils sont ainsi tombé sur les notes historiques apocalyptiques d'un groupe d'élémentalistes qui avaient cherché à réveiller le volcan, sur des petits vieux qui leur racontaient que le volcan était entré en éruption il y a 50 ans et que ça avait été affreux, sur une pauvre créature (une espèce de troll "civilisé") toujours pas remis d'une récente incursion dans le cratère malgré ses capacités de régénération, etc. Pour qu'il ne puisse en aucun cas ignorer ni le risque, ni le danger.

-ensuite, j'ai prévu que le scénar serait clairement en temps limité, c'est à dire qu'à force de descriptions surtout, j'allais leur faire passer l'info "Destruction totale moins 10 minutes : finissez ce que vous avez à faire et fuyez", "Destruction totale moins 5 minutes", etc.
Notamment, ça se manifestait par le fait que la zone de terrain "praticable" (une crête rocheuse) leur permettant de fuir les coulées de lave menaçait d'être subergée et qu'alors, i seraient tous foutus.

-j'y ai pas été de main morte sur les PNJ et les dégâts matériels (y avait une petite cité sur les pentes du volcan) et donc pas mal de leurs assistants, copains, contacts locaux etc. sont morts de manière de plus en plus atroce tout le long de la séquence finale, pendant qu'ils voyaient la ville se transformer en torche ("magnolia, et notre auberge ?! Nos affaires ?? _Ca crâme déjà...")

-pour le reste des interactions avec le volcan, c'était plus compliqué et j'ai finalement décidé de la jouer "jeu vidéo" en ne conservant que les éléments dramatiquement intéressants, et en les organisant sans grand souci de réalisme vu que les forces en jeu sont telles que tout est "chaotiques" (ça veut dire que le MJ fait tomber la lave, la cendre, les rochers fumants... et les enlèvent par une bourrasque, une éclaircie soudaine, une zone rocheuse plus dense exactement quand il veut, quoiqu'en disent les scientifiques) : l'empoisonnement progressif aux vapeurs par exemple, ils y peuvent pas grand chose et c'est pas très intéressant alors autant considérer que c'est réglé avec un bête sort ou un linge sur le nez, jusqu'au moment où on aura besoin de les ralentir, de les blesser de manière non-létale, de leur faire secourir un PNJ asphyxié, etc.
Par contre on peut vachement jouer avec les lumières (par définition les incendies éclairent assez bien, mais y a des gros nuages de fumées noirs ou des pluies de cendres : jour, nuit, jour, nuit... quand tu veux), les coulées de laves vont toujours à la vitesse qui t'arrange (elle va plus vite qu'eux et les aura quasiment rattrappé juste au moment où ils atteignent un refuge... mais curieusement s'ils foncent pour avertir le village, ils arriveront à la doubler de peu) et surtout, les gros phénomènes dangereux passent très exactement à la distance où ils ne les frappent pas directement (sinon : couic tout le monde), mais où ils se prennent les effets de bords ou sont menacés d'être entraînés : la lave coulée de lave dans la gueule donc, faut pas. Mais la coulée de lave qui passe à quelques mètres (parce qu'ils ont réussi à fuir, donc) et entraîne un éboulement alors qu'ils s'accrochent aux rochers, ça oui.
Les vapeurs ne sont jamais assez chaudes pour les cuirent comme dans une cocotte, mais par contre pour qu'une cape prenne feu...

Si tu as à faire à des mages, donc, c'est exactement pareil, sauf que tout arrive un peu plus près, un peu plus fort ou un peu plus vite pour produire exactement le même état de tension malgré leurs super-pouvoirs.
L'évolution ou la disparition, pas la continuation.
Demandez le Di6dent !
Un forum pour causer de théories, mises en scène et créations rôlistes.
Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Oya Merboldus
 
Message(s) : 8405
Inscription : Mer 30 Mai 2001, 02:00
Localisation : Lille

Message par énaméril » Mer 16 Avr 2008, 22:08

Il y a quelques temps j'avais fait un scénario catastrophe pour Qin (http://www.sden.org/Tragique-Automne-a-Niaren.html) et oui, pour moi il est tout à fait imaginable de faire un scénario dans une ambiance d'eruption volcanique.
Le tout est d'arriver à faire ressentir l'effet oppressant et ressentir l'effet volcan (ou catastrophe naturelle).
Pour ça j'utilise généralement les jets de dés cumulés : plusieurs jets à faire pour passer une épreuve ou une zone dangereuse.

Pas besoin d'en faire des tonnes avec des torrents de lave ou des nuées ardentes, si un Pj se fait prendre il y restera, ce qui n'est pas l'objectif.
Mais avec les effets péri-volcaniques comme les crevasses, les fumerolles, les gaz soufrés, les microséismes + ce qui sera réellement lié au volcan lui même : découverte d'un village enfoui sous les cendres, pluies de cendres chaudes, bombes volcaniques et un peu de magma, ce sera déja pas mal.

Ah, ne pas oublier : une éruption produit de la chaleur, ce qui fait fondre la neige et peut produire des coulées de bouées, provoquer des crues de tous les torrents temporaires, etc.

Ensuite, l'idéal est de faire tout exploser ou s'effondrer (formation d'une caldeira) mais après ou au moment du départ des PJs. Ca c'est super classique et c'est un peu du réchauffé (le premier Mj à m'avoir fait ce coup c'était en 85), mais c'est toujours efficace... :)
Gilles (énaméril).
Chef de rubrique Qin + Supra (jdra)
Secrétaire de l'association Elfe Noir
énaméril
 
Message(s) : 200
Inscription : Jeu 10 Jan 2002, 02:00

Message par Wenlock » Mer 16 Avr 2008, 22:20

énaméril a écrit :peut produire des coulées de bouées

"Alors soudain, la digue se rompt et des milliers de baudruches en forme de canard ou de tortue marine se déversent sur le village dans un grand couinement de caoutchouc !"
:lol:
Pardon.
L'évolution ou la disparition, pas la continuation.
Demandez le Di6dent !
Un forum pour causer de théories, mises en scène et créations rôlistes.
Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Oya Merboldus
 
Message(s) : 8405
Inscription : Mer 30 Mai 2001, 02:00
Localisation : Lille

Message par énaméril » Mer 16 Avr 2008, 22:41

Niargllll... :(
Jje voulais dire "coulée de boue" bien sur...
énaméril
 
Message(s) : 200
Inscription : Jeu 10 Jan 2002, 02:00

Message par Wenlock » Mer 16 Avr 2008, 23:05

Je m'aperçois que j'ai pas expliqué ce que j'appelais la gestion "jeu vidéo".
Alors en très court, ça consiste à créer des épreuves successives, quelque part entre le jeu de plateforme et le casse-tête, tout à fait dans l'esprit de ce qu'expliquait Enaméril :

-franchissement de coulée de lave en sautant sur les gros blocs rocheux encore vaguement solides (mais déjà en suspension dans la lave). Si tu perds l'équilibre tu crâmes, si tu t'attardes tes bottes brûlent, si tu réussi pas à passer de toutes façons la zone de départ est condamnée à courte échéance. Evidemment, y a toujours un ou deux jets de "rattrapage" si ça magnolia, mais ça a toujours un coût ("Raté, fais moi un jet de réflexe. Mmh ? Ok tu t'étales sur le rocher à 60°c, tu te brûles les mains, le visage et les coudes au premier degré : ouch. 3 PV").

-grimpette de pente rocheuse, pendant que la lave monte. faut monter plus vite qu'elle, déjà, mais faut éviter aussi les éboulements qui descendent dans l'autre sens sous l'effet du tremblement de terre.

-tu voles ? Ok, mais les gros dégagement de chaleur, ça fait des tourbillons, y a des projections de rochers brûlants façon DCA ou de grosses bouffées de flammes qui montent à 50m, et puis on voit vraiment que dalle et les vapeurs caustiques te font perdre 1 PV par round. En fait, au sol, on est pas si mal...

-traversée de zone instable : à chaque tour, on a soit une crevasse qui s'ouvre, soit une fumerole qui jailli, soit un glissement de terrain.

Après, tu as tous les gags périphériques : les chevaux paniquent et retournent le charriot (où manquent de tomber dans la lave, encore et toujours), des brandons mettent le feu au toit du refuge, un pauvre gosse s'est retrouvé piégé sur les hauteurs, la cape de Bob a pris feu et faut l'éteindre...
En même temps, on leur avait bien dit de pas y aller...
L'évolution ou la disparition, pas la continuation.
Demandez le Di6dent !
Un forum pour causer de théories, mises en scène et créations rôlistes.
Avatar de l’utilisateur
Wenlock
Oya Merboldus
 
Message(s) : 8405
Inscription : Mer 30 Mai 2001, 02:00
Localisation : Lille

Message par léonard » Jeu 17 Avr 2008, 15:01

Merci pour toutes vos idées. Je me rend bien compte que ce genre de scénario est difficile à gérer, parce que, comme le dit Wenlock, face à des forces de destruction aussi gigantesques, on a peu de marge de manœuvre entre la mort de tous les PJ et une fin heureuse où tout le monde s'en sort indemne, sans s'être vraiment fait peur.

Ça serait plus facile si j'utilisais une éruption "effusive", qui est plus parlante pour les PJ (on a tous lu "Vol 714 pour Sydney"), et qui permet des scènes plus dynamiques, comme les poursuites par des coulées de lave. Avec une éruption "explosive", c'est plus difficile : d'abord, il n'y a que des signes avant-coureurs sans grande gravité (tremblements de terre), puis le bouchon de lave explose, et tous ceux qui se trouvent alentours se retrouvent assez vite ensevelis sous les nuées ardentes et la pluie de pierre ponce. Game over.

Mais je pense pouvoir tout de même créer un ensemble de petites tracasseries qui augmenteront la pression pesant sur les PJ au fur et à mesure du scénario (qui doit les conduire jusqu'au sommet du volcan pour récupérer vivant un Mage imprudent, avec trajet retour jusqu'à l'issue magique par laquelle ils sont arrivés) :
— Tremblements de terre, glissements de terrain et chute de rochers sur les pentes du volcan.
— Explosion d'une cheminée secondaire, avec pluie de pierres et vapeurs toxiques, qui ne risquent pas de les tuer, mais leur feront comprendre que ce qui les attend lors de l'explosion du volcan principal est mille fois pire.
— Explosion du volcan alors qu'ils sont sur le trajet du retour. Une colonne de fumée de 10 km de hauteur se forme.
— Des petits blocs de pierre se mettent à tomber progressivement. Au début, on peut s'en protéger assez facilement, mais ils sont de plus en plus nombreux.
— Un nuage de fumée opaque dévale les pentes, et les entoure, leur masquant le chemin. Le vent peut chasser cette fumée, pour qu'ils puisse voir la suite des événements :
— Une nuée de cendres chaudes s'approche, mais là, il vaudra mieux que les PJ ne se fassent pas rattraper, sinon, ils feront de très jolies statues façon Pompéi.

Avec leur culture latine, il est très possible que les Mages connaissent le témoignage de Pline le Jeune sur l'éruption du Vésuve. Je pourrai donc ponctuer mon scénario d'extraits de ses lettres, pour que les joueurs flippent à l'avance en imaginant ce qui les attend.
Avatar de l’utilisateur
léonard
 
Message(s) : 1671
Inscription : Mar 26 Juil 2005, 12:00
Localisation : Aix-en-Provence

Message par Drunken Octopus » Jeu 17 Avr 2008, 15:16

Pense toutefois à la puissance des mages afin de doser la difficulté. Pas la peine non plus de trop la réduire (la difficulté) si le groupe contient plusieurs Flambeau ou pros des éléments qui peuvent contrer aisément certains défis.
Drunken Octopus,
Alcoolique invertébré.

Jouez à Diplomacy !
Drunken Octopus
 
Message(s) : 1283
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 16:08
Localisation : Région Parisienne

Message par léonard » Jeu 17 Avr 2008, 15:34

Justement, non. C'est des Quæsitori, spécialisés Intelligo et Mentem. Autant dire que leurs sorts ne leur serviront à rien sur ce coup-là. Il y a bien une Flambeau qui leur sert d'Hoplite, mais je ne sais pas si elle les accompagne sur ce scénario. Ça peut être intéressant, parce qu'elle ne pourra pas protéger tout le monde, et devra faire des choix.
Avatar de l’utilisateur
léonard
 
Message(s) : 1671
Inscription : Mar 26 Juil 2005, 12:00
Localisation : Aix-en-Provence

Message par Drunken Octopus » Jeu 17 Avr 2008, 15:39

Ah ouais, dur... :)
Drunken Octopus,
Alcoolique invertébré.

Jouez à Diplomacy !
Drunken Octopus
 
Message(s) : 1283
Inscription : Jeu 27 Avr 2006, 16:08
Localisation : Région Parisienne

Message par darkbaron » Jeu 17 Avr 2008, 16:04

léonard a écrit :Avec leur culture latine, il est très possible que les Mages connaissent le témoignage de Pline le Jeune sur l'éruption du Vésuve. Je pourrai donc ponctuer mon scénario d'extraits de ses lettres, pour que les joueurs flippent à l'avance en imaginant ce qui les attend.

Surtout si tu ajoutes que son cher oncle, Pline l'Ancien, a payé sa curiosité au prix de sa vie.
Avatar de l’utilisateur
darkbaron
Le Maudit du SDEN
 
Message(s) : 6283
Inscription : Ven 08 Oct 2004, 17:05
Localisation : région parisienne

Message par énaméril » Jeu 17 Avr 2008, 21:05

[quote="léonard"]éruption "effusive", éruption "explosive".
La dichotomie effusif - explosif est un peu caricaturale, il existe de nombreux volcans mixtes ou dont le mode de fonctionnement peu passer d'une tendance à une autre. On a souvent en tête les deux extrêmes : volcans hawaïen avec de la lave fluide qui coule en torrent, montagne pélée qui fait boum. Mais avec le vésuse ou l'etna tu peux avoir des comportements assez mixtes, pas si catastrophiques de cela. Il suffit aussi de se dire que l'eruption en question peut être une éruption mineure et non une crise majeure ou de dire que la nuée ardente va apsser à tel endroits mais que normalement les Pjs seront un peu plus loin (une autre vallée, une zone un peu en retrait et cela suffit à sauver sa vie).

— Explosion du volcan alors qu'ils sont sur le trajet du retour. Une colonne de fumée de 10 km de hauteur se forme.
Fumée... surtout composée de cendres qui ensuite vont se répartir sur l'ensemble du globe sous l'effet des courants de haute altitude.

— Des petits blocs de pierre se mettent à tomber progressivement. Au début, on peut s'en protéger assez facilement, mais ils sont de plus en plus nombreux.
Tu peux aussi les placer sous une décharge de Lapilli, petits blocs de laves pas forcéments refroidis. Les bombes c'est pas mal aussi...

— Une nuée de cendres chaudes s'approche, mais là, il vaudra mieux que les PJ ne se fassent pas rattraper, sinon, ils feront de très jolies statues façon Pompéi.
Les statues façon Pompei sont les moulages des empreintes des corps des habitants pris sous les cendres. Le corps à totalement été carbonisé, seul reste la forme initiale, qui ensuite à été moulée puis restituée.
énaméril
 
Message(s) : 200
Inscription : Jeu 10 Jan 2002, 02:00


Retour vers Jeux de rôle

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.